Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 22/09/2017

      Vous avez été

           313 579  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

16 août 2017 3 16 /08 /août /2017 06:58

 

Le cimetière du Père Lachaise

est le plus grand cimetière parisien de Paris intra muros et l'un des plus célèbres dans le monde.

Situé dans le XXe arrondissement de la ville, de nombreuses personnes célèbres y sont enterrées.
C'est à Brongniart (1739-1813), l'architecte de la Bourse, que Nicolas Frochot, préfet de la Seine sous l'Empire, confie les plans de la future nécropole qui deviendra le cimetière du Père-Lachaise. A partir du jardin à la française des jésuites, celui-ci conçoit un nouveau type de cimetière mêlant étroitement parc à l'anglaise et lieu de recueillement.

Le camp de concentration de Natzweiler-Struthof1

est un camp de concentration nazi sur le territoire de l'Alsace annexée à l'Allemagne redevenue aujourd'hui français.

Il eut une annexe en France à Thil (Meurthe-et-Moselle). Lors de sa création, l'Alsace et la Moselle avaient été annexées par le Troisième Reich.

Il a été installé par l'ingénieur allemand Blumberg au Struthof, un lieu-dit sur les hauteurs de la commune de Natzwiller (Bas-Rhin), durant la Seconde Guerre mondiale. Son nom allemand était KL Natzweiler-Struthof et il se nomme à nouveau ainsi. Les initiales KL signifient Konzentrationslager, soit en français camp de concentration.

Le site est classé Haut lieu de la mémoire nationale depuis 2014.

Monument de KL Natzweiler - Struthof et ses 70 commandos
La forme du monument en pierre d’Alsace rappelle celle du triangle porté par
les déportés sur leurs vêtements.
Le monument est dédié aux déportés politiques (triangles rouges) et plus particulièrement aux déportés NN ( Nacht und Nebel ), nombreux au camp du Struthof.
La sculpture en bronze doré est une réplique de celle de Georges Halbout (Le Gisant) visible sur le site du Struthof, à l’entrée du camp.
 
Nuit et brouillard (en allemand Nacht und Nebel, ou NN) est le nom de code des directives sur la poursuite pour infractions contre le Reich ou contre les forces d’occupation dans les territoires occupés.
En application de ce décret, il était possible de transférer en Allemagne toutes les personnes représentant un danger pour la sécurité de l'armée allemande (saboteurs, résistants, opposants ou réfractaires à la politique ou aux méthodes du Troisième Reich) et à terme, de les faire disparaître dans un secret absolu.
Monument de KL Natzweiler - Struthof et ses 70 commandos
Le KL Natzweiler ouvre en mai 1941 dans l’Alsace annexée au Reich.
Plus de 50000 hommes et femmes, dont plus de 7000 Français, sont passés par le camp central et ses Kommandos en Alsace et en Allemagne du Sud-Ouest. Au moins 22000 sont morts.
Les troupes américaines entrent dans un camp complètement évacué le 23
novembre 1944. Les installations sont intactes, notamment la chambre à gaz qui a servi à l’exécution de 86 Juifs pour études anatomiques de leur squelette par les médecins nazis de la faculté de médecine de l’Université du Reich de Strasbourg.
Le décret Nacht und Nebel est signé par le maréchal Keitel, chef du Haut-Com-
mandement de la Wehrmacht, en décembre 1941. Il met en place des mesures
d’exception visant à transférer en Allemagne dans le plus grand secret les déte
nus des prisons des territoires occupés pouvant échapper à la peine de mort pour les actes qu’ils ont commis. Pour la plupart, le transfert en Allemagne se traduit par une condamnation à mort ou l’envoi dans un camp de concentration. En juin 1943, une ordonnance de la police allemande établit une nouvelle catégorie de NN vouée à la déportation directe et sans jugement vers les camps de concentration du Reich.
Avec le camp d’Hinzert, le camp de Natzweiler-Struthof est l’autre
destination importante des déportés NN (la principale de septembre 1943 à
l’abrogation de la procédure NN), particulièrement depuis la France.
Le nombre dedéportés NN passés à Natzweiler-Struthof est d’environ 2500.
500
Monument de KL Natzweiler - Struthof et ses 70 commandos

Partager cet article

Repost 0
Published by acbx41 - dans Père Lachaise
commenter cet article

commentaires