Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 18/10/2017

      Vous avez été

           315 167  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 08:20

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Le Protecteur, vaisseau de 64 canons (1760)

Le Protecteur

est une maquette d'un vaisseau de 64 canons exposée au musée de la Marine de Paris.

L'existence de ce vaisseau est sujette à controverses. Pendant longtemps on a cru que la maquette était la reproduction d'un navire qui, au cours de la guerre d'Indépendance américaine, avait pris part à la bataille de la Grenade en 1779 sous le commandement de l'amiral de Grasse. Mais des recherches approfondies ont montré que le seul Protecteur présent dans la Marine royale au XVIIIe siècle était un vaisseau de 74 canons. Les spécialistes ont conclu à une confusion entre le Protecteur et le Protée, vaisseau qui a réellement existé de 1748 à 1771.

Le Protecteur de 74 canons a été lancé en 1760 sous Louis XV. Cette date est conforme aux spécificités du modèle tant au niveau de la voile d'ourse au mât d'artimon qu'au niveau de la très belle décoration Louis XV sur le tableau de poupe.
Au-delà des incertitudes historiques, il n'en reste pas moins que le Protecteur est un vaisseau extrêmement élégant, particulièrement bien dessiné avec un somptueux tableau arrière qui en fait toute la richesse.
Au niveau technique, le navire est un deux-ponts de 64 canons, ouvert à 13 sabords à la batterie basse (canons de 24 livres), à 14 sabords sur la deuxième batterie (canons de 12 livres). Enfin, on compte dix canons de 8 sur les gaillards. Le Protecteur est le type de vaisseau à deux-ponts que l'on trouvait dans la Royale au moment de la guerre de Sept Ans (1756-1763).

>>> Référence

Le Protecteur, vaisseau de 64 canons (1760)

Le Protecteur, vaisseau de 64 canons (1760)

Partager cet article

Repost 0

commentaires