Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 22/02/2017

      Vous avez été

           303 196

 visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

Catégories

15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 07:58

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

Lorenzo Bartolini, la Nymphe au scorpion

La Nymphe au scorpion

Créé vers 1835, le modèle de la Nymphe au scorpion était resté dans l'atelier de Bartolini ; c'est certainement là que Charles de Beauvau en fit la commande pour la galerie de sculpture qu'il rêvait de créer dans son château d'Haroué. Demeurée à Haroué depuis son acquisition avant 1844, cette Nymphe au scorpion présente un épiderme dont la fraîcheur exceptionnelle ne fait que souligner les raffinements du travail de Bartolini.

Virtuose du marbre, Bartolini créa une oeuvre qui se rattache autant à l'art italien qu'à l'art français. Ce fut d'ailleurs, aux dires de Baudelaire, le « morceau capital du Salon de sculpture » de 1845. La beauté de la ligne, qu'on a pu rapprocher de celle d'Ingres, ami de Bartolini et comme lui grand amateur de musique, ne trahit en rien la justesse de l'observation sur le modèle vivant.

Référence

Lorenzo Bartolini, la Nymphe au scorpion
Lorenzo Bartolini, la Nymphe au scorpion

 

Lorenzo Bartolini, la Nymphe au scorpion

Lorenzo Bartolini

(Vernio, - Florence, )

est un sculpteur italien néo-classique dont le travail a joué un rôle central dans le développement de la sculpture au XIXe siècle en Italie, en Europe et aux Etats-Unis.

Sa biographie

Portrait de sculpteur Lorenzo Bartolini

par Jean-Auguste-Dominique Ingres, peintre néo-classique français, né le à Montauban et mort le à Paris

Repost 0
Published by acbx41 - dans Louvre
commenter cet article
14 janvier 2017 6 14 /01 /janvier /2017 07:58

 

Rochetaillée-sur-Saône

est une commune située dans la métropole de Lyon et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Blason de Rochetaillée-sur-Saône

De gueules à bande d’azur chargée de trois dauphins d’argent.

Le musée de l'automobile Henri Malartre

est consacré à l'automobile et aux transports publics.

Il est situé à Rochetaillée-sur-Saône, près de Lyon, sur le domaine du château.

Le musée a été constitué en 1960 par Henri Malartre (né en décembre 1905 et mort le 12 novembre 2005), à partir de sa collection de véhicules anciens conservés par ses soins depuis les années 1930.

Voiture de course 2 baquets, La Buire
Voiture de course 2 baquets, La Buire
Voiture de course 2 baquets, La Buire

La Société des automobiles de la Buire

est créée à Lyon le 6 mai 1905. Elle est une filiale de la Société Nouvelle des Etablissements de l'Horme et de la Buire.

En 1909, le 28 septembre, la société est mise en liquidation. La Société nouvelle de la Buire automobiles est alors créée. La maison mère devient Société Horme et Buire.

La firme disparaît en 1930.

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée Malartre
commenter cet article
13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 07:54

 

Savone

(en italien : Savona)

est une ville italienne, chef-lieu de la province du même nom en Ligurie, région de l'Italie du Nord-Ouest, bordant la Méditerranée.

Commune du Saint-Empire romain germanique, elle a donné deux papes : Sixte IV et son neveu Jules II.

Elle fut annexée en 1528 par Gênes.

La ville est située sur la Riviera italienne.

Forteresse " Priamar", Savone (Italie)

La forteresse de Priamar

a été construite en 1542 par la République de Gênes sur un promontoire qui, à l'époque médiévale, était le centre de la province de Savone. La conception est l'œuvre de l'architecte Giovanni Maria Olgiati.

Des traces de présences pré-romaine, romaine et byzantine dans le site ont été mises au jour les siècles passés et sont exposées au Musée archéologique de Savone.

Au XVIIe siècle, la forteresse est transformée en bastion par l'architecte de la marine royale espagnole Domenico Sirena.

En 1746, au cours de la guerre de Succession d'Autriche, la forteresse a été prise d'assaut par les grenadiers piémontais.

En 1820, après l'annexion de la Ligurie au Piémont, elle est devenue une prison pouvant héberger 500 prisonniers. C'est ici que le patriote Giuseppe Mazzini (1805-1872) conçut l'association politique pour l'unité italienne, la Giovine Italia.

 La prison ferma ses portes en 1903.

Aujourd'hui siège d'événements culturels et d'expositions, le Priamar abrite le musée d'Histoire et d'Archéologie et le musée Sandro Pertini.
Forteresse " Priamar", Savone (Italie)
Forteresse " Priamar", Savone (Italie)
Forteresse " Priamar", Savone (Italie)

Recherches archéologiques au pied de la forteresse

Forteresse " Priamar", Savone (Italie)
Forteresse " Priamar", Savone (Italie)
Forteresse " Priamar", Savone (Italie)
Forteresse " Priamar", Savone (Italie)
Forteresse " Priamar", Savone (Italie)
Forteresse " Priamar", Savone (Italie)
Forteresse " Priamar", Savone (Italie)

Sculpture murale

Forteresse " Priamar", Savone (Italie)
Forteresse " Priamar", Savone (Italie)
Forteresse " Priamar", Savone (Italie)
Repost 0
Published by acbx41 - dans Savone
commenter cet article
12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 07:56

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Alger

(en arabe : الجزائر (Al-Jazā'ir), en berbère : ⴷⵣⴰⵢⴻ (Dzayer ou Lezzayer))

est la capitale de l'Algérie et en est la ville la plus peuplée.

Située au bord de la mer Méditerranée, la ville donne son nom à la wilaya dont elle est le chef-lieu. La ville d'Alger est en fait constituée de plusieurs communes et n'a ni personnalité juridique, ni structure d'administration en propre.

Alger est la première agglomération du Maghreb.

Elle fut fondée au IVe siècle av. J.-C., comme comptoir phénicien en pays berbère, sous le nom d'Ikosim. Elle sera occupée par les Romains, les Vandales, les Byzantins et les Arabes puis au début du Moyen Âge par la tribu berbère des Beni-Mezghana. C'est le souverain berbère de la dynastie ziride Bologhine ibn Ziri, au milieu du Xe siècle qui fondera l'Alger actuelle, sous son nom El-Djazaïr ou Lezzayer, employé encore de nos jours pour la désigner en arabe et en berbère.

Elle ne prend son rôle de capitale de l'Algérie qu'à partir de la période de la régence d'Alger en 1515. Elle est alors une des cités les plus importantes de la mer Méditerranée entre le XVIe siècle et le début du XIXe siècle, pratiquant le corso, et à laquelle les puissances maritimes versent un impôt pour le passage de leur flotte.

Son rôle de capitale du pays sera confirmée lors de la colonisation française où elle devient le siège du gouverneur général de l'Algérie.

 Alger fut la capitale de la France libre de 1942 à 1944.

Depuis l'indépendance de l'Algérie, en 1962, devenue capitale de l’Etat algérien, elle abrite le siège des institutions politiques du pays en plus de tenir un rôle de premier plan économiquement.

Blason d'Alger

La Forteresse : protège et défend la Ville d'Alger. Le bateau : flotte algérienne, la meilleure de son temps. Il signifie également l'apport de l'activité maritime au renom de la Ville. Les deux lions : figurent sur la porte de Bab-Azzoun, symbolisent la force. Le croissant : ville détentrice des valeurs de la civilisation arabo-musulmane. La plume : développement scientifique et culturel. La gerbe de blé : la vocation première du pays, l'agriculture. La roue : symbolise l'industrie.

Barthélémy Lauvergne, vue du port et de la ville d'Alger
Barthélemy Lauvergne présente au Salon de 1844 l'une de ses premières peintures à l'huile : cette
Vue générale de la ville et du port d'Alger.
Loin du courant orientaliste, le peintre s'attache à reproduire scrupuleusement la rade où les chaloupes en remorque vont et viennent dans une mer hachée, tandis que la plupart des navires sont ancrés dans le port, à l'abri de la digue. Bâtiments à gréement latin et navires de guerres à voile côtoient quelques bateaux à roues dont la vapeur n'est encore qu'un moyen de propulsion accessoire, mais qui, associés aux grosses unités de l'escadre, assurent le remorquage par vents faibles ou contraires.
Barthélémy Lauvergne, vue du port et de la ville d'Alger
Barthélémy Lauvergne, vue du port et de la ville d'Alger
Barthélémy Lauvergne, vue du port et de la ville d'Alger
Barthélémy Lauvergne, vue du port et de la ville d'Alger
Barthélémy Lauvergne, vue du port et de la ville d'Alger

Barthélemy Lauvergne

né en 1805 à Toulon et mort 1871 à Carcès

est un peintre français de la Marine et un navigateur.

Il commence le dessin à Toulon sous la direction de Pierre Letuaire, puis commence à voyager. Il fait trois fois le tour du monde : d'abord sur L'Astrolabe du au où il est secrétaire de Jules Dumont d'Urville, puis sur La Favorite du au et enfin sur La Bonite du au .

Il devient attaché à la commission scientifique d'Island (1838-1839) au commissariat de la Marine. Le il rejoint la commission scientifique du Nord à Hammerfest en Norvège ; il traverse alors la Finlande, l'île Spitzberg et la Russie.

Le il est nommé à Paris au dêpot des cartes et plans et participe à la publication d'une centaine de planches lithographiées d'après ses dessins. En 1842 il est chargé de peindre certains ports de la côte algérienne. Il travaille de nouveau au dêpot des cartes et plans jusqu'au .

Il revient à Toulon puis repart à Paris le pour mettre au net les différentes vues des côtes qu'il a réalisées. Il est envoyé à Toulon pour réaliser un tableau de la visite du prince président, futur Napoléon III à bord du vaisseau Napoléon.

Il achève sa carrière à Toulon en 1863 et meurt à Carcés en 1871.

Repost 0
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 14:39

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Ambroise Louis Garneray, vue de l'Escaut vers 1833

 

Ambroise Louis Garneray, vue de l'Escaut vers 1833

 

Ambroise Louis Garneray, vue de l'Escaut vers 1833
Ambroise Louis Garneray, vue de l'Escaut vers 1833

Ambroise Louis Garneray

né le 19 février 1783 à Paris, où il est mort le 11 septembre 1857, est un corsaire, peintre de la Marine, dessinateur, graveur et écrivain français, précurseur du roman d'aventure maritime. Il connut une vie d’aventurier avec Surcouf et Dutertre, il fut huit ans prisonnier des Britanniques.

Sa biographie

Repost 0
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 07:54

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

Psyché ranimée par le baiser de l’Amour

Ce jeune homme ailé qui vient de se poser sur un rocher où git sans connaissance une jeune fille, c’est le dieu Amour – ou Cupidon en latin – reconnaissable à ses ailes et à son carquois rempli de flèches. La jeune fille se nomme Psyché.

Vénus, déesse de la Beauté et mère de l’Amour, exigea qu’elle rapportât des Enfers un flacon lui interdisant rigoureusement de l’ouvrir.

Mais la curieuse ne put s’en empêcher : ayant respiré les effluves infernaux, elle tomba aussitôt dans un profond sommeil proche de la mort. La voyant étendue sans vie, Amour accourut à tire-d’aile ; du bout de sa flèche il la toucha légèrement, afin de s’assurer qu’elle n’était pas morte. C’est l’instant saisi par le sculpteur : Amour enlace tendrement Psyché, la redresse, et rapproche son visage de celui de sa bien-aimée. Psyché se laisse doucement aller vers l’arrière, et d’un geste alangui saisit la nuque de son amoureux.

Canova s’inspire d’une légende rapportée par l’auteur latin Apulée dans ses Métamorphoses qui nous dit que les dieux tinrent conseil pour accorder au dieu Amour la main de Psyché, donnant ainsi à la jeune fille l’immortalité et le statut de déesse de l’Âme.

Référence

Antonio Canova, Psyché ranimée par le baiser de l'Amour

 

Antonio Canova, Psyché ranimée par le baiser de l'Amour
Antonio Canova, Psyché ranimée par le baiser de l'Amour

Antonio Canova,

né le à Possagno et décédé le à Venise, était un sculpteur italien.

Né dans une famille de tailleurs de pierre, Antonio Canova apprend dès l'enfance la taille du marbre. Recommandé par le sénateur Giovanni Falieri, il devient, en 1768, apprenti chez le sculpteur Giuseppe Bernardi Torretti, avant d'intégrer l'école Santa Marina à Venise.
Antonio Canova remporte plusieurs prix à l'Académie des Beaux-Arts de Venise, et devient vite l'un des premiers sculpteurs modernes, sachant allier l'imitation de la nature et les beautés idéalisées de l'Antiquité. Il sculpte, tout au long de sa vie, diverses statues inspirées de la mythologie grecque et romaine.
Renommé pour la délicatesse de ses sculptures sur marbre, Antonio Canova est considéré comme l'archétype du sculpteur néoclassique. Il se caractérise par la pureté des contours, l'élégance des formes, la sagesse de la composition et l'expression des physionomies. Il se consacre également avec succès à la peinture.
Canova est appelé plusieurs fois à Paris par Napoléon Bonaparte puis est chargé, après la chute de ce dernier, de négocier la restitution des œuvres d'art italiennes volées par l'armée de Napoléon. Cette mission accomplie avec zèle lui vaut d'être comblé d'honneurs.

Référence

Repost 0
Published by acbx41 - dans Louvre
commenter cet article
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 07:50

 

Savone

(en italien : Savona)

est une ville italienne, chef-lieu de la province du même nom en Ligurie, région de l'Italie du Nord-Ouest, bordant la Méditerranée.

Commune du Saint-Empire romain germanique, elle a donné deux papes : Sixte IV et son neveu Jules II.

Elle fut annexée en 1528 par Gênes.

La ville est située sur la Riviera italienne.

 

 

Ruelles de Savone, Italie
Ruelles de Savone, Italie

Au hasard des nombreuses ruelles de Savone

Ruelles de Savone, Italie
Ruelles de Savone, Italie
Ruelles de Savone, Italie
Ruelles de Savone, Italie
Ruelles de Savone, Italie
Ruelles de Savone, Italie
Ruelles de Savone, Italie
On a croisé le Père Noël

On a croisé le Père Noël

Ruelles de Savone, Italie
Ruelles de Savone, Italie

Façades et balcons avec du linge à sécher

Ruelles de Savone, Italie
Ruelles de Savone, Italie
Ruelles de Savone, Italie
Repost 0
Published by acbx41 - dans Savone
commenter cet article
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 07:55

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Sidi-Fredj, anciennement Sidi-Ferruch

(en arabe سيدي فرج),

et aussi Sidi-Ferrudj, Sidi-Ferej,

est une presqu'île située à 30 kilomètres à l'ouest de la capitale algérienne, Alger. Elle fait partie de la commune de Staoueli.

C'est le lieu historique du débarquement des Français commencé le 14 juin 1830, qui a permis à l'armée française la Prise d'Alger survenue le 5 juillet. Première opération qui a conduit à la destruction du pouvoir des Deys et de la régence d'Alger, dépendance au moins nominale de l'Empire ottoman, ce débarquement est aussi considéré comme le premier acte de la Conquête de l'Algérie par la France.

 
Ce tableau, présenté au Salon en 1831, nous fait découvrir la vaste baie de la côte algérienne où ont débarqué les troupes françaises en juin 1830.
Le débarquement avait été préparé à Toulon d'où partit, du 5 au 27 mai 1830, une flotte de 350 vaisseaux de commerce et 105 vaisseaux de guerre transportant 35.000 soldats sous le commandement du maréchal de Bourmont et 27.000 marins.
L'escadre était sous le commandement de l'amiral Duperré.
Dans cette peinture historique, Théodore Gudin - officiellement embarqué avec le corps expéditionnaire - associe deux événements qui se sont déroulés à deux jours d'intervalle. En effet, si le 16 juin le vent s'est levé et une forte houle a malmené les bateaux massés à proximité du littoral, ce n'est que le 18 juin qu'un chef de tribu est venu en ambassade et a gravi le chemin escarpé qui conduit à une petite mosquée servant de quartier général.
Théodore Gudin, coup de vent du 16 juin 1830 à Sidi-el-Feruch
Théodore Gudin, coup de vent du 16 juin 1830 à Sidi-el-Feruch
Théodore Gudin, coup de vent du 16 juin 1830 à Sidi-el-Feruch

 

Jean Antoine Théodore Gudin,
plus tard baron Gudin
 (Paris, 15 août 1802 - Boulogne-Billancourt, 11 avril 1880),
 est un peintre de paysages, de paysages portuaires, marines, aquarelliste, dessinateur. Elève de l'école des Beaux-Arts, il se forma sous la direction de Girodet-Trioson. Plus tard, il subit l'influence de l'Ecole romantique. Il exposa à Londres, à la Royal Academy. Il obtint des médailles en 1824, 1848, 1855.
Il exécuta un grand nombre de tableaux pour la maison du roi, travailla pour le duc d'Orléans et pour plusieurs autres personnages importants, tant en France qu'à l'étranger.
En 1871, Théodore Gudin, qui est propriétaire des marais de Kermor (300 hectares), entre Sainte-Marine et l'Ile-Tudy, qui ont été transformés en polder en 1853 confie à Eugène de Toulgoët, un armateur de Loctudy, la direction de la 'Société des pêcheries de Kermor' qui se lance dans la pisciculture ( élevage de turbots, bars et autres poissons de luxe) dans des bassins créés en arrière de la digue, mais l'expérience tourne court.
 

Théodore Gudin photographié vers 1865

par Etienne Carjat, photographe, journaliste, caricaturiste et poète français  né à Fareins (Ain) le et mort à Paris le

Repost 0
8 janvier 2017 7 08 /01 /janvier /2017 07:58

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

Le Temps découvrant la Vérité et les Arts

 

 

 

Honoré Pellé ou Honoré Pela

né à Gap en 1641 et mort à Gênes en 1718.

Sculpteur, il se fixe à Gênes vers 1680. Là, on lui donne le nom de Maestro Honorato

Repost 0
Published by acbx41 - dans Louvre
commenter cet article
7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 07:54

 

Savone

(en italien : Savona)

est une ville italienne, chef-lieu de la province du même nom en Ligurie, région de l'Italie du Nord-Ouest, bordant la Méditerranée.

Commune du Saint-Empire romain germanique, elle a donné deux papes : Sixte IV et son neveu Jules II.

Elle fut annexée en 1528 par Gênes.

La ville est située sur la Riviera italienne.

 

 

Dans le port de Savone, Italie

La tour Leon Pancaldo

est un vestige de l’ancien mur d’enceinte qui entourait la ville.

Elle tient son nom d’un navigateur savonnais qui accompagna Magellan lors de son tour du monde en 1520 : Pancaldo Leone (Savone 1482 - Rio de la Plata 1540). 

Dans le port de Savone, Italie

Le pêcheur à la lampe

Dans le port de Savone, Italie
Dans le port de Savone, Italie
Dans le port de Savone, Italie
Dans le port de Savone, Italie

Chalutiers

Dans le port de Savone, Italie
Dans le port de Savone, Italie
Dans le port de Savone, Italie

Embarcation du département de Biologie de l'université de Gênes

Dans le port de Savone, Italie
Dans le port de Savone, Italie
Repost 0
Published by acbx41 - dans Savone
commenter cet article