Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 21/07/2017

      Vous avez été

           310 448  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

30 décembre 2016 5 30 /12 /décembre /2016 07:54

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Marius Perret, Départ des pirogues pour la pêche à Guet n'Dar, Sénégal 1891
Marius Perret, Départ des pirogues pour la pêche à Guet n'Dar, Sénégal 1891

 

Marius Perret,

né le à Moulins dans l’Allier et mort en 1900 à Sinanglaija (Java),

est un peintre de marines français.

Parallèlement à ses études de médecine, Marius Perret intègre l’école des Beaux-Arts où il est l'élève d'Alexandre Cabanel.

De 1884 à 1886, il passe trois années dans le Sahara algérien, à Laghouat, au Mzab et chez les Châoumbas. Les toiles rapportées de ce voyage, sont récompensées à l'Exposition universelle de Paris de 1889 et cette même année il débute sa collaboration au journal Le Tour du monde.

En 1890, il obtient une mention honorable au Salon des artistes français pour une série de dessins sur les Algériens du Mzab, une bourse de voyage de la 4e exposition Blanc et Noir.

En décembre 1890, Perret rejoint le Sénégal (sans mission payée) et se joint à l’expédition du colonel Alfred Dodds au cours de laquelle il doit suppléer le médecin du bataillon. Au cours de son séjour sénégalais, il peint le quotidien des pêcheurs de Guet n’Dar, quartier de Saint-Louis. En 1891, il suit toute la colonne du Fouta (colonel Dodds) et effectue une expédition chez les Maures Dowaïch avec les indigènes sénégalais.

« Au sujet de mon voyage au Sénégal (...) je suis le premier peintre qui ait séjourné dans la Colonie », écrit-il au ministre4.

En 1892, il obtient une médaille au Salon des Champs-Elysées et le prix de Raigecourt-Goyon (paysage) pour le tableau intitulé Le départ des pirogues pour la pêche à Guet n'dar au Sénégal.

En 1893, il participe au premier Salon de la Société des peintres orientalistes français au Palais de l'Industrie à Paris.

Après l'Afrique, il part en Asie où il est emporté par un accès de fièvre chaude à Sindanglaija (Java) en septembre 1900.

Partager cet article

Repost 0

commentaires