Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 22/09/2017

      Vous avez été

           313 579  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

22 septembre 2017 5 22 /09 /septembre /2017 06:56

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Cuirassé d'escadre "Jean Bart"

Le Jean Bart

(maquette du haut)

est un cuirassé de type dreadnought de classe Courbet construit et mis en service pour la Marine nationale française.

Il a été mis sur cale le 15 novembre 1910 à l'Arsenal de Brest, lancé le 22 septembre 1911 et mis en service le 5 juin 1913.

Le dreadnought (en anglais abréviation de which dreads nought, qui ne redoute rien) est le type prédominant de cuirassé du XXe siècle. Il tire son nom du navire de guerre britannique HMS Dreadnought, lancé en 1906, qui présentait deux caractéristiques nouvelles pour l'époque : son artillerie principale n'était que d'un seul calibre (all-big-gun) et il était propulsé par un système révolutionnaire de turbine à vapeur.

Référence

Cuirassé d'escadre "Jean Bart"

 

Chantier navalArsenal de Brest
Quille posée
Lancement
Armé
Statut

démantelé en 1946

Equipage1 115 - 1 187 hommes
Longueur168 m
Maître-bau28 m
Tirant d'eau9,04 m
Déplacement23 475 tonnes
Propulsion4 turbines à vapeur Parsons
24 chaudières (4 cheminées)
Puissance28 000 ch
Vitesse21 nœuds

 

Blindageceinture = 180 à 270 mm
pont = 30 à 70 mm
tourelle = 250 à 290 mm
barbette = 280 mm
kiosque = 300 mm
Armement

6 × 2 canons de 305 mm
22 canons de 138 mm
4 canons de 47 mm
4 tubes lance-torpilles de 450 mm

 

Rayon d'action4 200 miles à 10 nœuds


(charbon : 2 706 tonnes, mazout : 310 tonnes)

Jean Bart,

en flamand Jan Bart ou Jan Baert,

né le à Dunkerque (comté de Flandre) et mort le dans cette même ville (Flandre française),

est un corsaire célèbre pour ses exploits au service de la France durant les guerres de Louis XIV.

Il commence à naviguer à quinze ans sous les ordres de De Ruyter et participe en 1667 à la campagne de la Tamise.

Pendant la guerre de Hollande, il est corsaire pour le compte de la France et accumule les prises (plus de cinquante entre 1674 et 1678).

Admis dans la Marine royale avec le grade de lieutenant de vaisseau en , il croise en Méditerranée contre les Barbaresques et est promu capitaine de frégate en .

En 1689, il est chargé, en compagnie de Forbin de conduire un convoi de Dunkerque à Brest, il est fait prisonnier par les Anglais, s'évade et revient à Saint-Malo en traversant la Manche à la rame.

Promu capitaine de vaisseau en , il met au point une tactique de guerre fondée sur l'utilisation de divisions de frégates rapides et maniables, sorte de préfiguration des meutes de sous-marins de la Seconde Guerre mondiale.

En 1690, il commande L'Alcyon à la bataille du cap Béveziers, puis il escorte les convois en mer du Nord après avoir brisé le blocus imposé à Dunkerque.

En 1692, il détruit une flottille de 80 navires de pêche hollandais. Son exploit, sans doute le plus célèbre, qui lui vaut des lettres de noblesse, est la reprise sur les Hollandais devant le Texel d'un énorme convoi de cent-dix navires chargés de blé que la France avait acheté à la Norvège ().

En , il livre sur le Dogger Bank un violent combat à une escadre hollandaise, détruisant plus de 80 navires, et rentre à Dunkerque en déjouant la surveillance anglaise.

Promu chef d'escadre en , il conduit le prince de Conti en Pologne, puis commande la marine à Dunkerque où il meurt le .

