Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

Le fils de Zaleucus et l'Aide du sacrificateur, atelier de Jean Goujon

Le fils de Zaleucus

L'Aide du sacrificateur

Vers 1560 - 1564
Reliefs en pierre, provenant de l'aile Sud de la cour Carrée démontés en 1807
H. : 1,90 m. ; L. : 0,69 m.

Ces reliefs plus petits accompagnaient les grands reliefs présentés sur les pans coupés de cette rotonde.

Leur iconographie complète l'histoire de Zaleucus, dont le fils se crève un oeil, et le groupe du sacrifice.

Le fils de Zaleucus et l'Aide du sacrificateur, atelier de Jean Goujon
Le fils de Zaleucus et l'Aide du sacrificateur, atelier de Jean Goujon

Le fils de Zaleucus

D'après un fragment d'Héraclide Lembos, le fils de Zaleucos, condamné pour adultère, devait avoir les deux yeux crevés selon les lois écrites par son propre père.

Les Locriens, afin d'honorer leur législateur, veulent dispenser son fils de l'application stricte de la loi.

Dans un premier temps, Zaleucos refusa avant de se laisser partiellement convaincre. Il décida de se crever un œil à lui-même et un à son fils, laissant ainsi à chacun d’entre eux l’usage de la vue.

Cette histoire est reprise par Elien le Sophiste et Valère Maxime dans les siècles suivants.

 

 

L'Aide du sacrificateur

Ministre préposé aux sacrifices, notamment dans l'Antiquité

 

Le fils de Zaleucus et l'Aide du sacrificateur, atelier de Jean Goujon

Jean Goujon

est un sculpteur et architecte français du XVIe siècle,

probablement né en Normandie vers 1510 et mort selon toute vraisemblance à Bologne, vers 1567.

 Surnommé le Phidias français ou le Corrège de la sculpture, Jean Goujon est une des figures majeures de la Renaissance française.

Jean Goujon

Tag(s) : #Louvre

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :