Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 22/09/2017

      Vous avez été

           313 579  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 06:57

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

Valentin de Boulogne (Le Valentin), le jugement de Salomon

Le jugement de Salomon

se réfère à une histoire de la Bible hébraïque dans laquelle le roi d'Israël Salomon statue avec sagesse sur un différend entre deux femmes sur un jugement pour un enfant.

Valentin de Boulogne (Le Valentin), le jugement de Salomon

Le sage jugement de Salomon

(1 Rois 3.16-28)

 

16 C'est alors que deux femmes prostituées vinrent chez le roi et se présentèrent devant lui.

17 L'une des femmes dit: «Pardon! Mon seigneur, cette femme et moi, nous habitons dans la même maison et j'ai accouché près d'elle dans la maison.

18 Trois jours après, cette femme a aussi accouché. Nous habitons ensemble, il n'y a aucun étranger avec nous dans la maison, il n'y a que nous deux.

19 Le fils de cette femme est mort pendant la nuit, parce qu'elle s'était couchée sur lui.

20 Elle s'est levée au milieu de la nuit, elle a pris mon fils qui était à côté de moi pendant que moi, ta servante, je dormais et elle l'a couché contre elle. Quant à son fils, qui était mort, elle l'a couché contre moi.
21 Ce matin, je me suis levée pour allaiter mon fils et voici qu'il était mort. Je l'ai regardé attentivement, le matin venu, et ce n'était pas mon fils, celui que j'ai mis au monde.»

22 L'autre femme dit: «C'est faux! C'est mon fils qui est vivant et ton fils qui est mort.» Mais la première répliqua: «Absolument pas! C'est ton fils qui est mort et mon fils qui est vivant.» C'est ainsi qu'elles discutèrent devant le roi.

 23 Le roi constata: «L'une dit: 'C'est mon fils qui est vivant et ton fils qui est mort', et l'autre dit: 'Absolument pas! C'est ton fils qui est mort et mon fils qui est vivant.'»

24 Puis il ordonna: «Apportez-moi une épée.» On apporta une épée devant le roi.
25 Le roi dit alors: «Coupez en deux l'enfant qui est en vie et donnez-en la moitié à chacune.»

26 Alors la femme dont le fils était vivant fut remplie de compassion pour son fils et elle dit au roi: «Ah! Mon seigneur, donnez-lui l'enfant qui est en vie, ne le faites pas mourir.» Mais l'autre répliqua: «Il ne sera ni à moi ni à toi. Coupez-le!»
27 Prenant la parole, le roi dit alors: «Donnez l'enfant qui est en vie à la première femme, ne le faites pas mourir. C'est elle qui est sa mère.»
28 Tout Israël apprit le jugement que le roi avait prononcé et l'on éprouva de la crainte envers lui. En effet, on avait constaté qu'il bénéficiait de la sagesse de Dieu pour exercer la justice.

Valentin de Boulogne (Le Valentin), le jugement de Salomon

 

Valentin de Boulogne,

dit le Valentin, de son vrai nom Jean Valentin,

né le à Coulommiers et mort le à Rome,

est un peintre français, l’un des plus talentueux et des plus illustres représentants du caravagisme.

Considéré comme le plus brillant des peintres à la suite de Caravage et comme l’un des plus grands artistes français, Valentin de Boulogne passa  l’essentiel de sa carrière à Rome, où il reçut de prestigieuses commandes des papes ; son oeuvre fut aussi collectionnée par les puissants, au premier rang desquels figurent Mazarin et Louis XIV, et servit de modèle tout au long du XIXe siècle à des maîtres aussi différents que David ou Courbet.

Aussi libre que Caravage, il reprend à son devancier un réalisme dramatique, le clair-obscur et des thèmes (tavernes, concerts, martyrs et saints…), mais il les transfigure par un sens inédit à la fois du grandiose et de la mélancolie ainsi que par une sensibilité à la couleur d’inspiration  néo-vénitienne.

Partager cet article

Repost 0
Published by acbx41 - dans Louvre
commenter cet article

commentaires

Josiane 15/08/2017 12:42

J'ai toujours adoré cette histoire.--



Bonne hournée pour toi, ici nous sommes sous les orages depuis cette nuit !!