Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 21/07/2017

      Vous avez été

           310 448  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 06:58

 

Petit Palais

Musée des Beaux-Arts de la ville de Paris

Il fut construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 par l'architecte Charles Girault, né à Cosne-Cours-sur-Loire (Nièvre) le 27 décembre 1851 et mort à Paris le 26 décembre 1932.

Le Petit Palais est situé dans le 8e arrondissement, avenue Winston-Churchill, face au Grand Palais. 

Sainte Marguerite, Petit Palais

 

 

 

 

Sainte Marguerite, Petit Palais
Repost 0
Published by acbx41 - dans Petit Palais
commenter cet article
8 juillet 2017 6 08 /07 /juillet /2017 06:57

 

Le cimetière du Père Lachaise

est le plus grand cimetière parisien de Paris intra muros et l'un des plus célèbres dans le monde.

Situé dans le XXe arrondissement de la ville, de nombreuses personnes célèbres y sont enterrées.
C'est à Brongniart (1739-1813), l'architecte de la Bourse, que Nicolas Frochot, préfet de la Seine sous l'Empire, confie les plans de la future nécropole qui deviendra le cimetière du Père-Lachaise. A partir du jardin à la française des jésuites, celui-ci conçoit un nouveau type de cimetière mêlant étroitement parc à l'anglaise et lieu de recueillement.

Monument aux Garibaldiens morts pour la France
Monument aux Garibaldiens morts pour la France

 

Le 4e régiment de marche du 1er étranger,

ou

Régiment dit des Garibaldiens,

est une unité de la Légion étrangère qui exista de façon éphémère de 1914 à 1915.
Après s’être illustré en Argonne fin 1914 début 1915, le régiment est dissout le 5 mars 1915 du fait de l’entrée en guerre de l’Italie et du départ de la majorité des effectifs vers leur pays d’origine.

 Parmi ces volontaires, un italien exilé en France depuis 1906 deviendra célèbre plus de 90 ans après les faits : Lazard Ponticelli, le dernier Poilu de France.

Les Garibaldiens

Repost 0
Published by acbx41 - dans Père Lachaise
commenter cet article
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 08:20

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

Jean Cousin le Père, Eva Prima Pandera

Eve et Pandore

Une femme nue est représentée dans une grotte, allongée sur sa droite, le corps de face, la tête de profil. Cette représentation de la position du corps est typiquement italienne dans la posture comme dans le style, très allongé mais le profil du visage est néo-grec. Les jambes sont disproportionnées par rapport au minuscule buste.

Le décor qui entoure Eve-Pandore est une grotte sombre et humide qui s'ouvre à droite et plus largement à gauche sur un paysage. En arrière-plan, une ville au bord d'un lac est représenté dans un brouillard gris-bleu-vert.

Le double symbolisme mythologique et religieux du tableau est surtout indiqué par :

– le crâne 
– le serpent enroulé autour du bras 
– la branche de pommier, référence à la pomme du péché originel
– le vase, qui représente le vase de Pandore
Jean Cousin le Père, Eva Prima Pandera
Jean Cousin le Père, Eva Prima Pandera

 

Jean Cousin le Père, Eva Prima Pandera

Jean Cousin l'Ancien

(Soucy, près de Sens, vers 1490 ou 1500 - Paris, après 1560),

dit aussi le Père, ou le Vieux pour le distinguer de son fils également appelé Jean Cousin,

est un peintre, dessinateur, décorateur et graveur français de la Renaissance.

Repost 0
Published by acbx41 - dans Louvre
commenter cet article
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 06:58

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

Catherine de Médicis, Louvre

 

Catherine de Médicis

est née le à Florence (République florentine) sous le nom de Caterina Maria Romola di Lorenzo de' Medici et morte le à Blois (France).

Fille de Laurent II de Médicis (1492-1519), duc d'Urbino, et de Madeleine de la Tour d'Auvergne (1495-1519), elle grandit en Italie d'où elle est originaire par son père. 

A la mort de ses parents, elle hérite du titre de duchesse d'Urbino, puis de celui de comtesse d'Auvergne à la mort de sa tante Anne d'Auvergne en 1524.

Par son mariage avec le futur Henri II, elle devient Dauphine et duchesse de Bretagne de 1536 à 1547, puis reine de France de 1547 à 1559.

