Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 21/07/2017

      Vous avez été

           310 448  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 07:56

Le musée d’Orsay

 est un musée national situé dans le VIIe arrondissement de Paris, le long de la rive gauche de la Seine, inauguré en 1986 après le réaménagement de l'ancienne gare d'Orsay, construite par Victor Laloux de 1898 à 1900.

Ses collections présentent l'art occidental de 1848 à 1914, dans toute sa diversité : peinture, sculpture, arts décoratifs, art graphique, photographie, architecture, etc ...

Naissance de Vénus, tableau d'Alexandre Cabanel

La naissance de Vénus

est l'un des grands succès du Salon de 1863 où elle fut acquise par Napoléon III. Le métier virtuose de Cabanel fait de cette peinture facile et policée un parfait exemple de l'art qui emportait alors l'adhésion du public et des instances officielles.

Dans l'esprit éclectique caractéristique du Second Empire, Cabanel mêle les références à Ingres et à la peinture du XVIIIe siècle. Mais le thème mythologique n'est plus ici qu'un prétexte pour aborder le nu dont l'idéalisation n'exclut pas la lascivité.

Emile Zola dénonce l'ambiguïté de cette représentation : "La déesse, noyée dans un fleuve de lait, a l'air d'une délicieuse lorette, non pas en chair et en os - cela semblerait indécent - mais en une sorte de pâte d'amande blanche et rose". 

A l'opposé de cette tradition académique, l'oeuvre de Manet, dans sa franchise et sa vigueur, provoque le scandale.

Naissance de Vénus, tableau d'Alexandre Cabanel
Naissance de Vénus, tableau d'Alexandre Cabanel
Naissance de Vénus, tableau d'Alexandre Cabanel

Alexandre Cabanel

(28 septembre 1823 - 23 janvier 1889)

est un peintre français, considéré comme l'un des grands peintres académiques du Second Empire, dont il est l'artiste le plus adulé.

Il obtint le prix de Rome en 1845 et entra à l'Institut en 1863.

Peintre au métier sûr, il exécuta des portraits d'une très belle qualité (portraits d'Alfred Bruyas, 1840, musée de Montpellier ; de Catharine Lorillard Wolfe, 1876, Metropolitan Museum) et des toiles mythologiques habilement conçues, mais dont les nus féminins sont souvent entachés d'une certaine fadeur équivoque (Naissance de Vénus, 1863, Paris, musée d'Orsay).

Ses célèbres tableaux historiques (le Repos de Ruth, 1866, anc. coll. de l'impératrice Eugénie ; Mort de Francesca de Rimini et de Paolo Malatesta, 1870, Paris, musée d'Orsay), à la composition étudiée, à la facture précise et aux détails iconographiques soignés, sont parfois déclamatoires et peuplés d'héroïnes de théâtre (Phèdre, 1880, musée de Montpellier).

Cabanel réalisa aussi à Paris plusieurs décorations murales pour des hôtels particuliers (hôtel Pereire, 1858-1864 ; hôtel de Say, 1861) et pour le Panthéon, où les panneaux harmonieux de sa Vie de Saint Louis (1878) offrent de beaux détails.

Ayant reçu de nombreuses commandes de Napoléon III et de souverains étrangers (le Paradis perdu, 1867, peint pour le roi de Bavière [Munich, Maximilianum]), cet artiste privilégié joua un grand rôle dans la direction du Salon officiel, sous le second Empire, en s'opposant fortement aux impressionnistes.

 Ennemi des naturalistes et des impressionnistes, en particulier d'Edouard Manet, il est brocardé par Emile Zola et tous ceux qui défendent l'émergence d'un art moins suave et plus exigeant.
 

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée d'Orsay
commenter cet article
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 07:56

 

Rome 

est la capitale de l'Italie depuis 1871.

L'histoire de Rome s'étend sur plus de vingt-huit siècles, depuis sa fondation mythique par Romulus en 753 avant J.-C. jusqu'à son rôle actuel de capitale de la République italienne.

Second berceau de la civilisation occidentale après Athènes, la ville fut successivement le centre de la Monarchie romaine, de la République romaine (509 avant J.-C., – 27 avant. J.-C.) puis de l'Empire romain (27 avant J.-C., 476). 

En savoir plus >>> Rome

Blason de Rome

Les lettres S. P. Q. R. sont l'abréviation de

Senatus populus que romanus,

signifiant

Le sénat et le peuple romain

Musée Eros du Colisée de Rome, sculptures
Musée Eros du Colisée de Rome, sculptures
Musée Eros du Colisée de Rome, sculptures

Connu comme étant l'Amphithéâtre de Flavien, et l'arène dans laquelle les gladiateurs combattaient jusqu'à la mort,

le Colisée

fut inauguré en 80 avant JC, sous le règne de l'empereur Domitien. Sa construction fut financée par les taxes, et par le pillage du Temple de Jérusalem en 70 avant JC. L'amphithéâtre dispose d'une forme en ellipse, et pouvait contenir au plus fort de son activité jusqu'à 50 000 spectateurs, attirés par les combats d'animaux, l'exécution de prisonniers, les batailles navales et les reconstitutions de combats.

 

Le Colisée propose de visiter

le musée dédié à Eros,

situé à l'étage supérieur du monument.

Musée Eros du Colisée de Rome, sculptures
Musée Eros du Colisée de Rome, sculptures

Dieu suprême de la mythologie grecque,

Zeus

est le fils de Cronos et de Rhéa, et lors du partage du monde entre ses frères Poséidon et Hadès, il hérita de la souveraineté sur les airs et les terres émergées.
A l'origine, personnification du ciel clair et des phénomènes célestes et météorologiques, Zeus devint le dieu souverain des dieux et des hommes, ordonnateur du monde et garant de ses lois.

Selon Homère, Zeus habite l'Ether c'est-à-dire la région qui s'étend au-dessus de l'atmosphère terrestre, bien au delà des nuages et des tempêtes. Les montagnes, dont les sommets, baignés de lumière et d'air pur, semblent s'élever jusqu'à l'Ether, sont ses demeures et il n'est guère en Grèce de lieux en hauteur sur lesquels Zeus n'ait été adoré. Mais sa résidence la plus connue qu'il partage avec son épouse Héra se situe sur l'Olympe où se trouve son magnifique palais construit par Héphaïstos au milieu des palais des autres Olympiens.

Zeus fut assimilé par les Romains sous le nom de Jupiter qui hérita de ses légendes et de ses attributions.

 
Sur le bas-relief, Zeus est représenté sous la forme d'un serpent
 
Musée Eros du Colisée de Rome, sculptures
Musée Eros du Colisée de Rome, sculptures
Musée Eros du Colisée de Rome, sculptures
Musée Eros du Colisée de Rome, sculptures
Musée Eros du Colisée de Rome, sculptures

Orphée

(en grec ancien Ὀρφεύς / Orpheús)

est un héros de la mythologie grecque, fils du roi de Thrace Œagre et de la muse Calliope. Poète et musicien, il était parfois considéré comme un prophète et a inspiré un mouvement religieux appelé "orphisme", qui était lié aux Pythagoriciens et aux mystères dionysiaques.

Orphée a fait partie des Argonautes mais l’aspect le plus célèbre de sa légende est sa descente aux Enfers et son échec à ramener sa femme Eurydice dans le monde des vivants.

 
Musée Eros du Colisée de Rome, sculptures
Musée Eros du Colisée de Rome, sculptures
Musée Eros du Colisée de Rome, sculptures
Musée Eros du Colisée de Rome, sculptures
Musée Eros du Colisée de Rome, sculptures

Mettius Curtius,

qui prit part à la guerre entre Romulus et le Sabin Titus Tatius, affronta, selon une tradition, le Romain Hostus Hostilius qu'il tua avant de chasser les troupes romaines du Capitole.
Il se moqua des Romains, qui avaient enlevés peu de temps auparavant les Sabines, en évoquant leur lâcheté à l'égard des hommes. Mettius s'enfuya lors d'une offensive conduite par Romulus. Son cheval s'emballa et le cavalier tomba dans l'étang qui portera son nom. Mettius parvint à se dégager tandis que ses hommes perdront la bataille dans la vallée qui devait devenir le Forum romain.

Selon une légende qui remonte à 362 avant Jésus-Christ, le jeune Marcus Curtius se lança tout armé avec son cheval dans un gouffre énorme qui venait de s'ouvrir au milieu du Forum. Il répondait ainsi à la demande des devins qui prétendaient que les dieux des Enfers, à qui les Romains avaient négligé de sacrifier, réclamaient l'immolation du citoyen le plus valeureux, l'abîme ne se refermant que lorsque Rome y aurait jeté ce qu'elle avait de plus précieux. Le gouffre, dit-on, se ferma aussitôt.

 
Musée Eros du Colisée de Rome, sculptures
Musée Eros du Colisée de Rome, sculptures
Musée Eros du Colisée de Rome, sculptures
Musée Eros du Colisée de Rome, sculptures
Repost 0
Published by acbx41 - dans Rome
commenter cet article
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 07:59

 

Le musée de la sculpture Cham 

est un musée situé à Đà Nẵng (au centre du Viêt Nam), dans le district de Hải Châu.

Lentement refoulés vers le Sud ou absorbés par les Vietnamiens dont les conquêtes s’amorcent dès le Xe siècle, les Cham ne constituent plus aujourd’hui qu’une des 54 minorités ethniques du pays.

La création d'un musée consacré à la sculpture et l'art Cham à Đà Nẵng a été proposée en 1902 par le Département d'archéologie de l'Ecole française d'Extrême-Orient (EFEO). L'archéologue Henri Parmentier (archéologue français né le 3 janvier 1871 à Paris et mort le 22 février 1949 à Phnom Penh au Cambodgeétant la personnalité principale qui a mené la campagne pour sa fondation, le musée est créé en 1915 sous le nom de Musée Henri Parmentier 

Les Cham 

D’origine austronésienne, les Cham se sont établis le long des côtes et des vallées fluviales du centre et du sud du Vietnam actuel dans le courant du premier millénaire avant notre ère. 

Gardiens de porte
Gardiens de porte
Gardiens de porte
Gardiens de porte
Gardiens de porte
Gardiens de porte
Gardiens de porte
Gardiens de porte
Repost 0
2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 07:56

 

Château de Versailles

fut la résidence des rois de France Louis XIV, Louis XV et Louis XVI. Le roi et la cour y résidèrent de façon permanente du 6 mai 1682 au 6 octobre 1789, à l'exception des quelques années de la Régence.
Bosquet de la Colonnade,  jardins du Château de Versailles

La Colonnade

Construite à partir de 1685 par Jules Hardouin-Mansart, la Colonnade a remplacé un bosquet créé par Le Nôtre en 1679 : le bosquet des Sources. Un péristyle accompagne les 32 colonnes de marbre ioniques. Les tympans triangulaires entre les arcades sont décorés de bas-reliefs représentant des enfants. Les claveaux des arcs s’ornent de têtes de nymphes et de naïades.

Au centre, un soubassement circulaire de marbre sert de socle au fameux groupe exécuté entre 1678 et 1699 par Girardon :

L'Enlèvement de Proserpine par Pluton

François Girardon,
né le à Troyes et mort le à Paris,
est un sculpteur français.

Fils d'un fondeur, élève du sculpteur François Anguier, il devint le protégé du chancelier Séguier qui l'envoya parfaire sa formation à Rome. Il rentrera à Paris en 1652 et devient le protégé de Louis XIV.

En 1657 il épouse l'artiste peintre Catherine Duchemin (1630-1698) qui est la première femme admise à l'Académie royale de peinture et de sculpture en 1663.

Reçu académicien en 1657, il a été l'un des principaux collaborateurs de Charles Le Brun.

Il travaille avec ce dernier et avec André Le Nôtre sur le chantier du château de Vaux-le-Vicomte. Puis il participe au décor de la galerie d'Apollon à Paris au Palais du Louvre et réalise d'importantes œuvres pour les jardins du château de Versailles dont Apollon servi par les nymphes, la statue de L'Hiver, le bas-relief Le Bain des nymphes et L'Enlèvement de Proserpine par Pluton.

Bosquet de la Colonnade,  jardins du Château de Versailles
Bosquet de la Colonnade,  jardins du Château de Versailles
Bosquet de la Colonnade,  jardins du Château de Versailles
Bosquet de la Colonnade,  jardins du Château de Versailles

Proserpine

est la fille de Cérès et de Jupiter.

 Elevée en secret en Sicile par sa mère, elle est d'une grande beauté.

Un jour où elle ramassait des fleurs dans la forêt, Pluton, le dieu des Enfers, l'aperçut et voulut en faire sa reine des Enfers. Lorsqu'elle fut un peu à l'écart de ses compagnons, il l'enleva. Cérès la chercha neuf jours et neuf nuits puis déclencha une famine sur la Terre. Sol, qui voit tout, lui révéla que si Proserpine n'était pas sur Terre, c'est qu'elle était aux Enfers. Pluton ne voulant pas rendre la jeune fille à sa mère, cette dernière quitta l'Olympe et arrêta de faire fructifier la terre. Jupiter intervint et demanda à Pluton de rendre Proserpine à sa mère avant que tout le monde ne fût mort de faim. Pluton accepta à une condition : la jeune fille ne devait rien avoir mangé pendant son séjour aux Enfers. Comme elle assurait n'avoir goûté à aucune nourriture, Pluton fut contraint de la laisser partir. Mais avant que Proserpine ne rentre chez elle, un jardinier de Pluton dit qu'il avait vu l'enfant manger sept grains de grenade. Ce jardinier regretta d'avoir avoué cela car Cérès le bloqua sous une pierre, ou le transforma en chouette, selon les légendes. En conséquence, Proserpine fut condamnée à rester dans les Enfers en qualité d'épouse de Pluton et de reine de l'empire des Ombres.

Bosquet de la Colonnade,  jardins du Château de Versailles
Bosquet de la Colonnade,  jardins du Château de Versailles
Bosquet de la Colonnade,  jardins du Château de Versailles
Bosquet de la Colonnade,  jardins du Château de Versailles
Bosquet de la Colonnade,  jardins du Château de Versailles
Bosquet de la Colonnade,  jardins du Château de Versailles
Repost 0
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 07:55

 

Rome 

est la capitale de l'Italie depuis 1871.

L'histoire de Rome s'étend sur plus de vingt-huit siècles, depuis sa fondation mythique par Romulus en 753 avant J.-C. jusqu'à son rôle actuel de capitale de la République italienne.

Second berceau de la civilisation occidentale après Athènes, la ville fut successivement le centre de la Monarchie romaine, de la République romaine (509 avant J.-C., – 27 avant. J.-C.) puis de l'Empire romain (27 avant J.-C., 476). 

En savoir plus >>> Rome

Blason de Rome

Les lettres S. P. Q. R. sont l'abréviation de

Senatus populus que romanus,

signifiant

Le sénat et le peuple romain

Musée Eros du Colisée de Rome, statuettes féminines

Connu comme étant l'Amphithéâtre de Flavien, et l'arène dans laquelle les gladiateurs combattaient jusqu'à la mort,

le Colisée

fut inauguré en 80 avant JC, sous le règne de l'empereur Domitien. Sa construction fut financée par les taxes, et par le pillage du Temple de Jérusalem en 70 avant JC. L'amphithéâtre dispose d'une forme en ellipse, et pouvait contenir au plus fort de son activité jusqu'à 50 000 spectateurs, attirés par les combats d'animaux, l'exécution de prisonniers, les batailles navales et les reconstitutions de combats.

 

Le Colisée propose de visiter

le musée dédié à Eros,

situé à l'étage supérieur du monument.

 

Musée Eros du Colisée de Rome, statuettes féminines
Musée Eros du Colisée de Rome, statuettes féminines
Musée Eros du Colisée de Rome, statuettes féminines
Musée Eros du Colisée de Rome, statuettes féminines

Decimoputzu est une commune italienne de la province de Cagliari dans la région Sardaigne en Italie.

Alabaster >>> albâtre, matériau naturel blanc utilisé en taille de pierre et en sculpture. Il existe deux formes d’albâtre bien distinctes, correspondant à deux espèces minérales différentes  : l’albâtre calcaire et l’albâtre gypseux, respectivement composés de calcite et de gypse.
 

 

Musée Eros du Colisée de Rome, statuettes féminines
Musée Eros du Colisée de Rome, statuettes féminines
Musée Eros du Colisée de Rome, statuettes féminines

Type de Spédos, Cycladique Ancien II (2700–2300 av. J.-C.).
Une idole cycladique est une statue en marbre, caractéristique de la Civilisation des Cyclades.​

Celle-ci était un réseau de petites agglomérations grecques situées sur plusieurs îles, célébre pour ses idoles de marbre : figurines ou visages plats.

Elles sont apparues il y a un peu plus de 4 500 ans sur l’île de Kéros.

Musée Eros du Colisée de Rome, statuettes féminines
Musée Eros du Colisée de Rome, statuettes féminines
Musée Eros du Colisée de Rome, statuettes féminines
Musée Eros du Colisée de Rome, statuettes féminines
Musée Eros du Colisée de Rome, statuettes féminines

  

Connu comme étant l'Amphithéâtre de Flavien, et l'arène dans laquelle les gladiateurs combattaient jusqu'à la mort,

le Colisée

fut inauguré en 80 avant JC, sous le règne de l'empereur Domitien. Sa construction fut financée par les taxes, et par le pillage du Temple de Jérusalem en 70 avant JC. L'amphithéâtre dispose d'une forme en ellipse, et pouvait contenir au plus fort de son activité jusqu'à 50 000 spectateurs, attirés par les combats d'animaux, l'exécution de prisonniers, les batailles navales et les reconstitutions de combats.

Repost 0
Published by acbx41 - dans Rome
commenter cet article
31 octobre 2015 6 31 /10 /octobre /2015 10:42

 

Le musée de la sculpture Cham 

est un musée situé à Đà Nẵng (au centre du Viêt Nam), dans le district de Hải Châu.

Lentement refoulés vers le Sud ou absorbés par les Vietnamiens dont les conquêtes s’amorcent dès le Xe siècle, les Cham ne constituent plus aujourd’hui qu’une des 54 minorités ethniques du pays.

La création d'un musée consacré à la sculpture et l'art Cham à Đà Nẵng a été proposée en 1902 par le Département d'archéologie de l'Ecole française d'Extrême-Orient (EFEO). L'archéologue Henri Parmentier (archéologue français né le 3 janvier 1871 à Paris et mort le 22 février 1949 à Phnom Penh au Cambodgeétant la personnalité principale qui a mené la campagne pour sa fondation, le musée est créé en 1915 sous le nom de Musée Henri Parmentier 

 
Les Cham 

D’origine austronésienne, les Cham se sont établis le long des côtes et des vallées fluviales du centre et du sud du Vietnam actuel dans le courant du premier millénaire avant notre ère. 

Dieu Vishnu, oiseau sacré Garuda et Ganesa
Dieu Vishnu, oiseau sacré Garuda et Ganesa

 Vishnou

 (en sanskrit विष्णु / Viṣṇu, en tamoul, விஷ்ணு / ), également appelé Hari, Padmanabhi ou Padmanabha),

est le deuxième dieu de la trimourti (également appelée la trinité hindoue), avec Brahma et Shiva. La trimourti incarne le cycle de manifestation, conservation et dissolution de l'univers dont Brahma est le créateur, Vishnou le protecteur et Shiva le destructeur. Vishnou est connu pour ses nombreux avatars.

Dieu Vishnu, oiseau sacré Garuda et Ganesa
Dieu Vishnu, oiseau sacré Garuda et Ganesa

Garuda

 (en sanskrit गरुड / garuḍa (« aigle »))

est un homme-oiseau fabuleux de la mythologie hindouiste et bouddhiste, fils de Kashyapa et de Vinatâ et frère d'Aruna, le conducteur du char du dieu Sûrya. C'est le vâhana, ou monture, du dieu Vishnu. Il est aussi considéré comme le roi des oiseaux.

Garuda peut aussi être vu comme un aigle géant mythique, ennemi aérien naturel des nâgas, serpents des eaux et de la terre. Mais Nâga et Garuda ne sont en fait que deux incarnations de Vishnu, les deux aspects de la substance divine, en qui ils se réconcilient.

Dans le bouddhisme, les garudas étaient vus comme des animaux maléfiques; cependant après l'arrivée du Bouddha, celui-ci les a convertis; et ils ont ensuite protégé ses enseignements.

Dieu Vishnu, oiseau sacré Garuda et Ganesa
Dieu Vishnu, oiseau sacré Garuda et Ganesa

Dans l’hindouisme,

Gaṇesh, Gaṇesha, Vinâyaka, Gaṇapati

( le chef -Pati- des troupes de divinités -Ganas-  ou mieux le seigneur des catégories ) ou Pillayar dans le sud de l’Inde

est le dieu qui supprime les obstacles.

Il est aussi le dieu de la sagesse, de l’intelligence, de l’éducation et de la prudence, le patron des écoles et des travailleurs du savoir.

Reconnaissable à sa tête d'éléphant, il est sans doute le dieu le plus vénéré en Inde et son aura touche même tout le sous-continent indien et l'Asie en général. Il est le fils de Shiva et Pârvatî, l’époux de Siddhi (le Succès), Buddhi (l'Intellect) et Riddhî (la Richesse).

Repost 0
Published by acbx41
commenter cet article
30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 08:00

 

Le musée d’Orsay

est situé sur la rive gauche de la Seine, à Paris, aménagé dans l’ancienne gare d'Orsay (1898) dans le VIIarrondissement, et inauguré en 1986.

Les collections du musée présentent la peinture et la sculpture occidentale de 1848 à 1914, ainsi que les arts décoratifs, la photographie et l’architecture.

Le faucheur, statue par Eugène Guillaume
Le faucheur, statue par Eugène Guillaume
Le faucheur, statue par Eugène Guillaume
Le faucheur, statue par Eugène Guillaume

Eugène Guillaume

né à Montbard (Côte-d'Or) le et mort à Rome (Italie) le ,

est un sculpteur, professeur et critique d'art français.

Elève du sculpteur James Pradier, Eugène Guillaume remporta le premier grand prix de Rome en sculpture de 1845 avec une statue ayant pour sujet Thésée trouvant sur un rocher l'épée de son père.

Il fut successivement chef d'atelier puis, de 1864 à 1878, directeur de l'Ecole des beaux-arts de Paris. Il fut professeur de dessin à l'Ecole polytechnique. Il dirigea l'Académie de France à Rome (villa Médicis) de 1891 à 1904 et fut professeur au Collège de France à partir de 1882.

Le 26 mai 1898, il fut élu à l'Académie française en remplacement du duc d'Aumale.

  

Eugène Guillaume[1], né à Montbard (Côte-d'Or) le et mort à Rome (Italie) le , est un sculpteur, professeur et critique d'art français.
Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée d'Orsay
commenter cet article
29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 07:57

 

Rome 

est la capitale de l'Italie depuis 1871.

Située au centre-ouest de la péninsule italienne, sur les côtes de la mer Tyrrhénienne, elle fut la capitale de l'Empire romain durant plusieurs siècles. 

 Elle présente la particularité de contenir un Etat enclavé dans son territoire : la Cité du Vatican dont le pape est le souverain.

L'histoire de Rome s'étend sur plus de vingt-huit siècles, depuis sa fondation mythique par Romulus en 753 avant J.-C. jusqu'à son rôle actuel de capitale de la République italienne.

Second berceau de la civilisation occidentale après Athènes, la ville fut successivement le centre de la Monarchie romaine, de la République romaine (509 avant J.-C., – 27 avant. J.-C.) puis de l'Empire romain (27 avant J.-C., 476). 

En savoir plus >>> Rome

Blason de Rome

 

 

Les lettres S. P. Q. R. sont l'abréviation de

Senatus populusque romanus,

signifiant

Le sénat et le peuple romain

Connu comme étant l'Amphithéâtre de Flavien, et l'arène dans laquelle les gladiateurs combattaient jusqu'à la mort,

le Colisée

fut inauguré en 80 avant JC, sous le règne de l'empereur Domitien. Sa construction fut financée par les taxes, et par le pillage du Temple de Jérusalem en 70 avant JC. L'amphithéâtre dispose d'une forme en ellipse, et pouvait contenir au plus fort de son activité jusqu'à 50 000 spectateurs, attirés par les combats d'animaux, l'exécution de prisonniers, les batailles navales et les reconstitutions de combats.

Le Colisée propose de visiter

le musée dédié à Eros,

situé à l'étage supérieur du monument.

Musée Eros du Colisée de Rome, têtes féminine et masculines
Musée Eros du Colisée de Rome, têtes féminine et masculines
Musée Eros du Colisée de Rome, têtes féminine et masculines
Musée Eros du Colisée de Rome, têtes féminine et masculines
Musée Eros du Colisée de Rome, têtes féminine et masculines
Musée Eros du Colisée de Rome, têtes féminine et masculines
Musée Eros du Colisée de Rome, têtes féminine et masculines
Musée Eros du Colisée de Rome, têtes féminine et masculines

Fils de Poséidon et de la nymphe Thoosa,

Polyphème

est le plus sauvage et le plus célèbre de tous les Cyclopes. Il habite une caverne en Sicile et vit d'un grand troupeau de chèvres dont il est le berger. Amoureux sans espoir de la nymphe Galatée, qui aime Acis, il tente d'écraser son rival sous un rocher. Lorsque Ulysse, jeté en Sicile par une tempête, se réfugie avec une douzaine de compagnons dans sa caverne, le Cyclope commence par dévorer plusieurs Grecs. Ulysse l'enivre et, profitant de son profond sommeil, enfonce dans son œil unique un pieu acéré. Le matin, les Grecs s'enfuient en s'accrochant sous le ventre des béliers afin d'échapper au contrôle du géant aveuglé qui touche de ses mains tout ce qui sort de la caverne. Une fois sur son bateau, Ulysse interpelle Polyphème, lui révèle son nom et se moque de lui. Dans sa rage, le Cyclope jette, mais en vain, des rochers dans l'eau contre le bateau des Grecs. C'est de ce moment que date le ressentiment de Poséidon à l'égard d'Ulysse.

Nicole QUENTIN-MAURER

Repost 0
Published by acbx41 - dans Rome
commenter cet article
28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 07:48

 

Le musée de la sculpture Cham 

est un musée situé à Đà Nẵng (au centre du Viêt Nam), dans le district de Hải Châu.

Lentement refoulés vers le Sud ou absorbés par les Vietnamiens dont les conquêtes s’amorcent dès le Xe siècle, les Cham ne constituent plus aujourd’hui qu’une des 54 minorités ethniques du pays.

La création d'un musée consacré à la sculpture et l'art Cham à Đà Nẵng a été proposée en 1902 par le Département d'archéologie de l'Ecole française d'Extrême-Orient (EFEO). L'archéologue Henri Parmentier (archéologue français né le 3 janvier 1871 à Paris et mort le 22 février 1949 à Phnom Penh au Cambodgeétant la personnalité principale qui a mené la campagne pour sa fondation, le musée est créé en 1915 sous le nom de Musée Henri Parmentier 

Les Cham 

D’origine austronésienne, les Cham se sont établis le long des côtes et des vallées fluviales du centre et du sud du Vietnam actuel dans le courant du premier millénaire avant notre ère. 

Le dieu Siva, musée de la sculpture Cham

Shiva

(ou Civa ou Siva),

le bienfaisant, celui qui porte bonheur,

est un dieu hindou, la troisième personne de la Trimūrti indienne avec Vishnou et Brahma

Il est le dieu de la fin des temps et l'autre facette de Rudra (destructeur). Il organise le monde et représente les ténèbres. Son troisième œil foudroie tout ce qu'il regarde c'est pourquoi il le garde fermé.

Shiva est également le roi de la danse dont chaque pas a une signification bien particulière.

Il est armé d'un trident appelé Trishula ou Trisula. Outre le trishula il tient un petit instrument de percussion (damaru). 

Il est patron des ascètes. C'est le dieu de la destruction. Il est représenté avec un troisième œil, symbole de sagesse, au milieu du front.

De sa chevelure, ornée d'un croissant de lune, symbole du cycle du temps, s'écoule le Gange, fleuve sacré de l'hindouisme.

Sa monture est le taureau Nandin.

(Voir ou revoir >>> Siva sur le taureau Nandin)

Le dieu Siva, musée de la sculpture Cham

Le dieu Siva, musée de la sculpture Cham

Tra Kieu est un village de la province de Quang Nam au Vietnam

Repost 0
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 07:58

 

Le musée d’Orsay

est situé sur la rive gauche de la Seine, à Paris, aménagé dans l’ancienne gare d'Orsay (1898) dans le VIIarrondissement, et inauguré en 1986.

Les collections du musée présentent la peinture et la sculpture occidentale de 1848 à 1914, ainsi que les arts décoratifs, la photographie et l’architecture.

La dévideuse, sculpture de Jules Salmson
La dévideuse, sculpture de Jules Salmson
La dévideuse, sculpture de Jules Salmson

Jean-Jules Salmson, dit Jules Salmson

né à Paris le 9 janvier 1823 (ou le 18 juillet 1822), mort à Coupvray (Seine-et-Marne) le 7 mai 1902,

est un sculpteur français.

Il commença à exposer au Salon de 1859 des médaillons, puis des bustes.

Il réalisa en 1876 un Henri IV pour l'hôtel de ville de La Rochelle, La Prudence pour le tribunal de commerce de la Seine, des cariatides pour le théâtre du Vaudeville, La Gloire pour le nouveau Louvre, Haendel pour l'Opéra.

Il fut directeur de l'école des arts industriels de Genève.

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée d'Orsay
commenter cet article