Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 19/10/2017

      Vous avez été

           315 227  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 06:56

 

Vannes 

est une commune située sur la côte sud de la région Bretagne.

La ville, située en Basse-Bretagne, est la préfecture du département du Morbihan. Centre économique et destination touristique, Vannes est la 4e agglomération de la région Bretagne en nombre d'habitants, et le 3e pôle universitaire de Bretagne.

La ville est bâtie en amphithéâtre au fond du golfe du Morbihan ; la vieille ville est enfermée dans ses remparts, autour de la cathédrale Saint-Pierre ; elle a été aménagée en zone piétonne et propose des commerces installés dans des demeures à pans de bois.

 

Image illustrative de l'article Blason de Vannes

De gueules à l'hermine passante d'argent, accolée et bouclée d'argent, cravatée d'hermine doublée d'or.

Les bustes de la façade de l'Hôtel de ville de Vannes

Honoré Gabriel Riqueti, comte de Mirabeau

plus communément appelé

Mirabeau

né le 9 mars 1749 au Bignon, mort le 2 avril 1791 à Paris,

fut simultanément ou successivement un révolutionnaire français, ainsi qu’un écrivain, diplomate, franc-maçon, journaliste et homme politique français.

Surnommé l'Orateur du peuple et la Torche de Provence, il reste le premier symbole de l’éloquence parlementaire en France.

Sa jeunesse est orageuse. Son père, irrité de ses débauches et de ses prodigalités, le fait plusieurs fois emprisonner. L'enlèvement de Sophie de Monnier lui vaut de passer trois ans au donjon de Vincennes (1777-1780), où il écrit des Lettres à Sophie (1792) et un Essai sur les lettres de cachet et les prisons d'État (1782). A la veille de la Révolution, il se lie avec le duc d'Orléans, pour qui il a peut-être travaillé. Rejeté par la noblesse, il est élu député aux Etats généraux par le tiers état d'Aix.

Il s'impose aussitôt par son éloquence prestigieuse, son intelligence et même sa laideur impressionnante. Le 23 juin 1789, au nom de ses collègues refusant d'obéir au roi, il apostrophe le marquis de Dreux-Brézé par des mots célèbres : " Allez dire au roi que nous sommes ici par la volonté du peuple et que nous n'en sortirons que par la force des baïonnettes. " 

Il contribue à la nationalisation des biens du clergé. Voulant une monarchie constitutionnelle mais forte, il réclame – sans succès – le veto absolu pour le roi. En mai 1790, il entre secrètement au service de Louis XVI, qui le pensionne. Sa mort prématurée (2 avril 1791) est un deuil national.

Inhumé au Panthéon, il en est retiré en 1792, l'armoire de fer du roi ayant révélé sa collusion avec la Cour.

Les bustes de la façade de l'Hôtel de ville de Vannes

Adolphe Thiers

né le 15 avril 1797 à Marseille et mort le 3 septembre 1877 à Saint-Germain-en-Laye,

 est un avocatjournalistehistorien et homme d’Etat français.

Il est le 2président de la République française du 31 août 1871 au 24 mai 1873.

Il monte à Paris en 1821 après des études de droit à Aix. D'abord journaliste, il écrit dans Le Constitutionnel et publie une Histoire de la Révolution  qui assoit sa notoriété parmi les libéraux (1827).

Cofondateur du journal d'opposition Le National (1830), adepte d'une monarchie parlementaire à l'anglaise, il devient l'un des acteurs de la Révolution de Juillet qui voit l'avènement des orléanistes.

Ministre de l'Intérieur de Louis-Philippe 1er, il réprime les émeutes républicaines d'avril 1835. Puis président du Conseil en 1836 et en 1840, il s'oppose à la Grande-Bretagne en soutenant le pacha d'Égypte contre le sultan. Louis-Philippe finit par lui préférer Guizot, chef du  parti de la paix.

Devenu député et chef du parti de l'Ordre, en 1848, il soutient la candidature de Louis Napoléon Bonaparte à la présidence, mais le coup d'Etat mené par ce dernier le 2 décembre 1851 l'exile.