Référence

Repost 0
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 06:55

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

Claude Gellée dit Claude Lorrain, Port de mer (effet de brume)

Port de mer, soleil voilé par la brume

Claude Gellée dit Claude Lorrain, Port de mer (effet de brume)
Claude Gellée dit Claude Lorrain, Port de mer (effet de brume)

 

Claude Gellée, dit le Lorrain

(Chamagne, v. 1600 - Rome, ),

est un peintre lorrain, figure emblématique du paysage de style classique.

Autoportrait, 1650

Référence

Repost 0
Published by acbx41 - dans Louvre
commenter cet article
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 06:54

 

Le musée d’Orsay

est un musée national situé dans le VIIe arrondissement de Paris, le long de la rive gauche de la Seine, inauguré en 1986 après le réaménagement de l'ancienne gare d'Orsay, construite par Victor Laloux de 1898 à 1900.

Ses collections présentent l'art occidental de 1848 à 1914, dans toute sa diversité : peinture, sculpture, arts décoratifs, art graphique, photographie, architecture, etc...

La belle Angèle

Marie-Angélique Satre, hôtelière à Pont-Aven, passait pour une des plus belles femmes du pays. 

Vers 1920, elle relate les circonstances dans lesquelles ce portrait fut réalisé : "Gauguin était bien doux et bien misérable […]. Il disait toujours à mon mari qu'il voulait faire mon portrait, si bien qu'un jour, il l'a commencé. […] Mais quand il me l'a montré, je lui ai dit "Quelle horreur !" et qu'il pouvait bien le remporter […]. Gauguin était très triste et il disait, tout désappointé, qu'il n'avait jamais réussi un portrait aussi bien que celui-là". L'incompréhension du modèle face à ce portrait n'est guère surprenante. Gauguin, qui avait décidé de "tout oser", enfreint les usages traditionnels de la perspective et de l'unité spatiale. Selon un procédé emprunté aux estampes japonaises, il découpe le portrait d'Angélique Satre au moyen d'un cercle, sur un fond essentiellement décoratif, et use du cloisonnement des formes en soulignant la silhouette des figures d'un trait plus sombre.

La pose rigide, le costume d'apparat de la jeune femme et l'inscription en capitales "LA BELLE ANGELE" renforcent l'aspect solennel de cette représentation. Sur la gauche, Gauguin introduit une céramique anthropomorphe, d'inspiration péruvienne, qui renforce le caractère symbolique de la composition et apparaît comme une version exotique de l'idole bretonne. Considérée comme un chef-d'oeuvre par Degas qui l'achète en 1891, La belle Angèle offre un exemple marquant des préoccupations esthétiques majeures de Gauguin dans l'assemblage hétéroclite de différentes sources d'inspiration qu'il veut primitives et dans la simplification des formes.

Référence

Paul Gauguin, la belle Angèle
Paul Gauguin, la belle Angèle

 

Paul Gauguin,

né le à Paris et mort, le , à Atuona, Hiva Oa, aux îles Marquises,

est un peintre postimpressionniste.

Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven et inspirateur des nabis, il est considéré comme l'un des peintres français majeurs du XIXe siècle, et l'un des plus importants précurseurs de l'art moderne avec Munch et Cézanne.

Paul Gauguin en 1891

Référence

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée d'Orsay
commenter cet article
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 06:58

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Sous-marins "Le Redoutable" et "Le Triomphant"

Le Sous-marin Nucléaire Lanceurs d'Engins (SNLE)

Le Redoutable

est le premier sous-marin de ce type.

(En haut sur la photo)

Lancé le 29 mars 1967, il a été admis au service actif le 1er décembre 1971.

A son admission au service actif, il est équipé de 16 missiles balistiques M1 (450kt sur 2000km), puis M2 à partir de 1974, puis de missiles M20 comportant chacun une tête nucléaire d'une mégatonne et d'une portée supérieure à 3 000 km.

Le 29 mai 1971, le premier tir Onagre d'un missile M1E stratégique a eu lieu à partir du Redoutable en plongée.

Ce SNLE appareille pour sa première patrouille le 28 janvier 1972.

