Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 12/08/2017

      Vous avez été

           311 472  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 07:55

 

La Martinique

 aussi surnommée l’île aux fleurs,

est une île des petites Antilles (ou îles du Vent) à la fois région d'outre-mer, département d'outre-mer (code départemental 972), région ultrapériphérique européenne située dans les Caraïbes et un département français d'Amérique (DFA).

Elle fait partie des Antilles françaises depuis 1635.

Elle devrait son nom actuel à Christophe Colomb, premier Européen à la découvrir le 15 juin 1502.

 

Saint-Pierre

est une commune et une sous-préfecture du département de la Martinique en région Martinique.

Saint-Pierre est située à 31 km au nord de Fort-de-France sur la côte caraïbe au sud-ouest de la Montagne Pelée. 

 

D'azur au caducée d'or, à la bordure de même

 

Vestiges de la prison,

éruption de 1902 de la Montagne Pelée

Vestiges de la prison, éruption de 1902 de la Montagne Pelée
Vestiges de la prison, éruption de 1902 de la Montagne Pelée
Vestiges de la prison, éruption de 1902 de la Montagne Pelée

La geole du survivant

Louis Auguste Cyparis 

Vestiges de la prison, éruption de 1902 de la Montagne Pelée
Vestiges de la prison, éruption de 1902 de la Montagne Pelée
Vestiges de la prison, éruption de 1902 de la Montagne Pelée
Vestiges de la prison, éruption de 1902 de la Montagne Pelée

Louis Auguste Cyparis

(1875 - Panama, 1929),

dit Ludger Sylbaris (ou) Cylbaris, dit également Louis Sanson,

était un prisonnier de la prison de Saint-Pierre.

C'est l'un des survivants avec Léon Compère de l'éruption du 8 mai 1902 de la Montagne Pelée en Martinique.

Cyparis travaillait au Prêcheur comme marin et cultivateur. Condamné à un mois de prison pour une rixe d'ivrogne, il s'échappe près du terme de sa peine et écope de huit jours au cachot.

Protégé par les épais murs de son cachot, il est secouru trois jours après l'éruption de la montagne Pelée, le 11 mai 1902, par des hommes du Morne-Rouge qui entendirent ses plaintes. 

Après son sauvetage, certains mettront en doute son histoire, jusqu'à ce que le président de la cour d'appel de Martinique confirme son incarcération à la date de l'éruption. Engagé par le cirque Barnum aux Etats-Unis, où il exhibe ses brûlures, on le présente faussement comme le seul rescapé de la catastrophe.

En effet, selon certaines sources, il y aurait eu au moins un second rescapé, Léon Compère, cordonnier, qui prit la fuite par la route de Fonds-Saint-Denis.

La Montagne Pelée 

depuis de Morne Rouge

Vestiges de la prison, éruption de 1902 de la Montagne Pelée

 

Les canons de Saint-Pierre

Vestiges de la prison, éruption de 1902 de la Montagne Pelée
Vestiges de la prison, éruption de 1902 de la Montagne Pelée
Vestiges de la prison, éruption de 1902 de la Montagne Pelée

 

Enseigne d'artisan à Saint-Pierre

Vestiges de la prison, éruption de 1902 de la Montagne Pelée
Vestiges de la prison, éruption de 1902 de la Montagne Pelée

Partager cet article

Repost 0
Published by acbx41 - dans Martinique
commenter cet article

commentaires

lemenuisiart 30/01/2015 18:45

Une bien belle découverte
A bientôt