Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 24/05/2017

      Vous avez été

           307 956  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 07:52

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre.

C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

La Seine et la Marne par Nicolas Coustou, Cour Marly (Louvre)

 

La Seine et la Marne par Nicolas Coustou, Cour Marly (Louvre)
La Seine et la Marne par Nicolas Coustou, Cour Marly (Louvre)
La Seine et la Marne par Nicolas Coustou, Cour Marly (Louvre)
La Seine et la Marne par Nicolas Coustou, Cour Marly (Louvre)
La Seine et la Marne par Nicolas Coustou, Cour Marly (Louvre)
La Seine et la Marne par Nicolas Coustou, Cour Marly (Louvre)

Nicolas Coustou dit Coustou l'Aîné

né à Lyon le , et mort à Paris le ,

est un sculpteur français dont la famille est sculpteur sur bois.

Il suit ses études à l'Académie royale de peinture et de sculpture dont il obtient le prix Colbert.

De 1683 à 1686, il poursuit ses études à l'Académie de France à Rome.

Autour de 1700, il participe aux grands chantiers de Louis XIV comme Versailles. Parmi ses œuvres : "la Seine et la Marne", "Berger Chasseur", "Louis XV en Jupiter"...

Nicolas Coustou (1725)

par Jean Le Gros, peintre français né à Paris le , et mort au Pecq, le
 

Repost 0
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 07:55

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Eugène Isabey, bateaux de pêche
Eugène Isabey, bateaux de pêche

 

Eugène Isabey, bateaux de pêche

Eugène-Louis-Gabriel Isabey,

né le 22 juillet 1803 à Paris et mort le 25 avril 1886 à Montévrin ,

est un peintre lithographe et aquarelliste

Fils du célèbre peintre Jean-Baptiste Isabey (1767-1855) surnommé le peintre des rois et plus célèbre miniaturiste du 1er Empire, il voulut d'abord être marin et ne devint peintre que par obéissance à son père.

Il peignit des scènes d'histoire, de genre et des paysages, des naufrages en mer proche du romantisme . Il procède à ses débuts de Delacroix et de Bonington et réalise notamment des intérieurs d'une coloration grise extrêmement fine et délicate.

Peintre principalement de marines et de paysages (Picardie, Normandie), dans son atelier parisien il travailla avec des élèves comme Eugène Boudin dont il fut un des maîtres, Jongking ou Durand Brager et fut l'ami d 'Horace Vernet

En 1821 il est choisi pour accompagner la mission diplomatique du comte de Mornay au Maroc cependant il refuse, rentrant tout juste d'un voyage à Alger.

Il séjourne à Honfleur à partir de 1824 avec Xavier Leprince, peintre paysagiste et de genre et s'installe à Saint Siméon en 1826 .

Il présente au Salon de 1827 des vues de la région et rencontre Paul Huet peintre de paysages et d'animaux. Parmi ses œuvres, citons L'Embarquement de Ruyter, William de Witt et une Tentation de St Antoine.

Ses aquarelles annoncent l' Impressionnisme.

Il influença Jongking et Boudin dans ses dessins de paysages de Normandie et Bretagne utilisant encre, aquarelle et gouache

 

Eugène Isabey photographié par Nadar vers 1860.

Repost 0
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 07:59

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

Lion de la collection Albani et buste de Sérapis

Collection Albani
Le cardinal Alexandre Albani (1692 - 1779), neveu du pape Clément XI, fut l'un des plus grands collectionneurs romains du XVIIIe siècle.

L'ensemble qu'il fit installer dans sa villa de la porta Salaria, inaugurée en 1763, devint l'objet d'études.

Winckelmann et Cavaceppi y fondèrent l'histoire de l'art et la restauration modernes.

La collection Albani fut saisie par la France en 1797 en vertu du traité de Tolentino. Elle fut restituée en 1815 à son propriétaire, mais Louis XVIII racheta vingt antiques, tandis que le Louvre conservait par échange d'autres pièces.

Référence

Lion de la collection Albani et buste de Sérapis

 

Lion de la collection Albani et buste de Sérapis

Collections royales françaises (?)
Dès le XVIe siècle, les rois de France reçurent des antiques d'Italie en cadeaux diplomatiques.

En 1604, Henri IV réunit la majeure partie de ce premier ensemble dans la salle des Antiques du Louvre.

Colbert, puis Louvois, entreprirent d'accroître la collection royale pour Louis XIV.

Quelques marbres furent obtenus difficilement en Italie. S'y ajoutent heureusement des antiques offertes par leurs propriétaires français ou obtenues grâce aux diplomates présents en Méditerranée orientale. Les antiques des résidences royales sont saisies avec les biens de la Couronne en 1792, pour être exposées au Louvre.

Référence

 

Divinité grecque introduite en Egypte sous les Ptolémées,

Sérapis, ou Sarapis,

était originaire de Sinope.

D'après la légende, le roi Ptolémée Ier, qui régna dans les toutes dernières années du ~ IVe siècle, vit en songe le dieu Sérapis de Sinope, qui lui demanda de ramener sa statue en Egypte. Le roi demanda l'explication de ce songe à Manéthon et à Timothée ; ceux-ci lui dirent que Sérapis n'était autre que le taureau Apis qui devint, après sa mort, l'Osiris-Apis. Sérapis de Sinope fut donc assimilé à l'Osiris-Apis, dieu qui présentait l'avantage de pouvoir être adoré à la fois par les Grecs et par les Égyptiens.

Sérapis a joui d'une très grande faveur lors de l'époque hellénistique, allant jusqu'à remplacer Osiris. Son grand temple était situé à Alexandrie, mais il en eut un autre très connu à Memphis. Le développement du culte de Sérapis marque la naissance d'une nouvelle religion à la confluence de la tradition grecque et de la tradition égyptienne. Son culte se répandit dans tout le bassin méditerranéen.

Yvan Koenig

Lion de la collection Albani et buste de Sérapis

 

Repost 0
Published by acbx41 - dans Louvre
commenter cet article
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 07:54

 

Savone

(en italien : Savona)

est une ville italienne, chef-lieu de la province du même nom en Ligurie, région de l'Italie du Nord-Ouest, bordant la Méditerranée.

Commune du Saint-Empire romain germanique, elle a donné deux papes : Sixte IV et son neveu Jules II.

Elle fut annexée en 1528 par Gênes.

La ville est située sur la Riviera italienne.

 

L'église San Giovanni Battista à San Domenico

est situé au bord du centre historique de Savona.

Cet édifice fut construit par les dominicains en 1567.

 La façade baroque date de la première moitié du XVIIIe siècle.

Adoration des bergers, église San Giovanni Battista à San Domenico, Savone

L'Adoration des bergers

Adoration des bergers, église San Giovanni Battista à San Domenico, Savone
Adoration des bergers, église San Giovanni Battista à San Domenico, Savone

 

Notre-Dame du Rosaire

entre

Sainte Lucie et Sainte Catherine de Sienne

Lucie de Syracuse ou sainte Lucie, vierge et martyre dont le nom est illustré dans l'histoire de l'Église sicilienne, était issue d'une noble et très riche famille de Syracuse. Elle a souffert le martyre au début du IVe siècle, lors des persécutions de Dioclétien. Certains la font mourir en 303, d'autres en 304 ou même en 310.

Catarina Benincasa, plus connue sous le nom de Catherine de Sienne (née le à Sienne, en Toscane, et morte le 29 avril à Rome), est une tertiaire dominicaine mystique, qui a exercé une grande influence sur l'Eglise catholique. Elle est déclarée sainte et docteur de l'Eglise.

Adoration des bergers, église San Giovanni Battista à San Domenico, Savone

 

La présentation au Temple

Adoration des bergers, église San Giovanni Battista à San Domenico, Savone
Adoration des bergers, église San Giovanni Battista à San Domenico, Savone

Saint Dominique

Dominique de Guzmán (Domingo Núñez de Guzmán), né vers 1170 en Espagne dans un milieu aisé et mort le 6 août 1221 à Bologne, est un religieux catholique, un prêtre, fondateur de l'ordre des frères prêcheurs appelés couramment dominicains.

Canonisé par l'Eglise en 1234, il est célèbre sous le nom de saint Dominique.

Adoration des bergers, église San Giovanni Battista à San Domenico, Savone
Adoration des bergers, église San Giovanni Battista à San Domenico, Savone
Repost 0
Published by acbx41 - dans Savone
commenter cet article
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 07:58

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre.

C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

La Loire et le Loiret par Corneille Van Clève, Cour Marly (Louvre)
La Loire et le Loiret par Corneille Van Clève, Cour Marly (Louvre)
La Loire et le Loiret par Corneille Van Clève, Cour Marly (Louvre)
La Loire et le Loiret par Corneille Van Clève, Cour Marly (Louvre)
La Loire et le Loiret par Corneille Van Clève, Cour Marly (Louvre)
La Loire et le Loiret par Corneille Van Clève, Cour Marly (Louvre)
La Loire et le Loiret par Corneille Van Clève, Cour Marly (Louvre)

 

La Loire et le Loiret par Corneille Van Clève, Cour Marly (Louvre)

Fils d’une famille d’orfèvres,

Van Clève

fait son apprentissage dans l’atelier du sculpteur Michel Anguier, né à Eu (aujourd'hui Seine-Maritime) le , et mort le à Paris

Il est admis à l'Académie royale de peinture et de sculpture en 1681, avec Polyphème.

Il est nommé professeur en 1693, adjoint au recteur en 1706, directeur en 1711, recteur en 1715, chancelier en 1720.

Repost 0
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 07:58

 

Le musée national de la Marine de Paris

est à la fois musée d’art et d’histoire, de sciences et de techniques, d’aventures humaines et de traditions populaires, un centre de culture maritime ouvert au plus large public. Il a vocation d’être la vitrine et le conservatoire patrimonial de toutes les marines. ​Le musée national de la Marine est installé à Paris dans l'aile Passy du Palais de Chaillot.

Jean-François Portaels, la Tempête
Jean-François Portaels, la Tempête

 

Issu d'une famille bourgeoise,

Jean-François Portaels

étudie à l'Académie de Bruxelles auprès de François-Joseph Navez (qui devint par la suite son beau-père). Pour se perfectionner, il suit les cours de Paul Delaroche à Paris, et obtient en 1842 le grand prix de Rome.

Portaels est peintre de scènes historiques et orientalistes, de compositions religieuses et est aussi portraitiste. Il est considéré comme le fondateur de l'école orientaliste belge. Il peint principalement à l'huile.

Portaels passe quelques années en Italie, en compagnie du peintre Alexandre Robert, puis en Afrique du Nord entre 1843 et 1847.

En 1847, Portaels succède à Van der Haert comme directeur de l'Académie de Gand.

Son beau-père, le peintre François-Joseph Navez possédant de vieilles maisons rue de l'Abricot, dans le quartier Notre-Dame-aux-Neiges, lui en céda une, située impasse Sainte-Apolline. Portaels en fit en 1858 un atelier libre, où il recevait des artistes ainsi que des architectes.

Cet atelier faisant tant d'ombre à l'Académie de Bruxelles que son directeur, Louis-Eugène Simonis, lui confia les cours de composition en 1863. Portaels occupa ce poste deux ans avant de revenir à son atelier libre.

Il travaille au Maroc de 1870 à 1874.

En 1878, il dirige l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles.

Référence

Repost 0
4 mars 2017 6 04 /03 /mars /2017 14:26

 

Rochetaillée-sur-Saône

est une commune située dans la métropole de Lyon et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Blason de Rochetaillée-sur-Saône

De gueules à bande d’azur chargée de trois dauphins d’argent.

Le musée de l'automobile Henri Malartre

est consacré à l'automobile et aux transports publics.

Il est situé à Rochetaillée-sur-Saône, près de Lyon, sur le domaine du château.

Le musée a été constitué en 1960 par Henri Malartre (né en décembre 1905 et mort le 12 novembre 2005), à partir de sa collection de véhicules anciens conservés par ses soins depuis les années 1930.

Papamobile 1986, funiculaire de Fourvière et Packard Caribbean 1953-1956
Papamobile 1986, funiculaire de Fourvière et Packard Caribbean 1953-1956

La papamobile (francisme) ou papemobile (québécisme)

est le nom informel donné au véhicule utilisé par le pape lors de ses déplacements en public et qui, à partir d'une certaine date, a été spécialement conçu pour lui.

Lui permettant d'être plus facilement vu des fidèles lors des cérémonies, la papamobile a des origines anciennes avec la sedia gestatoria (littéralement « chaise à porteurs ») qui était un trône mobile utilisé dans le même but

Papamobile 1986, funiculaire de Fourvière et Packard Caribbean 1953-1956

 

Jean-Paul II

1920

18 mai

Naissance de Jean-Paul II
Karol Wojtyła naît à Wadowice, en Pologne. Son père, Karol Wojtyła, était un officier en retraite. Sa mère meurt alors qu'il a neuf ans. Il perd son frère trois ans après, en 1932. Il fait des études de philosophie polonaise à l'université Jagellonne de Cracovie.

1946

1 novembre

Son ordination
Karol Wojtyla est ordonné prêtre.

1958

28 septembre

Il devient le plus jeune évêque de Pologne
A 38 ans, Karol Wojtyła est nommé évêque auxiliaire de Cracovie par Pie XII.

1967

 

Karol Wojtyła devient archevêque puis cardinal
Karol Wojtyła participe activement au Concile Vatican II (1962-1965). Il assiste à toutes les assemblées du Synode des Evêques. Après avoir été nommé archevêque de Cracovie en 1964, il est nommé cardinal par le pape Paul VI en 1967. Celui-ci apprécie l'énergique polonais.

1978

16 octobre

Jean Paul II devient souverain pontife
L'archevêque de Cracovie, est élu Pape par les cardinaux du Vatican pour succéder à Jean-Paul Ier mort prématurément. A 58 ans Karol Jozef Wojtyla, prendra le nom de Jean Paul II. Pour le première fois depuis 455 ans, l'Eglise désigne un souverain pontife qui n'est pas de nationalité italienne. Le dernier pape non-italien était le hollandais Adrien VI en 1522.

1979

 

Le Pape sillonne le monde
Le Pape est un grand globbe-trotter. Il se rend entre 1979 et 2004 dans une centaine de pays, (dont certains où aucun pape n'était jamais encore venu) : Mexique, Saint-Domingue, Pologne, Irlande, Etats-Unis, Turquie, Zaïre, Kenya, Ghana, Congo, Haute Volta (Burkina-Faso), Côte d'Ivoire, France, Brésil, Allemagne, Philippines, Japon, Gabon, Guinée Equatoriale, Portugal, Grande-Bretagne, Argentine, Suisse, Espagne...

1979

2 juin

Jean-Paul II en Pologne
Le pape Jean-Paul II, en visite dans sa Pologne natale, a été accueilli par des centaines de milliers de personnes. Jean-Paul II est le premier souverain pontife non-italien. C'est aussi la première visite pontificale dans un pays communiste. Le pape, qui se recueillera au camp d'Auschwitz, plaidera pour les droits de la personne.

1981

13 mai

Jean-Paul II victime d'un attentat
Des coups de feu sont tirés contre le pape Jean-Paul II sur la place Saint-Pierre à Rome, devant une foule de 20 000 fidèles. Le tireur, un Turc de 23 ans du nom de Mehmet Ali Agça, aurait été manipulé par les services secrets soviétiques. Jean-Paul II attribuera sa miraculeuse survie à l'intervention de la Vierge de Fatima et ne renoncera pas aux déplacements et à l'action diplomatique. Il circulera désormais parmi la foule dans une voiture blindée surnommée la "papamobile".

1986

 

Le pape fait des gestes forts envers les autres religions
Pour la première fois dans l'histoire, un pape se rend dans une synagogue. Jean-Paul II rencontre les chefs de la communauté juive dans la synagogue de Rome et déclare à la communauté juive : «Vous êtes nos frères préférés, et, d’une certaine manière, on peut dire que vous êtes nos frères aînés.» Le 27 octobre, il invite à Assise les responsables de toutes les Eglises et des religions du monde entier à une prière commune pour la paix.

2005

2 avril

Mort de Jean-Paul II
Le pape Jean-Paul II (de son vrai nom Karol Wojtyla) s'éteint à 21h37 à 84 ans, après 26 ans de pontificat. Il était rongé par la maladie depuis plusieurs années, et avait subi plusieurs opérations. Plus de 60 000 personnes se sont rassemblées place Saint-Pierre à Rome à l'annonce de son décès. On retiendra de son pontificat (le 3ème plus long de l'histoire) ses nombreux pélerinages (104 pays visités), la lutte contre le communisme et le nazisme, le rapprochement entre les religions, et son attachement aux valeurs traditionnelles.

Référence

La ligne 2 du funiculaire de Lyon,

plus communément appelée

Funiculaire ou « Ficelle » de Fourvière,

est une des deux lignes du funiculaire de Lyon encore en activité, et la 4e ligne construite.

Cette ligne du 5e arrondissement de Lyon relie les stations Vieux Lyon - Cathédrale Saint-Jean et Fourvière, entre le quartier du Vieux Lyon et le sommet de la colline de Fourvière à l'ouest de la ville.

Avec une longueur de 427 mètres et deux stations, elle est la plus courte ligne du réseau.

Construite durant les années 1900, elle n'a, contrairement à sa voisine de Saint-Just, jamais vu son mode de fonctionnement changer au cours de son histoire.

En 2016, la ligne est dotée d'un parc de deux rames mono-caisse.

Référence

Papamobile 1986, funiculaire de Fourvière et Packard Caribbean 1953-1956
Papamobile 1986, funiculaire de Fourvière et Packard Caribbean 1953-1956

 

Packard Caribbean 1953-1956

Le concept « Pan American » à tendance sportive ultra luxueux, devenu « Caribbean » fut introduit pour le millésime 1953.

Construite sur un châssis de 3,10 m d'empattement doté d'une suspension avant indépendante, la Caribbean était équipée du moteur Packard huit cylindres en ligne de 5 363 cm3 qui délivrait 180 ch aux roues arrière via une boîte manuelle à trois rapports.

La Caribbean, bénéficiant d’une finition extrêmement soignée, coûtait 5 250 dollars, un prix inférieur de celui de la Cadillac Eldorado établi à 7 750 dollars. Ainsi pour son premier millésime, le constructeur indépendant Packard, avec 750 Caribbean diffusées, surclassait Cadillac et ses 532 unités vendues.

Référence

Papamobile 1986, funiculaire de Fourvière et Packard Caribbean 1953-1956
Papamobile 1986, funiculaire de Fourvière et Packard Caribbean 1953-1956

 

Ce panneau sur lequel on devine l'inscription

SUITE DE LA VISITE

indique la direction du Hall Gordini.

Après notre visite du 21 juillet 2016, nous avons indiqué à la direction notre surprise à la vue de ce panneau qui devrait être remplacé ...

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée Malartre
commenter cet article
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 07:54

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

Thétis, musée du Louvre

Thétis
IIe siècle après J.-C.
Marbre
H. : 2,11 m.
Restauré par l'atelier de B. Cavaceppi vers 1765.

 

Thétis, musée du Louvre
Thétis, musée du Louvre

 

Thétis, musée du Louvre
Thétis, musée du Louvre
Thétis, musée du Louvre

Dans la mythologie grecque,

Thétis

(en grec ancien Θέτις)

est une Néréide (nymphe marine)

Fille du sage Nérée, lui-même fils de Flot et de Doris, la fille d'Océan, Thétis aux pieds d'argent est une déesse marine.

Elevée par Héra, elle refuse l'amour de Zeus, à moins que l'oracle de Thémis — dont Prométhée se sert pour agir sur Zeus (cf. Euripide, Prométhée enchaîné) —, oracle selon lequel le fils qui naîtra d'elle sera plus puissant que son père, comme le furent Cronos et Zeus, n'ait détourné Zeus, comme Poséidon, de la douce Néréide.

C'est à un mortel qu'on l'unit donc : Pélée, le protégé du bon centaure Chiron, réussit à soumettre le feu, l'eau, le vent, l'arbre, l'oiseau, le tigre, le lion, le serpent et la seiche, les mille formes que prend la déesse d'eau pour lui échapper.

Immortelle liée à un mortel, elle cherche à délivrer ses enfants de la mort et les tue en les plongeant dans le feu ; Achille seul réchappe, sauvé par son père, à moins que Thétis n'ait réussi, le tenant par le talon, à immortaliser le reste de ce corps en le trempant dans le Styx. Laissant là Pélée vieillissant, « elle demeure aux abîmes marins » auprès de son père, l'éternel vieux de la mer, dans la grotte brillante, entourée des Néréides ses sœurs (cf. Homère, L'Iliade, I, 348 ; XVIII, 35), « brume » qui émerge de la blanche mer pour consoler, aider, s'entremettre pour le héros son fils. L'Iliade, qui chante la colère d'Achille, chante aussi le chagrin et l'impuissance de Thétis qui, bien qu'obtenant de Zeus que les Achéens se ressentent de l'absence d'Achille, ou d'Héphaïstos, autrefois recueilli par elle, qu'il lui forge des armes comme jamais nul mortel n'en porta, connaît le destin, mais ne peut rien contre lui. Ainsi, « la plus malheureuse des déesses », sacrifiée en des noces solennelles, est la mère qui ne peut donner que l'honneur et non l'éternité au fils mortel.

Barbara CASSIN

Repost 0
Published by acbx41 - dans Louvre
commenter cet article
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 07:56

 

Savone

(en italien : Savona)

est une ville italienne, chef-lieu de la province du même nom en Ligurie, région de l'Italie du Nord-Ouest, bordant la Méditerranée.

Commune du Saint-Empire romain germanique, elle a donné deux papes : Sixte IV et son neveu Jules II.

Elle fut annexée en 1528 par Gênes.

La ville est située sur la Riviera italienne.

 

L'église San Giovanni Battista à San Domenico

est situé au bord du centre historique de Savona.

Cet édifice fut construit par les dominicains en 1567.

 La façade baroque date de la première moitié du XVIIIe siècle.

Notre Dame du Rosaire

est, dans la religion catholique, l'une des nombreuses dénominations de la Vierge Marie, donnée depuis qu’elle s’est présentée sous ce vocable à saint Dominique, au XIIIe siècle à Prouille.

L’Ordre dominicain en fut un ardent propagateur.

Notre-Dame du Rosaire, église San Giovanni Battista à San Domenico, Savone
Notre-Dame du Rosaire, église San Giovanni Battista à San Domenico, Savone
Notre-Dame du Rosaire, église San Giovanni Battista à San Domenico, Savone
La coupole de la chapelle
La coupole de la chapelle

La coupole de la chapelle

 

Repost 0
Published by acbx41 - dans Savone
commenter cet article
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 07:58

 

Le cimetière du Père Lachaise

est le plus grand cimetière parisien de Paris intra muros et l'un des plus célèbres dans le monde.

Situé dans le XXe arrondissement de la ville, de nombreuses personnes célèbres y sont enterrées.
C'est à Brongniart (1739-1813), l'architecte de la Bourse, que Nicolas Frochot, préfet de la Seine sous l'Empire, confie les plans de la future nécropole qui deviendra le cimetière du Père-Lachaise. A partir du jardin à la française des jésuites, celui-ci conçoit un nouveau type de cimetière mêlant étroitement parc à l'anglaise et lieu de recueillement.

Référence

Sépulture d'Antoine Reicha, cimetière du Père Lachaise

 

Au centre, le buste de Reicha; à gauche, un petit génie joue de la lyre ; à droite, une muse tient une flûte dans chaque main.

Il s'agit de l'oeuvre de Dominique Molknecht, né en 1793 à Castelrotto (province de Bolzano), mort en 1876 à Paris, sculpteur français d'origine autrichienne, originaire du Tyrol du Sud (à l'époque autrichien, actuellement Trentin-Haut-Adige en Italie).

Dominique Molknecht a travaillé à Paris, où il a sculpté plusieurs statues de l'église de la Madeleine, de l'hôtel du ministre des Affaires étrangères, de l'Hôtel des Invalides et celles de la façade de l'immeuble du numéro 14 de la rue Vaneau.

Il a également œuvré à Nantes, notamment en 1825 sur les huit muses qui surmontent le théâtre Graslin.

Portrait de l'artiste sur la façade du musée Ferdinandeum Innsbruck par Anton Spagnoli (vers 1884).

Référence

Antonín Rejcha,

appelé aussi Antoine ou Anton Reicha,

né à Prague le et mort à Paris le ,

est un compositeur tchèque, théoricien et professeur de musique.

Orphelin, il apprend le violon et la flûte avec son oncle Josef Reicha, violoncelliste et compositeur. En 1785, parti avec son oncle engagé à Bonn, Anton Reicha rencontre Beethoven qui a le même âge que lui. Les deux musiciens se côtoient jusqu'en 1794. Reicha passe ensuite quelques années à Hambourg, et après un détour par Paris, il se retrouve à Vienne, où il se lie avec Haydn et termine sa formation de compositeur auprès de Salieri et Albrechtsberger.

Il émigre à Paris en 1808. Il est nommé professeur de contrepoint et de fugue au Conservatoire en 1818 et écrit des ouvrages théoriques et pédagogiques à destination de ses élèves, au nombre desquels on compte George Onslow, Hector Berlioz, Franz Liszt, Louis Clapisson, Charles Gounod ou César Franck. Il compose le Te Deum demandé par Louis XVIII afin de célébrer la brillante campagne d'Espagne de 1823 et commandée par son neveu, le duc d'Angoulême.

Il est naturalisé français en 1829 puis élu membre de l'Académie des beaux-arts en 1835.

Reicha a fait des recherches approfondies sur la fugue, dont il a voulu faire une forme moderne (au XIXe siècle) permettant de moduler dans toutes les tonalités. Mais il est plus connu aujourd'hui pour ses pièces de musique de chambre pour instruments à vent (de nombreux quintettes) et ses pièces expérimentant l'utilisation de mesures impaires.

Son Traité de haute composition est sans doute le premier ouvrage à décrire la forme sonate, sous le nom de grande coupe binaire.

Antoine Reicha (1825)

Référence

Repost 0
Published by acbx41 - dans Père Lachaise
commenter cet article