Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 28/06/2017

      Vous avez été

           309 504  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 06:56

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Vaisseau à deux ponts

Leur coque était longue de 182 pieds et 6 pouces (60,26 mètres), large de 47 pieds et 6 pouces (15,6 mètres), ils présentaient un creux de 23 pieds et 6 pouces (7,7 mètres) au centre, soit au total un déplacement de quelque 3 860 tonnes.

 Puissamment armé de deux batteries complètes de canons lourds, rapide et très manœuvrant, le "vaisseau de 80 classe Tonnant" a été probablement le navire le plus prisé par les commandants des marines de la période napoléonienne.

Vaisseau à deux ponts des années 1830

 

Armement

  • 30 canons de 36 livres en première batterie ;
  • 32 canons de 24 livres en seconde batterie ;
  • 18 canons de 12 livres et 6 caronades de 36 livres sur les gaillards.

Poids total d'une bordée : 1 140 livres de fonte, soit plus d'une demi-tonne.

A partir de 1808 (l’Illustre), le nombre de canons de 12 est réduit à 14 pièces pour pouvoir porter le nombre de caronades à 10 de 36 livres.

A partir de 1827 (le Magnifique), les 12 livres passent à seulement 2, tandis que les caronades sont désormais 22. La bordée est désormais de 1 368 livres.

Equipage

Selon le règlement français du , l'équipage de temps de guerre doit être théoriquement de 854 hommes (594 en temps de paix) : soit 12 officiers, 7 élèves ou volontaires, 60 officiers-mariniers, 45 canonniers (des troupes de marine), 7 timoniers, 503 matelots, 130 soldats (troupes de marine ou infanterie de ligne), 60 mousses, 14 surnuméraires et 13 valets.

Sous la République et l'Empire, l'équipage passe à 866 hommes (626 en temps de paix), dont quatorze officiers (un capitaine de vaisseau , un capitaine de frégate, cinq lieutenants et sept enseignes).

Référence

Partager cet article

Repost 0

commentaires