Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 22/08/2017

      Vous avez été

           311 997  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

11 octobre 2014 6 11 /10 /octobre /2014 14:00

 

Lieu de mémoire et centre culturel en Normandie,

le Centre Juno Beach

rend hommage aux 45 000 Canadiens qui ont perdu la vie pendant la Seconde Guerre mondiale, dont 5 500 au cours de la Bataille de Normandie et 359 le Jour J.

 

Juno Beach

est le nom de code d'une des principales plages du débarquement allié en Normandie le 6 juin 1944 lors de la Seconde Guerre mondiale. Son nom vient de l'épouse d'un général de l'époque. Elle est située entre Sword Beach et Gold Beach, et s'étend depuis Saint-Aubin-sur-Mer à l'est jusqu'à mi-parcours entre les villages de La Rivière, hameau à l'est de Ver-sur-Mer et Courseulles-sur-Mer à l'ouest.

 

Blouson canadien et fusil Mk1 Lee Enfield
Blouson canadien et fusil Mk1 Lee Enfield

Casque Mk II avec camouflage

Casque Mk II avec camouflage

Le Lee Enfield n° 4

fut le fusil de la British Army et du Commonwealth pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le Lee Enfield n° 4 était chargé par deux lames de cinq cartouches de 7.9 mm (.303 british). Il était apprécié des soldats britanniques pour sa précision et par le nombre de balles, soit dix coups dans un chargeur amovible. Le canon possède cinq rayures à gauche. La hausse est graduée jusqu'à 1 189 m. Cette arme était à répétition manuelle par verrou.

Sa principale version, le N°4 MkI, fut produit en masse de 1942 à 1945 en Grande-Bretagne, au Canada et aux Etats-Unis.

Après la seconde guerre mondiale, cette arme fut légèrement améliorée. Elle est à l'origine du Lee-Enfield n° 5 MK1 "Jungle Carbine" ou du rare n° 7 fabriqué à 2 500 exemplaires ainsi que de fusils de précision ou d'entraînement (Lee Enfield n°8'). Les armes encore en stock en 1956 furent converties en 7,62 OTAN lors de l'adoption du L1A1.

Rebaptisés L8, ces fusils armèrent les réservistes jusqu'en 1980 environ.

Munitions : 303 (7.90x56 mm)

Masse (chargé) : 4 kg

Longueur : 1,130 m

Longueur du canon : 640 mm

Portée : 180 m

Portée pratique : 270 m

Cadence de tir : 15-30 coups/minute

Vitesse initiale : 745 mètres/seconde

Capacité : 10 cartouches (+ 1 dans la chambre)

Partager cet article

Repost 0

commentaires