Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 12/08/2017

      Vous avez été

           311 472  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 07:58

 

Rome 

est la capitale de l'Italie depuis 1871.

L'histoire de Rome s'étend sur plus de vingt-huit siècles, depuis sa fondation mythique par Romulus en 753 avant J.-C. jusqu'à son rôle actuel de capitale de la République italienne.

Second berceau de la civilisation occidentale après Athènes, la ville fut successivement le centre de la Monarchie romaine, de la République romaine (509 avant J.-C., – 27 avant. J.-C.) puis de l'Empire romain (27 avant J.-C., 476). 

En savoir plus >>> Rome

 
Blason de Rome

Les lettres S. P. Q. R. sont l'abréviation de

Senatus populus que romanus,

signifiant

Le sénat et le peuple romain

L’église du Gesù

(son nom complet est : église del Santissimo nome del Gesù)

est un édifice religieux catholique de Rome, sis non loin de la piazza Venezia.

Edifice emblématique de l'art jésuite, elle servit de modèle à de nombreuses églises jésuites de par le monde. Elle est aussi l'église-mère de la Compagnie de Jésus.

On la considère également comme un modèle de l’art baroque religieux de la Contre-Réforme car elle fut l’une des premières églises de ce style à Rome après l'église Santo Suzanna alle Terme di Diocleziano, construite entre 1585 et 1603 par Carlo Maderno.

L’église du Gesù a été voulue à cet endroit par Ignace de Loyola, né en 1491  à Azpeitia dans le Pays basque espagnol et mort le à Rome, fondateur et premier Supérieur général de la Compagnie de Jésus en 1540.

Les premiers plans ont été dessinés par Baccio Biggio, un architecte florentin, remodelés par Michel-Ange (Caprese, - Rome, ), et finalement épurés par Vignole (architecte et un théoricien italien de l'architecture de la Renaissance, né le 1er octobre 1507 et mort à Rome le ) qui en dirigea la construction à partir de 1568  grâce aux fonds avancés par le cardinal Alessandro Farnese.

A son décès en 1573 c’est Giacomo della Porta  (Porlezza, 1533 - Rome, 1602),  architecte italien de l'art maniériste de la Contre-Réforme, promoteur de l'art baroque,   , ,  qui prit la suite. Il redessina la façade ainsi que la coupole.

L’église fut finalement consacrée en 1584.

(Porlezza, 1533 - Rome, 1602) est un architecte italien de l'art maniériste de la Contre-Réforme, promoteur de l'art baroque.
Façade de l'église de Gesu, Rome
Façade de l'église de Gesu, Rome
Façade de l'église de Gesu, Rome
Façade de l'église de Gesu, Rome
Façade de l'église de Gesu, Rome
Façade de l'église de Gesu, Rome

Sur les côtés 2 niches dans lesquelles ont été installées au XVIIe

les statues de St Ignace à gauche et de St François de Sales à droite.

Íñigo López de Loyola,

francisé en Ignace de Loyola,

né en 1491 à Azpeitia dans le Pays basque espagnol et mort le à Rome) est le fondateur et le premier Supérieur général de la Compagnie de Jésus — en latin abrégé 'SJ' pour Societas Jesu — congrégation catholique reconnue par le pape Paul III en 1540 et qui prit une importance considérable dans la réaction de l'Eglise catholique romaine aux XVIe et XVIIe siècles, face à l'ébranlement causé par la Réforme protestante.

Auteur des Exercices spirituels, il fut un remarquable directeur de conscience. La spiritualité ignacienne est l'une des principales sources d'introspection religieuse dans le catholicisme. 

A la tête des Jésuites, il devint un ardent promoteur de la Réforme tridentine, aussi appelée Contre-Réforme. Il orienta sa congrégation vers l'œuvre missionnaire, en particulier vers les Indes, l'Afrique et les colonies portugaises d'Amérique du Sud.

Canonisé par le pape Grégoire XV le 12 mars 1622, Ignace de Loyola est liturgiquement commémoré le 31 juillet.

Façade de l'église de Gesu, Rome

François de Sales

(1567 – 1622),

est un ecclésiastique savoyard né au château de Sales près de Thorens-Glières.

Evêque de Genève en résidence à Annecy, il a été proclamé saint et docteur de l'Eglise catholique.

Issu d’une famille noble, il choisit le chemin de la foi en consacrant sa vie à Dieu et renonce à tous ses titres de noblesse. Il devint l'un des théologiens les plus considérés de son temps. Ce grand prêcheur accéda au siège d’évêque de Genève et fonda, avec la baronne Jeanne de Chantal, l’ordre religieux de la Visitation. Il exerça une influence marquante au sein de l'Eglise catholique et fut très écouté également des détenteurs du pouvoir temporel, notamment les ducs Charles-Emmanuel Ier et Victor-Amédée Ier de Savoie, la régente de Savoie Christine de France et les rois Henri IV et Louis XIII de France.

Homme d’écriture, il laissa une œuvre importante qui témoigne de sa vision de la vie.

Depuis 1923, l’Eglise catholique le considère comme le saint patron des journalistes et des écrivains en raison de son recours à l'imprimerie.

Ses publications comptent parmi les tout premiers journaux catholiques au monde.

Façade de l'église de Gesu, Rome

Partager cet article

Repost 0
Published by acbx41
commenter cet article

commentaires

Josiane. 02/03/2016 12:43

Une bien belle façade !