Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 24/05/2017

      Vous avez été

           307 956  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 06:57

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Espingole, pistolets à silex ou à percussion, obusier de 36

Le tromblon, aussi appelé espingole ou mousqueton

est une arme à feu que l'on charge par la bouche, et dont le canon est évasé (en forme de trompette). Le tromblon fut utilisé au XVIIe siècle, et est l'arme la plus généralement représentée comme étant l'arme des pèlerins.

Le canon en forme d'entonnoir n'est pas conçu pour augmenter la précision et la portée de l'arme, mais sert à tirer des projectiles multiples ou grenaille à courte portée.

Cette forme permet également un chargement plus facile des munitions dans le canon. Ceci facilite beaucoup le réarmement du tromblon avec des projectiles de toutes sortes (balles de plomb mais aussi cailloux, morceaux de verre ou encore gros sel) dans les situations où ce ne serait pas normalement possible comme sur une diligence roulant sur une route dégradée.

Espingole, pistolets à silex ou à percussion, obusier de 36

 

Les plus anciens pistolets connus ont été utilisés lors de la bataille de Towton en Angleterre le 29 mars 1461.

D'une taille imposante et dotés d'un canon unique à chargement par la gueule et d'un système de mise à feu par mèche, rouet ensuite par silex, leur poignée était souvent dotée d'un lourd pommeau, la calotte, en métal qui permettait de se servir du pistolet comme d'une arme contondante après avoir tiré l'unique coup.

Espingole, pistolets à silex ou à percussion, obusier de 36

 

Le pistolet d'officier de Marine dit "chien de mer"

conçu par Duché (ou Ducher) monteur à la manufacture de Tulle servit de base

à la réalisation du premier pistolet réglementaire de Marine, le 1779.

Ce pistolet porte à l'extrémité de sa crosse une sculpture de tête de chien.

Espingole, pistolets à silex ou à percussion, obusier de 36
Espingole, pistolets à silex ou à percussion, obusier de 36

 

Obusier de 36, modèle 1787

Obusier de 36 dit obusier de vaisseau. On devrait dire obusier de 6 pouces qui est le diamètre de l'âme car si le projectile a le même diamètre que celui du canon de 36, il est en réalité creux , c'est un obus et non un boulet plein et par conséquent ne pèse pas 36 livres. L'obusier sera remplacé par la caronade, modèle an XIII mais portera le nom de caronade obusier puis de caronade sous la Révolution

Pièce très courte, présentant un rétrécissement au fond de l'âme (pour y loger la gargousse). Cette bouche à feu n'a pas de tourillon mais un support placé sous la volée. Le bouton de culasse surmonté d'un anneau de brague est plat et fileté pour servir d'écrou à une vis de pointage.
Espingole, pistolets à silex ou à percussion, obusier de 36

 

Espingole, pistolets à silex ou à percussion, obusier de 36

 

Repost 0
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 06:54

 

Le cimetière du Père Lachaise

est le plus grand cimetière parisien de Paris intra muros et l'un des plus célèbres dans le monde.

Situé dans le XXe arrondissement de la ville, de nombreuses personnes célèbres y sont enterrées.
C'est à Brongniart (1739-1813), l'architecte de la Bourse, que Nicolas Frochot, préfet de la Seine sous l'Empire, confie les plans de la future nécropole qui deviendra le cimetière du Père-Lachaise. A partir du jardin à la française des jésuites, celui-ci conçoit un nouveau type de cimetière mêlant étroitement parc à l'anglaise et lieu de recueillement.

Théodore Géricault, cimetière du Père Lachaise

 

Théodore Géricault

né le 26 septembre 1791 à Rouen et mort le 26 janvier 1824 à Paris,

est un peintre, sculpteur, dessinateur et lithographe français.

Incarnation de l’artiste romantique, sa vie courte et tourmentée a donné naissance à de nombreux mythes.

Théodore Géricault provient d'un milieu aisé, qui lui permet d'approfondir son art en compagnie des plus grands (Vernet, Guérin). Il présente sa première toile, Officier de chasseurs à cheval chargeant, en 1812. Il impressionne déjà par les tons vifs utilisés et par le traitement du mouvement. Deux ans plus tard, il expose le Cuirassier blessé puis quitte la France pour un séjour en Italie.

C'est alors qu'il puise chez Michel-Ange l'inspiration nécessaire à sa consécration artistique. Il réalise en effet le Radeau de la Méduse, son oeuvre majeure. La souffrance et l'agonie font partie de ses thèmes de prédilection. D'un réalisme dérangeant, la toile n'est pas appréciée de tous mais suscite tout de même l'admiration des Londoniens. Il consacre finalement le reste de sa carrière à représenter des chevaux (la Course d'Epsom, 1821), puis des portraits de fous (l'Aliéné, 1822).

Théodore Géricault, cimetière du Père Lachaise

La tombe est surmontée d'une statue de bronze ainsi qu’un bas-relief représentant Le Radeau de La Méduse, tous deux signés Antoine Etex.

Géricault est représenté tel qu’il était à la fin de sa vie : paralysé suite à une chute de cheval, il peignait couché. Le peintre est représenté sur son lit de mort ; au moment d’expirer, il se relève, prend sa palette, et retombe avant que son pinceau ait pu même tracer sa dernière pensée.

Antoine Etex, né à Paris le 20 mars 1808 et mort à Chaville (Hauts-de-Seine) le 14 juillet 1888, est un artiste-peintre et sculpteur français. Tout en travaillant, il entre à l'Ecole des beaux-arts de Paris dans l'atelier de Bosio en 1823, puis dans celui de Charles Dupaty. Remarqué par James Pradier, Etex devient son assistant pour achever une sculpture du palais Brongniart à Paris. Elève de Pradier, Etex intègre l'atelier du peintre Jean-Auguste-Dominique Ingres à la demande de ce dernier, qui lui conseille de mener qu'une carrière de peintre. Antoine Etex mène une carrière de peintre et de sculpteur de front toute sa vie. Antoine Etex tente sans succès d'obtenir le premier grand prix de Rome en sculpture, et finalement remporte le second grand prix en 1832. Le ministre François Guizot lui obtient une bourse de 1500 francs sur deux ans. Par cette faveur ministérielle, il peut enfin partir pour villa Médicis à Rome, il visite l'Algérie et l'Espagne et réalise à cette occasion de nombreux croquis, dessins aquarelles et peintures.

Théodore Géricault, cimetière du Père Lachaise
Théodore Géricault, cimetière du Père Lachaise
Théodore Géricault, cimetière du Père Lachaise

Les trois bas-reliefs sur le socle du monument

Le Radeau de la méduse

chef d'oeuvre de Théodore Géricault,

est le fruit d'une véritable enquête du maître sur un fait divers macabre : le naufrage d'un bateau nommé La Méduse en 1817 et la lutte pour la survie des rescapés, contraints de manger les morts pour ne pas périr.

C'était le 2 juillet 1816, il y a 200 ans. La frégate La Méduse, menée par un commandant inexpérimenté s'échoue sur le banc d'Arguin, au large de la Mauritanie, à deux jours de mer de la côte. Faute de canots en nombre suffisant, seuls les nobles embarquent. Pour les 150 malchanceux restants, il faudra se contenter d'un radeau, construit à la hâte lors de l'échouage pour tenter de délester le bateau avant qu'il ne se couche.

Quinze survivants sortent du canot, deux d'entre eux racontent le drame à la presse.

Géricault prend connaissance de ce récit et décide de rencontrer les deux rescapés qui témoignent de ces cas d'anthropophagie. Ces miraculés sont représentés fidèlement au centre de la composition.

"Ils n'avaient quasiment rien à manger, dès les premières nuits ils s'entretuent et dans les 48 heures qui suivent ils s'entredévorent", relate Jacques-Olivier Boudon, auteur du livre "Les Naufragés de la Méduse"

Théodore Géricault, cimetière du Père Lachaise

Cuirassier blessé quittant le feu

 Un officier d'un régiment des cuirassiers à cheval, debout s'appuyant avec son sabre, et tenant par la bride un cheval dont la robe est pommelée.

Le militaire est vu avec sa monture en train de descendre une pente dont on voit sous ses pieds un rocher au premier plan, il regarde en arrière. A l'arrière-plan d'un paysage esquissé, le ciel sombre et orageux est traversé de nuages gris et noirs.

Théodore Géricault, cimetière du Père Lachaise

Officier de chasseurs à cheval de la garde impériale chargeant

L'oeuvre représente un officier du régiment de chasseurs à cheval de la Garde impériale sur un cheval cabré. Le cheval est représenté en grande taille sur une ligne oblique et de biais, en perspective. Les torsions du cavalier et du cheval donnent un effet de mouvement.

Le tableau se distingue du néoclassicisme, c'est une des premières manifestations du romantisme dans la peinture française.

Théodore Géricault, cimetière du Père Lachaise

  Pour Antoine Etex, Géricault est l'unique artiste depuis Phidias et l'Antiquité grecque à avoir su dessiner les chevaux, jusqu'à proposer une étrange psycho-physionomie de l'artiste.

Il affirme dans sa sixième leçon de son Cours de dessin : " Deux hommes ont peint le cheval, Gros y a largement touché : mais un seul l'a bien rendu, dans ses mouvements, dans sa fougueuse vie, dans ses mouvements, c'est Géricault (...) Géricault, c'est le cheval incarné.(...), il semble que l'âme d'un cheval soit venue se loger dans le corps d'un homme. Tous ses chevaux sont si vivants dans sa peinture, et de vraies races chevalines ! Il y a une chose singulière; j'ai sculpté Géricault, j'ai étudié son type; si on regarde sa tête, son masque moulé sur nature après sa mort, on trouve qu'il y a quelque chose qui se rapproche un peu de l'anatomie de la tête du cheval : il n'a pas le nez, les pommettes d'un homme ordinaire. "

Repost 0
Published by acbx41 - dans Père Lachaise
commenter cet article
7 mai 2017 7 07 /05 /mai /2017 06:58

 

Petit Palais

Musée des Beaux-Arts de la ville de Paris

Il fut construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 par l'architecte Charles Girault, né à Cosne-Cours-sur-Loire (Nièvre) le 27 décembre 1851 et mort à Paris le 26 décembre 1932.

Le Petit Palais est situé dans le 8e arrondissement, avenue Winston-Churchill, face au Grand Palais. 

Le chant interrompu

Ayant appartenu au comte Charles de Perrégaux (protestant d’origine suisse, né le 21 octobre 1791 à Neuchâtel, et décédé le en mer près de Cagliari), ce tableau fut vendu par ses héritiers, dont son fils Edouard qui se ruina pour entretenir la belle Marie Duplesssis. On peut imaginer que le produit de la vente permit d’offrir des camélias à la célèbre courtisane. 

Les deux amants ont servi de modèles à Alexandre Dumas fils pour les héros, Armand Duval et Marguerite Gautier, de son roman La Dame aux camélias.

Frans van Mieris dit Mieris le Vieux, le chant interrompu
Frans van Mieris dit Mieris le Vieux, le chant interrompu

 

Frans van Mieris de Oudere ou Frans Mieris l'Ancien

(Leyde, 16 avril 1635 - Leyde, 12 mars 1681)

est un peintre néerlandais, né dans une famille de peintres et d'orfèvres.

Mieris, de son vivant, connut une grande vogue qui se maintint tout au cours du XVIIIe siècle. A partir de la fin du XIXe siècle, il subit cependant la désaffection qui a atteint l’ensemble des fijnschilders – peintres précieux – de l’école de Leyde dont il est un des plus brillants représentants.

