Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 26/06/2017

      Vous avez été

           309 405  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 07:55

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Sidi-Fredj, anciennement Sidi-Ferruch

(en arabe سيدي فرج),

et aussi Sidi-Ferrudj, Sidi-Ferej,

est une presqu'île située à 30 kilomètres à l'ouest de la capitale algérienne, Alger. Elle fait partie de la commune de Staoueli.

C'est le lieu historique du débarquement des Français commencé le 14 juin 1830, qui a permis à l'armée française la Prise d'Alger survenue le 5 juillet. Première opération qui a conduit à la destruction du pouvoir des Deys et de la régence d'Alger, dépendance au moins nominale de l'Empire ottoman, ce débarquement est aussi considéré comme le premier acte de la Conquête de l'Algérie par la France.

 
Ce tableau, présenté au Salon en 1831, nous fait découvrir la vaste baie de la côte algérienne où ont débarqué les troupes françaises en juin 1830.
Le débarquement avait été préparé à Toulon d'où partit, du 5 au 27 mai 1830, une flotte de 350 vaisseaux de commerce et 105 vaisseaux de guerre transportant 35.000 soldats sous le commandement du maréchal de Bourmont et 27.000 marins.
L'escadre était sous le commandement de l'amiral Duperré.
Dans cette peinture historique, Théodore Gudin - officiellement embarqué avec le corps expéditionnaire - associe deux événements qui se sont déroulés à deux jours d'intervalle. En effet, si le 16 juin le vent s'est levé et une forte houle a malmené les bateaux massés à proximité du littoral, ce n'est que le 18 juin qu'un chef de tribu est venu en ambassade et a gravi le chemin escarpé qui conduit à une petite mosquée servant de quartier général.
Théodore Gudin, coup de vent du 16 juin 1830 à Sidi-el-Feruch
Théodore Gudin, coup de vent du 16 juin 1830 à Sidi-el-Feruch
Théodore Gudin, coup de vent du 16 juin 1830 à Sidi-el-Feruch

 

Jean Antoine Théodore Gudin,
plus tard baron Gudin
 (Paris, 15 août 1802 - Boulogne-Billancourt, 11 avril 1880),
 est un peintre de paysages, de paysages portuaires, marines, aquarelliste, dessinateur. Elève de l'école des Beaux-Arts, il se forma sous la direction de Girodet-Trioson. Plus tard, il subit l'influence de l'Ecole romantique. Il exposa à Londres, à la Royal Academy. Il obtint des médailles en 1824, 1848, 1855.
Il exécuta un grand nombre de tableaux pour la maison du roi, travailla pour le duc d'Orléans et pour plusieurs autres personnages importants, tant en France qu'à l'étranger.
En 1871, Théodore Gudin, qui est propriétaire des marais de Kermor (300 hectares), entre Sainte-Marine et l'Ile-Tudy, qui ont été transformés en polder en 1853 confie à Eugène de Toulgoët, un armateur de Loctudy, la direction de la 'Société des pêcheries de Kermor' qui se lance dans la pisciculture ( élevage de turbots, bars et autres poissons de luxe) dans des bassins créés en arrière de la digue, mais l'expérience tourne court.
 

Théodore Gudin photographié vers 1865

par Etienne Carjat, photographe, journaliste, caricaturiste et poète français  né à Fareins (Ain) le et mort à Paris le

Partager cet article

Repost 0

commentaires