Mère des rois François II, Charles IX, Henri III, des reines Elisabeth (reine d'Espagne) et Marguerite (dite la reine Margot, épouse du futur Henri IV), elle gouverne la France en tant que reine-mère et régente de 1560 à 1563.

Catherine de Médicis est une grande figure du XVIe siècle. Son nom est irrémédiablement attaché aux guerres de Religion opposant catholiques et protestants. Qui plus est, une légende noire persistante la dépeint comme une personne acariâtre, jalouse du pouvoir, ne reculant devant aucun crime pour conserver son influence. Aujourd'hui, la tendance historiographique tend à réhabiliter le rôle de cette reine de France qui usa de son influence lors d'une période historique complexe et très troublée.

Au début des guerres de Religion, elle fut une partisane d'une politique de conciliation. Elle a tenté d'instaurer en France une liberté de conscience pour les protestants, et a de nombreuses fois essayé de faire accepter le concept de tolérance civile, avec par exemple l'édit de janvier 1562. Néanmoins, après la surprise de Meaux en 1567, sa fermeté et sa méfiance envers les protestants se renforcent. Son rôle supposé dans le massacre de la Saint-Barthélemy en 1572 contribue ainsi à en faire une figure controversée de l'histoire de France.

Référence

Repost 0
Published by acbx41 - dans Louvre
commenter cet article
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 06:57

 

Le musée d’Orsay

est un musée national situé dans le VIIe arrondissement de Paris, le long de la rive gauche de la Seine, inauguré en 1986 après le réaménagement de l'ancienne gare d'Orsay, construite par Victor Laloux de 1898 à 1900.

Ses collections présentent l'art occidental de 1848 à 1914, dans toute sa diversité : peinture, sculpture, arts décoratifs, art graphique, photographie, architecture, etc ...

La Série des Cathédrales de Rouen

est un ensemble de 30 tableaux peints par Claude Monet représentant principalement des vues du portail occidental de la cathédrale Notre-Dame de Rouen (deux autres tableaux représentent la cour d'Albane), peintes à des angles de vues et des moments de la journée différents, réalisées de 1892 à 1894.

Claude Monet, la cathédrale de Rouen

 

Claude Monet, la cathédrale de Rouen

 

Claude Monet, la cathédrale de Rouen

 

Claude Monet, la cathédrale de Rouen

 

 Claude Monet,

né le  à Paris et mort le  à Giverny,

est un peintre français, l’un des fondateurs de l'impressionnisme, peintre de paysages et de portraits.

Pionnier de l'impressionnisme, Claude Monet a profondément influencé la peinture de paysages.

En dehors de quelques voyages, Claude Monet n'a jamais vraiment quitté les boucles de la Seine, depuis son enfance au Havre, sa jeunesse à Paris, puis la fréquentation assidue de Bougival et d'Argenteuil, jusqu'à son installation à Giverny.

>>> Monet

Claude Monet en  1899 

par Nadar, caricaturiste, écrivain, aéronaute et photographe français, né en à Paris et mort en dans la même ville. 

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée d'Orsay
commenter cet article
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 09:20

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Yatch "América 1851"

1851 : La goélette L'America, à l'origine de la coupe

La Coupe de l'America (America's Cup) est une compétition nautique internationale à la voile, voulue par ses initiateurs comme un défi amical et perpétuel entre Yacht Clubs de différentes nations.

En 1851, le Royal Yacht Squadron (RYS) organise, en marge de l'Exposition universelle de Londres, une régate internationale autour de l'île de Wight.

Les règles sont simples : il s’agit de parcourir le plus vite possible 53 miles dans le sens des aiguilles d’une montre autour de l’île de Wight; le départ et l’arrivée se situant devant le port de Cowes.

Cette course est remportée par les membres du New York Yacht Club, avec la goélette América.

Yatch "América 1851"

 

Repost 0
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 06:54

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Une goélette

(Schooner en anglais)

est un voilier entre deux et sept mâts, apparu entre le XVIe et le XVIIe siècle et qui connut son apogée aux XVIIIe et XIXe siècles.

Elle se caractérise :

  • par des voiles auriques (ou voile triangulaire) dans l'axe du navire, à la base de tous les mâts, surmonté ou non, d'une voile aurique (flèche) ou d'une voile carrée (hunier),
  • par un mât arrière (grand-mât) plus grand que le mât avant (mât de misaine), dans le cas d'un navire à deux mâts.
Le Vélox, goélette de plaisance du XIXe siècle
Le Vélox, goélette de plaisance du XIXe siècle

Jacques-Augustin Normand,

né le au Havre et mort dans cette ville le ,

est un ingénieur et constructeur naval français.

