Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Château de Versailles

fut la résidence des rois de France Louis XIV, Louis XV et Louis XVI. Le roi et la cour y résidèrent de façon permanente du 6 mai 1682 au 6 octobre 1789, à l'exception des quelques années de la Régence.
Callisto (bosquet des Dômes), statue par Anselme Flamen
Callisto (bosquet des Dômes), statue par Anselme Flamen

 Dans la mythologie grecque,

Callisto

(en grec ancien Καλλιστώ / Kallistố, de καλλίστη / kallístê, la plus belle)

est une nymphe d'une très grande beauté. Son ascendance est incertaine et certaines versions en font la fille de Lycaon, roi d'Arcadie.

Elle était une des suivantes d'Artémis, qui avait exigé d'elle de faire vœu de chasteté. Zeus, maître des dieux et père d'Artémis, s'éprit d'elle et, comme il le faisait souvent pour mener à bien ses conquêtes féminines, il inventa une ruse pour la séduire. Un jour que la jeune nymphe était étendue sous un arbre, il s'approcha d'elle déguisé en Artémis ou en Apollon. Callisto ne se méfia pas et se retrouva enceinte. Elle chercha à cacher son état à Artémis, qui ne supporterait pas, de la part d'une de ses suivantes, cette infraction aux règles de la chasteté. Mais un jour que Callisto se baignait dans la rivière, la déesse la surprit et découvrit la vérité.

Artémis entra alors dans une violente colère et la menaça de ses flèches redoutables, insensible au fait que Zeus pût être le principal coupable. Puis Héra, épouse de Zeus, la transforma en ourse, la condamnant à se cacher dans la montagne.

Plus tard, Artémis, lors d'une de ses longues courses, aperçut l'ourse et lui décocha une flèche. Callisto mourut et Hermès, dépêché par Zeus, recueillit son enfant, un garçon nommé Arcas, qui devint après sa mort la constellation de la Petite Ourse.

Zeus, ému par le sort de la nymphe, la transforma en la constellation de la Grande Ourse.

Callisto (bosquet des Dômes), statue par Anselme Flamen
Callisto (bosquet des Dômes), statue par Anselme Flamen

 

Callisto (bosquet des Dômes), statue par Anselme Flamen

Anselme Flamen

Sculpteur français né à Saint Omer (Nord) le 2 janvier 1647, décédé à Paris le 15 mai 1717,

Flamen part pour Paris en 1669 et suit l’enseignement de Gaspard Marsy.

Il obtient le troisième prix de sculpture en 1673.

Il séjourne à Rome de 1675 à 1679, comme pensionnaire du roi, et exécute plusieurs ouvrages (Mars et Vénus ; Faune Borghèse).

De retour en France, entre 1679 et 1682, Flamen travaille comme collaborateur de Gaspard Marsy et François Girardon à la décoration extérieure du Château de Versailles (on lui attribue une collaboration pour Diane, La Magnificence, L’Abondance, La Victoire sur l'Empire, Trophée de Diane).

Il devient membre de l’Académie en 1681 avec la présentation d’un médaillon représentant Saint Jérôme.

Il travaille pour les églises Saint Paul (Mausolée du duc de Noailles), des Invalides (Génie tenant la Sainte Ampoule, Charles le Chauve), pour Notre Dame de Paris (Un ange portant la lance).

Il intervient aux châteaux de Marly (Diane, Jupiter, Compagne de Diane) et de Meudon (Groupe d’enfants).

Mais l’essentiel de ses ouvrages sont pour le Château de Versailles (Décorations et ornements), pour le parc du Château de Versailles (Faune au chevreau ; Cyparisse et son cerf ; Nymphe de Diane ; Callisto; cinq écoinçons du Bosquet de la Colonnade) et pour l’église du Château (Saint Irénée. Saint Barthélemy. Saint Philippe).

Il est nommé adjoint à professeur en 1694 et professeur en 1701.

Référence >>> Flamen Anselme

Compagne de Diane >>> Cour Marly, musée du Louvre

Tag(s) : #Château de Versailles

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :