Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 23/09/2017

      Vous avez été

           313 619  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 06:57

 

Le musée d’Orsay

 est un musée national situé dans le VIIe arrondissement de Paris, le long de la rive gauche de la Seine, inauguré en 1986 après le réaménagement de l'ancienne gare d'Orsay, construite par Victor Laloux de 1898 à 1900.

Ses collections présentent l'art occidental de 1848 à 1914, dans toute sa diversité : peinture, sculpture, arts décoratifs, art graphique, photographie, architecture, etc ...

Edgar Degas, Danseuses bleues
Edgar Degas, Danseuses bleues

Hilaire Germain Edgar de Gas,

dit Edgar Degas,

né le 19 juillet 1834 à Paris et mort le 27 septembre 1917 dans la même ville,

est un artiste peintre, graveur, sculpteur et photographe.

La plupart des ouvrages consacrés à Edgar Degas, lorsqu’ils désirent le classer dans l’histoire de l’art, le rattachent au grand mouvement de l’impressionnisme, formé en France dans le dernier tiers du XIXe siècle en réaction à la peinture académique de l’époque.

On résume souvent l’art impressionniste aux effets de lumières en plein air. Ces caractéristiques ne sont toutefois pas applicables à Degas, même s’il est un des principaux membres fondateurs et animateurs des expositions impressionnistes. Il trouve sa place dans le mouvement par son invention technique, son activisme et par la liberté de peindre prônée par le groupe, que lui aurait souhaité nommer Les Intransigeants.

>>> Référence

Autoportrait ou Degas saluant (1863),

Lisbonne, musée Calouste-Gulbenkian.

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée d'Orsay
commenter cet article
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 06:49

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines.

​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Le Suffren, vaisseau de 90 canons

Le Suffren, vaisseau de 90 canons
Le site "http://5500.forumactif.org/t869-vaisseau-90-canons-le-suffren" a diffusé l'une de mes photos sans me citer et avec un commentaire peu amène !
Le site "http://5500.forumactif.org/t869-vaisseau-90-canons-le-suffren" a diffusé l'une de mes photos sans me citer et avec un commentaire peu amène !
Le site "http://5500.forumactif.org/t869-vaisseau-90-canons-le-suffren" a diffusé l'une de mes photos sans me citer et avec un commentaire peu amène !

Le site "http://5500.forumactif.org/t869-vaisseau-90-canons-le-suffren" a diffusé l'une de mes photos sans me citer et avec un commentaire peu amène !

Le Suffren, vaisseau de 90 canons

Un vaisseau de 90 canons 

(1824-1865) 
Ce bâtiment fut mis sur cale à Cherbourg en 1824, puis armé en 1831.

Construit sur les plans de la Commission des Constructions navales présidée par l'ingénieur Sane, il fut un des premiers vaisseaux à poupe ronde et murailles droites.

Il portait la marque de l'amiral Roussin à la tête de l'escadre française pour l'opération de forcement des passes du Tage en 1831.

Dans l'escadre Bruat, il devait prendre part aux débarquements de Crimée et de Sébastopol en 1854.

A partir de 1855, le Suffren fut utilisé comme vaisseau-école des matelots canonniers.

Rayé des listes de la flotte en 1861, il fut conservé comme ponton-caserne et, débaptisé en 1865, prit le nom d'Ajax.

>>> Référence

Le Suffren, vaisseau de 90 canons
Le Suffren, vaisseau de 90 canons
Le Suffren, vaisseau de 90 canons
Repost 0
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 08:40

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

 

Déesse des fleurs, symbolisant le renouveau du printemps,

Flore

s’avance à demi nue, couronnée de fleurs et tenant un bouquet dans la main gauche.

La sculpture fut commandée en 1706 par la Direction des bâtiments du roi pour orner la cascade rustique du parc de Marly. Elle composait avec L'Air de  (musée du Louvre), la Pomone de François Barois (musée du Louvre), le Vertumne de Sébastien Slodtz, le Pan de Robert Le Lorrain et L'Eau de Jean Thierry, un cycle des divinités champêtres. La statue fut achevée en 1709.

Avant son entrée au Louvre en 1877, elle fut longtemps exposée en plein air : à Marly tout au long du XVIIIe siècle, puis sur la façade du château de la Malmaison au XIXe siècle. Cependant, elle demeure globalement en bon état de conservation, malgré l’usure générale de l’épiderme, des tâches grises correspondant à d’anciennes plaques de lichen et à quelques mutilations.

Flore par Antoine Coysevox

Antoine Coysevox

(Lyon, 29 septembre 1640 - Paris, 10 octobre 1720)

est un sculpteur français de style baroque.

Parmi ses groupes sculptés, on retiendra plus particulièrement la série des Quatre Fontaines, Flore, Hamadryade et Le berger flûteur tous commandés en 1707.

C'est surtout dans l'art du portrait que l'artiste livra tout son talent, aussi fort et psychologique que celui de Hyacinthe Rigaud, son ami, en peinture.

 

Repost 0
Published by acbx41
commenter cet article
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 06:56

 

Rochetaillée-sur-Saône

est une commune située dans la métropole de Lyon et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Blason de Rochetaillée-sur-Saône

De gueules à bande d’azur chargée de trois dauphins d’argent.

Le musée de l'automobile Henri Malartre

est consacré à l'automobile et aux transports publics.

Il est situé à Rochetaillée-sur-Saône, près de Lyon, sur le domaine du château.

Le musée a été constitué en 1960 par Henri Malartre (né en décembre 1905 et mort le 12 novembre 2005), à partir de sa collection de véhicules anciens conservés par ses soins depuis les années 1930.

Grand bi 1873

Grand bi 1873
Grand bi 1873
Grand bi 1873

Le Grand bi 

est un type de bicyclette qui apparaît au début des années 1870. 

Le grand bi possède une roue avant d'un très grand diamètre et une roue arrière plus petite.

L'intérêt de la grande roue avant est d'augmenter la distance parcourue pour un tour de pédale.

Il connaît une grande popularité parmi les sportifs pendant les années 1870 et 1880, mais est relativement peu utilisé par les amateurs et le public à cause de sa dangerosité, la selle était inconfortable et l’équilibre mauvais.

Il est supplanté à partir de 1890 par les bicyclettes de sécurité, ancêtres de la bicyclette moderne.

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée Malartre
commenter cet article
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 06:54

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines.

​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

L'incendie de l'Austria, 1858 (Eugène Isabey)

Le naufrage de l’Austria

est une catastrophe maritime qui s'est déroulée le 13 septembre 1858.

L’Austria, un navire à passagers parti de Hambourg à destination de New York avec à son bord plus de cinq cents émigrants et quelques passagers plus fortunés, fait naufrage à la suite d’un terrible incendie au large de Terre-Neuve.

>>> L'histoire

L'incendie de l'Austria, 1858 (Eugène Isabey)

L'incendie de l'Austria, 1858 (Eugène Isabey)
L'incendie de l'Austria, 1858 (Eugène Isabey)
L'incendie de l'Austria, 1858 (Eugène Isabey)

Eugène-Louis-Gabriel Isabey,

né le 22 juillet 1803 à Paris et mort le 25 avril 1886 à Montévrin ,

est un peintre lithographe et aquarelliste

Fils du célèbre peintre Jean-Baptiste Isabey (1767-1855) surnommé le peintre des rois et plus célèbre miniaturiste du 1er Empire, il voulut d'abord être marin et ne devint peintre que par obéissance à son père.

Il peignit des scènes d'histoire, de genre et des paysages, des naufrages en mer proche du romantisme . Il procède à ses débuts de Delacroix et de Bonington et réalise notamment des intérieurs d'une coloration grise extrêmement fine et délicate.

Peintre principalement de marines et de paysages (Picardie, Normandie), dans son atelier parisien il travailla avec des élèves comme Eugène Boudin dont il fut un des maîtres, Jongking ou Durand Brager et fut l'ami d 'Horace Vernet

En 1821 il est choisi pour accompagner la mission diplomatique du comte de Mornay au Maroc cependant il refuse, rentrant tout juste d'un voyage à Alger.

Il séjourne à Honfleur à partir de 1824 avec Xavier Leprince, peintre paysagiste et de genre et s'installe à Saint Siméon en 1826 .

Il présente au Salon de 1827 des vues de la région et rencontre Paul Huet peintre de paysages et d'animaux. Parmi ses œuvres, citons L'Embarquement de Ruyter, William de Witt et une Tentation de St Antoine.

Ses aquarelles annoncent l' Impressionnisme.

Il influença Jongking et Boudin dans ses dessins de paysages de Normandie et Bretagne utilisant encre, aquarelle et gouache

 

Eugène Isabey photographié par Nadar vers 1860.

Repost 0
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 09:10

 

Le musée d’Orsay

 est un musée national situé dans le VIIe arrondissement de Paris, le long de la rive gauche de la Seine, inauguré en 1986 après le réaménagement de l'ancienne gare d'Orsay, construite par Victor Laloux de 1898 à 1900.

Ses collections présentent l'art occidental de 1848 à 1914, dans toute sa diversité : peinture, sculpture, arts décoratifs, art graphique, photographie, architecture, etc ...

Grand nu par Pierre-Auguste Renoir
Grand nu par Pierre-Auguste Renoir

Pierre-Auguste Renoir dit Auguste Renoir,

né à Limoges le  et mort au domaine des Collettes à Cagnes-sur-Mer le ,

est l'un des plus célèbres peintres français.

Auguste Renoir apprend la peinture sur porcelaine et d'autres techniques d'art appliqué. Il entre ensuite à l'Ecole des Beaux-Arts, puis dans le même atelier que Alfred Sysley.
Ses toiles, influencées par Courbet, reçoivent à partir de 1864 des succès inégaux au Salon.
Ses préoccupations se font alors plus proches de celles des impressionnistes qu'il rejoint plus clairement avec 'La grenouillère' en 1869.
Mais, esprit indépendant et en perpétuelle recherche, Renoir se détourne de ses amis et développe un style singulier d'où disparaît la matité pour laisser place à une pâte plus grasse et plus épaisse.
Après des séjours en Italie où il s'imprègne du travail des maîtres florentins, il entre dans la période 'seiche' ou 'ingresque' dont on retient le célèbre tableau 'Les grandes baigneuses'.
En 1890, c'est la période 'nacrée' et celle des 'Jeunes filles au piano', premier tableau acheté par l'Etat.
Malgré des rhumatismes sévères. Renoir ne cesse de travailler, et ses portraits, nus féminins et scènes de la vie contemporaine, rencontrent enfin le succès auprès du public.
Pendant environ soixante ans, le peintre estime avoir réalisé à peu près quatre mille tableaux.

 

Le musée d’Orsay

 est un musée national situé dans le VIIe arrondissement de Paris, le long de la rive gauche de la Seine, inauguré en 1986 après le réaménagement de l'ancienne gare d'Orsay, construite par Victor Laloux de 1898 à 1900.

Ses collections présentent l'art occidental de 1848 à 1914, dans toute sa diversité : peinture, sculpture, arts décoratifs, art graphique, photographie, architecture, etc ...

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée d'Orsay
commenter cet article
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 06:58

 

Antoine Coysevox, la Marne

 

 

Antoine Coysevox, la Marne

Antoine Coysevox

(Lyon, 29 septembre 1640 - Paris, 10 octobre 1720)

est un sculpteur français de style baroque.

Parmi ses groupes sculptés, on retiendra plus particulièrement la série des Quatre Fontaines, Flore, Hamadryade et Le berger flûteur tous commandés en 1707.

C'est surtout dans l'art du portrait que l'artiste livra tout son talent, aussi fort et psychologique que celui de Hyacinthe Rigaud, son ami, en peinture.

 

Autoportrait

Repost 0
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 06:58

 

Rochetaillée-sur-Saône

est une commune située dans la métropole de Lyon et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Blason de Rochetaillée-sur-Saône

De gueules à bande d’azur chargée de trois dauphins d’argent.

Le musée de l'automobile Henri Malartre

est consacré à l'automobile et aux transports publics.

Il est situé à Rochetaillée-sur-Saône, près de Lyon, sur le domaine du château.

Le musée a été constitué en 1960 par Henri Malartre (né en décembre 1905 et mort le 12 novembre 2005), à partir de sa collection de véhicules anciens conservés par ses soins depuis les années 1930.

De Dion Bouton "Populaire" 1902
De Dion Bouton "Populaire" 1902

De Dion Bouton "Populaire" 1902

La naissance du type J, qui succédait aux types E et G, fut accueillie comme le signe du passage de l’automobile à l’âge de la maturité car il était désormais clair qu’une voiture moderne se devait d’avoir le moteur à l’avant et le chauffeur derrière un volant. En revanche, le radiateur est curieusement placé sous le capot et la manivelle de démarrage le traverse.

Le moteur monocylindre de 700 cm3 (l’équivalent d’une grosse motocyclette aujourd’hui) permettait à la Populaire d’atteindre les 45 km/h. Cela paraît tout à fait correct quand on voit qu'il n'y a pas de freins sur les roues avant et que la taille des tambours arrière est pour le moins modeste.

Une carrosserie biplace, rustique mais robuste, complétait le tout pour constituer un véhicule homogène de 400 kg seulement. 

Petit gabarit, mécanique éprouvée, utilisation facile, le type J devint si populaire qu’il en garda le nom.

 

De Dion Bouton "Populaire" 1902

De Dion Bouton "Populaire" 1902
De Dion Bouton "Populaire" 1902
De Dion Bouton "Populaire" 1902

De Dion-Bouton

est un constructeur français d'automobiles, d'autorails et de moteurs de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle fondé en 1883 par Jules-Albert de Dion, pionnier de l'industrie automobile en France et homme politique français, né le 10 mars 1856 à Nantes et mort le 19 août 1946 à Paris.

De Dion, avec son associé Georges Bouton et Charles Trépardoux , a fondé la société des automobiles De Dion-Bouton à Puteaux en 1883, qui fut, pendant une petite période, le plus grand fabricant automobile au monde, puis, après la Première Guerre mondiale, le principal fabricant français d'autorails.

Il collabora notamment avec Raoul Perpère, ingénieur, géologue, et inventeur, qui mit au point le premier embrayage de l'histoire de l'automobile.

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée Malartre
commenter cet article
27 septembre 2016 2 27 /09 /septembre /2016 06:56

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines.

​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Le roi Murat Joachim,

maréchal de France, roi de naples (1767-1815)

remet des récompenses au commandant et à l'équipage de la frégate la Cérès, après le combat de Bayes, le 27 juin 1809, dans le golfe de Naples.

Les Anglais avaient fait à Naples, en juin 1809, une tentative de débarquement qui échoua.

Murat rendit ainsi compte à l'Empereur de la bataille et de l'héroïsme de sa flotte :

"C'est le premier combat de marine que j'ai vu et j'avoue qu'il ne faut pas être moins brave sur mer que sur terre."

Guillaume Descamps, le roi Murat récompense la Cérès (1809)

 Le roi de Naples était vraiment sublime au feu, le meilleur officier de cavalerie du monde. Au combat c'était "un césar", mais hors de là, "presque une femme"... Murat avait un très grand courage et fort peu d'esprit. La trop grande différence entre ces deux qualités l'explique en entier ,

Napoléon à Sainte-Hélène, s'adressant à Las Cases en 1816.

Guillaume Descamps, le roi Murat récompense la Cérès (1809)

Biographie de Murat

Né à La Bastide-Fortunière, le 25 mars 1767, exécuté à Pizzo (en Calabre) le 13 octobre 1815
Il épouse Marie Annunziata, ‘Caroline' Bonaparte, le 20 février 1800
Maréchal-des-Logis du 12e régiment des chasseurs, le 15 mars 1792.
Sous-lieutenant de l'escadron franc à Arras, le15 octobre 1792
Capitaine aide de camp du Général d'Urre, le14 avril 1793
Chef d'escadron, le 1er mai 1793
Participe avec Bonaparte au démantèlement de l'insurrection royaliste menée par Danican le 5 octobre 1795
Chef de brigade le 2 février 1796
Premier aide de camp de Bonaparte pour la Première Campagne d'Italie :
Général de Brigade le 10 mai 1796
Commandant de la province de Kelioub pendant la campagne d'Egypte
Nommé Général de Division sur le champ de bataille le 25 juillet 1799, à la bataille d'Aboukir 
Général du corps de l'Armée de réserve et Commandant de la cavalerie, le 20 avril 1800.
Prend Vercelli (le 27 mars), Piacenza (le 4 juin), et reçoit un sabre d'honneur pour le rôle qu'il a joué dans la bataille de Marengo (le 14 juin)
Commandant de l'Armée de Réserve près de Dijon, le 20 novembre 1800
Déloge l'armée napolitaine des Etats pontificaux le 6 février 1801, imposant la Paix de Foligno au Roi de Naples
Commandant de l'Armée d'observation du Midi au Royaume de Naples. Il s'empare de l'île d'Elbe
Président du collège électoral du Lot
Député au Corps législatif en 1804
Gouverneur de Paris, 15 janvier 1804 (pendant l'affaire du Duc d'Enghien)
Maréchal de l'Empire, 1804
Grand Amiral, Prince et Grand Aigle de la Légion d'Honneur, Chef de la 12e cohorte de la Légion d'Honneur
Grand Duc de Berg et Clèves, 30 mars 1806
Commandant général de la cavalerie : il coince l'armée autrichienne à Ulm, l'obligeant à capituler; il vainc la cavalerie autrichienne et la cavalerie russe à la bataille d'Austerlitz.
Destruction totale de l'armée prussienne à Iéna, en 1806
Charge acharnée et victorieuse à Eylau, en 1807
Lieutenant de l'Empereur en Espagne en 1808, écrase le soulèvement du  » Dos de Mayo « 
Joachim-Napoléon (Gioacchino-Napoleone) Ier Roi de Naples, le 15 juillet 1808
Action de distinction à la bataille de Borodino, le 7 septembre 1812
Négociations avec l'Autriche et l'Angleterre, 1813
Signe, avec l'Autriche, un traité séparant Naples de l'Empire, le 11 janvier 1814
Dans une tentative d'unification de l'Italie, les troupes napolitaines repoussent les Autrichiens jusqu'au Pô et jusqu'à Ferrare mais elles doivent battre en retraite et sont vaincues à la bataille de Tolentino, 2-4 mai 1815
Absent de Waterloo, Murat s'enfuit en Corse après Tolentino
Retour à Naples avec six navires et une poignée d'hommes
Fait prisonnier à Pizzo, il est exécuté le 13 octobre 1815.

>>> Référence

Guillaume Descamps,

Guillaume-Désiré-Joseph Descamps 

à Lille en 1779 et mort à Paris le 25 décembre 1858, est un peintre et graveur français

Elève de François-André Vincent, Guillaume Descamps obtint le second prix de Rome en peinture de 1802 avec Eponine et Sabinus devant Vespasien.

Il voyagea en Italie où il étudia l'antique et devint le peintre de cour du prince Murat à Naples.

L'auteur de l'article sur la vente de son atelier dans la Gazette des Beaux-Arts de 1859 fait le portrait d'un homme détestable, mais doublé d'un homme de grand goût. C'était en effet un collectionneur avisé. Il obtient plusieurs médailles d'or au salon.

L'œuvre de Guillaume Descamps est composé de peintures, de gravures et de lithographies traitant de sujets variés, qu'il s'agisse d'histoire, de thèmes religieux, de portraits ou de paysages.

 

e musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines.

​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Repost 0
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 06:58

 

Colleville-Montgomery

est une commune du département du Calvados en région Normandie sur la Côte de Nacre.

Sa plage est une partie de Sword Beach et donc du débarquement allié.

 

D'argent au chevronnel haussé de gueules accompagné, en chef à dextre, d'un léopard de sable, en chef à senestre, d'une péniche de débarquement du même et, en pointe, d'un fortin cousu d'or, maçonné et ajouré aussi de sable, posé sur une mer d'azur et surmonté d'un visage de militaire au naturel coiffé d'un béret vert

 

La commune s'est appelée Colleville-sur-Orne jusqu'au 13 juin 1946, pour se distinguer d'une autre commune du département, également en situation littorale, Colleville-sur-Mer.

Elle doit son nom actuel au général britannique Montgomery qui dirigeait les troupes britanniques sur Colleville lors du débarquement du 6 juin 1944.

Le "piper" Bill Millin, Colleville-Montgomery

Bill Millin,

connu sous le surnom de

Piper Bill

né le 14 juillet 1922 à Regina en Saskatchewan (Canada) et mort le 17 août 20101 à Torquay,

est un soldat britannique.

Il était le joueur de cornemuse personnel de Lord Lovat, commandant de la 1re Brigade spéciale britannique le Jour J, lors du débarquement de Normandie.

>>> Son témoignage

Le "piper" Bill Millin, Colleville-Montgomery
Le "piper" Bill Millin, Colleville-Montgomery
Le "piper" Bill Millin, Colleville-Montgomery

Le Jour J, au matin du 6 juin 1944, sur ce secteur de "Sword Beach", comme le faisait les Ecossais depuis des générations, le général de brigade Lord Lovat, chef de la 1st Special Service Brigade, mais aussi chef de clan des Highlands, ordonna à son "piper" personnel Bill Millin, de sonner de sa cornemuse, tandis que ses commandos débarquaient. Par-dessus le tumulte de la bataille, le son de sa cornemuse annonça la libération, le "piper" ouvrant la voie. 

Ce jour-là, ils entrèrent tous deux dans la légende.

Le "piper" Bill Millin, Colleville-Montgomery
Le "piper" Bill Millin, Colleville-Montgomery
La statue se situe dans le coin en haut à droite du parking en face de la casemate.

La statue se situe dans le coin en haut à droite du parking en face de la casemate.

La casemate sur la plage

Le "piper" Bill Millin, Colleville-Montgomery
Le "piper" Bill Millin, Colleville-Montgomery
Repost 0
Published by acbx41 - dans Normandie
commenter cet article