Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 22/09/2017

      Vous avez été

           313 579  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 06:57

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Le Cygne, brick de 16 bouches à feu

Un brick

(en anglais : brig)

est un voilier à deux mâts : un grand mât et le mât de misaine plus petit à l'avant, gréé entièrement en voiles carrées, avec une brigantine (voile de forme quadrangulaire non symétrique qui présente toujours le même bord d'attaque au vent, contrairement aux voiles carrées) à l'arrière.

Rapide et maniable, le brick constitue un des gréements à voile carrée les plus fréquents avec les trois-mâts, très répandue entre la fin du XVIIe siècle, durant tout le XVIIIe siècle et jusqu'à la première moitié du XIXe siècle.

Navire de prédilection des pirates et corsaires, les bricks étaient également utilisés dans le commerce (cabotage ou long court), l'exploration et la marine de guerre à voile (escorte, blocus, guérilla ou navire de liaison).

Cent deux hommes vivent à bord, principalement dans le faux-pont.
Sous l’Empire, une soixantaine sont construits.
Le Cygne, brick de 16 bouches à feu

 

Aussi bien taillé pour la course en mer (corsaire), que pour le cabotage ou le convoyage, les bricks étaient parmi les navires les plus rapides du XVIIIe siècle, avec des vitesses de l'ordre de 11 à 15 nœuds que seuls quelques frégates ou cotres pouvaient égaler.

Leurs qualités nautiques notoires en matière de vitesse et de manœuvrabilité, en ont fait un type de navire très apprécié et fort utilisé comme navire négrier durant les années sombres du commerce triangulaire.

Ils ont été particulièrement populaires au XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle.

Les bricks ont été supplantés par les grands clippers au cours du XIXe siècle (de plus grande capacité), puis par l'arrivée des navires à vapeur qui nécessitaient un équipage moindre pour une capacité de chargement plus forte et une navigation possible sous toutes orientation des vents.

Partager cet article

Repost 0

commentaires