De retour en politique en 1863 comme député de Paris, il s'oppose à la guerre avec la Prusse en 1870. Après la cuisante défaite de Sedan, l'Assemblée réfugiée à Bordeaux le rappelle. Il signe le traité de paix avec la Prusse, engage contre la Commune une sanglante répression et devient président de la République. Grâce au lancement de deux emprunts, il accélère la libération du territoire, réorganise les finances et l'armée. Mais ayant préconisé une République conservatrice, il est renversé par la majorité monarchiste de l'Assemblée, le 24 mai 1873, et remplacé par le maréchal Mac-Mahon.

Les bustes de la façade de l'Hôtel de ville de Vannes

René Descartes

né le 31 mars 1596 à La Haye en Indre et Loire, et mort le 11 février 1650 à Stockholm,

est un mathématicienphysicien et philosophe français, 

Il est considéré comme l’un des fondateurs de la philosophie moderne.

Il reste célèbre pour avoir exprimé dans son Discours de la méthode le cogito, " Je pense, donc je suis ", fondant ainsi le système des sciences sur le sujet connaissant face au monde qu'il se représente.

En physique, il a apporté une contribution à l’optique et est considéré comme l'un des fondateurs du mécanisme.

En mathématiques, il est à l’origine de lagéométrie analytique.

Certaines de ses théories ont par la suite été contestées (théorie de l’animal-machine) ou abandonnées (théorie des tourbillons ou des esprits animaux). Sa pensée a pu être rapprochée de la peinture de Nicolas Poussin pour son caractère clair et ordonné.

Sa biographie >>> René Descartes

Les bustes de la façade de l'Hôtel de ville de Vannes

Alain-René Lesage ou Le Sage

né à Sarzeau le 8 mai 1668 et mort à Boulogne-sur-Mer le 17 novembre 1747,

est un romancier et auteur dramatique français surtout connu comme étant l'auteur du roman picaresque Histoire de Gil Blas de Santillane.

 Il fait ses études au Collège de Vannes. A quatorze ans il a le malheur de perdre son père qui, notaire royal et greffier, lui laisse une petite fortune que ses tuteurs ne tardent pas à dilapider.

Il fait son droit à Paris où il s'inscrit au Palais comme avocat. 

Alain-René Lesage connaît son premier succès comme auteur dramatique en 1707 grâce à une pièce en un acte Crispin, Rival de don Maitre. La même année il publie un roman à succès Le Diable boiteux, satire originale de la société française.

En 1709, il fait représenter à la Comédie Française sa pièce la plus célèbre Turcaret ou Le Financier, peinture d'un réalisme saisissant et impitoyable des milieux de la finance de son époque.

Il donne de 1712 à 1735 au Théâtre de la Foire une centaine de pièces, plus ou moins brillantes qui contiennent des renseignements sur sa conception de la vie et la meilleure des clés du Gil Blas. C'est précisément ce roman picaresque, Gil Blas de Santillane, qui, publié à partir de 1715, assure sa notoriété.

Les bustes de la façade de l'Hôtel de ville de Vannes
Le blason de Vannes

Le blason de Vannes

Hôtel à insectes

Je n'ai jamais vu d'insectes dans ces hôtels que j'ai pu voir à Cabourg,  Auvers-sur-Oise, Lyon (parc de la Tête d'Or), La Roche-Guyon ou ailleurs ..
Je n'ai jamais vu d'insectes dans ces hôtels que j'ai pu voir à Cabourg,  Auvers-sur-Oise, Lyon (parc de la Tête d'Or), La Roche-Guyon ou ailleurs ..
Je n'ai jamais vu d'insectes dans ces hôtels que j'ai pu voir à Cabourg,  Auvers-sur-Oise, Lyon (parc de la Tête d'Or), La Roche-Guyon ou ailleurs ..

Je n'ai jamais vu d'insectes dans ces hôtels que j'ai pu voir à Cabourg, Auvers-sur-Oise, Lyon (parc de la Tête d'Or), La Roche-Guyon ou ailleurs ..

Partager cet article

Repost 0
Published by acbx41 - dans Balade à Vannes
commenter cet article

commentaires