Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 21/07/2017

      Vous avez été

           310 448  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 06:54

 

Le cimetière du Père Lachaise

est le plus grand cimetière parisien de Paris intra muros et l'un des plus célèbres dans le monde.

Situé dans le XXe arrondissement de la ville, de nombreuses personnes célèbres y sont enterrées.
C'est à Brongniart (1739-1813), l'architecte de la Bourse, que Nicolas Frochot, préfet de la Seine sous l'Empire, confie les plans de la future nécropole qui deviendra le cimetière du Père-Lachaise. A partir du jardin à la française des jésuites, celui-ci conçoit un nouveau type de cimetière mêlant étroitement parc à l'anglaise et lieu de recueillement.

Sépulture de Simone Signoret et de Yves Montand

 

Simone Signoret,

de son vrai nom Simone Kaminker,

est une actrice et écrivaine française,

née le à Wiesbaden (Allemagne) et morte le à Autheuil-Authouillet (Eure).

Prix d'interprétation féminine au Festival de Cannes 1959 pour son rôle dans Les Chemins de la haute ville, elle est la première actrice française à remporter l'Oscar de la meilleure actrice l'année suivante. En 1977, elle reçoit le César de la meilleure actrice pour La Vie devant soi d'après le roman homonyme de Romain Gary.

Elle a été mariée de 1948 à 1951 au réalisateur Yves Allégret, dont elle a eu une fille, Catherine, puis de 1951 à sa mort à l'acteur et chanteur Yves Montand.

 

Sépulture de Simone Signoret et de Yves Montand

Yves Montand,

nom de scène d'Ivo Livi,

né le à Monsummano Terme (Italie) et mort le à Senlis (France),

est un chanteur et acteur français d'origine italienne (ou italien naturalisé français).

Yves Montand en 1957.

Sépulture de Simone Signoret et de Yves Montand

Des racines remarquables

Sépulture de Simone Signoret et de Yves Montand
Sépulture de Simone Signoret et de Yves Montand

Le crématorium-colombarium

L'édifice a été construit au XIXe siècle par l'architecte Jean Camille Formigé,  architecte français

né au Bouscat (Gironde) en 1845, et mort à Montfermeil (Seine-Saint-Denis) en 1926.

 

Sépulture de Simone Signoret et de Yves Montand
Sépulture de Simone Signoret et de Yves Montand
Sépulture de Simone Signoret et de Yves Montand
Repost 0
Published by acbx41 - dans Père Lachaise
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 09:50

 

André Sallon

établi à Valmondois

puise autant son inspiration sur les bords de l’Oise que dans la fumée des gares d’antan…

Et pour satisfaire cet appétit de sujets éclectiques, la peinture à l’huile offre la richesse de ses couleurs et sa propension à jouer sur les reliefs. La profondeur des images est aussi l’occasion d’un jeu perpétuel de perspectives et de contrastes savamment composés.

Sa devise qu'il décline avec talent :

La photo fige une scène, le peintre lui redonne vie

 

 Le combat

André Sallon, le combat et balade romantique

Balade romantique

On pense à la promenade Marcel Proust à Cabourg

André Sallon, le combat et balade romantique

Cabourg est une commune française située dans le département du Calvados, région Normandie.

Ville de villégiature de Marcel Proust, la commune est une importante station balnéaire au bord de la Manche et a été un lieu de rendez-vous de la grande bourgeoisie européenne durant la Belle Epoque et l'entre-deux-guerres.

 

Blason

Au premier de gueules au bateau de sable habillé d'argent et flammé de tricolore voguant de face sur une mer d'azur, au second à l'estuaire de la Dives au naturel, formé d'un littoral d'or mouvant du flanc senestre et de la pointe, parcouru d'un fleuve sinueux d'azur mouvant de senestre et se jetant en chef dans une mer aussi d'azur ; le tout sommé d'un chef d'azur chargé d'un poisson d'argent

Marcel Proust,

né à Paris le et mort à Paris le , est un écrivain français, dont l'œuvre principale est une suite romanesque intitulée A la recherche du temps perdu, publiée de 1913 à 1927.

Marcel Proust vers 1900.

Biographie

Repost 0
Published by acbx41 - dans Sallon
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 06:58

 

Petit Palais

Musée des Beaux-Arts de la ville de Paris

Il fut construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 par l'architecte Charles Girault, né à Cosne-Cours-sur-Loire (Nièvre) le 27 décembre 1851 et mort à Paris le 26 décembre 1932.

Le Petit Palais est situé dans le 8e arrondissement, avenue Winston-Churchill, face au Grand Palais. 

Aiguière-biberon en terre kaolinique

 

Les kaolins

sont des argiles blanches, friables et réfractaires, composées principalement de kaolinite, soit des silicates d’aluminium.

Découverts à l’origine en Chine, ils sont à la base de la fabrication de la porcelaine, mais sont aussi utilisés dans l'industrie du papier1, la médecine et la cosmétique.

 

Repost 0
Published by acbx41 - dans Petit Palais
commenter cet article
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 09:20

 

André Sallon

établi à Valmondois

puise autant son inspiration sur les bords de l’Oise que dans la fumée des gares d’antan…

Et pour satisfaire cet appétit de sujets éclectiques, la peinture à l’huile offre la richesse de ses couleurs et sa propension à jouer sur les reliefs. La profondeur des images est aussi l’occasion d’un jeu perpétuel de perspectives et de contrastes savamment composés.

Sa devise qu'il décline avec talent :

La photo fige une scène, le peintre lui redonne vie

 

La promesse

André Sallon, la promesse et une pause à Conflans
André Sallon, la promesse et une pause à Conflans

Une pause à Conflans

André Sallon, la promesse et une pause à Conflans
Conflans-Sainte-Honorine est une commune du département des Yvelines, région Île-de-France.
Conflans-Sainte-Honorine est considérée comme la capitale française de la batellerie.
Tous les ans au mois de juin est célébrée une fête intitulée  
Pardon national de la batellerie.
 

Blason de Conflans

De gueules au pairle d'argent, au chef cousu d'azur semé de fleurs de lys d'or

Repost 0
Published by acbx41 - dans Sallon
commenter cet article
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 06:56

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Chébec à gréement carré dit mistic

Les Chebecs

sont des bâtiments méditerranéens à voiles et à rames.

Survivants de navires latins et arabes beaucoup plus anciens, ce sont des navires élégants dont les formes rappellent volontiers celles d'un yacht de plaisance.

Selon les époques, les auteurs et les pays, leur dénomination change : Chebek, Chabec, Chabek, (de l'arabe populaire chabbâk par l'intermédiaire du catalan xabec), Xazbeque, Xebeck, Pinque, Brigantin ou comme les français,

mystique ou mistic,

en référence à son utilisation comme bateau d'expédition, l'équivalent grec s'est appelé le mystiko ou Mistico.

Habituellement, ils sont désignés sous l'appellation générale et vague de " Barbaresque ".

Le chébec est armé de canons, très fin, naviguant à la voile et à l'aviron. Il est gréé en trois-mâts avec des voiles latines.
Le chébec à 3 mâts et voiles latines a été utilisé pendant des siècles en Méditerranée en tant que navire marchand du fait de sa vitesse et de son faible tirant d'eau.

Les corsaires et les pirates méditerranéens en firent leur vaisseau de prédilection pour des attaques soudaines contre des navires marchands plus lourdement chargés.
Avec ses 14 canons placés bas dans les flancs, le chébec perçait sa proie juste quelques centimètres au-dessus de la ligne de flottaison rendant impossible toute tentative de fuite.

Six couleuvrines étaient montées le long du pont de poupe pour l'action rapprochée ou en cas de mutinerie de l'équipage.

Des avirons étaient utilisés lorsque le vent n'arrivait pas à donner la haute main au chébec pendant l'attaque d'autres vaisseaux ou bien pour fuir les autorités.

Référence         

Chébec à gréement carré dit mistic

Sous sa forme initiale, il porte trois mâts avec voiles latines enverguées sur des antennes et un foc.

Armé à la guerre, il comporte de 10 à 29 canons.

De petits sabords situés entre les sabords à canons laissent passer des avirons de 8 mètres, permettant ainsi de naviguer par tous les temps.

L'île de Malte avait la réputation d'être le grand fournisseur en voiles de coton utilisées sur les Chebecs. 

On a dit que le Chebec était le plus élégant et le plus rapide navire de Méditerranée mais il perdit sa rapidité lors de la substitution des voiles latines par des voiles carrées .

Repost 0
17 juin 2017 6 17 /06 /juin /2017 09:17

 

André Sallon

établi à Valmondois

puise autant son inspiration sur les bords de l’Oise que dans la fumée des gares d’antan…

Et pour satisfaire cet appétit de sujets éclectiques, la peinture à l’huile offre la richesse de ses couleurs et sa propension à jouer sur les reliefs. La profondeur des images est aussi l’occasion d’un jeu perpétuel de perspectives et de contrastes savamment composés.

Sa devise qu'il décline avec talent :

La photo fige une scène, le peintre lui redonne vie

Son site

 

Les péniches

André Sallon, les péniches et coque dans la tourmente

Coque dans la tourmente

André Sallon, les péniches et coque dans la tourmente

Grégoire 1914

huile de 61 x 50

Dernière création qui avait rejoint la Galerie du Château de Grouchy à Osny

En 1914, la gamme Grégoire de Poissy comprenait la 10 CV, la 16/24 CV et un nouveau modèle sport de 70 x 140 mm avec un moteur 4 cylindres à soupapes en T. Ce moteur avait une puissance de 38 CV à 2500 tours/minute, des pistons en acier léger et un vilebrequin court et rigide. 

 

Osny [oni] est une commune du Val-d'Oise, région Ile-de-France, située sur la Viosne et un autre bras de celle-ci nommé la Couleuvre.
 

Blason de Osny

 D’azur à l’aulne fruité d’or issant d’un nid du même posé sur une rivière d’argent, une levrette courante aussi d’argent, colletée de gueules bordé d’or à l’anneau du même, brochant sur le fût de l’aulne ; au chef d’azur, semé de fleurs de lys d’or et d’un lambel à trois pendants d’hermine, le chef soutenu d’une devise d’argent.

Repost 0
Published by acbx41 - dans Sallon
commenter cet article
17 juin 2017 6 17 /06 /juin /2017 06:55

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

Les Sabines par Louis David

Après l'enlèvement des Sabines par leurs voisins romains, les Sabins ont tenté de les reprendre : c'est cet épisode que David a choisi de représenter.

Les Sabines

s'interposent entre les combattants.

Au centre, Hersilie (*) interrompt le combat entre son mari, le roi de Rome, et son père le roi des Sabins.

Parmi les autres femmes, l'une montre ses enfants, l'autre se jette aux pieds d'un combattant.

Un cavalier sur le côté remet son sabre au fourreau. Plus loin, des mains se lèvent et quelques casques sont brandis en signe de paix.

En traitant ce sujet, David a souhaité prôner la réconciliation des Français après la Révolution.

(*) Hersilie est, chez Tite-Live et Plutarque, l'une des Sabines enlevées par les Romains, qui épousa Romulus, le premier roi et fondateur de Rome.

Les Sabines par Louis David
Les Sabines par Louis David

Jacques-Louis David,

est un peintre et conventionnel français

né le à Paris et mort le à Bruxelles.

Il est considéré comme le chef de file du mouvement néo-classique, dont il représente le style pictural. Il opère une rupture avec le style galant et libertin de la peinture rococo du XVIIIe siècle représentée à l'époque par François Boucher et Carl Van Loo, et revendique l’héritage du classicisme de Nicolas Poussin et des idéaux esthétiques grecs et romains, en cherchant, selon sa propre formule, à " régénérer les arts en développant une peinture que les classiques grecs et romains auraient sans hésiter pu prendre pour la leur ".

Formé à l'Académie royale de peinture et de sculpture, il devient en 1784 un peintre renommé avec le Serment des Horaces.

Membre de l'Académie royale, il combat cette institution sous la Révolution et entame en parallèle à sa carrière artistique une activité politique en devenant député à la Convention et ordonnateur des fêtes révolutionnaires. Son engagement l'amène à voter la mort du roi Louis XVI, et son amitié pour Maximilien de Robespierre lui vaudra, à la chute de celui-ci, d'être emprisonné lors de la réaction thermidorienne. Ses activités politiques prennent fin sous le Directoire, il devient membre de l'Institut et se prend d'admiration pour Napoléon Bonaparte. Il se met à son service quand celui-ci accède au pouvoir impérial, et il réalise pour lui sa plus grande composition Le Sacre de Napoléon.

Sous la Restauration, son passé de révolutionnaire régicide et d'artiste impérial lui vaut d'être exilé. Il se réfugie à Bruxelles et continue jusqu'à sa mort en 1825 son activité artistique.

Il fut l’un des artistes les plus admirés, enviés et honnis de son temps, autant pour ses engagements politiques que pour ses choix esthétiques. Par le passé, rarement un artiste a épousé à ce point les grandes causes de son temps en mêlant intimement art et politique.

Autoportrait, 1794

Repost 0
Published by acbx41 - dans Louvre
commenter cet article
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 06:54

 

Le cimetière du Père Lachaise

est le plus grand cimetière parisien de Paris intra muros et l'un des plus célèbres dans le monde.

Situé dans le XXe arrondissement de la ville, de nombreuses personnes célèbres y sont enterrées.
C'est à Brongniart (1739-1813), l'architecte de la Bourse, que Nicolas Frochot, préfet de la Seine sous l'Empire, confie les plans de la future nécropole qui deviendra le cimetière du Père-Lachaise. A partir du jardin à la française des jésuites, celui-ci conçoit un nouveau type de cimetière mêlant étroitement parc à l'anglaise et lieu de recueillement.

Dolmen de la sépulture d'Hippolyte Léon Rivail (Allan Cardec)

 

 

Dolmen de la sépulture d'Hippolyte Léon Rivail (Allan Cardec)
Dolmen de la sépulture d'Hippolyte Léon Rivail (Allan Cardec)
Dolmen de la sépulture d'Hippolyte Léon Rivail (Allan Cardec)
Dolmen de la sépulture d'Hippolyte Léon Rivail (Allan Cardec)
Dolmen de la sépulture d'Hippolyte Léon Rivail (Allan Cardec)

Allan Kardec, ou Alan Kardec,

de son vrai nom Hippolyte Léon Denizard Rivail,

né le et mort le ,

est un pédagogue français, fondateur de la philosophie spirite ou spiritisme.

Il est généralement surnommé le codificateur du spiritisme.

Son œuvre influence aujourd'hui fortement la culture et la vie publique brésilienne où  quatre timbres commémoratifs ont été édités.

 

Repost 0
Published by acbx41 - dans Père Lachaise
commenter cet article
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 06:58

 

Petit Palais

Musée des Beaux-Arts de la ville de Paris

Il fut construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 par l'architecte Charles Girault, né à Cosne-Cours-sur-Loire (Nièvre) le 27 décembre 1851 et mort à Paris le 26 décembre 1932.

Le Petit Palais est situé dans le 8e arrondissement, avenue Winston-Churchill, face au Grand Palais. 

 

 

Putti

Angelot nu et ailé dans les représentations artistiques.

 

Henri II,

né le à Saint-Germain-en-Laye et mort le à Paris,

est roi de France de 1547 à sa mort.

Deuxième fils de François Ier et de Claude de France, il devient l'héritier du trône à la mort de son frère aîné en 1536. Il reçoit alors les titres de dauphin et de duc de Bretagne.

Roi parfaitement représentatif de la Renaissance française, Henri II poursuivit l'œuvre politique et artistique de son père.

Il continua les guerres d'Italie, en concentrant son attention sur l'empire de Charles Quint qu'il parvint à mettre en échec.

Henri II maintint la puissance de la France mais son règne se termina sur des événements défavorables comme la défaite de Saint-Quentin (1557) et le traité du Cateau-Cambrésis qui mit un terme au rêve italien.

Son règne marqua également l'essor du protestantisme qu'il réprima avec davantage de rigueur que son père. Devant l'importance des adhésions à la Réforme, Henri II ne parvint pas à régler la question religieuse, qui déboucha après sa mort sur les guerres de Religion.

Il meurt accidentellement à l'âge de quarante ans : le , lors d’un tournoi tenu rue Saint-Antoine à Paris (devant l'ancien hôtel des Tournelles), Gabriel de Montgommery, capitaine de sa garde écossaise, le blesse d'un éclat de lance dans l'œil. Il en meurt dix jours plus tard.

Anne de Montmorency,

né à Chantilly le et mort à Paris le ,

est duc et pair de France, maréchal puis grand maître de France, baron des Baux et connétable et émule de Bayard.

Cet homme extrêmement puissant, qui a symbolisé la Renaissance française, fut un ami intime de François Ier puis d'Henri II.

Son blason

D'or, à la croix de gueules, cantonnée de seize alérions d'azur

Biographie

Repost 0
Published by acbx41 - dans Petit Palais
commenter cet article
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 06:55

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

La Muiron

est la frégate que Napoléon empruntera le , pour rentrer en France, après la Campagne d'Egypte, abandonnant au général Kléber une armée diminuée et malade.

Elle fut nommée ainsi en hommage au sacrifice du colonel Jean-Baptiste Muiron (*), qui se jeta devant Bonaparte, le couvrant de son corps pour le protéger, lors de la bataille du Pont d'Arcole.

