Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 21/07/2017

      Vous avez été

           310 448  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 07:56

 

Rome 

est la capitale de l'Italie depuis 1871.

L'histoire de Rome s'étend sur plus de vingt-huit siècles, depuis sa fondation mythique par Romulus en 753 avant J.-C. jusqu'à son rôle actuel de capitale de la République italienne.

Second berceau de la civilisation occidentale après Athènes, la ville fut successivement le centre de la Monarchie romaine, de la République romaine (509 avant J.-C., – 27 avant. J.-C.) puis de l'Empire romain (27 avant J.-C., 476). 

En savoir plus >>> Rome

 
Blason de Rome

Les lettres S. P. Q. R. sont l'abréviation de

Senatus populus que romanus,

signifiant

Le sénat et le peuple romain

La basilique Santa Maria in Aracoeli

(en français : basilique Sainte-Marie d'Aracœli soit Sainte Marie de l'autel du ciel)

est une basilique de Rome, située au sommet du Capitole, derrière le monument à Victor-Emmanuel II. Elle est appelée l'église du Sénat italien et du peuple romain (Senatus Populusque Romanus).

C'est l'une des quelques 900 églises de Rome ...
Basilique Santa Maria in Aracoeli (Rome)

La façade inachevée a perdu les mosaïques et les fresques ultérieures du décor originel, à l'exception d'une mosaïque du tympan de la porte principale, l'une des trois portes qui sont des ajouts récents.

Basilique Santa Maria in Aracoeli (Rome)
Basilique Santa Maria in Aracoeli (Rome)
Basilique Santa Maria in Aracoeli (Rome)

Le plafond à caissons

est un ex-voto, offert par Marcantonio Colonna, commandant de la flotte papale à la bataille de Lepante, gagnée contre les Turcs.

Basilique Santa Maria in Aracoeli (Rome)

Sébastien

est un saint martyr romain ayant vécu, selon la tradition, au IIIe siècle. Il est fêté le 20 janvier en Occident et le 18 décembre en Orient.

Né à Narbonne, en Gaule, saint Sébastien est citoyen de Milan, en Italie. Militaire de carrière, il est pris d'affection par les empereurs Dioclétien et Maximien Hercule, qui le nomment centurion. Dans un contexte de persécutions contre les chrétiens, il est pourtant exécuté sur ordre des souverains pour avoir soutenu ses coreligionnaires dans leur foi et accompli plusieurs miracles. D'abord attaché à un poteau et transpercé de flèches, il est finalement tué à coups de verges après avoir miraculeusement guéri la première fois.

Patron des archers, des fantassins et des policiers mais aussi troisième patron de Rome (avec Pierre et Paul), saint Sébastien est surtout invoqué pour lutter contre la peste et les épidémies en général. Souvent représenté dans les arts, il est devenu un symbole homoérotique à la Renaissance avant d'être considéré comme une icône homosexuelle à partir du XIXe siècle.

Basilique Santa Maria in Aracoeli (Rome)

Sainte Hélène 

(vers 247/250 - vers 329/330),

est une impératrice romaine, épouse de Constance Chlore ( césar du au et empereur romain du au ) et mère de Constantin34e empereur romain sous le nom Constantin Ier, proclamé empereur en 306 par les légions de Bretagne et mort le après 31 ans de règne.

Basilique Santa Maria in Aracoeli (Rome)

Vierge à l'Enfant

Basilique Santa Maria in Aracoeli (Rome)
Basilique Santa Maria in Aracoeli (Rome)

Statues de papes

Léon X

Florence 1475 - Rome 1521,

pape de 1513 à 1521.

Fils de Laurent le Magnifique, il pratiqua le népotisme.

Après s'être rapproché des Français, il se rallia finalement à Charles Quint (vers 1519). Réformateur médiocre de l'Eglise, il fut surtout un mécène généreux et fastueux, protégeant notamment Raphaël et Michel-Ange. Mais ses besoins d'argent l'amenèrent à écraser l'Eglise d'une fiscalité très critiquée et à accorder des indulgences aux fidèles qui aideraient par leurs dons à la construction de la basilique Saint-Pierre à Rome (1515) ; ce fut l'origine de la révolte de Luther, que Léon X finit par condamner (bulle Exsurge Domine, 1520).

Basilique Santa Maria in Aracoeli (Rome)
Basilique Santa Maria in Aracoeli (Rome)

Grégoire XIII

Ugo Boncompagni, né à Bologne le , mort à Rome le

succède au pape Pie V le sous le nom de Grégoire XIII

Après des études de droit canonique et civil à l'Université de Bologne, il entre à la Curie romaine en 1539. Paul III lui donne les postes d'abréviateur de la Chancellerie apostolique et de référendaire du Tribunal suprême de la Signature apostolique.

En 1545, il participe comme juriste au concile de Trente. En 1558, il est nommé évêque, et doit être ordonné prêtre auparavant. En 1566, il est nommé secrétaire des brefs pontificaux.

Enfin, en 1572, il est élu pape à la mort de Pie V.

Son conclave est exceptionnellement bref : il ne dure qu'une journée.

La suite >>> Grégoire_XIII

Basilique Santa Maria in Aracoeli (Rome)
Basilique Santa Maria in Aracoeli (Rome)

Paul III

Alexandre Farnèse né à Rome ou à Canino, le , est élu pape le sous le nom de Paul III et règne jusqu'à sa mort, à Rome, le .

Avec son soutien est créée la compagnie de Jésus (jésuites), dont l'un des membres est son représentant au concile de Trente (dit aussi concile de la Contre-Réforme catholique) qu'il convoqua.

Il réorganisa l'Inquisition, mettant en place l'Inquisition romaine et autorisant la création de l'Inquisition portugaise.

On lui doit également la condamnation officielle de l'esclavage des Indiens par l'Eglise catholique en 1537, treize ans avant la Controverse de Valladolid.

Basilique Santa Maria in Aracoeli (Rome)
Basilique Santa Maria in Aracoeli (Rome)

Banière à la mémoire d'Urbain VIII

Maffeo Barberini (Florence, avril 1568 – Rome, ), 235e pape, de 1623 à 1644, sous le nom d’Urbain VIII.

Son père Antonio Barberini, gentilhomme florentin, meurt quand Maffeo n'a que trois ans et sa mère, Camilla Barbadoro, l'emmène très jeune à Rome où il est confié à la garde de son oncle, Francesco Barberini, protonotaire apostolique.

Il est éduqué au Collège romain, prestigieuse institution d'enseignement tenue par les jésuites, avant de suivre des études de droit à l'université de Pise, d'où il sort avec le titre de docteur en droit.

En 1589, après son doctorat, il entre à la Curie romaine comme référendaire au Tribunal suprême de la Signature apostolique. En 1592, le pape Clément VIII le nomme gouverneur de Fano, puis protonotaire apostolique.

La suite >>> Urbain_VIII
Basilique Santa Maria in Aracoeli (Rome)

Gisants polis par les passages ...

Basilique Santa Maria in Aracoeli (Rome)
Basilique Santa Maria in Aracoeli (Rome)
Basilique Santa Maria in Aracoeli (Rome)
Basilique Santa Maria in Aracoeli (Rome)
Basilique Santa Maria in Aracoeli (Rome)

Partager cet article

Repost 0
Published by acbx41 - dans Rome
commenter cet article

commentaires

Onvqf 04/12/2015 20:22

Bonsoir André,
Tout simplement une Merveille, je ne la connaissais pas, et merci pour ce partage,
J'espère pouvoir la voir, tant il y a d'éléments qui m'ont interpellés,
Mais j'ai quand même une préférence pour son plafond, et ses surprenantes stèles scellées en bas-relief,
Un bon week-end et séjour vers la Méditerranée,
A bientôt,
David,

Josiane 04/12/2015 11:23

Pas mal d'interdictions à l'entrée !! beaucoup de belles découvertes à l'intérieur....
amitiés.