 

Autoportrait

Repost 0
Published by acbx41 - dans Petit Palais
commenter cet article
6 mai 2017 6 06 /05 /mai /2017 13:38

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

Minerve

(lat. : Minerva)

Dans la mythologie romaine, Minerve est une très ancienne divinité, déesse de la guerre, de la sagesse, de la stratégie, de l'intelligence, de la pensée élevée, des lettres, des arts, de la musique et de l'industrie.

Elle est protectrice de Rome et patronne des artisans.

Elle est, avec Jupiter et Junon, une des divinités de la triade capitoline, à laquelle sont dédiés le temple de Jupiter capitolin puis les capitoles des autres villes de l’Empire romain.

Par syncrétisme avec Athéna, Minerve est la fille de Jupiter et de la nymphe Métis. Ayant entendu que si Métis avait un fils, le roi des dieux serait détrôné : il l'avala, alors qu'elle était enceinte d'une fille. Quelques mois plus tard, Jupiter pris d'un violent mal de tête demanda à Vulcain de lui fendre le crâne ; Minerve est sortie de la plaie du dieu du Ciel et de la Terre déjà ceinte de son armure, casquée et armée d'une lance.

Le symbole de Minerve est la chouette symbole de la sagesse et aussi de la virginité.

Andrea Mantegna, Minerve chassant les Vices du Jardin de la Vertu
Andrea Mantegna, Minerve chassant les Vices du Jardin de la Vertu
Andrea Mantegna, Minerve chassant les Vices du Jardin de la Vertu

 

Andrea Mantegna,

né à Isola di Carturo, vers 1431 et mort le à Mantoue,

est un graveur et peintre italien de la Renaissance qui a rompu définitivement avec le style gothique en plein milieu du XVe siècle, sans se départir de cette attitude tout au long de sa vie.

 

Autoportrait

Sa biographie

Repost 0
Published by acbx41 - dans Louvre
commenter cet article
5 mai 2017 5 05 /05 /mai /2017 09:12

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Un sextant

est un instrument de navigation à réflexion servant à mesurer la distance angulaire entre deux points aussi bien verticalement que horizontalement.

Il est utilisé pour faire le point hors de vue de terre en relevant la hauteur angulaire d’un astre au-dessus de l’horizon (voir l’article : navigation astronomique).

Un usage courant du sextant est de relever la hauteur angulaire du soleil à midi, ce qui permet de déterminer la latitude du point de l'observation à l'aide d'une table de déclinaison du soleil.

On peut aussi l'utiliser en navigation côtière pour calculer la distance à un amer, ou l'angle horizontal entre deux points remarquables. Le sextant est toujours utilisé dans l’aéronautique, la marine, les raids terrestres, etc ..., bien que son usage se restreigne en raison du développement des systèmes de positionnement par satellites, il n'en demeure pas moins un moyen fiable dont le navigateur devra savoir faire bon usage (sa présence demeure obligatoire à bord des navires marchands : SOLAS Chapitre V, Régulation 19).

Référence

Sextant à double platine, Cercle de Mendoza, Chronomètre à suspension

Le sextant à double platine 1835 permet, par un jeu de miroirs, de superposer à l'image de l'horizon celle d'un astre et de calculer la hauteur de celui-ci.

Un cercle de réflexion

est un ancien instrument de mesure angulaire employé à la fin du XVIIIe siècle essentiellement en navigation pour faire le point en mer (recherche de latitude et longitude). Inventé par Mayer et amélioré par Borda, cet instrument s'inspire à l'origine de l'octant qui donnait la hauteur du Soleil au dessus de l'horizon. De par sa conception, il permet la répétition des mesures sans lectures intermédiaires. Ainsi certaines erreurs sont-elles réduites. Son exactitude angulaire dépend du nombre de répétitions ; la résolution du cercle de réflexion de Borda est de l'ordre de la minute de degré.

Au XVIIIe siècle, le cercle de réflexion sera remplacé petit à petit par le sextant pour déterminer les latitudes et par les montres de marine pour les longitudes.

Sextant à double platine, Cercle de Mendoza, Chronomètre à suspension

Edward Troughton

(octobre 1753-12 juin 1835)

est un fabricant d'instruments scientifiques britannique, notable pour ses instruments astronomiques.

Un chronomètre de marine,

appelé aussi montre de marine,

est une horloge suffisamment précise pour être utilisée comme une base de temps portable, y compris sur un véhicule en mouvement. Le développement de ces instruments au cours du XVIIIe siècle constitua une avancée technologique majeure, car la connaissance précise de l'heure durant un voyage au long cours était nécessaire à la navigation astronomique pour pouvoir déterminer la longitude.

Le premier chronomètre véritable fut le résultat des efforts acharnés d'un seul homme, John Harrison, au long de 31 années d'essais et erreurs ; cela devait révolutionner l'art de la navigation maritime (et par la suite aérienne) alors que le colonialisme prenait son essor.

John Harrison (né le à Foulby dans le comté de Yorkshire, mort le à Bloomsbury à Londres), est un artisan ébéniste de son état, et horloger autodidacte britannique du XVIIIe siècle.

Référence

Sextant à double platine, Cercle de Mendoza, Chronomètre à suspension

Un chronomètre à suspension est monté sur une suspension (assurant une position horizontale permanente) et est protégée par un boîtier en bois de l'humidité et des chocs. En quittant le port, elle était réglée sur l'heure du méridien de Greenwich. Via cet instrument, les marins observaient l'heure du passage de certains astres au méridien du lieu où se trouvait le navire : la différence entre l'heure de ce passage et celle de tables (donnant pour chaque jour l'heure du passage du Soleil et de certaines étoiles à ce méridien) indique la longitude du lieu par rapport au méridien de référence.

Le compas

est un instrument de navigation qui donne une référence de direction (le nord) sur le plan horizontal et permet ainsi la mesure d'angles horizontaux par rapport à cette direction. Le compas est gradué de 0° (nord) à 359° dans le sens des aiguilles d'une montre (sens rétrograde). Les boussoles utilisées par les armées utilisent aussi d'autres systèmes de graduation (voir grade, appelé aussi gon, millième)

Il existe différents types de compas :

  • le compas magnétique, dont le principe de fonctionnement est, comme une boussole, l'orientation d'une aiguille aimantée dans le champ magnétique terrestre ;
  • le compas gyroscopique, dont le principe est l'effet gyroscopique, l'orientation de l'axe de rotation d'une toupie (libre sur les 3 axes) dans le sens de celui de la Terre.
  • le compas électronique qui détermine le champ magnétique à partir des propriétés électriques de certains matériaux soumis à un champ magnétique ; Les quatre principales technologies utilisées dans les compas électroniques sont le fluxgat, l'effet Hall, la magnétorésistivité et la magnétoinduction.
  • le compas satellitaire, qui exploite la différence des signaux reçus par deux antennes pour calculer l'orientation du segment joignant ces deux antennes dans le système géodésique associé au système de positionnement par satellites utilisé.

Référence

Sextant à double platine, Cercle de Mendoza, Chronomètre à suspension

 

Repost 0
4 mai 2017 4 04 /05 /mai /2017 06:54

 

Petit Palais

Musée des Beaux-Arts de la ville de Paris

Il fut construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 par l'architecte Charles Girault, né à Cosne-Cours-sur-Loire (Nièvre) le 27 décembre 1851 et mort à Paris le 26 décembre 1932.

Le Petit Palais est situé dans le 8e arrondissement, avenue Winston-Churchill, face au Grand Palais. 

Gabriel Metsu, femme au virginal
Gabriel Metsu, femme au virginal
Gabriel Metsu, femme au virginal

Gabriel Metsu,

né à Leyde en à Amsterdam, le ,

est un peintre néerlandais du siècle d’or.

Il est l’auteur de quelques tableaux à thème biblique et de nombreuses scènes de genre, dont certaines peuvent être également regardées comme des portraits. Il fait partie des « peintres de la manière fine (Fijnschilders), dont le chef de file est Gérard Dou, artiste-peintre néerlandais né le 7 avril 1613 à Leyde et mort le 9 février 1675.

Evoluant au gré d'influences diverses, le style de Metsu montre une grande versatilité et une recherche constante, notamment dans la composition, le traitement de la lumière et le rendu des matières. Peintre assez inégal, son œuvre n'en est pas moins parsemée de quelques tableaux d'excellente facture.

Repost 0
Published by acbx41 - dans Petit Palais
commenter cet article
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 06:58

 

Le cimetière du Père Lachaise

est le plus grand cimetière parisien de Paris intra muros et l'un des plus célèbres dans le monde.

Situé dans le XXe arrondissement de la ville, de nombreuses personnes célèbres y sont enterrées.
C'est à Brongniart (1739-1813), l'architecte de la Bourse, que Nicolas Frochot, préfet de la Seine sous l'Empire, confie les plans de la future nécropole qui deviendra le cimetière du Père-Lachaise. A partir du jardin à la française des jésuites, celui-ci conçoit un nouveau type de cimetière mêlant étroitement parc à l'anglaise et lieu de recueillement.

Jean-Joseph-Marie Carriès

est un sculpteur et céramiste français,

né à Lyon le , et mort à Paris le 1er.

Jean-Joseph Carriès fut un sculpteur singulier et très admiré à la fin du XIXe siècle. Il fut remarqué au Salon de 1881 pour ses bustes de "Déshérités", mêlant naturalisme et symbolisme, agrémentés de patines subtiles.

D'une grande exigence sur la qualité des bronzes, Carriès rencontra en octobre 1883 le fondeur Pierre Bingen (1842-1900), qui s'était spécialisé dans la fonte à la cire perdue et dont l'excellence des tirages lui valait une réputation croissante. La fonte à la cire perdue, auréolée du prestige de la Renaissance, retranscrivait fidèlement le modelé du plâtre. Grâce à cette déterminante collaboration entre les deux hommes, que tous les témoignages se sont accordés à décrire comme une véritable complicité dans "la frénésie de bien faire", le sculpteur put concevoir lui-même les patines des bronzes.

Jean-Joseph-Marie Carriès, cimetière du Père Lachaise

Carriès par lui même

Jean-Joseph-Marie Carriès, cimetière du Père Lachaise
Jean-Joseph-Marie Carriès, cimetière du Père Lachaise
Jean-Joseph-Marie Carriès, cimetière du Père Lachaise
Jean-Joseph-Marie Carriès, cimetière du Père Lachaise
Repost 0
Published by acbx41 - dans Père Lachaise
commenter cet article
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 06:56

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

Andrea Mantegna, Saint Sébastien

Sébastien

est un saint martyr romain ayant vécu, selon la tradition, au IIIe siècle.

Il est fêté le 20 janvier en Occident et le 18 décembre en Orient.

Né à Narbonne, en Gaule, Sébastien est citoyen de Milan, en Italie. Militaire de carrière, il est pris d'affection par les empereurs Dioclétien et Maximien Hercule, qui le nomment centurion.

Dans un contexte de persécutions contre les chrétiens, il est pourtant exécuté sur ordre des souverains pour avoir soutenu ses coreligionnaires dans leur foi et accompli plusieurs miracles. D'abord attaché à un poteau et transpercé de flèches, il est finalement tué à coups de verges après avoir miraculeusement guéri la première fois.

Patron des archers, des fantassins et des policiers mais aussi troisième patron de Rome (avec Pierre et Paul), saint Sébastien est surtout invoqué pour lutter contre la peste et les épidémies en général. Souvent représenté dans les arts, il est devenu un symbole homoérotique à la Renaissance avant d'être considéré comme une icône homosexuelle à partir du XIXe siècle.

 

 

Andrea Mantegna, Saint Sébastien

Tempera sur toile

255 × 140 cm

Le terme tempera ou tempéra ou bien encore tempura (du latin : temperare, détremper) désigne une technique de peinture basée sur une émulsion, qu'elle soit grasse ou maigre : peinture a tempera.

Pour préciser la nature de l'émulsion, on énonce simplement les composants : tempera à l'œuf, tempera grasse à la colle de peau, etc ...

Andrea Mantegna,

né à Isola di Carturo, vers 1431 et mort le à Mantoue,

est un graveur et peintre italien de la Renaissance qui a rompu définitivement avec le style gothique en plein milieu du XVe siècle, sans se départir de cette attitude tout au long de sa vie.

 Andrea Mantegna entre tout d’abord comme apprenti dans un atelier à Padoue et est adopté en 1442 par Francesco Squarcione. Le jeune artiste y apprend la sculpture romaine, le latin et la perspective.

Très influencé par des peintres florentins comme Paolo Ucello ou Donatello, il collabore rapidement à la décoration de la chapelle d'Ovetari de l'église des Eremitani de Padoue.

Egalement marqué par l’oeuvre de Jacopo Bellini, dont il épouse la fille Nicolosia en 1453, il réalise le porche d'entrée de l'église Sant'Antonio à Padoue, un retable pour l'église de Giustina, aujourd’hui à la galerie Brera de Milan et vers 1459, et peint un grand retable pour l'église San Zeno Maggiore de Vérone, dont ‘La Crucifixion du Louvre’ constitue la pièce centrale.

Nommé artiste de cour par le marquis Louis III Gonzague en 1460, il s’installe à Mantoue, où il peint un chef-d’oeuvre : la ‘Chambre des Epoux’, une série de fresques révélant des scènes de la vie quotidienne de la famille Gonzague, située au coeur du château Saint George de Mantoue.

A la demande du pape Innocent VIII, Mantegna décore de fresques le belvédère d’une chapelle au Vatican en 1488.

Deux ans plus tard, il retourne à Mantoue et poursuit son travail avec les neuf peintures du triomphe de Jules César, et la fameuse ‘Lamentation au-dessus du Christ mort’, certainement réalisée pour sa chapelle funéraire personnelle.

La marquise Isabelle d'Este le charge ensuite de transcrire les thèmes mythologiques chers au poète Paride Ceresara dans des peintures destinées au Palais Ducal.

L'influence de Mantegna est très nette sur le style et les tendances de tout l’art italien de son époque. Elle est évidente sur les premières œuvres de Giovanni Bellini, son beau-frère.

Albrecht Dürer a subi l’influence de son style au cours de ses deux voyages en Italie. Léonard de Vinci a pris de Mantegna les motifs décoratifs avec des festons et des fruits.

On attribue également à l’artiste l'invention de la gravure sur cuivre au burin.

Référence

Repost 0
Published by acbx41 - dans Louvre
commenter cet article
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 06:56

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Cercle de réflexion

Un cercle de réflexion est un ancien instrument de mesure angulaire employé à la fin du XVIIIe siècle essentiellement en navigation pour faire le point en mer (recherche de latitude et longitude).

Inventé par Mayer (*) et amélioré par Borda (**), cet instrument s'inspire à l'origine de l'octant qui donnait la hauteur du Soleil au dessus de l'horizon. De par sa conception, il permet la répétition des mesures sans lectures intermédiaires. Ainsi certaines erreurs sont-elles réduites. Son exactitude angulaire dépend du nombre de répétitions ; la résolution du cercle de réflexion de Borda est de l'ordre de la minute de degré.

Au XVIIIe siècle, le cercle de réflexion sera remplacé petit à petit par le sextant pour déterminer les latitudes et par les montres de marine pour les longitudes.

(*) Tobias Mayer

 (né le à Marbach am Neckar (Wurtemberg) et mort le à Göttingen)

est un mathématicien, cartographe et astronome allemand.

Autodidacte, il est devenu un scientifique reconnu ; il n'a jamais étudié à l'université, mais il y a enseigné.

