Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 30/03/2017

      Vous avez été

           305 110  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 07:58

 

Lisieux

est une commune du département du Calvados, région Basse-Normandie.

Les habitants sont appelés Lexoviens et Lexoviennes.

Lisieux est la capitale du pays d'Auge, région caractérisée par ses vallées et son bocage.

 

D'argent aux deux clefs de sable passées en sautoir, cantonnées de quatre étoiles du même, au chef d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or

Le Cloître de la Miséricorde, basilique Sainte Thérèse de Lisieux

La Basilique Sainte Thérèse de Lisieux

Sainte Thérèse de Lisieux ayant été béatifiée en 1923 et canonisée en 1925, il fut décidé de construire une grande basilique vouée au pèlerinage dans la ville où elle avait vécu et où elle était morte. En effet, la dévotion à la nouvelle sainte attirait rapidement des foules de plus en plus importantes.

Le projet, lancé par l'évêque de Bayeux et Lisieux, Mgr Lemonnier, reçut le soutien total du pape Pie XI qui avait placé son pontificat sous le signe de sainte Thérèse. Il a été entièrement financé par des dons et souscriptions spécifiques venus du monde entier.

La construction de la basilique a débuté en 1929 et sa consécration a eu lieu en 1954. Aujourd'hui, elle est le deuxième lieu de pèlerinage en importance en France (après celle de Lourdes).

 Le 1er octobre 2015, le Sanctuaire de Lisieux a inauguré un nouvel espace à la Basilique :

 Le Cloître de la Miséricorde,

espace de méditation (cloître droit de la Basilique supérieure) autour de la prière de Thérèse pour Henri Pranzini, qui a été reconnu coupable d’un triple crime et pour lequel il a été condamné à la guillotine.

Le Cloître de la Miséricorde, basilique Sainte Thérèse de Lisieux
Le Cloître de la Miséricorde, basilique Sainte Thérèse de Lisieux

Marie-Françoise Thérèse Martin,

en religion sœur Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face, également connue sous les appellations sainte Thérèse de Lisieux, sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus ou encore la petite Thérèse,

est une religieuse carmélite française née à Alençon dans l'Orne en France le et morte à Lisieux en France le .

Le retentissement de ses publications posthumes, dont Histoire d'une âme publiée peu de temps après sa mort, en fait l'une des plus grandes saintes du XIXe siècle. La dévotion à sainte Thérèse s'est développée partout dans le monde.

Considérée par Pie XI comme l'étoile de son pontificat, elle est béatifiée puis canonisée dès 1925.

Religieuse cloîtrée, elle est paradoxalement déclarée sainte patronne des missions et, avec Jeanne d'Arc, canonisée en 1920, proclamée Patronne Secondaire de la France.

Enfin, elle est proclamée Docteur de l'Eglise par Jean-Paul II en 1997 pour le centenaire de sa mort.

Le Cloître de la Miséricorde, basilique Sainte Thérèse de Lisieux
Le Cloître de la Miséricorde, basilique Sainte Thérèse de Lisieux
Le Cloître de la Miséricorde, basilique Sainte Thérèse de Lisieux
Le Cloître de la Miséricorde, basilique Sainte Thérèse de Lisieux

Henri Pranzini

(Alexandrie, 1857 - Paris, )

est un aventurier français, reconnu coupable d'un triple meurtre crapuleux, commis le , rue Montaigne (actuelle rue Jean-Mermoz) à Paris, et lui valant d'être condamné à la guillotine.

L'affaire suscite l'intérêt de la jeune Thérèse Martin, la future sainte Thérèse de Lisieux qui, avant son entrée au carmel, se met au défi d'obtenir par la prière la conversion de Pranzini avant son exécution.

 

Portrait d'Henri Pranzini.

Gravure réalisée d'après photo.

Illustration de " La Complainte de Pranzini ".

Partager cet article

Repost 0

commentaires