Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

                          
    Le mont Valérien
est une colline culminant à 162 mètres, située dans le département des Hauts-de-Seine sur les territoires des communes de Suresnes, Nanterre et Rueil-Malmaison, quelques kilomètres à l'ouest de Paris.
Sa partie supérieure est occupée par la forteresse du Mont-Valérien, construite à partir de 1841, où plus d'un millier d'otages et de résistants furent exécutés de 1941 à 1944, dont 22 de l'Affiche rouge. Adossé au rempart sud de la forteresse, le Mémorial de la France combattane, inauguré le
18 juin 1960 par le général de Gaulle, fut érigé en l'honneur de tous les morts de la Seconde Guerre mondiale.


Balades-21-1780.JPG

Balades-21-1776---Copie.JPG

Louis Dideron,
né à Marseille en 1901 et mort en 1980,
est un sculpteur français. 
Sa biographie >>> Louis Dideron

Balades-21-1772.JPG

img049.jpg

Partie de Paris le 8 septembre 1944, la 2e DB se dirige vers l'est, ce seront les combats contre le général von Manteuffel où la 112e Panzer Brigade est écrasée à Dompaire le 13 septembre perdant 59 chars. Après une pause imposée par le commandement américain, l'axe de marche est dirigé sur Strasbourg.
Avant la fin de l'année 1944, le 23 novembre, les troupes du général Leclerc libèrent Strasbourg, à l'issue d'une charge partie de Baccarat, ville libérée le 31 octobre, et traversant des cols des Vosges difficilement praticables et barrés. C'est l'occasion d'une prise d'armes à Strasbourg pour rappeler que le serment de Koufra a été tenu.

Le Chant des partisans ou Chant de la libération
est l’hymne de la Résistance française durant l’occupation allemande, pendant la Seconde Guerre mondiale.
La musique fut composée en 1941 par Anna Marly, d'origine russe réfugiée à Londres. Les paroles ont été écrites en 1943 par Joseph Kessel et son neveu Maurice Druon qui venaient tous deux de rejoindre les Forces françaises libres.

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines

Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne

Ohé, partisans, ouvriers et paysans c'est l'alarme

Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes.     

                                        

Montez de la mine, descendez des collines, camarades,

Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades,

Ohé, les tueurs, à vos armes et vos couteaux, tirez vite,

Ohé, saboteurs, attention à ton fardeau, dynamite.    

                                        

C'est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères

La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère

II y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves

Ici, nous, vois-tu, nous on marche, nous on tue ou on crève.      

                                        

Ici, chacun sait ce qu'il veut, ce qu'il fait quand il passe

Ami, si tu tombes, un ami sort de l'ombre à ta place,

Demain du sang noir séchera au grand soleil sur nos routes

Chantez, compagnons, dans la nuit la liberté nous écoute.     

                                        

Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne

Ami, entends-tu le vol noir du corbeau sur la plaine

Tag(s) : #Balades en Ile de France

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :