Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 19/10/2017

      Vous avez été

           315 227  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 07:56

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

François-Louis Lanfant de Metz, jeux d'enfants

Jeux d'enfants

François-Louis Lanfant de Metz, jeux d'enfants

 

François-Louis Lanfant de Metz

Peintre d'histoire et de genre, il est né en 1814 à Sierck-les-Bains (57).  Il décède au Havre en 1892.

François-Louis Lanfant se disait de Metz, ville plus connue que Sierk-les-Bains, et faisait volontiers suivre son nom de cette indication d'origine.

Il eut une vie assez mouvementée. Arrivé à Paris à l'âge de 15 ans, il dessina d'abord des compositions originales pour des marchands de papiers peints. Puis il fut admis à l'atelier d'Ary Scheiffer, peintre d'histoire, de genre et de portraits. En 1842, il fut engagé comme dessinateur par le naturaliste suisse Agassiz et l'accompagna en Suisse et en Italie. Bien vite rebuté par une existence trop régulière, il quitta Naples à pied et s'engagea dans une troupe de comédiens ambulants, réalisant ainsi un rêve de jeunesse. Il quitta assez rapidement cette troupe puisqu'en 1843, on le retrouve peintre à Paris. De 1843 à 1866, il expose régulièrement au Salon de Paris, entre autre : Romulus attaque et bat les Sabins, Une bouquetière sous la Régence et la Fiancée du village qui obtint une Médaille d'Or en 1847.  

En 1853, il exposa au Salon La Visite chez le brocanteur, considérée comme une de ses meilleures oeuvres. Le peintre finit par acquérir une certaine notoriété. Il eut un atelier à Paris, Boulevard des Italiens et forma un certain nombre d'élèves.

1868 fut un tournant dans sa vie d'artiste : au cours d'un voyage à Trouville avec Courbet, il retrouva d'anciens amis comédiens et rencontra le musicien Louis Tessier qui devint son ami. Il décida de ne plus retourner à Paris. Il s'établit au Havre et changea complétement sa manière de peindre. Abandonnant la peinture d'histoire, il ne peindra plus que des tablotins de petit format, mettant en scène l'enfance insouciante et espiègle : jeux de bambins, sorties d'écoles bruyantes, batailles rangées, farces, jeux interdits (le bon vin, le dénicheur), parodies des attitudes, gestes et passions des adultes. La lithographie popularisa certaines de ses oeuvres ; Eugène Jouy et Goupil les éditèrent en couleurs, Barry, Fuhr et Lemoine les transposèrent au crayon lithographique. Dans ces innombrables scènes enfantines, l'imagination de Lanfant fut débordante ; il sut éviter toute redite et ajouter toujours une note attendrie qui rend ses petits comédiens si charmants.

Au Salon de 1845, il présente "Les jardins publics sous Louis XV".

Référence

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Josiane 31/01/2017 12:53

Je suis pliée de rire !!!!!!!! Avec mes cousins nous aussi avions pris un sabot du pépé et l'avions transformé en bateau, nous le faisions navigué dans l'abreuvoir des chevaux et vaches, mais ouzouzouille quand le pépé s'en est aperçu, là je te garantis que ça ne riait plus ! Il a été entendu que ce sont mes cousins qui m'avaient entrainé et, .... la honte, je n'ai pas été punie !!!!!!!!!! Je m'en souviens comme d'hier alors qu'il y a plus de 60 ans !!!!
Bonne journée.