Comme tous les autres SNLE, il fut durant toute sa carrière, intégré à la Force Océanique Stratégique (FOST).

En mai 2002, il est devenu le coeur de la Cité de la Mer à Cherbourg, un musée consacré à l'aventure industrielle de la propulsion nucléaire navale, à l'exploration sous la mer et à la Force océanique stratégique.

Le redoutable à Cherbourg

Sous-marins "Le Redoutable" et "Le Triomphant"
Dimensions
Dimensions : 128,70 x 10,60 x 10 mètres
Déplacement
Déplacement : 8080 tonnes en surface, 9000 tonnes en plongée
Armement
16 missiles balistiques M4 avec têtes TN71.
Torpilles L5 et F17 filoguidées.
Exocet SM 39 
Equipage
2 équipages (bleu et rouge) de 135 hommes (dont 15 officiers
Energie / Propulsion
1 réacteur à eau pressurisée - 2 turbines à vapeur avec un groupe turboréducteur - 1 hélice. Secours par 2 diesels-alternateurs SEMT Pielstick 8PA4V185 de 450 kW. Le combustible embarqué pour le fonctionnement de ces moteurs correspond à une autonomie de 5000 nautiques.
Puissance : 16 000 ch (11760 kW).
Vitesse
Vmax = 20 noeuds (en plongée)
Equipements électroniques

1 DRUA 33 ; 1 DMUX 21 multifonctions ; 1 DSUV 61B à TBF ; 1 DUUX 5

Un détecteur de radar ARUR 12

 

Le Triomphant (S616)

est un sous-marin nucléaire lanceur d'engins(SNLE).

Lancé en 1994 et admis au service actif en 1997, il est le navire de tête de la classe Le Triomphant.

 

SNLE du type Le Triomphant (© MARINE NATIONALE)

Caractéristiques techniques

  • Longueur : 138 mètres
  • Largeur : 12,5 mètres
  • Poids : 14 200 tonnes en plongée
  • Immersion maximale : 300 mètres
  • Motorisation : 1 réacteur nucléaire, 1 groupe turbo-réacteur de 30,5 MW
  • Équipage : 2 équipages de 110 marins (16 officiers, 85 officiers mariniers et 12 quartiers-maîtres et matelots
  • Armement stratégique : 16 missiles stratégiques M45 ou M51
  • Armement d’autodéfense : 4 tubes lance-torpilles de 533 mm pour torpilles F17 et pour missiles SM-39 EXOCET antinavire à changement de milieu.
  • Équipement : 1 radar, 1 sonar multifonction, 1 sonar remorqué d’écoute très basse fréquence, 1 système de transmissions par satellite, 1 système de combat SET ou SYCOBS

Propulsion

  •  Principale  
     Un réacteur à eau pressurisée Type K15  de 150 MW Un groupe turboréducteur
  • Une pompe hélice délivrant 41 500 cv (30 500 kW))
  •  Secondaire  
     Un moteur électrique de secours alimenté par deux diesels-alternateurs SEMT Pielstick 8PA 4 V 200 SM  x 950 cv (700kw)

Armement

  • 16 missiles statégiques M-45  
  • 4 tubes lance-torpilles de 533 mm qui peuvent lancer des torpilles F17 mod 2  de lutte anti-navires et anti-sous-marines ou des missiles SM 39  à changement de milieu contre buts de surface.

Équipements électroniques

  • Un radar Furuno (S 618  , S 619  ) ou Racal-Decca (S 616  , S 617  )
  • Un sonar DMUX-80  
  • Un sonar DSUV-61 B  
  • Un sonar DUUG-7  
  • Une contre-mesures : détecteur ARUR-13  
  • Un système de direction de combat SET  

 

Repost 0
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 06:57

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

Nicolas poussin, le Jugement de Salomon

Le jugement de Salomon

Salomon, roi d'Israël vers 950 avant J.C.

