Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 23/08/2016

      Vous avez été

          290 269

     visiteurs uniques

venant de 163 contrées

Catégories

24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 09:20

 

Le musée de l'automobile Henri Malartre

est consacré à l'automobile et aux transports publics.

Il est situé à Rochetaillée-sur-Saône, près de Lyon, sur le domaine du château.

Le musée a été constitué en 1960 par Henri Malartre (né en décembre 1905 et mort le 12 novembre 2005), à partir de sa collection de véhicules anciens conservés par ses soins depuis les années 1930.

Bicyclette pliante du capitaine Gérard
Bicyclette pliante du capitaine Gérard

 L’industriel Charles Morel 

réalisa un prototype de vélo pliant en 1892, alors qu’au même moment, le lieutenant Henri Gérard

imagine l’usage d’une bicyclette pliante pour l’armée.

Les deux hommes se rencontrent et finalisent la pliante qui sera exposée au Salon du Cycle à Paris en décembre 1894.

Référence >>> 

Published by acbx41 - dans Musée Malartre
commenter cet article
24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 06:56

 

Le musée de l'automobile Henri Malartre

est consacré à l'automobile et aux transports publics.

Il est situé à Rochetaillée-sur-Saône, près de Lyon, sur le domaine du château.

Le musée a été constitué en 1960 par Henri Malartre (né en décembre 1905 et mort le 12 novembre 2005), à partir de sa collection de véhicules anciens conservés par ses soins depuis les années 1930.

Tricycle de type Salvo
Tricycle de type Salvo
Tricycle de type Salvo
Tricycle de type Salvo

Published by acbx41 - dans Musée Malartre
commenter cet article
23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 09:20

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines.

​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Emile Loubet,

né le 31 décembre 1838 à Marsanne et mort le 20 décembre 1929 à Montélimar,

est un homme d'Etat français, président de la République française de 1899 à 1906.

Avocat de profession, il est élu député de la Drôme.

Ministre des Travaux publics, puis de l'Intérieur, il est appelé, en 1892, à diriger le gouvernement de la France ; président du Conseil, son ministère tombe à cause du scandale de Panama.

En 1896, Emile Loubet est élu président du Sénat.

Après la mort du président Félix Faure, il est élu président de la République française pour un mandat de sept ans.

Il ne concourt pas pour sa propre succession, se retirant des affaires nationales à l'issue de son septennat.

Récit de sa visite

 

Félix Ziem, Toulon, visite du président Loubet aux escadres française et italienne

Félix Ziem,

né le 25 février 1821 à Beaune (Côte-d'Or) et mort le 10 novembre 1911 à Paris,

est un peintre français de l'Ecole de Barbizon renommé pour ses marines et ses paysages de Venise et de Constantinople.

Rattaché au mouvement orientaliste, il est considéré comme un des précurseurs de l'impressionnisme.

Sa biographie

Félix Ziem, vers 1865,

Félix Ziem (vers 1911),

photographié dans son atelier par Dornac ou Paul Marsan, ou Pol Marsan, pseudonymes de Paul François Arnold Cardon, photographe français (Paris, 6 janvier 1858 - Paris, 10 janvier 1941)

23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 06:55

 

Le Petit Palais

est un monument de Paris, aujourd'hui utilisé comme musée des beaux-arts, qui fut construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 par l'architecte Charles Girault (1851 - 1932).

Il est situé dans le VIIIe arrondissement, avenue Winston-Churchill, face au Grand Palais.

Jean-Baptiste Carpeaux, la Confidence

 Jean-Baptiste Carpeaux
est né le 11 mai 1827 à Valenciennes et mort le 12 octobre 1875 à Courbevoie.

 Carpeaux restera très marqué par le style de Rude et de Duret, dont il suivit les cours à l’Ecole des beaux-arts. Une de ses premières oeuvres sera le bas-relief de la Soumission d’Abd el-Kader, commandé par Napoléon III en 1853 (visible au Louvre).
En 1854 il obtient le grand prix de Rome qui lui permet de séjourner à la villa Médicis où il sculpte la Palombella et le fameux Pêcheur à la coquille.
Ugolin et ses enfants lui vaut un triomphe à Rome, mais de très sévères appréciations à Paris.
Les dernières années de sa vie seront assombries par la maladie et les déboires familiaux.

Jean-Baptiste Carpeaux

Autoportrait, dit aussi Dernier autoportrait (huile sur toile, 1874, musée d'Orsay)

Published by acbx41 - dans Petit Palais
commenter cet article
22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 09:20

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines.

​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Le Louis Quinze, vaisseau de 110 canons
Le Louis Quinze, vaisseau de 110 canons

22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 06:54

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

 

   

Dans la mythologie grecque

Amphitrite

 (en grec ancien Ἀμφιτρίτη / Amphitrítê)

est une Néréide, fille de Nérée et de Doris (ou de Dioné selon certaines sources tardives), femme de Poséidon. Chez les Romains, elle fut assimilée à Salacia.

Jacques Prou, Amphitrite
Jacques Prou, Amphitrite

Jacques Prou II

est un sculpteur français,

né à Paris en 1655, et mort à Paris en 6 mars 1706.

Jacques Prou est le fils de Jacques Prou I, menuisier ordinaire du roi logé aux Gobelins, et de Marie Enguerrand. Il a été formé à l'académie royale de peinture et de sculpture dirigée par Charles Le Brun.

Jacques Prou a gagné le premier prix de Rome en sculpture en 1674 sur une sculpture représentant la Création d'Adam et Eve. Il a passé quatre ans, entre 1676 et 1679, à l'Académie de France à Rome.

Il revient à Paris et intègre l'équipe des Bâtiments du Roi de 1681. Il travaille dans l'atelier de Jean-Baptiste Tuby pour réaliser des sculptures pour le château de Versailles.

Il est reçu à l'Académie royale de peinture et de sculpture le 27 juin 1682 en présentant comme morceau de réception un bas-relief sur le sujet La Peinture et la Sculpture se concertant sur un portrait de Louis XIV, aujourd'hui exposé au Musée du Louvre.

Il est adjoint à professeur le 13 août 1695, puis professeur à l'académie le 27 mars 17041.

En 1683, au mariage de sa sœur Marie-Henriette, il est présenté comme valet de chambre de Monsieur, frère du roi.

Au château de Versailles, il participe à des projets de fontaines et des sculptures décoratives avec Antoine Coysevox, notamment dans l'Escalier des princes, et le Salon de la Guerre. Il a sculpté pour le château de Versailles un vase sur le thème de Mars enfant sur un dessin de Jules Hardouin-Mansart.

Son travail pour le château de Marly, exécuté en 1683, 1684 et 1705, a disparu.

Le musée du Louvre a acheté en vente publique, le 6 décembre 1674, une sculpture représentant Amphitrite commandée à Jacques Prou en 1704 et réalisée vers 1705-1706, pour occuper le centre d'un des bassins des Carpes, puis la fontaine d'Amphitrite, supprimée en 1716. Elle est installée dans la cascade du château de Bellevue en 1754, puis elle disparaît.

Il a exposé au Salon de 1704 un buste en marbre représentant Philippe de France, duc d'Orléans.

Il s'est marié le 16 février 1681 avec Suzanne Tuby, fille de Jean-Baptiste Tuby.

Référence

21 août 2016 7 21 /08 /août /2016 09:14
Albert Gleizes, les Baigneuses 1912

Albert Gleizes,

né le 8 décembre 1881 à Paris et mort le 23 juin 1953 à Avignon, Vaucluse,

est un peintre, dessinateur, graveur, philosophe et théoricien français qui fut l'un des fondateurs du cubisme et une influence sur l'Ecole de Paris.

Albert Gleizes et Jean Metzinger ont écrit le premier traité majeur sur le cubisme, Du Cubisme , en 1912.

Gleizes était un membre fondateur de la Section d'Or. Il a également été membre de Der Sturm, et ses nombreux écrits théoriques ont été à l'origine le plus apprécié en Allemagne, où en particulier au Bauhaus ses idées ont été pris en considération réfléchie.

Gleizes a passé quatre années cruciales à New York, et a joué un rôle important dans l'évolution de l'art moderne en Amérique. Il a été membre de la Société des artistes indépendants, fondateur de l'Association Ernest Renan, l'un des fondateurs et participant à l'Abbaye de Créteil.

Gleizes a exposé régulièrement chez Léonce Rosenberg à la Galerie de L'Effort Moderne (Paris).

Il était également le fondateur, organisateur et directeur de Abstraction-Création.

Des années 1920 aux années 1930 une grande partie de son énergie passe dans l'écriture (par exemple, La Peinture et ses lois (Paris, 1923), Vers une conscience plastique : La Forme et l'histoire (Paris, 1932) et Homocentrisme (Sablons , 1937).

Etant l'un des principaux représentant du cubisme des Salons (1911-1914), Gleizes considère toute son œuvre ultérieure comme un développement logique de l'esthétique cubiste

 

Albert Gleizes photographie par Pierre Choumoff, photographe franco-russe. né à Hrodna le 26 mars 1872 et mort à Lodz le 25 juin 1936.

Published by acbx41 - dans Art moderne
commenter cet article
21 août 2016 7 21 /08 /août /2016 06:58

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

 

   

Dans la mythologie grecque,

Aréthuse

(en grec ancien Ἀρέθουσα / Aréthousa)

 est une des belles et nombreuses filles de Nérée qui devint l'une des suivantes du cortège d'Artémis. Tout comme la déesse, elle ne recherchait pas la compagnie des hommes mais elle aimait avec passion la chasse et la vie libre en forêt.

D'après Les Métamorphoses d'Ovide, le dieu-fleuve Alphée aperçut Aréthuse, qui faisait partie de la suite d'Artémis, alors qu'elle se baignait dans ses eaux ; il s'éprit d'elle et la poursuivit après avoir pris la forme d'un chasseur. Artémis changea Aréthuse en une source souterraine qui jaillit à Ortygie. Cependant, Alphée, passant sous la mer, alla mêler ses eaux à celles de la source.

Selon une version antérieure de cette légende, c'est Artémis elle-même qu'aimait Alphée ; la déesse lui échappa en se maculant le visage de boue afin qu'il ne la reconnût pas.

Claude Poirier, Aréthuse
Claude Poirier, Aréthuse
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 09:30

 

Le musée de l'automobile Henri Malartre

est consacré à l'automobile et aux transports publics.

Il est situé à Rochetaillée-sur-Saône, près de Lyon, sur le domaine du château.

Le musée a été constitué en 1960 par Henri Malartre (né en décembre 1905 et mort le 12 novembre 2005), à partir de sa collection de véhicules anciens conservés par ses soins depuis les années 1930.

Vis-à-vis 4 places de Rochet-Schneider
Vis-à-vis 4 places de Rochet-Schneider

Vis-à-vis 4 places de Rochet-Schneider
Vis-à-vis 4 places de Rochet-Schneider
Vis-à-vis 4 places de Rochet-Schneider

Rochet-Schneider

est un constructeur automobile lyonnais, qui officia dans la première moitié du XXe siècle, puis fusionna avec la firme Berliet.

Les usines se situaient à Lyon dans le 3e arrondissement, rue Paul Bert, et rue Feuillat.

La firme est fondée par Messieurs Edouard Rochet et Théodore Schneider en 1889 à Lyon.

Elle se spécialise à partir de 1899, dans les voitures à moteur à pétrole. Elle construit également des véhicules utilitaires, ce qui lui vaut une commande de 1500 camions durant la guerre de 14-18 pour l'armée. La firme construira également des véhicules ferroviaires.

En 1950, la production est arrêtée et la firme est rachetée par Berliet.

Published by acbx41 - dans Musée Malartre
commenter cet article
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 06:54

 

Le musée de l'automobile Henri Malartre

est consacré à l'automobile et aux transports publics.

Il est situé à Rochetaillée-sur-Saône, près de Lyon, sur le domaine du château.

Le musée a été constitué en 1960 par Henri Malartre (né en décembre 1905 et mort le 12 novembre 2005), à partir de sa collection de véhicules anciens conservés par ses soins depuis les années 1930.

Henri Malartre a exercé le métier de démolisseur automobile. A plusieurs reprises, il s'est trouvé devant des modèles attachants et intéressants sur le point historique. Il refusa de les sacrifier et ainsi constitua une précieuse collection, dans les années 1930.

La collection a été préservée durant la Seconde Guerre mondiale, cachée dans une grange de l'Isère.

En 1942, Henri Malartre entre en résistance. Il effectue des transports d’armes et d’imprimés jusqu’en 1944 où il est arrêté, torturé et déporté.

Son activité de démolition reprenant après la libération, sa collection augmente, et pour la première fois en 1956, est exposée avenue Berthelot, dans les locaux de l'entreprise. Face au succès et à l'engouement créés par les voitures anciennes naît le projet de créer un musée.

Ainsi en 1960, avec le soutien de Louis Pradel, maire de Lyon de 1857 à 1976, est ouvert le musée de Rochetaillée.

Tricycle De Dion Bouton, musée Henri Malatre
Tricycle De Dion Bouton, musée Henri Malatre

Tricycle De Dion Bouton, musée Henri Malatre

Tricycle De Dion Bouton, musée Henri Malatre

Tricycle De Dion Bouton, musée Henri Malatre

De Dion-Bouton

est un constructeur français d'automobiles, d'autorails et de moteurs de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle fondé en 1883 par Jules-Albert de Dion, pionnier de l'industrie automobile en France et homme politique français, né le 10 mars 1856 à Nantes et mort le 19 août 1946 à Paris.

De Dion, avec son associé Georges Bouton et Charles Trépardoux , a fondé la société des automobiles De Dion-Bouton à Puteaux en 1883, qui fut, pendant une petite période, le plus grand fabricant automobile au monde, puis, après la Première Guerre mondiale, le principal fabricant français d'autorails.

Il collabora notamment avec Raoul Perpère, ingénieur, géologue, et inventeur, qui mit au point le premier embrayage de l'histoire de l'automobile.

Tricycle De Dion Bouton, musée Henri Malatre

Rochetaillée-sur-Saône

est une commune située dans la métropole de Lyon et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Blason de Rochetaillée-sur-Saône

De gueules à bande d’azur chargée de trois dauphins d’argent.

Published by acbx41 - dans Musée Malartre
commenter cet article