Il est issu d’une famille spécialisée dans le domaine de la construction navale et établie en Normandie dès le XVIIIe siècle à Honfleur.

On doit à son père, Augustin Normand (1792-1871), la construction, en 1842, du premier vapeur à hélices en France Le Napoléon, rebaptisé ensuite Le Corse.

Repost 0
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 06:55

 

Petit Palais

Musée des Beaux-Arts de la ville de Paris

Il fut construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 par l'architecte Charles Girault, né à Cosne-Cours-sur-Loire (Nièvre) le 27 décembre 1851 et mort à Paris le 26 décembre 1932.

Le Petit Palais est situé dans le 8e arrondissement, avenue Winston-Churchill, face au Grand Palais. 

Saint Etienne, bois résineux polychromé

Saint Etienne

est un prédicateur juif du Ier siècle considéré a posteriori comme le premier diacre — ou protodiacre — et le premier martyr — ou protomartyr — de la chrétienté.

Son nom provient du grec Στέφανος (Stephanos), couronné.

Le nom connaît diverses orthographes dans l'histoire du français, en fonction des régions et des langues (Stéphane, Stèven, Esteven, Estienne...), toutes issues du grec latinisé Stephanus.

 

 

 

Repost 0
Published by acbx41 - dans Petit Palais
commenter cet article
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 06:58

 

Le cimetière du Père Lachaise

est le plus grand cimetière parisien de Paris intra muros et l'un des plus célèbres dans le monde.

Situé dans le XXe arrondissement de la ville, de nombreuses personnes célèbres y sont enterrées.
C'est à Brongniart (1739-1813), l'architecte de la Bourse, que Nicolas Frochot, préfet de la Seine sous l'Empire, confie les plans de la future nécropole qui deviendra le cimetière du Père-Lachaise. A partir du jardin à la française des jésuites, celui-ci conçoit un nouveau type de cimetière mêlant étroitement parc à l'anglaise et lieu de recueillement.

Monument aux Tchécoslovaques morts pour la France, cimetière du Père Lachaise

Monument aux combattants tchécoslovaques

morts pour la France durant les deux guerres mondiales.

Monument aux Tchécoslovaques morts pour la France, cimetière du Père Lachaise
Monument aux Tchécoslovaques morts pour la France, cimetière du Père Lachaise
Monument aux Tchécoslovaques morts pour la France, cimetière du Père Lachaise
Repost 0
Published by acbx41 - dans Père Lachaise
commenter cet article
2 juillet 2017 7 02 /07 /juillet /2017 06:57

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

La Crucifixion du Parlement de Paris

Maître de Dreux Dubé (André d'Ypres), la Crucifixion du Parlement de Paris
Maître de Dreux Dubé (André d'Ypres), la Crucifixion du Parlement de Paris
Maître de Dreux Dubé (André d'Ypres), la Crucifixion du Parlement de Paris

 

André d'Ypres,

mort à Mons (Hainaut) en 1450,

est un peintre et enlumineur du XVe siècle, originaire d'Amiens, formé en Flandres puis installé à Paris.

La plupart des historiens de l'art s'accordent pour voir en lui le

Maître de Dreux Budé.

. Il est mentionné à Amiens vers 1425-1426.

Il est reçu franc-maître des peintres de Tournai en 1428.

Il est installé à Amiens de 1435 à 1444, où il est employé par la municipalité à peindre des blasons sculptés et à des travaux de peintures à l'occasion de la visite du dauphin Louis dans la ville.

Il quitte Amiens sans doute vers 1445 avec son fils Nicolas appelé aussi Colin pour s'installer à Paris.

Un document postérieur, daté de 1479, le signale comme feu André d'Ypres, en son vivant hystorieur et enlumyneur, bourgeois de Paris, demourant en la rue Quiquenpoit.

Un autre document de la Collégiale Sainte-Waudru de Mons indique qu'un peintre André d'Ypres, peintre parisien, a vu ses funérailles célébrées dans l'église en 1450 à la suite de sa mort dans la ville au cours d'un voyage de retour d'un pèlerinage à Rome.

Repost 0
Published by acbx41 - dans Louvre
commenter cet article