L'histoire du jugement :
Deux femmes sont venues demander justice. Elles ont chacune un enfant du même âge, mais l'un est mort accidentellement étouffé pendant son sommeil. Chacune affirme que l'enfant vivant est le sien.

"Elles se disputaient ainsi devant le roi qui prononça :
" Apportez-moi une épée", ordonna le roi ; et on apporta l'épée devant le roi, qui dit : "Partagez l'enfant vivant en deux et donnez la moitié à l'une et la moitié à l'autre." Alors la femme dont le fils était vivant s'adressa au roi, car sa pitié s'était enflammée pour son fils, et elle dit : "S'il te plaît, Monseigneur ! Qu'on lui donne l'enfant vivant, qu'on ne le tue pas !" mais celle-là disait : "Il ne sera ni à moi ni à toi, partagez !" Alors le roi prit la parole et dit : "Donnez l'enfant vivant à la première, ne le tuez pas. C'est elle la mère."

(le Livre des Rois chapitre 3)

Nicolas poussin, le Jugement de Salomon
Nicolas poussin, le Jugement de Salomon

 

Nicolas Poussin,

né au hameau de Villers, commune des Andelys, en et mort à Rome le ,

est un peintre français du XVIIe siècle, représentant majeur du classicisme pictural.

Autoportrait, 1650

Repost 0
Published by acbx41 - dans Louvre
commenter cet article
17 septembre 2017 7 17 /09 /septembre /2017 06:56

 

Le château de Monte-Cristo,
demeure et parc d'Alexandre Dumas,
se situe sur la colline du Port-Marly, entre Marly-le-Roi et Saint-Germain-en-Laye.

Le Salon mauresque, château de Monte-Cristo
Le Salon mauresque, château de Monte-Cristo

Le Salon Mauresque

Premier étage du château
Les murs présentent un décor de sculptures et d’arabesques finement ciselées dans du stuc.

 

Le Salon mauresque, château de Monte-Cristo
Le Salon mauresque, château de Monte-Cristo
Le Salon mauresque, château de Monte-Cristo
Le Salon mauresque, château de Monte-Cristo
Le Salon mauresque, château de Monte-Cristo
Le Salon mauresque, château de Monte-Cristo

Sculptures et arabesques en stuc

par Hadj Younis et son fils Mohammed

Le Salon mauresque, château de Monte-Cristo
Le Salon mauresque, château de Monte-Cristo
Le Salon mauresque, château de Monte-Cristo
Le Salon mauresque, château de Monte-Cristo
Le Salon mauresque, château de Monte-Cristo

Fenêtres du palier du premier étage du château

Le Salon mauresque, château de Monte-Cristo
Le Salon mauresque, château de Monte-Cristo
Le Salon mauresque, château de Monte-Cristo
Le Salon mauresque, château de Monte-Cristo
Repost 0
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 06:55

 

Le musée d’Orsay

est un musée national situé dans le VIIe arrondissement de Paris, le long de la rive gauche de la Seine, inauguré en 1986 après le réaménagement de l'ancienne gare d'Orsay, construite par Victor Laloux de 1898 à 1900.

Ses collections présentent l'art occidental de 1848 à 1914, dans toute sa diversité : peinture, sculpture, arts décoratifs, art graphique, photographie, architecture, etc...

Les roulottes, campement de bohémiens aux environs d'Arles

Arles est une commune du département des Bouches-du-Rhône, en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Il s'agit de la plus grande commune de France métropolitaine avec quelque 75 893 hectares (malgré plusieurs déductions successives).

La ville est traversée par le Rhône.

 D'azur au léopard lionné accroupi d'or, la queue remontant entre les jambes, la patte dextre élevée tenant un labarum de Constantin du même chargé d'une inscription de sable.

En héraldique, le lion et le léopard désignent le même animal, mais avec une position de tête différente. Quand la tête est vue de profil, on parle de lion ; quand elle est vue de face, on parle de léopard.

Vincent Van Gogh, les Roulottes...
Vincent Van Gogh, les Roulottes...

