Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 21/07/2017

      Vous avez été

           310 448  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 07:58

 

Rochetaillée-sur-Saône

est une commune située dans la métropole de Lyon et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Blason de Rochetaillée-sur-Saône

De gueules à bande d’azur chargée de trois dauphins d’argent.

Le musée de l'automobile Henri Malartre

est consacré à l'automobile et aux transports publics.

Il est situé à Rochetaillée-sur-Saône, près de Lyon, sur le domaine du château.

Le musée a été constitué en 1960 par Henri Malartre (né en décembre 1905 et mort le 12 novembre 2005), à partir de sa collection de véhicules anciens conservés par ses soins depuis les années 1930.

Un cyclecar (ou cycle-car)

est une voiture légère produite essentiellement en Europe et en Amérique du Nord entre 1910 et la fin des années 1920.

En 1910, Robert Bourbeau et Henri Devaux, qui n'ont alors que 18 ans, créent à Paris le Bédélia, un véhicule bi-place en tandem (le chauffeur est assis derrière le passager) de seulement 150 kg à quatre roues. Doté d'un petit moteur monocylindre lui permettant d'atteindre la vitesse de 60 à 70 km/h, il s'en vendra environ 3 000 avant la Première Guerre mondiale.

Après la guerre, les gouvernements occidentaux cherchent à rendre accessible l’acquisition d'automobiles au plus grand nombre. En France, est considéré comme un cycle-car tout véhicule automobile à une ou deux places, pesant au plus 350 kg et dont le moteur présente une cylindrée ne dépassant pas 1 100 cm3. La loi de finances du 30 juillet 1920 fixe une taxe fiscale forfaitaire de 100 francs par an pour les cyclecars, beaucoup moins que les automobiles. Immédiatement, des petits constructeurs apparaissent et produisent des voitures légères en économisant sur tout pour rester au-dessous la barrière fatidique des 350 kilos. Ce régime fiscal sera supprimé en 1925.

Construire un véhicule à trois roues seulement permet d’alléger considérablement l’engin, ceci dispensant non seulement du poids d’une quatrième roue, mais surtout de l’ensemble du pont arrière, c'est pourquoi beaucoup de cyclecars sont des tricycles. Ces véhicules légers étaient motorisés par des monocylindres ou des bicylindres en V (V-twin) refroidis par air et empruntés, tout comme leur boîtes de vitesses, à la motocyclette.

Le cyclecar

Le cyclecar de Bedella type BD2
Le cyclecar de Bedella type BD2

 

Le cyclecar de Bedella type BD2

Partager cet article

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée Malartre
commenter cet article

commentaires