Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 24/05/2017

      Vous avez été

           307 956  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

30 août 2016 2 30 /08 /août /2016 09:20

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines.

​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Valmy, vaisseau de 120 canons

Le Valmy

est un vaisseau de 120 canons à trois ponts issu de la Commission de Paris de 1824 et lancé en 1847.

Il est conçu par l'ingénieur et inspecteur général de la marine Paul-Marie Leroux (1786-1853), petit-fils de l'architecte naval français Jacques-Noël Sané, à qui la flotte doit la plupart de ses vaisseaux alors en activité.

Cinq navires de cette catégorie sont mise en chantier mais seul le Valmy entrera en service tel quel.

Il effectue une première campagne de février à octobre 1849. Le rapport sur sa tenue à la mer indiqua que le vaisseau se comportait assez bien au vent, surtout par forte brise. En revanche, par brise faible, il avait beaucoup de mal à avancer et à virer de bord.

Le Valmy est navire amiral lors de la guerre de Crimée de 1853 à 1854.

Le Valmy est renommé Borda en 1863 et sert d'Ecole navale en rade de Brest.

Il échange son nom et sa fonction avec l'Intrépide en 1890, puis est démoli en 1891.

Avec ce navire, les vaisseaux de ligne ont atteint une limite, le Valmy est presque trop grand, trop lourd pour être mû par la voile.

Dernier grand navire à voile de la marine française, il reste aussi le plus grand vaisseau de ligne sans propulsion mécanique jamais construit en Occident.

Armement à l'origine

Batterie basse : 32 canons de 30 livres longs no 1 ;

Batterie moyenne : 34 canons de 30 livres longs no 2 ;

Batterie haute : 34 canons de 30 livres ;

Gaillards : 16 canons de 30 livres et 4 canons de calibre 18 cm.

Total des bouches à feu : 120 canons prévus selon les plans.

Armement en 1849

Batterie basse : 24 canons de 30 livres longs no 1 ;

8 canons-obusiers Paixhans no 1 de calibre 22 cm

Batterie moyenne : 26 canons de 30 livres longs no 2 ; 8 canons-obusiers Paixhans no 2 de calibre 22 cm

Batterie haute : 34 obusiers Paixhans de calibre 16 cm.

Gaillards : 12 caronades (ou canons courts chambrés) de 30 livres et 4 obusiers de 30 livres (calibre 16 cm).

Total des bouches à feu : 116 canons de gros calibre.

Caractéristiques techniques

Longueur 63,90 mètres à la ligne de flottaison

Maître-bau 17,04 mètres

Tirant d'eau 8,61 mètres

Déplacement 5 231 tonnes

Tonnage 4 040 tonneaux environ

Propulsion voiles (3 350,90 m²)

Vitesse 8 nœuds

Référence

Le Valmy >>> 

Partager cet article

Repost 0

commentaires