Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 25/03/2017

      Vous avez été

           304 820  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 07:56

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Portraits de Jean Bart (Matthieu Elias) et du comte de Tourville

Jean Bart,

 né le à Dunkerque et mort le dans cette même ville,

est un corsaire célèbre pour ses exploits au service de la France durant les guerres de Louis XIV.

Il commence à naviguer à quinze ans sous les ordres de De Ruyter et participe en 1667 à la campagne de la Tamise.

Pendant la guerre de Hollande, il est corsaire pour le compte de la France et accumule les prises (plus de cinquante entre 1674 et 1678). Admis dans la Marine royale avec le grade de lieutenant de vaisseau en , il croise en Méditerranée contre les Barbaresques et est promu capitaine de frégate en .

En 1689, il est chargé, en compagnie de Forbin de conduire un convoi de Dunkerque à Brest, il est fait prisonnier par les Anglais, s'évade et revient à Saint-Malo en traversant la Manche à la rame.

Promu capitaine de vaisseau en , il met au point une tactique de guerre fondée sur l'utilisation de divisions de frégates rapides et maniables, sorte de préfiguration des meutes de sous-marins de la Seconde Guerre mondiale.

En 1690, il commande L'Alcyon à la bataille du cap Béveziers, puis il escorte les convois en mer du Nord après avoir brisé le blocus imposé à Dunkerque.

En 1692, il détruit une flottille de 80 navires de pêche hollandais. Son exploit, sans doute le plus célèbre, qui lui vaut des lettres de noblesse, est la reprise sur les Hollandais devant le Texel d'un énorme convoi de cent-dix navires chargés de blé que la France avait acheté à la Norvège ().

En , il livre sur le Dogger Bank un violent combat à une escadre hollandaise, détruisant plus de 80 navires, et rentre à Dunkerque en déjouant la surveillance anglaise.

Promu chef d'escadre en , il conduit le prince de Conti en Pologne, puis commande la marine à Dunkerque où il meurt le .

Grandes armes de Jean Bart

 D'argent à la fasce d'azur chargée d'une fleur de lys d'or, accompagnée en chef de deux ancres de sable en sautoir et en pointe d'un lion passant de gueules.

Armoiries d'alliance de Jean Bart et de son épouse Marie Jacqueline Tugghe

D'argent à la fasce d'azur chargée d'une fleur de lys d'or, accompagnée en chef de deux ancres de sable en sautoir et en pointe d'un lion passant de gueules et d'azur à un chevron d'or, accompagné en chef de deux étoiles de même, et en pointe d'un soleil

Portraits de Jean Bart (Matthieu Elias) et du comte de Tourville

 

Mathieu Elias

est né en 1658 à Zuytpeene, département du Nord.

Il est remarqué par Philippe de Corbehem, peintre dunkerquois. Après quelques années passées à son service, il se rend à Paris et rentre comme apprenti à l'académie de Saint-Luc vers 1678.

Après être devenu docteur en Sorbonne, Elias gravit les échelons et devient maître en 1684.

De retour à Dunkerque, il accède au grade le plus élevé de l'Académie et jouit d'une solide réputation. Il reçoit de très nombreuses commandes émanant d'établissements religieux. Il réalise notamment les cartons des vitraux du cloître du couvent des Feuillants de Paris, L'Ascension du Seigneur  de l'église de Noordpeene. L'église Saint-Eloi de Dunkerque et le musée du Mont de Piété à Bergues possèdent également des tableaux d'Elias.

Il meurt le 22 avril 1741 dans son domicile de la rue de Nieuport à Dunkerque dans le plus grand dénuement.

Anne Hilarion de Costentin (ou Cotentin),

comte de Tourville,

est un vice-amiral et Maréchal de France,

né le à Paris et mort le à Paris.

Présenté à l'âge de quatre ans dans l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem à Malte, il mène très jeune plusieurs campagnes en mer Méditerranée contre les Turcs.

En 1666, il intègre la Marine royale et est nommé capitaine de vaisseau l'année suivante.

C'est pendant la guerre de Hollande que Tourville se distingue pour la première fois pendant la campagne de Sicile, aux batailles d'Alicudi, d'Agosta et de Palerme en 1676.

La paix revenue, il commande une escadre de quatre vaisseaux, en 1679, lorsqu'il est pris dans une tempête au large de Belle-Isle. Son vaisseau Le Sans-Pareil coule et il ne doit sa survie qu'à l'intervention du chevalier de Coëtlogon.

Promu lieutenant-général des armées navales en 1682, il est nommé vice-amiral du Levant en 1689, un an après la mort du Grand Duquesne. Pendant la guerre de la Ligue d'Augsbourg, il se distingue à nouveau à plusieurs reprises au cap Béveziers en 1690, à la bataille de la Hougue en 1692 et l'année suivante lors de la prise du convoi de Smyrne.

Fait maréchal de France, il se retire à la fin de la guerre.

Il meurt à Paris en 1701, à l'âge de 59 ans.

 De gueules, à un senestrochère d'argent, tenant une épée du même, surmonté d'un casque taré de profil, aussi d'argent.

Portraits de Jean Bart (Matthieu Elias) et du comte de Tourville

 

Repost 0
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 07:56

 

Le cimetière du Père Lachaise

est le plus grand cimetière parisien de Paris intra muros et l'un des plus célèbres dans le monde.

Situé dans le XXe arrondissement de la ville, de nombreuses personnes célèbres y sont enterrées.
C'est à Brongniart (1739-1813), l'architecte de la Bourse, que Nicolas Frochot, préfet de la Seine sous l'Empire, confie les plans de la future nécropole qui deviendra le cimetière du Père-Lachaise. A partir du jardin à la française des jésuites, celui-ci conçoit un nouveau type de cimetière mêlant étroitement parc à l'anglaise et lieu de recueillement.

Référence

Pierre et Hélène Desproges, sépulture au cimetière du Père Lachaise

 

Pierre Desproges,
né le
9 mai 1939 à Pantin, mort le 18 avril 1988 à Paris,
est un humoriste français réputé pour son humour noir, son anticonformisme virulent et son sens de l'absurde.
Contrairement à ce que prétend la légende, ce n'est pas lui qui a rédigé la dépêche annonçant sa mort :
 Pierre Desproges est mort d'un cancer. Etonnant, non ? 
en référence à la phrase de conclusion rituelle sur FR3 de La Minute nécessaire de Monsieur Cyclopède,

mais Jean-Louis Fournier, réalisateur de la Minute nécessaire et proche de Desproges.
Au départ, cette dépêche devait être « Pierre Desproges est mort d'un cancer sans l'assistance du professeur Schwartzenberg », proposée par Hélène Desproges.

Mais elle a finalement renoncé à inclure cette précision afin d'éviter d'éventuelles poursuites.

Sa sépulture est ce que l'on appelle
une tombe 'verte' ou 'végétale' car il n'y a ni corps ni cercueil. 
Pierre Desproges a été incinéré et ses cendres ont été répandues sur cet emplacement grâce à l'autorisation spéciale du maire de Paris d'alors Jacques Chirac, la loi interdisant cet acte par ailleurs.

 

Pierre et Hélène Desproges, sépulture au cimetière du Père Lachaise

Août 2014

 La plaque portant, au Père-Lachaise, le nom de Pierre Desproges a été remplacée par une autre, associant à l’écrivain et humoriste, son épouse, Hélène ,

décédée en janvier 2012.
C’est à elle, fumeuse invétérée, qu’on doit la fameuse phrase reprise sur scène par son mari :

J’aurai jamais de cancer, je suis contre.

Pierre et Hélène Desproges, sépulture au cimetière du Père Lachaise

La sépulture en août 2009

Pierre et Hélène Desproges, sépulture au cimetière du Père Lachaise
Pierre et Hélène Desproges, sépulture au cimetière du Père Lachaise

Inscription :

Pierre Desproges est mort et il est enterré ici !

Etonnant, non ?

Depuis, cette caricature a disparu ...

Repost 0
Published by acbx41 - dans Père Lachaise
commenter cet article
23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 07:54

 

Savone

(en italien : Savona)

est une ville italienne, chef-lieu de la province du même nom en Ligurie, région de l'Italie du Nord-Ouest, bordant la Méditerranée.

