Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 20/09/2017

      Vous avez été

           313 466  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 06:56

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

La classe Mogador

est une série de deux grands contre-torpilleurs de la marine nationale française prévue dès 1935 et mise en service en 1939.

Ces deux contre-torpilleurs sont très rapides (à ses essais le Volta atteint la vitesse de 43 nœuds) et doivent servir d'éclaireurs aux cuirassés de classe Dunkerque.

Avec leurs huit pièces de 138 mm en 4 tourelles doubles, ils ont une puissance de feu supérieure à celle de tous les contre-torpilleurs et destroyers en service en 1939.

Le Mogador et le Volta sont intégrés à la Force de Raid lors de sa formation le . Ils étaient présents lors de l'attaque des Britanniques à la bataille de Mers el-Kébir du . Seul le Volta réussira à s'échapper et à rejoindre Toulon. Le Mogador, frappé par un obus de 380 mm, voit son arrière détruit par l'explosion des grenades anti-sous-marines en magasin. Resté à flot, il sera réparé sommairement et ralliera Toulon le .
Le Volta, en service, et le Mogador en réparations seront coulés lors du sabordage de la flotte française à Toulon le pour ne pas être pris par les troupes allemandes.

 

Caractéristiques

Déplacement 2 884 tonnes, 4429 tonnes en pleine charge
Longueur 137,40 m

Largeur 12,67 m

Tirant d'eau 4,6 m
Puissance 92 000 cv

Vitesse 39 nœuds

Rayon d'action 4 000 miles à 18 nœuds
2 turbines à vapeur, 3 chaudières,
  721 tonnes de mazout
Effectif 12 officiers, 226 hommes


Armement: 4x2 canons de 138 mm
                   2x2 canons de 37 mm
                   2X2 mitrailleuses AA de 13.2 mm
                  10 (2x3,2x2) tubes lance-torpilles de 550 mm
                  32 Grenades anti-sous-marines et 40 mines

Contre-torpilleurs " le Mogador et le Tigre"
Contre-torpilleurs " le Mogador et le Tigre"

 

 
Le contre Torpilleur Tigre

est le 6e de la première série de contre- torpilleurs construits après la première guerre mondiale. (Jaguar, Panthère, Léopard, Lion et Chacal). Armés avec 5 pièces de 130 mm et 6 tubes lance-torpille, ils atteignirent 36/37 noeuds aux essais et leur vitesse fit forte impression dans les marines étrangères.

Ils furent les premiers exemplaires d'un type de bâtiment que la marine française allait développer en 32 exemplaires et qui fut sans équivalent dans les autres marines jusqu'à la veille de la seconde guerre mondiale.

Caractéristiques

Déplacement : 2.950/ 3.050 T à pleine charge
Longueur : 126,78m
Largeur : 11,08m
Tirant d'eau : AV 3,20m / AR 4,10m
Date admission au service actif : 07 février 1926
Date retrait service actif : 10Juillet 1948
Date mise sur cale : 18 septembre 1923 (Ateliers et chantiers de Bretagne)
Date lancement : 02 août 1924
Nombre d'officiers : 8
Nombre d'officiers mariniers : 22
Nombre de quartier-maîtres et matelots : 66 QM et 99 Mlots
Propulsion : Appareil propulsif : 2 turbines à engrenages simples réduction de type Rateau
2 hélices.
50.000 cv
Energie : Appareil évaporatoire : 5 chaudières du Temple (18 Kg/cm2) Mazout : 530 t.
Armement : 5 canons de 130mm (1 X 5) dans l'axe pouvant pointer à +36° (130 coups/pièce),
2 canons de 75mm (1 X 2) A.A. (300coups+120 éclairants/pièce),
6 tubes lance-torpilles de 533mm (3 x 2), torpilles 19D chargée à 237,5 kg.
2 grenadeurs de sillage (16 grenades de 200/242 Kg)
4 mortiers "Thornycroft" (30 grenades de 100/125 Kg)
Mission :
-Opérations de sûreté et de commandement.
-Actions contre les communications de l'ennemi.
-Défense des communications amies.
-Contribution à l'attaque et à la défense des côtes.
Dans la bataille proprement dite :
-Mener les combats d'ailes.
-Refouler et détruire les bâtiments légers et les torpilleurs adverses.
-Soutenir l'action des torpilleurs amis.

Partager cet article

Repost 0

commentaires