(*) Jean-Baptiste Muiron, né le 10 janvier 1774 et mort le 15 novembre 1796 à Arcole, est un militaire français, et l'un des aides de camp du général Napoléon Bonaparte.

La Muiron, frégate de 44 canons

 

La Muiron, frégate de 44 canons

La Muiron,

frégate de 44 canons,

est mise en chantier à Venise à partir de 1789 sous les ordres de Andrea Chiribini et de Andrea Calvin. Elle est en construction lorsque Napoléon prend Arsenal de Venise, le . Elle est achevée en 1797 par Pierre-Alexandre Forfait, envoyé sur place à la demande de Napoléon pour diriger l'arsenal.

Napoléon, qui avait besoin de bâtiments prit alors possession de ce navire, et le fait armer.

En mai 1798, il prend la mer pour la première fois dans l'escadre qui transporte le corps expéditionnaire, en Egypte.

En 1799, Bonaparte doit abandonner en Egypte une armée malade et à bout de force. La Muiron fait partie d'un convoi de deux frégates (*), la Muiron et la Carrère,et deux chébecs (**). Le 23 août, il monte à son bord, à Alexandrie, pour rentrer en France. Après avoir réussi à éviter la redoutable flotte anglaise, organisée par l'amiral Nelson, qui l'attendait en Méditerranée, le navire, sous le commandement du commandant Honoré Ganteaume, parvint à rejoindre la rade de Fréjus. En 1801, elle participe à la bataille d'Algésiras.

Dans une lettre au Ministre de la Marine, Napoléon écrit :

Je désire que la Muiron sur laquelle je suis revenu d'Egypte, soit gardée comme un monument et placée de manière à ce qu'elle se conserve, s'il est possible, plusieurs centaines d'années...

On ancre alors la Muiron dans le port de Toulon, et l'on ajoute, en lettres d'or, sur la coque : 

 La Muiron, prise en 1797 dans l'Arsenal de Venise par le conquérant de l'Italie. Elle ramena d'Egypte en 1799 le sauveur de la France.

Le souhait de Napoléon ne sera pas respecté à sa chute et la Muiron est disposée en ponton amiral à Toulon en 1807 et elle est dépecée en 1850.

(*)  Les frégates

sont apparues au XVIe siècle, pendant l’âge d’or des galions. C’étaient alors de petits navires de guerre rapides, à un pont découvert et légèrement armés (une évolution de la simple barque à rames et voile latine munie d’une ou deux pièces d’artillerie).

Entre la seconde moitié du XVIIe et le XIXe siècle, les frégates évoluèrent en navires de guerre de taille moyenne avec un pont d’artillerie portant des pièces de calibre moyen, elles furent équipées de deux batteries supplémentaires de petit calibre, avec un total de 40 pièces.

Les frégates anciennes étaient classées d'abord, selon le calibre des canons de la première batterie, exprimé par la masse du boulet en livres. Soit du XVIIe siècle jusqu'au milieu du XVIIIe siècle :

  • frégate-vaisseau de 8 ou de 12 sur la seconde batterie, la première batterie ne comportant que quelques canons de 18 ou 24 livres vers 1640 à 1756 ;
  • frégate légère de 6 comptant environ 150 hommes vers 1659 à 1744 ;
  • frégate de 8 comptant environ 200 hommes vers 1740 à 1744.

Puis du milieu du XVIIIe siècle jusqu'au début du XIXe siècle :

  • frégate de 12, portant 32 canons, comptant environ 250 hommes, vers 1748 à 1798 ;
  • frégate de 18, portant 40 à 44 canons, comptant environ 315 hommes, vers 1781 (Guerre d'indépendance des Etats-Unis) à 1813 ;
  • frégate de 24, portant 50 canons, comptant environ 430 hommes, vers 1772 à 1843.

(**) Le chébec ou chebek

est un petit bateau méditerranéen.

D'origine hispano-arabe, il sert pour le commerce ou la guerre.

Très fin, il navigue à la voile et à l'aviron.

Il peut porter des canons sur ses flancs, contrairement aux galères et il est gréé en trois-mâts avec des voiles latines.

Il est intensément utilisé aux XVIIe et XVIIIe siècles avant de disparaître progressivement au XIXe siècle.

Un chébec d’une quarantaine de mètres peut porter une vingtaine de canons servis par 280 hommes d’équipages, ce qui fait du navire une solide unité de guerre et lui permet d’attaquer à l’abordage, action encore possible en Méditerranée au XVIIIe siècle.

Le chébec, avec ses voiles latines

Repost 0