Commune du Saint-Empire romain germanique, elle a donné deux papes : Sixte IV et son neveu Jules II.

Elle fut annexée en 1528 par Gênes.

La ville est située sur la Riviera italienne.

 

Via Pietro Paleocapa, Savone
Via Pietro Paleocapa, Savone

La tour Leon Pancaldo

Vue depuis la via Pietro Paleocapa

Via Pietro Paleocapa, Savone
Via Pietro Paleocapa, Savone

Façade décorée de motifs en faïence

Via Pietro Paleocapa, Savone
Via Pietro Paleocapa, Savone
Via Pietro Paleocapa, Savone
Via Pietro Paleocapa, Savone
Via Pietro Paleocapa, Savone

Vitrine de Pères Noël

Via Pietro Paleocapa, Savone
Repost 0
Published by acbx41 - dans Savone
commenter cet article
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 07:59

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

 

La Victoire de Samothrace
La Victoire de Samothrace
La Victoire de Samothrace
La Victoire de Samothrace

Charles-François-Noël Champoiseau

(, Tours – , Paris)

est un diplomate et archéologue français.

On lui doit la découverte de la Victoire de Samothrace en 1863.

La Victoire de Samothrace
La Victoire de Samothrace

 

La Victoire de Samothrace
La Victoire de Samothrace
Repost 0
Published by acbx41 - dans Louvre
commenter cet article
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 07:57

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

La première

Bataille d'Ouessant

a lieu le , à 100 milles marins à l'ouest de l'île d'Ouessant, au cours de la guerre d'indépendance des Etats-Unis.

La France est alliée aux jeunes Etats-Unis et veut affaiblir la puissance maritime et coloniale du Royaume de Grande-Bretagne. C'est le premier grand affrontement entre les deux marines lors de ce conflit. Cette bataille est très attendue par l'opinion française qui vit dans l'attente de la revanche depuis les défaites de la guerre de Sept Ans.

L'armée navale du roi de France est commandée par le lieutenant général Louis Guillouet d'Orvilliers. La flotte britannique est sous les ordres du vice admiral Augustus Keppel.

Le résultat de la bataille est indécis. Pour les Français, la flotte de Louis XVI réussit sa mission, malgré une occasion perdue de remporter une victoire plus nette et qui donnera lieu à polémique sur la responsabilité du duc de Chartres, et met l'ennemi en fuite.

Pour les Britanniques, les Français ont été forcés de se retirer, mais Keppel passe en cour martiale, ce qui montre clairement que le combat est perçu comme une défaite anglaise alors que la Royal Navy paraissait invincible depuis la guerre de Sept Ans.

Tableau commandé par Louis-Philippe pour le musée historique de Versailles en 1839.

Tableau commandé par Louis-Philippe pour le musée historique de Versailles en 1839.

 

Gudin Théodore, combat d'Ouessant 23 juillet 1778
Gudin Théodore, combat d'Ouessant 23 juillet 1778
Jean Antoine Théodore Gudin,
plus tard baron Gudin
 (Paris, 15 août 1802 - Boulogne-Billancourt, 11 avril 1880),
 est un peintre de paysages, de paysages portuaires, marines, aquarelliste, dessinateur. Elève de l'école des Beaux-Arts, il se forma sous la direction de Girodet-Trioson. Plus tard, il subit l'influence de l'Ecole romantique. Il exposa à Londres, à la Royal Academy. Il obtint des médailles en 1824, 1848, 1855.
Il exécuta un grand nombre de tableaux pour la maison du roi, travailla pour le duc d'Orléans et pour plusieurs autres personnages importants, tant en France qu'à l'étranger.
En 1871, Théodore Gudin, qui est propriétaire des marais de Kermor (300 hectares), entre Sainte-Marine et l'Ile-Tudy, qui ont été transformés en polder en 1853 confie à Eugène de Toulgoët, un armateur de Loctudy, la direction de la 'Société des pêcheries de Kermor' qui se lance dans la pisciculture ( élevage de turbots, bars et autres poissons de luxe) dans des bassins créés en arrière de la digue, mais l'expérience tourne court.
 

Théodore Gudin photographié vers 1865

par Etienne Carjat, photographe, journaliste, caricaturiste et poète français  né à Fareins (Ain) le et mort à Paris le

Repost 0
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 07:54

 

Le cimetière du Père Lachaise

est le plus grand cimetière parisien de Paris intra muros et l'un des plus célèbres dans le monde.

Situé dans le XXe arrondissement de la ville, de nombreuses personnes célèbres y sont enterrées.
C'est à Brongniart (1739-1813), l'architecte de la Bourse, que Nicolas Frochot, préfet de la Seine sous l'Empire, confie les plans de la future nécropole qui deviendra le cimetière du Père-Lachaise. A partir du jardin à la française des jésuites, celui-ci conçoit un nouveau type de cimetière mêlant étroitement parc à l'anglaise et lieu de recueillement.

Référence

Frédéric Chopin, sa sépulture au cimetière du Père Lachaise

 

Frédéric François Chopin

Frédéric Chopin, sa sépulture au cimetière du Père Lachaise
Frédéric Chopin, sa sépulture au cimetière du Père Lachaise
Frédéric Chopin, sa sépulture au cimetière du Père Lachaise

Frédéric François Chopin

(en polonais : Fryderyk Franciszek Chopin)

est un compositeur et pianiste virtuose d'ascendance franco-polonaise,

né en 1810 à Żelazowa Wola en Pologne et mort en 1849 à Paris.

Issu du côté de son père d'une famille d'origine lorraine, après sa formation au Conservatoire de Varsovie et un début de carrière en Pologne et à Vienne, il choisit d'émigrer en France où il trouve son inspiration dans l'effervescence du monde pianistique parisien et dans le souvenir de sa patrie meurtrie. Il y rencontre George Sand qui sera sa compagne pendant neuf ans.

Reconnu comme l'un des plus grands compositeurs de musique de la période romantique, Frédéric Chopin est aussi l'un des plus célèbres pianistes du XIXe siècle.

Sa musique est encore aujourd'hui l'une des plus jouées et demeure un passage indispensable à la compréhension du répertoire pianistique universel.

Avec Franz Liszt, il est le père de la technique moderne de son instrument et son influence est à l'origine de toute une lignée de compositeurs tels que Gabriel Fauré, Maurice Ravel, Claude Debussy, Sergueï Rachmaninov ou Alexandre Scriabine.

Chopin en 1835

(peinture de  Maria Wodzińska, née le , morte le à Florence, surtout connue pour avoir été la fiancée de Frédéric Chopin, sans que cela aboutisse à leur mariage.)

Repost 0
Published by acbx41 - dans Père Lachaise
commenter cet article
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 07:58

 

Lisieux

est une commune du département du Calvados, région Basse-Normandie.

Les habitants sont appelés Lexoviens et Lexoviennes.

Lisieux est la capitale du pays d'Auge, région caractérisée par ses vallées et son bocage.

 

D'argent aux deux clefs de sable passées en sautoir, cantonnées de quatre étoiles du même, au chef d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or

Le Cloître de la Miséricorde, basilique Sainte Thérèse de Lisieux

La Basilique Sainte Thérèse de Lisieux

Sainte Thérèse de Lisieux ayant été béatifiée en 1923 et canonisée en 1925, il fut décidé de construire une grande basilique vouée au pèlerinage dans la ville où elle avait vécu et où elle était morte. En effet, la dévotion à la nouvelle sainte attirait rapidement des foules de plus en plus importantes.

Le projet, lancé par l'évêque de Bayeux et Lisieux, Mgr Lemonnier, reçut le soutien total du pape Pie XI qui avait placé son pontificat sous le signe de sainte Thérèse. Il a été entièrement financé par des dons et souscriptions spécifiques venus du monde entier.

La construction de la basilique a débuté en 1929 et sa consécration a eu lieu en 1954. Aujourd'hui, elle est le deuxième lieu de pèlerinage en importance en France (après celle de Lourdes).

 Le 1er octobre 2015, le Sanctuaire de Lisieux a inauguré un nouvel espace à la Basilique :

 Le Cloître de la Miséricorde,

espace de méditation (cloître droit de la Basilique supérieure) autour de la prière de Thérèse pour Henri Pranzini, qui a été reconnu coupable d’un triple crime et pour lequel il a été condamné à la guillotine.

Le Cloître de la Miséricorde, basilique Sainte Thérèse de Lisieux
Le Cloître de la Miséricorde, basilique Sainte Thérèse de Lisieux

Marie-Françoise Thérèse Martin,

en religion sœur Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face, également connue sous les appellations sainte Thérèse de Lisieux, sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus ou encore la petite Thérèse,

est une religieuse carmélite française née à Alençon dans l'Orne en France le et morte à Lisieux en France le .

Le retentissement de ses publications posthumes, dont Histoire d'une âme publiée peu de temps après sa mort, en fait l'une des plus grandes saintes du XIXe siècle. La dévotion à sainte Thérèse s'est développée partout dans le monde.

Considérée par Pie XI comme l'étoile de son pontificat, elle est béatifiée puis canonisée dès 1925.

Religieuse cloîtrée, elle est paradoxalement déclarée sainte patronne des missions et, avec Jeanne d'Arc, canonisée en 1920, proclamée Patronne Secondaire de la France.

Enfin, elle est proclamée Docteur de l'Eglise par Jean-Paul II en 1997 pour le centenaire de sa mort.

Le Cloître de la Miséricorde, basilique Sainte Thérèse de Lisieux
Le Cloître de la Miséricorde, basilique Sainte Thérèse de Lisieux
Le Cloître de la Miséricorde, basilique Sainte Thérèse de Lisieux
Le Cloître de la Miséricorde, basilique Sainte Thérèse de Lisieux

Henri Pranzini

(Alexandrie, 1857 - Paris, )

est un aventurier français, reconnu coupable d'un triple meurtre crapuleux, commis le , rue Montaigne (actuelle rue Jean-Mermoz) à Paris, et lui valant d'être condamné à la guillotine.

L'affaire suscite l'intérêt de la jeune Thérèse Martin, la future sainte Thérèse de Lisieux qui, avant son entrée au carmel, se met au défi d'obtenir par la prière la conversion de Pranzini avant son exécution.

 

Portrait d'Henri Pranzini.

Gravure réalisée d'après photo.

Illustration de " La Complainte de Pranzini ".

Repost 0
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 07:55

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

Trône d'un prêtre de Bacchus, collections du Vatican

Trône d'un prêtre de Bacchus

Bacchus est le dieu de la vigne, de la fête et du vin.

Il tient souvent à la main un thyrse (grand bâton évoquant un sceptre), entouré de vigne et de lierre et est surmonté d'une pomme de pin. Le thyrse peut faire jaillir la vigne ou le lierre. Il peut s'incarner en taureau, en bouc et en serpent.

La panthère, l'âne, le bouc, la patère, le canthare, le lierre, la vigne et la grappe de raisin sont les animaux et les objets qui lui sont associés. D'autres attributs ont été empruntés à Dionysos, comme le thyrse qu'il porte parfois.

Il fut vénéré surtout par un nombre restreint d'initiés, qui se livraient, au cours des mystères, les Bacchanales, à des orgies dont le sénat tenta de combattre les désordres auxquels elles donnaient lieu.

 

Trône d'un prêtre de Bacchus, collections du Vatican
Trône d'un prêtre de Bacchus, collections du Vatican
Trône d'un prêtre de Bacchus, collections du Vatican
Trône d'un prêtre de Bacchus, collections du Vatican
Repost 0
Published by acbx41 - dans Louvre
commenter cet article
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 07:54

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

A la mer,

une gabare

est un bâtiment ponté, allant de 120 jusqu'à 450 tonneaux de jauge selon l'époque et le constructeur, gréé d'un mât à trois-mâts, destiné au transport de marchandises. Elles étaient particulièrement utilisées, dès les années 1715, pour le transport des bois de charpente vers les arsenaux royaux, mais aussi pour le transport d'autres marchandises volumineuses. Les plus importantes sont armées de 10 à 20 pièces de canons de 4 ou 8 livres, parfois 12.

Leurs excellentes qualités maritimes (capacité de chargement, robustesse, qualités de navigations sûres) les ont rendues appréciées des explorateurs des XVIIIe et XIXe siècles. C'est à bord d'une gabare, le Gros Ventre, que Saint-Aloüarn découvrit l'Australie le 17 mars 1772. C'est à bord d'une autre gabare, L'Astrolabe, que Jules Dumont d'Urville réalisa son voyage de circumnavigation en 1825-1829, à la recherche de Lapérouse.

Louis-Philippe Crépin, sauvetage de la gabare l'Alouette, 1817
Louis-Philippe Crépin, sauvetage de la gabare l'Alouette, 1817

 

Louis-Philippe Crépin

Il a été l'élève de Joseph Vernet (1714-1789) auquel il doit son goût pour la peinture de marine et d’Hubert Robert (1733-1808) qui l’a initié à la peinture de paysage. Il fut, bien avant cela, marin pendant quatre ans comme gabier, puis timonier. Il commence à exposer au Salon en 1796 avec " La sortie du port de Brest ". Il y expose jusqu’en 1835 par intermittence.

Son plus célèbre tableau Combat de la frégate française La Bayonnaise contre la frégate anglaise l’Embuscade 14 décembre 1798 lui fut commandé par Napoléon 1er pour le palais des Tuileries à Paris. Il fut exposé au Salon en 1801. Initialement placé dans le premier Salon de l’Impératrice au château de Saint-Cloud, ce tableau est entré à Versailles sous Louis-Philippe en 1834. Depuis 1935, il est exposé au musée national de la Marine.

Repost 0
16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 07:58

 

Savone

(en italien : Savona)

est une ville italienne, chef-lieu de la province du même nom en Ligurie, région de l'Italie du Nord-Ouest, bordant la Méditerranée.

Commune du Saint-Empire romain germanique, elle a donné deux papes : Sixte IV et son neveu Jules II.

Elle fut annexée en 1528 par Gênes.

La ville est située sur la Riviera italienne.

 

 Piazza della Maddalena

 

Piazza della Maddalena, Savone
Piazza della Maddalena, Savone
Piazza della Maddalena, Savone
Piazza della Maddalena, Savone

Marie de Magdala

Originaire de la ville de Magdala, sur la rive occidentale du lac de Tibériade, Marie de Magdala est la femme la plus présente du Nouveau Testament. L'Evangile de Luc la présente comme la femme que Jésus a délivrée de sept démons. Elle devint une de ses disciples — peut-être la disciple femme la plus importante du Christ après sa propre mère —, et le suivit jusqu'à sa mort.

Pour les quatre Evangiles, elle fut le premier témoin de la Passion du Christ et de la Résurrection. Ils la mentionnent assistant à la mise en croix avec les autres femmes; dans les trois Evangiles synoptiques (Matthieu, Marc et Luc) elle assiste également à la mise au tombeau.

Elle fut le premier témoin de la Résurrection de Jésus (Evangile de Marc, XVI, 1s ; Evangile de Matthieu, XXVIII, 9), mais elle ne le reconnaît pas tout de suite, et essaie de le toucher, ce qui lui vaudra la phrase Noli me tangere (Ne me touche pas ou Ne me retiens pas) dans l'Evangile de Jean, XX, 17.

Piazza della Maddalena, Savone
Piazza della Maddalena, Savone
Piazza della Maddalena, Savone
Piazza della Maddalena, Savone
Piazza della Maddalena, Savone

Armoiries du pape Sixte IV

Francesco della Rovere, né le à Celle Ligure, près de Savone, et mort le à Rome, fut couronné pape le sous le nom de Sixte IV.

Piazza della Maddalena, Savone

Armoiries du pape Jules II

Giuliano della Rovere, né le à Albisola près de Savone et mort à Rome dans la nuit du 20 au , est un homme d'Eglise. Successivement évêque de Carpentras, Lausanne, Coutances, puis de Viviers et enfin archevêque d'Avignon, il fut élu pape le 1er novembre sous le nom de Jules II (en latin Julius II, en italien Giulio II) à la suite du Conclave d'octobre 1503. Il conserva sa charge jusqu'à sa mort en 1513.

Piazza della Maddalena, Savone
Repost 0
Published by acbx41 - dans Savone
commenter cet article