Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 22/05/2017

      Vous avez été

           307 853  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 07:57

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Saint-Laurent,

paquebot (1866-1891), bateau à hélice, de profil

Antonio Jacobsen a représenté ici le Saint-Laurent de la Compagnie générale transatlantique. Prévu à l’origine comme navire à roues, le Saint-Laurent fut transformé sur cale en paquebot à hélice – premier du genre construit dans les jeunes chantiers Penhoët créés en 1858.

Entre 1864 et 1866, furent mis en route cinq paquebots dont les machines provenaient de chez Schneider au Creusot : Impératrice Eugénie, France, Nouveau Monde et Panama étaient des paquebots à roues, et le Saint-Laurent, à hélice.

Ce dernier prit son premier départ du Havre le 11 octobre 1866, effectuant sa traversée inaugurale en dix jours et quinze heures. A cette date, le service français Le Havre –New York était débutant. Il n’avait que deux ans et assurait la ligne avec le Washington et le La Fayette.
Après l’expérience du Saint-Laurent, l’hélice finit par être généralisée une fois les problèmes de vibrations maîtrisés. Tout en réduisant de 25% la consommation de charbon, l’hélice augmentait la vitesse de 20%. Mais on conservait toujours un gréement de secours.
Ce tableau fut acheté par le premier lieutenant du paquebot à l’artiste lui-même qui voyagea sur le Saint-Laurent en 1882 pour se rendre en France.

Référence

Antonio Jacobsen, le paquebot Saint-Laurent (1866-1891)
Antonio Jacobsen, le paquebot Saint-Laurent (1866-1891)

Antonio Nicolo Gasparo Jacobsen,

né le et mort le ,

est un peintre maritime américain né au Danemark connu comme le Audubon des bateaux à vapeur.
Jacobsen, né à Copenhague, au Danemark, suivait les cours à la Royal Academy of Design avant de se rendre aux Etats-Unis en 1871, et s'installa à West Hoboken, au New Jersey (maintenant Union City), entre le fleuve Hudson de Manhattan et le port de New York dont le port était rempli de navires de tous pays.

Jacobsen commença à peindre des navires sur des coffres-forts, et comme sa réputation grandissait, des propriétaires, capitaines et membres d'équipage lui passèrent commande, ses œuvres étant vendues cinq dollars pour la plupart.

Jacobsen a peint plus de 6 000 portraits de bateaux à voile et à vapeur, ce qui en fait le plus prolifique des artistes marins.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Josiane 22/02/2017 11:53

De quoi se prendre à rêver que l'on est passager !
Bonne journée.