Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Château de Versailles

fut la résidence des rois de France Louis XIV, Louis XV et Louis XVI. Le roi et la cour y résidèrent de façon permanente du 6 mai 1682 au 6 octobre 1789, à l'exception des quelques années de la Régence.
Galatée (bosquet des Dômes), statue par Jean-Baptiste Tuby

Dans la mythologie grecque,

Galatée

 (en grec ancien Γαλάτεια / Galáteia)

est une des Néréides (nymphe marine), fille de Nérée et de Doris. Elle habite un rivage de la Sicile.

Son nom signifie : à la peau blanche comme le lait (dérivé de γάλα / gála, signifiant lait).

Galatée (bosquet des Dômes), statue par Jean-Baptiste Tuby

Théocrite dans sa onzième Idylle associe Polyphème et Galatée. Dans cette pièce brève le cyclope n'est plus le géant cannibale de l'Odyssée. Le poète présente Polyphème en amoureux transi qui exhale son amour pour Galatée. Le cyclope n'exclut pourtant pas de trouver consolation auprès d'autres nymphes qui ne le dédaigneront pas.

Dans ses Métamorphoses, Ovide développe la légende d'Acis et Galatée sur un ton plus dramatique. La nymphe aime et est aimée du berger Acis. Mais ce dernier est victime de la jalousie du cyclope Polyphème, également amoureux de Galatée mais disqualifié par ses traits monstrueux. Polyphème, ayant surpris les deux amants, arrache un rocher de l'Etna et le précipite sur Acis. Galatée, voyant des filets de sang sourdre sous le rocher, les change en rivière, afin de pouvoir s'y baigner tous les jours.

Galatée (bosquet des Dômes), statue par Jean-Baptiste Tuby

 

Galatée (bosquet des Dômes), statue par Jean-Baptiste Tuby

Giambattista Tubi, dit Jean-Baptiste Tuby,

né à Rome en 1635 et mort à Paris le ,

est un sculpteur français d'origine italienne.

Arrivé à Paris vers 1660, il travaille sous la direction de Charles Le Brun à la manufacture des Gobelins. Il réalise, sur un dessin de Le Brun, le placage de marbres qui rhabille les grandes arcades du chœur de l'église Saint-Séverin à Paris.

Il collabore avec Antoine Coysevox au tombeau de Mazarin pour lequel il exécute la figure de la Fidélité (1689-1692), et réalise le tombeau de la mère de Charles Le Brun. Il sculpte la figure principale du tombeau de Turenne (1676-1680).

Il travaille également pour Jean-Baptiste Colbert dans le parc de Sceaux (L'Hiver, marbre, aujourd'hui au jardin du Luxembourg). Il participe à la décoration sculptée de l'hôtel Carnavalet, 23 rue de Sévigné à Paris.

Sculpteur favori de Louis XIV, c'est au château de Versailles qu'il consacre l'essentiel de son activité.

Tag(s) : #Château de Versailles

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :