Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 19/10/2017

      Vous avez été

           315 227  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 07:55

 

Rome 

est la capitale de l'Italie depuis 1871.

L'histoire de Rome s'étend sur plus de vingt-huit siècles, depuis sa fondation mythique par Romulus en 753 avant J.-C. jusqu'à son rôle actuel de capitale de la République italienne.

Second berceau de la civilisation occidentale après Athènes, la ville fut successivement le centre de la Monarchie romaine, de la République romaine (509 avant J.-C., – 27 avant. J.-C.) puis de l'Empire romain (27 avant J.-C., 476). 

En savoir plus >>> Rome

 
Blason de Rome

Les lettres S. P. Q. R. sont l'abréviation de

Senatus populus que romanus,

signifiant

Le sénat et le peuple romain

 L'église Saint-Louis des français

est l'église nationale française de Rome depuis 1589. Elle se situe entre le Panthéon et la Place Navone. Son style est essentiellement baroque.

Sous le pontificat de Sixte IV, la communauté française de Rome prit l’initiative d’ériger l’une des plus grandes églises françaises à Rome. Jusqu’alors, les Français se réunissaient près de Saint-Pierre-du-Vatican, dans la chapelle Sainte-Pétronille

.Du point de vue artistique, l'église est une exaltation de la France à travers la représentation de ses saints et de ses plus grands personnages historiques.

En façade, se trouvent les statues de Charlemagne, St Louis, Sainte-Clotilde, et Sainte Jeanne de Valois.

Eglise Saint-Louis des français (Rome), La façade

Jeanne de Valois,

fille de Louis XI et de la reine Charlotte de Savoie, naquit en 1464.

Elle avait la taille contrefaite et les traits du visage irréguliers. Un caractère plein de franchise et de bonté ne suffisait pas à son père pour lui pardonner sa difformité. Elle fut mariée à 12 ans avec Louis, duc d’Orléans son cousin germain qui ne l’appréciait guère. Celui-ci s’étant révolté contre le roi Charles VIII, Jeanne plaida sa cause et sauva sa tête.

Devenu roi sous le nom de Louis XII, le duc d’Orléans, chercha à éloigner Jeanne et à faire annuler son mariage afin d’épouser Anne de Bretagne. Ayant obtenu ce qu’il voulait, il offrit à Jeanne le duché de Berry et plusieurs villes, et une forte pension. Jeanne se retira à Bourges, et se consacra à la prière et aux œuvres de charité ; dans la simplicité, y recevant le surnom de la Bonne Duchesse.

Elle fonda à Bourges un institut de vierges consacrées sous le nom de l’Annonciation de la sainte Vierge, mère de Dieu, plus connu sous le nom d’Annonciade. Le franciscain Gabriel Maria en rédigea les Règles. Jeanne y prit l’habit à la Pentecôte 1504, et y mourut le 4 février 1505. Elle y reposa et y fut honorée jusqu’à ce que les Huguenots brûlent ses restes en 1562.

Bien que qualifiée de sainte par Rome dès le XVIIe siècle, Jeanne de Valois n’a été canonisée que le 28 mai 1950.

Référence >>> Jeanne de Valois
Eglise Saint-Louis des français (Rome), La façade

Clotilde

était la fille de Chilpéric, frère de Gondebaud, roi des Bourguignons, qui fit assassiner Chilpéric et ses fils.

Elle était chrétienne, elle épousa Clovis, roi des Francs à Soissons en 493. Elle travailla à la conversion de son époux. Celui-ci, à la suite de plusieurs campagnes contre les Alamans, se fit baptiser avec 3 000 de ses guerriers par saint Rémy, évêque de Reims en 496. Cela lui rallia les gallo-romains et l’épiscopat.

Vers 500, il lance une campagne contre les Wisigoths d’Alaric et prend Toulouse et Bordeaux. Puis il remonte à Paris dont il fait sa capitale. Et vit en paix avec son épouse et ses enfants. Il meurt en 511 et reposait dans la basilique Saint-Pierre - Saint-Paul (emplacement actuel du Panthéon) qu’il avait fait construire.

Selon la coutume franque, le royaume est divisé entre ses enfants qui s’entre déchirent. Ainsi Clotaire tua de ses propres mains ses neveux Théobald et Gonthaire devant leur grand-mère Clotilde.

Celle-ci se retira à Tours, près du tombeau de saint Martin, et consacra sa vie à faire la charité. A sa mort en 545, elle fut enterrée à Paris près de son époux.

Référence >>> Clotilde

Eglise Saint-Louis des français (Rome), La façade

Fils de Louis VIII et Blanche de Castille,

Louis

est né le 25 avril 1214 et a été baptisé à Poissy.

Il régna d’abord sous la régence de sa mère (1226-1236), qui eut à réprimer une révolte des grands vassaux et à terminer la guerre contre les Albigeois par le traité de Paris en 1229.

Louis épousa Marguerite de Provence en 1234, et en eut une nombreuse famille.

Devenu majeur, il dut affronter une nouvelle ligue dirigée par le comte de la Marche, Hugues de Lusignan, aidé par les Anglais. Il les écrasa à Taillebourg et à Saintes (1242). Par sa victoire sur l’Angleterre, Louis récupéra la Normandie, l’Anjou, le Maine et le Poitou.

A la suite d’une maladie, Louis fit le vœu de partir en croisade s’il guérissait. Son expédition, commencée avec succès par la prise de Damiette, tourna au désastre. Il fut capturé avec son armée à Mansourah (1250). Racheté par une forte rançon, il séjourna ensuite dans le royaume latin de Jérusalem pendant 4 ans, jusqu’à la mort de sa mère.

Saint Louis est surtout représenté, par les sculpteurs, debout et présentant la couronne d’épines.

Référence >>> Saint-Louis

Eglise Saint-Louis des français (Rome), La façade

Charlemagne,

du latin Carolus Magnus, ou Charles Ier dit le Grand dans la nomenclature qui commence avec Clovis Ier,

né le 2 avril 742 (voire 747 ou 748), mort le à Aix-la-Chapelle,

est un roi des Francs et empereur. Il appartient à la dynastie des Carolingiens, à laquelle il a donné son nom.

Fils de Pépin le Bref, il est roi des Francs à partir de 768, devient par conquête roi des Lombards en 774 et est couronné empereur à Rome par le pape Léon III le , relevant une dignité disparue depuis la chute de l'Empire romain d'Occident en 476.

Roi guerrier, il agrandit notablement son royaume par une série de campagnes militaires, en particulier contre les Saxons païens dont la soumission fut difficile et violente (772-804), mais aussi contre les Lombards en Italie et les musulmans d'Al-Andalus.

Souverain réformateur, soucieux d'orthodoxie religieuse et de culture, il protège les arts et les lettres et est à l'origine de la renaissance carolingienne.

Son œuvre politique immédiate, l'empire, ne lui survit cependant pas longtemps. Se conformant à la coutume successorale germanique, Charlemagne prévoit dès 806 le partage de l'Empire entre ses trois fils[4]. Après de nombreuses péripéties, l'empire ne sera finalement partagé qu'en 843 entre trois de ses petits-fils (traité de Verdun).

La suite >>> Charlemagne

Eglise Saint-Louis des français (Rome), La façade

 Salamandre​

Marque de François Ier

La salamandre connu un succès sans précédent sous François Ier, qui l'adopta comme corps de devise avant même son accession au trône.

Le mot qui accompagne cette figure est 

Nutrisco et extinguo

(je nourris le bon feu et j'éteins le mauvais ou je me nourris du bon feu et j'éteins le mauvais).

La salamandre, baffie ou lebraude est un amphibien légendaire qui était réputé pour vivre dans le feu et s'y baigner, et ne mourir que lorsque celui-ci s'éteignait. Mentionnée pour la première fois par Pline l'Ancien, la salamandre devint une créature importante des bestiaires médiévaux ainsi qu'un symbole alchimique et héraldique auquel une profonde symbolique est attachée.

Eglise Saint-Louis des français (Rome), La façade
Eglise Saint-Louis des français (Rome), La façade

Partager cet article

Repost 0
Published by acbx41 - dans Rome
commenter cet article

commentaires