Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 21/07/2017

      Vous avez été

           310 448  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 07:54

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Vue de l'intérieur du port de Brest, 1795

Le 2 septembre 1791, l'Assemblée Constituante charge Jean-François Hue de l'exécution de quatre tableaux (une vue du port de Lorient et trois vues du port de Brest), afin d'achever la série des Ports de France que Joseph Vernet avait abandonnée en 1765.
Les quatre tableaux sont livrés au Louvre le 15 frimaire an IV (6 décembre 1795), puis envoyés à Versailles pour rejoindre les quatorze tableaux peints par Vernet.
La vue du Port de Brest, depuis la rive droite de la Penfeld, en amont de la forme de Pontaniou, peut être datée de 1793 d'après l'étude des différents vaisseaux représentés ; les pavillons tricolores complets, rendus réglementaires le 20 mai 1794, ont été certainement rajoutés pour la présentation au Salon de 1795.
Trois vaisseaux de 110 canons, la Bretagne et le Républicain, en armement, l'Invincible, dans la forme de radoub, ont été identifiés et leur présence dans le port de Brest durant l'été 1793 est confirmée par l'Etat de la Marine pour cette période.
Les bâtiments qui longent le quai sont parfaitement représentés, notamment à gauche le Magasin Général où étaient entreposés les matériaux nécessaires aux constructions, l'horloge du port, la machine à mâter et, au fond, l'enceinte du château. 

A droite, côté Recouvrance, se situent les ateliers, magasins et bureaux, la salle d'armes et, sur le plateau rocheux, les casernes des matelots.


Référence

Jean-François Hue, l'Intérieur du port de Brest

 

Jean-François Hue, l'Intérieur du port de Brest
Jean-François Hue, l'Intérieur du port de Brest
Jean-François Hue, l'Intérieur du port de Brest

Selon la tradition, la scène, au premier plan, représenterait l'ingénieur Sané déroulant le plan de l'un de ses vaisseaux devant Jean Bon Saint-André, membre du Comité de Salut Public et envoyé spécial de la Convention à Brest de 1793 à 1794.

Jean-François Hue

(Saint-Arnoult-en-Yvelines, 1751 - Paris, 1823)

est un peintre français paysagiste des XVIIIe et XIXe siècles.

Jean-François Hue a été reçu à l'Académie Royale en 1782 grâce à son œuvre Vue prise dans la forêt de Fontainebleau. Ses principales sources d'inspirations pour ses œuvres sont ses grands voyages.

Les goûts pour le dessin de Jean-François Hue sont remarqués précocement par Joseph Vernet et il devient l'élève à Paris de Gabriel-François Doyen. Puis, il entre dans l'atelier de Joseph Vernet où il confirme ses talents de peintre et dessinateurs de paysages.

En 1791, l'Assemblée Constituante lui demande de terminer la série des vues des ports de mer de France, abandonnée par Joseph Vernet en 1765.

Jean-François Hue se spécialise dans les paysages et les marines. Son talent lui permettra de devenir peintre officiel de la Marine, suivant ainsi les traces de son maître Joseph Vernet.

C'est ainsi qu'en 1791, l'assemblée constituante lui confie la tâche de terminer la série représentant les ports de France, commandée à Vernet à partir de 1753. Entre 1792 et 1798, il exécute une série de six tableaux sur le thème des ports de Bretagne.

Partager cet article

Repost 0

commentaires