Référence

(**) Jean-Charles, chevalier de Borda,

né le à Dax et mort le à Paris,

est un mathématicien, physicien, politologue et navigateur français. Il a donné son nom à plusieurs vaisseaux écoles des XIXe et XXe siècles, sur lesquels étaient embarqués les élèves de l'Ecole navale.

Référence

Cercle de réflexion et compas renversé
Cercle de réflexion et compas renversé

François Antoine Jecker

(1765-1834)

Après avoir fait son apprentissage à Londres auprès de Jesse Ramsden (1786 à 1792), il s’établit à Paris en 1792 où il crée ses propres ateliers.

Dans un premier temps il développe et réalise des instruments de poids et mesures tels que le trébuchet de changeur, le mètre étalon, des capacités étalons ainsi que des balances à forte pesée.

Puis il réalise des instruments d’optiques pour la marine (octants, sextants, cercles de réflexion, compas azimutaux erfectionnés, horizons artificiels, lunettes de marine,…). Il fabrique aussi des instruments de géodésie (théodolites, règles éclimétriques, boussoles à cadran solaire,…). Il était surtout connu pour la fabrication de ses lunettes télégraphiques destinées au télégraphe Chappe, ses longues vues et ses lorgnettes pour le théâtre.

A partir de 1815, les frères Jecker dirigent la manufacture royale d’instruments d’optiques, de mathématique, de géodésie et de marine (voir le livre: La Vie et les OEuvres de Fr. A. Jecker par R. Chelcher).

Référence

Cercle de réflexion et compas renversé

Compas renversé

Cercle de réflexion et compas renversé

Il s'agit d'un compas circulaire renversé, monté à la cardan.
Le corps du compas est en verre, ce qui permet de voir la rose par en-dessous . La cuvette du compas transparente en verre est décorée d'’une alternance de couples de tritons et d'’ancres marines.
Le pourtour du compas est décoré de guirlandes de feuilles et d’'épis de blé.
La rose est sèche en papier cartonné. Elle comprend 64 pointes, les points cardinaux et intercardinaux sont mentionnés. Le nord est indiqué par l’'étoile polaire à 5 branches. La rose est graduée en degrés par quarts de cercle de 90.
Cercle de réflexion et compas renversé
Repost 0
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 06:57

 

Petit Palais

Musée des Beaux-Arts de la ville de Paris

Il fut construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 par l'architecte Charles Girault, né à Cosne-Cours-sur-Loire (Nièvre) le 27 décembre 1851 et mort à Paris le 26 décembre 1932.

Le Petit Palais est situé dans le 8e arrondissement, avenue Winston-Churchill, face au Grand Palais. 

Nicolas Maes, la dentelière
Nicolas Maes, la dentelière

 

Nicolas Maes (ou Nicolaes),

né à Dordrecht en et mort à Amsterdam le 24 décembre 1693,

est un peintre hollandais connu pour ses scènes de genre intimes et ses portraits.

Autoportrait

Il fut à Amsterdam, entre 1648 et 1653, l'élève de Rembrandt qui garda longtemps sur lui une influence notable, notamment en ce qui concerne le clair-obscur.

Il retourna ensuite à Dordrecht en 1653, où il demeura jusqu'en 1673. Dès 1654, il abandonna la manière de Rembrandt pour se consacrer à de petites scènes d'intérieur décrivant la vie des femmes et des enfants. Contrairement à de Hooch, il utilisait alors généreusement le noir brillant, les rouges chauds et l'intensité du contraste entre les zones en pleine lumière et les zones d'obscurité.

Obtenant un succès modéré avec ses scènes de genre, il les abandonna dans les années 1660 pour se consacrer aux portraits élégants, dans le style de la peinture de cour, en vogue en Hollande au cours de la seconde moitié du XVIIe siècle, et devint un portraitiste recherché. Après un voyage à Anvers, il subit l'influence de Antoine van Dyck.

Il termina sa carrière à Amsterdam où il revint en 1673.

Repost 0
Published by acbx41 - dans Petit Palais
commenter cet article