 

Vincent Willem van Gogh

né le à Groot-Zundert (Pays-Bas) et mort le à Auvers-sur-Oise (France),

est un peintre et dessinateur néerlandais. Son œuvre pleine de naturalisme, inspirée par l'impressionnisme et le pointillisme, annonce le fauvisme et l'expressionnisme.

Autoportrait au chapeau de feutre, 1887

 

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée d'Orsay
commenter cet article
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 06:57

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Sous-marin de croisière "Surcouf"

Le croiseur sous-marin Surcouf

est le fruit de projets de sous-marins d'escadre longuement étudiés depuis la fin de la première guerre mondiale. Les plans sont établis par le Service Technique des Constructions et Armes Navales (STCAN) et signés par le Chef du Bureau Sous-Marins Léon Roquebert.
Le projet Q 5 est adopté le 17 juillet 1926 par le conseil supérieur de la Marine, en présence de Georges Leygues, ministre de la Marine. Il en ordonne la construction à Cherbourg le 31 décembre 1926.

Construit à Cherbourg, en cale IV, le Surcouf est lancé le 18 octobre 1929. Presque aussitôt son existence est menacée par la conférence de désarmement naval de Londres en janvier 1930. Mais la fermeté du ministre de la Marine parvient à le sauver. Il entre en service en mai 1934.

C'est le plus grand sous-marin de son époque. Il est doté d'une impressionnante tourelle d'artillerie de 185 tonnes, étanche, où sont installés deux canons de 203 mm. Trois minutes après l'ordre chassez-partout, les pièces peuvent tirer des obus de 120 kilos à 27 500 mètres. De plus, un hydravion bi-places est logé dans un cylindre étanche, sur la coque, et permet d'élargir le champ d'exploration et d'assurer la direction de tir de l'artillerie.

 

 

Sous-marin de croisière "Surcouf"

A la déclaration de guerre il escorte les convois d'Halifax et des Antilles. En carénage à Brest lors de l'invasion allemande, il rejoint Plymouth sur ses seuls moteurs électriques. Réarmé par les Forces Navales Françaises Libres (FNFL), il reprend alors les escortes sur l'Atlantique.

Après 3 mois de carénage à Killery aux États Unis, il participe en décembre 1941 au ralliement de Saint Pierre et Miquelon à la France Libre. Lorsque le Japon entre en guerre, il reçoit l'ordre de rejoindre Sydney via Tahiti.

L'histoire du sous-marin Surcouf se termine tragiquement, dans la nuit du 18 février 1942, à 75 milles du canal de Panama, dans le golfe du Mexique. Le cargo américain Thomson Lykes l'aborde et le coule (version officiellement admise). Il n'y a pas de survivants parmi les 130 membres d'équipage. Son commandant était le capitaine de frégate Louis Blaison. La coque gît depuis, par 3000 mètres de fond au Nord-Est de Colon, par 10°40'N/79 32'W.

Référence

 

Dimensions :Déplacement :
Longueur x largeur x tirant d'eau max : 110 x 9 x 7,18 mètres ; Déplacement : 3 303 t (en surface), 4 318 t (en plongée)
Energie / Propulsion
Propulsion : 2 moteurs diesel Sulzer (3 800 Cv) ; 2 moteurs électriques (1700 Cv) ; 2 hélices
Puissance : 7 600 Cv (en surface), 3 400 Cv (en plongée) 
Vitesse Rayon d'action
Vitesse : 18 nds (en surface), 10 nds (en plongée)12 000 milles à 10 nds (90 jours d'autonomie)
Armement
2 tourelles de 203 mm4 tubes lance-torpilles de 550 mm
2 canons AA de 37 mm4 mitrailleuses AA de 13 mm
EquipageAviation
7 officiers + 109 hommes 1 hydravion d'observation Besson MB 411
Concernant l'embarquement d'un hydravion, une trentaine de minutes était nécessaire pour préparer l'aéronef, il fallait d'abord ouvrir la porte à verrouillage hydraulique. Puis, monté sur un chariot de manutention équipé d'une grue, l'hydravion était sorti sur le pont. On montait ensuite les ailes, puis l'hélice. Il fallait encore boullonner le flotteur et faire le plein d'essence. Ultime contrainte : seule une mer inférieure à force 2 permettait le décollage...
Observation
Symbole de coque 17P

La tourelle double du sous-marin Surcouf (photo DR)

Les tourelles du Surcouf
La tourelle d’artillerie contient deux canons de 203 mm. Cette tourelle pesant 200 tonnes est plus spacieuse que celles des croiseurs lourds de 10 000 tonnes. Elle est étanche durant la plongée. Sa capacité est de 3 salves à la minute et de 150 coups par pièce. Derrière elle, une seconde petite tourelle de 10 tonnes contient le télépointeur. Durant la plongée, les deux tourelles reposent sur des joints de caoutchouc assurant l’étanchéité. Le sous-marin revenu en surface, des vérins hydrauliques soulèvent les tourelles d’une hauteur de 20 mm, leur permettant ainsi d’entrer en rotation. La cadence de tir est de 3 à 4 coups par minute.
Le manque de hauteur relatif sur l'eau limite l'efficacité du tir à 12 000 mètres qui peut être porté à 16 000 mètres en utilisant le périscope comme moyen de visée. Au delà l'utilisation de l'hydravion s'impose (jusqu'à 26 000 mètres). A l'origine un mât télescopique hydraulique de vigie de 15 mètres au dessus de la surface permet à un veilleur d'observer l'efficacité du tir. Les mouvements de roulis du navire conduisent à supprimer cette installation dès 1934.

Repost 0
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 06:56

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

L'Enlèvement des Sabines

Le tableau représente l'un des épisodes fondateurs et mythiques de la Rome antique.

La ville vient d'être fondée par Romulus. Désireux d'assurer leur descendance pour la prospérité de leur jeune patrie, mais manquant de femmes, les Romains projettent un enlèvement collectif. Ils invitent à dessein les Sabins à une fête lors de laquelle ils s'emparent des femmes et mettent en fuite les hommes.

Trois ans plus tard, les Sabins attaquent Rome pour se venger. Le conflit est évité par les femmes qui s'interposent entre leurs frères et leur mari. La paix fut ainsi conclue entre les deux peuples.

C'est la scène d'enlèvement que choisit d'illustrer Poussin. Romulus se tient à gauche et domine les événements. Sa pose dérive directement de la statuaire impériale antique.

Nicolas Poussin, l'Enlèvement des Sabines

 

Nicolas Poussin, l'Enlèvement des Sabines
Nicolas Poussin, l'Enlèvement des Sabines
Nicolas Poussin, l'Enlèvement des Sabines
Nicolas Poussin, l'Enlèvement des Sabines

Nicolas Poussin,

né au hameau de Villers, commune des Andelys, en et mort à Rome le ,

est un peintre français du XVIIe siècle, représentant majeur du classicisme pictural.

Autoportrait, 1650

Repost 0
Published by acbx41 - dans Louvre
commenter cet article
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 06:55

 

Le château de Monte-Cristo,
demeure et parc d'Alexandre Dumas,
se situe sur la colline du Port-Marly, entre Marly-le-Roi et Saint-Germain-en-Laye.

Portes décorées du hall d'entrée

 

Sculptures, château de Monte-Cristo

 

Décorations dans la salle à manger

Sculptures, château de Monte-Cristo
Sculptures, château de Monte-Cristo
Sculptures, château de Monte-Cristo
Sculptures, château de Monte-Cristo
Sculptures, château de Monte-Cristo
Sculptures, château de Monte-Cristo
Sculptures, château de Monte-Cristo
Sculptures, château de Monte-Cristo

La cheminée au lion

Sculptures, château de Monte-Cristo
Sculptures, château de Monte-Cristo
Repost 0