Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 22/09/2017

      Vous avez été

           313 579  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

11 septembre 2017 1 11 /09 /septembre /2017 06:54

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Croiseurs "Duquesne" et "Georges Leygues"

Le Duquesne

(maquette du haut)

est un croiseur lourd de classe Duquesne, en service dans la Marine nationale française pendant la Seconde Guerre mondiale.

Lancé à Brest en décembre 1925, il reçoit les années suivantes diverses missions de prestige. Le 20 janvier 1940 il quitte Toulon sur la piste de l'Admiral Graf Spee.

En mai 1940 il est à Alexandrie : il y sera immobilisé jusqu'en juin 1943. Il est alors incorporé aux Forces Navales Françaises Libres et à ce titre contribue au blocus et à l'attaque des poches de l'Atlantique.

Réparé en 1945, il est envoyé outre-mer et fait campagne en 1946 et 1947 en Extrême-Orient. Il achève sa carrière à la base d'Arzew.

 

Le Duquesne en 1943.

Le Duquesne en 1943.

Longueur191 m
Maître-bau19 m
Tirant d'eau6,32 m
Déplacement10 000 tonnes
A pleine charge12 000 tonnes
Propulsion4 turbines Rateau-Bretagne
9 chaudières Guyot du Temple
Puissance120 000 ch (89 MW)
Vitesse33,75 nœuds (62,51 km/h)
BlindageCoque : 30 mm
Pont : 30 mm
Tourelles : 30 mm
Armement4 × 2 canons de 203 mm
8 × 1 canons AA de 75 mm
8 × 1 canons AA de 37 mm
6 × 2 mitrailleuses AA de 13,2 mm
4 × 3 Tubes Lance-Torpilles de 550 mm.
Rayon d'action5 500 milles marins (10 200 km) à 13 nœuds (24 km/h)
Aéronefs

2 hydravions GL-812 (remplacés par la suite 2 GL-832 puis 2 Loire-Nieuport 130), 1 catapulte

Abraham Duquesne

(puis du Quesne après son anoblissement),

baron d'Indret dès 1650 puis marquis du Quesne en 1682,

né à Dieppe en 1610 et mort le à Paris,

est l'un des grands officiers de la marine de guerre française du XVIIe siècle.

Né dans une famille huguenote au début du XVIIe siècle, il embarque pour la première fois sous les ordres de son père, capitaine de vaisseau . Il sert sous Louis XIII pendant la guerre de Trente Ans et se distingue en plusieurs occasions, notamment aux combats de Tarragone et du cap de Gata, mais doit quitter la marine en 1644 après avoir perdu un navire.

Pendant les troubles de la minorité de Louis XIV, il obtient de Mazarin l'autorisation de servir dans la marine royale suédoise, en compagnie de son frère. Il prend part à la guerre de Torstenson qui oppose le royaume de Suède au Danemark et se distingue au combat de Fehmarn en prenant le navire amiral du commandant de la flotte danois Pros Mund.

Rentré en France, il réintègre la Marine royale et est envoyé en 1669 au secours de Candie, assiégée par les Turcs.

Il prend part à la guerre de Hollande (1672-1678) et combat à la bataille de Solebay (1672) et à Alicudi (janvier 1676), mais c'est à la bataille d'Agosta (avril 1676) et à celle de Palerme qu'il se distingue tout particulièrement.

Il termine sa carrière avec le grade de lieutenant général des armées navales, freiné dans son avancement par sa religion qu'il refusera d'abjurer malgré l'insistance de Louis XIV et de ses conseillers (Colbert et Bossuet).

Le Georges Leygues

(maquette du bas)

est l'un des six croiseurs de 2e classe français de 7 600 TW.

Le Georges Leygues participa à la Seconde Guerre mondiale, d'abord sous le régime de Vichy puis avec l'armée française de la Libération.

Il prendra part au débarquement anglo-américano-canadien en Normandie, le 6 juin 1944 et au débarquement franco-américain du 15 août 1944 en Provence.

Ensuite il participa à la guerre d'Indochine puis à la crise du canal de Suez. Il sera désarmé en 1959.

Le croiseur Georges Leygues (1952)

Chantier navalChantiers de Penhoët
Quille posée
Lancement
Armé
Statutenvoyé à la casse en

 

Longueur179 m
Maître-bau17,5 m
Tirant d'eau5,35 m
Déplacement7 600 tonnes
Port en lourd9 120 tonnes
Propulsion2 turbines (Parsons ou Rateau-Bretagne)
4 chaudières Indret
Puissance84 000 hp
Vitesse32 nœuds
Blindagecoque: 105 mm
cloisons avant/arrière: 30 mm
côtés: 120 mm
pont: 38 mm
tourelles: 100 mm
superstructure: 95 mm
Armement3 tourelles triples de 152 mm
4 canons doubles AA de 90 mm
6 canons quadruples de 40 mm Bofors Mk 1/2
16 canons 20 mm Oerlikon Mk 4
4 tubes à torpilles de 550 mm
Rayon d'action7 000 nmi à 12 nœuds
6 800 nmi à 14 nœuds
5 500 nmi à 18 nœuds
1 650 nmi à 34 nœuds
Aéronefs4 GL-832, puis 2 Loire 130
1 catapulte

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires