Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

Louis (ou Antoine) Le Nain, La charrette ou Le Retour de la Fenaison

La charrette ou Le Retour de la Fenaison

Le Nain représente la vie de paysans avec beaucoup de dignité, sans manifestation excessive de sentiments, et leurs vêtements, s’ils ne sont pas riches, sont propres et sans accrocs. C’est une vie simple et de travail qu’il veut nous montrer, mais loin d’être misérable.

La lumière est celle de l’extérieur, mais le ciel nuageux n’apporte pas de clarté et laisse dominer les tons de craie et les gris, que viennent juste relever quelques tâches plus colorées sur les vêtements et les animaux. Nous sommes en été pourtant, mais le temps n’est pas au soleil…

Au premier plan, une femme assise par terre porte un enfant endormi sur ses genoux. Elle nous regarde, esquissant un sourire.

Des enfants sont juchés sur une charrette. Le garçon joue du pipeau. Trois fillettes l’écoutent. Leur attitude est réservée, elles ne semblent pas s’amuser. L’empilement des bottes de foin, à peine esquissé, forme derrière eux comme un grand rideau ocre. La récolte a été abondante et le tas de foin dépasse en hauteur la grange contre laquelle il est adossé.

A l’arrière-plan, un garçonnet regarde les cochons qu’il vient de nourrir, tandis que passent derrière lui une fillette et une femme portant à l’épaule un grand baquet de cuivre. Les animaux courent librement. La charrette, bel ouvrage de bois et de fer, est grisée par le temps…

Sophie Roubertie

Louis (ou Antoine) Le Nain, La charrette ou Le Retour de la Fenaison

 

Frères Le Nain 

Antoine (entre 1597 et 1607 ?-1648), Louis (entre 1597 et 1607 ?-1648) et Mathieu (vers 1607-1677) Le Nain sont trois frères peintres du début du XVIIe siècle.

Dans le mouvement réaliste du temps de Louis XIII, l'œuvre des frères Le Nain illustre la double vocation d'un art qui fut constant dans son intellectualité aussi bien que dans sa passion du vrai. À l'encontre du réalisme italianisant ou flamand, cette peinture de genre, d'une simplicité presque banale, sut toucher les contemporains par son côté humain plutôt que pittoresque.

Originaires de Laon, où leur père était sergent royal du bailliage de Vermandois, Antoine, Louis et Mathieu Le Nain furent élevés dans un milieu proche de celui des paysans et vignerons. Ils conservèrent cet attachement au terroir après leur venue à Paris (en ou avant 1629), où ils créèrent en commun un atelier vite honoré de commandes.

Tag(s) : #Louvre

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :