Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 19/10/2017

      Vous avez été

           315 227  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 07:58

 

Situé dans le parc de Marly,

le Musée-Promenade de Marly-le-Roi 

retrace l’histoire du domaine de Louis XIV, son évolution sous Louis XV et Louis XVI.

Une partie du parcours est consacrée à la célèbre machine de Marly destinée à alimenter en eau les fontaines et les bassins de Marly ainsi que ceux de Versailles.

 

Marie-Adélaïde de Savoie (portrait) d'après Jean-Baptiste Santerre
Marie-Adélaïde de Savoie (portrait) d'après Jean-Baptiste Santerre
Marie-Adélaïde de Savoie (portrait) d'après Jean-Baptiste Santerre

Marie-Adélaïde de Savoie

(1685-1712),

princesse de Savoie, Duchesse de Bourgogne puis Dauphine de France, est la fille de Victor-Amédée II, duc de Savoie, et d'Anne Marie d'Orléans.

Sa vie >>> Marie-Adélaïde de Savoie

 

Jean-Baptiste Santerre

est un peintre français né à Magny-en-Vexin en 23 mars 1658 et mort à Paris le 21 novembre 1717.

D'abord apprenti chez le portraitiste François Lemaire puis chez le peintre Bon Boullogne. Après avoir commencé sa carrière comme portraitiste, il acquit une grande réputation grâce à ses figures de fantaisie féminines, dont les thèmes sont souvent issus des modèles nordiques : cuisinières, brodeuse, femmes à la lettre, femme endormie, rêvant ou dessinant.

Sa toile la plus célèbre est sans doute Suzanne au bain, conservée au musée du Louvre, à Paris. Morceau de réception de l'artiste à l'Académie royale de peinture et de sculpture remis le 18 octobre 1704, elle constitue une bonne illustration du raffinement de l'artiste. Si ses peintures religieuses manquaient d'inspiration, sa Suzanne n'était pas dépourvue d'érotisme, ce qui fait de Santerre, surnommé le Corrège français, le précurseur de François Boucher (1730-1770) et de Jean-Honoré Fragonard (1732-1806).

>>> Suzanne au bain par Jean-Baptiste Santerre, Louvre

 

Blason de Marie-Adélaïde de Savoie

Ecartelé, en I contre-écartelé au 1 d’argent à la croix potencée d’or cantonné de quatre croisettes de même, en 2 burelé d’azur et d’argent de dix pièces au lion de gueules armé lampassé et couronné d’or brochant sur le tout, au 3 d’or au lion de gueules armé lampassé et couronné d’azur et au 4 d’argent au lion de gueules armé lampassé et couronné d’or

en II grand-quartier parti au 1 de gueules au cheval effrayé d’argent, au 2 fascé d’or et de sable de huit pièces au cancrelin de sinople posée en bande brochant sur le tout et enté en pointe d’argent à trois bouterolles au bout d’épée faites en croissant de gueules malordonnées,

en III grand-quartier parti en 1 d’argent semé de billettes de sable au lion de même brochant sur le tout et en 2 de sable au lion d’argent,

en IV grand-quartier parti en 1 à cinq point d’or équipolé à quatre points d’azur au 2 d’argent au chef de gueules ; sur le tout de gueules à la croix d’argent.

Partager cet article

Repost 0

commentaires