Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 17/10/2017

      Vous avez été

           315 107  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 06:56

 

Le musée de l'automobile Henri Malartre

est consacré à l'automobile et aux transports publics.

Il est situé à Rochetaillée-sur-Saône, près de Lyon, sur le domaine du château.

Le musée a été constitué en 1960 par Henri Malartre (né en décembre 1905 et mort le 12 novembre 2005), à partir de sa collection de véhicules anciens conservés par ses soins depuis les années 1930.

Un tonneau 

est un type de carrosserie automobile issu de la voiture hippomobile du même nom.

Il comporte une banquette avant et un espace arrière fermé latéralement qui comprend deux sièges dont l'accès se fait par la porte arrière.

Lorsque les sièges sont remplacés par des bancs longitudinaux, le tonneau est appelé break.

Corre 1904, tonneau 4 places
Corre 1904, tonneau 4 places

Corre 1904, tonneau 4 places

Corre La Licorne

était une société de construction d'automobiles créée par Jean-Marie Corre en 1901 sous la raison sociale

Société française des automobiles Corre.

Au début de son activité, l'entreprise produisit des tricycles et quadricycles cabriolets avec un monocylindre.

Les voitures furent produites sous le nom de Corre, puis Corre-La Licorne au moment où la firme choisit la marque à la licorne dressée pour orner ses calandres. Il semble qu'elle ait adopté cet emblème à la suite des victoires en course du pilote Waldemar Lestienne, dont les armoiries familiales portaient une licorne rampante.

Après un procès de cinq ans, Corre, ruiné, est obligé de vendre son entreprise.

La société fut reprise en 1907 par Waldemar Lestienne, qui avait fait fortune dans le textile, qui abandonna bientôt le nom de Corre pour ne conserver que celui de Licorne ou La Licorne.

Dans les années 1930, son frère, Robert Lestienne, reprit l'affaire.

La mort de ce dernier, assassiné par les Allemands en 1944 à Saint-Valery-sur-Somme, porta un coup fatal à la société.

Après la Seconde Guerre mondiale, elle ne fut pas retenue dans le plan Pons pour la production automobile et fut lâchée par Citroën qui refusa de lui fournir des moteurs plus avant.

Elle cessa la construction d'automobiles en 1949, après avoir été racheté par Bugatti, et fut vendue à Berliet. Les ateliers sont demeurés en service jusqu'en 1960 environ.

Le fondateur de la marque, à la vente de son usine en 1907, poursuivit indépendamment une production artisanale d'automobiles jusqu'en 1913 sous son nom (Corre, Le Cor, JC).

L'entreprise aura réalisé plus de 200 modèles différents et aura produit un peu plus de 33 000 véhicules de 1901 à 1949.

Partager cet article

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée Malartre
commenter cet article

commentaires