Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 22/08/2017

      Vous avez été

           311 997  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

25 août 2016 4 25 /08 /août /2016 06:54

 

Le Petit Palais

est un monument de Paris, aujourd'hui utilisé comme musée des beaux-arts, qui fut construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 par l'architecte Charles Girault (1851 - 1932).

Il est situé dans le VIIIe arrondissement, avenue Winston-Churchill, face au Grand Palais.

Carriès Jean, masques
Carriès Jean, masques
Carriès Jean, masques
Carriès Jean, masques

Jean-Joseph Carriès

est un sculpteur et céramiste français.

Jean Carriès naît à Lyon en 1855 de Jean Joseph Carriès, cordonnier, et de Françoise Guérin. Ses parents meurent de tuberculose quand il n'avait que six ans. Jean Carriès est alors recueilli avec ses deux frères et sa soeur par la religieuse Marie Anne Callamand, mère supérieure de la maison Saint-Jean des Filles de la Charité Saint-Vincent-de-Paul.

 Jean Carriès devient apprenti vers l'âge de treize ans dans l'atelier de statuaire religieuse de Pierre Vermare, puis il part à Paris où il est élève à l'Ecole des Beaux-Arts et dans l'atelier du sculpteur Augustin Dumont (1801-1884), et plus tard de Lehmann et d'Alexandre Falguière (1831-1900).

Dès 1875, Jean Carriès participe aux salons et obtient quelques commandes de bustes : Auguste Vacquerie, Léon Gambetta, Gustave Courbet. Il travaille la cire, le plâtre et la terre.

Il est très remarqué au Salon de 1881 par sa tête décapitée de Charles Ier et ses bustes de "Déshérités".

A partir de 1878, marqué par des œuvres japonaises vues à l'Exposition Universelle de Paris et encouragé dans cette voie par Paul Gauguin, il s'intéresse au grès émaillé.

En 1888, Jean Carriès s'installe à Saint-Amand-en-Puisaye (Nièvre) pour devenir potier. Il réalise ainsi des céramiques émaillées : vases, gourdes, bouteilles où se manifestent sa grande imagination et son goût de l'étrange pleinement exprimé dans la porte monumentale commandée en 1890 par Winnaretta Zinger, princesse de Scey-Montbéliard, qui demeurera inachevée.

Jean Carriès est fait chevalier de la légion d'honneur en 1892.

Il meurt d'une pleurésie le 1er juillet 1894.

Portrait de Jean Carriès dans son atelier (1885-1886),

par Louise Catherine Breslau, peintre d’origine allemande naturalisée suisse, née Maria Luise Katharina Breslau, à Munich le 6 décembre 1856 et morte le 12 mai 1927 à Neuilly-sur-Seine.

Partager cet article

Repost 0
Published by acbx41 - dans Petit Palais
commenter cet article

commentaires

Josiane 25/08/2016 12:23

Bonne journée pour toi.