Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 24/10/2017

      Vous avez été

           315 510 

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 06:58

 

Ploëmel

est une commune du département du Morbihan, région Bretagne.

Ploëmel est situé au cœur d'un triangle entre AurayLa Trinité-sur-Mer et Etel.

 

Les souches ont été regroupées par André Morvant et décorent le  bar du Mont-Salut et son parking.

Les souches du parking du bar du Mont-Salut (2/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (2/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (2/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (2/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (2/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (2/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (2/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (2/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (2/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (2/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (2/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (2/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (2/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (2/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (2/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (2/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (2/2), Ploëmel

 

Ploëmel

est une commune du département du Morbihan, région Bretagne.

Ploëmel est situé au cœur d'un triangle entre AurayLa Trinité-sur-Mer et Etel.

 
Repost 0
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 06:57

 

Ploëmel

est une commune du département du Morbihan, région Bretagne.

Ploëmel est situé au cœur d'un triangle entre Auray, La Trinité-sur-Mer et Etel.

 
 

 

Les souches ont été regroupées par André Morvant et décorent le  bar du Mont-Salut et son parking.

Les souches du parking du bar du Mont-Salut (1/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (1/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (1/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (1/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (1/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (1/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (1/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (1/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (1/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (1/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (1/2), Ploëmel
Les souches du parking du bar du Mont-Salut (1/2), Ploëmel
Repost 0
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 06:56

 

Auray

est une commune du département du Morbihan, région Bretagne.

 Elle est traversée par un petit fleuve côtier, la rivière d'Auray, qui débouche dans le golfe du Morbihan.

La bataille d'Auray () fut la dernière de la guerre de Succession de Bretagne. L'endroit où est mort Charles de Blois à Kerblois en Brech est marqué par un calvaire.

En 1632, des marins partent du port de Saint-Goustan pour rétablir la ville de Port-Royal en Acadie sous les yeux du cardinal de Richelieu.

Benjamin Franklin débarque au port de Saint-Goustan le  au début de la guerre d'indépendance des Etats-Unis pour demander l'aide militaire de la France à Louis XVI.

Elle fut chef-lieu de district de 1790 à 1795.

En 1795, après l'échec de l'expédition de Quiberon et la reddition des Émigrés commandés par Sombreuil le 21 juillet, la plupart des prisonniers sont transférés à Auray. Après un jugement sommaire par des commissions militaires où siègent des citoyens de la ville, 750 sont fusillés dans un pré en Brech sur la rive ouest du Loch, appelé depuis le Champ des martyrs, et inhumés sur place. En 1829, leurs ossements sont exhumés et déposés dans le caveau d'une chapelle mémorial à la Chartreuse d'Auray.

La gare fut un lieu stratégique pendant la Seconde Guerre mondiale. Y a transité le béton qui servit à construire de nombreux blockhaus sur les plages de la région.

De gueules à une hermine passante au naturel et son écharpe flottante d’hermine, au chef cousu d’azur chargé de trois fleurs de lis d’or.

 

Mise au tombeau, église Saint-Gildas d'Auray
Mise au tombeau, église Saint-Gildas d'Auray
Mise au tombeau, église Saint-Gildas d'Auray
Mise au tombeau, église Saint-Gildas d'Auray
Mise au tombeau, église Saint-Gildas d'Auray
Mise au tombeau, église Saint-Gildas d'Auray
Mise au tombeau, église Saint-Gildas d'Auray
Mise au tombeau, église Saint-Gildas d'Auray
Mise au tombeau, église Saint-Gildas d'Auray
Mise au tombeau, église Saint-Gildas d'Auray

Orgues du XVIIIe siècle

Mise au tombeau, église Saint-Gildas d'Auray
Mise au tombeau, église Saint-Gildas d'Auray
Repost 0
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 06:57

 

Auray 

est une commune du département du Morbihan, région Bretagne.

 Elle est traversée par un petit fleuve côtier, la rivière d'Auray, qui débouche dans le golfe du Morbihan.

La bataille d'Auray () fut la dernière de la guerre de Succession de Bretagne. L'endroit où est mort Charles de Blois à Kerblois en Brech est marqué par un calvaire.

En 1632, des marins partent du port de Saint-Goustan pour rétablir la ville de Port-Royal en Acadie sous les yeux du cardinal de Richelieu.

Benjamin Franklin débarque au port de Saint-Goustan le  au début de la guerre d'indépendance des Etats-Unis pour demander l'aide militaire de la France à Louis XVI.

Elle fut chef-lieu de district de 1790 à 1795.

En 1795, après l'échec de l'expédition de Quiberon et la reddition des Émigrés commandés par Sombreuil le 21 juillet, la plupart des prisonniers sont transférés à Auray. Après un jugement sommaire par des commissions militaires où siègent des citoyens de la ville, 750 sont fusillés dans un pré en Brech sur la rive ouest du Loch, appelé depuis le Champ des martyrs, et inhumés sur place. En 1829, leurs ossements sont exhumés et déposés dans le caveau d'une chapelle mémorial à la Chartreuse d'Auray.

La gare fut un lieu stratégique pendant la Seconde Guerre mondiale. Y a transité le béton qui servit à construire de nombreux blockhaus sur les plages de la région.

De gueules à une hermine passante au naturel et son écharpe flottante d’hermine, au chef cousu d’azur chargé de trois fleurs de lis d’or.

 

Vitraux de l'église Saint-Gildas, Auray
Vitraux de l'église Saint-Gildas, Auray
Vitraux de l'église Saint-Gildas, Auray

Sainte Anne

est la mère de la Vierge Marie et donc la grand-mère de Jésus dans la tradition chrétienne et dans la tradition musulmane sous le nom de Hannah

En Armorique, le culte de sainte Anne ne remonte pas au-delà du XIIe siècle mais eut une diffusion importante, alimentée par la figure de l'antique déesse Ana/Dana (la déesse-mère des Tuatha Dé Danann en Irlande).

En breton, sainte Anne est surnommée « Mamm gozh ar Vretoned », c’est-à-dire la grand-mère des Bretons.

Une des légendes raconte que Anne serait apparue à un paysan, Yves Nicolazic (3 avril 1591 - 13 mai 1645), en 1624 près d'Auray en Morbihan. Elle lui a demandé la construction d'une chapelle en son honneur, en ce lieu du village de Ker-Anna (qui signifie en breton Le village d'Anne) devenu champ qui la louait autrefois. Dans la nuit du 7 mars 1625, Yves Nicolazic, son beau-frère et 4 voisins, parmi lesquels certains rapportèrent avoir vu un flambeau les guider, déterrent une statue qui, après avoir été discrètement resculptée par les moines capucins, sera reconnue comme celle de la sainte. Après enquête, l'évêque de Vannes autorise la construction de la chapelle devenue basilique au fil des ans. Le lieu a pris le nom de Sainte-Anne-d'Auray.

Le pardon qui s'y déroule chaque année est le plus important de Bretagne, 3e lieu de pèlerinage en France après Lourdes et Lisieux.

Vitraux de l'église Saint-Gildas, Auray
Vitraux de l'église Saint-Gildas, Auray
Vitraux de l'église Saint-Gildas, Auray
Vitraux de l'église Saint-Gildas, Auray
Vitraux de l'église Saint-Gildas, Auray
Vitraux de l'église Saint-Gildas, Auray

Saint Gildas, dit Le Sage,

est né dans l'île de Bretagne; il y a reçu son éducation dans le sud-est du Pays de Galles actuel. Il s'établit sur le continent et y fonda avec quelques compagnons l'abbaye de Rhuys, où il mourut vers 570. L'abbaye de Rhuys a conservé son tombeau et développé son culte.

 Saint Gildas est connu sous les formes bretonnes Sant Veltas ou Sant Gueltas.

Vitraux de l'église Saint-Gildas, Auray
Vitraux de l'église Saint-Gildas, Auray
Vitraux de l'église Saint-Gildas, Auray

Sainte Trifine, 

Tréphine, Tryphine ou Trifine

est un personnage semi-légendaire du vie siècle dont la vie a souvent été considérée à l'origine du conte de Barbe Bleue.

La sainte est mentionnée la première fois au xie siècle par le moine Vitalis de l'abbaye de Saint-Gildas-de-Rhuys dans son ouvrage Vie de Saint-Gildas.

En Bretagne, elle est vénérée comme une sainte patronne des enfants malades et de ceux qui arrivent après terme.

La légende de Sainte Tréphine nous provient certainement d'un personnage historique qui épousa Conomor, un dirigeant de la Bretagne médiévale.

Dans les vieilles légendes, la méchanceté de Conomor inclus le meurtre de trois femmes avant Tréphine. Elle avait refusé de l'épouser au vu de sa réputation, mais lorsqu'il menaça d'envahir les terres de son père, elle finit par accepter afin d'épargner la vie du peuple. Alors que Conomor était au loin, Tréphine découvrit une chambre secrète où son mari cachait les reliques de ses épouses décédées. Elle pria pour leurs âmes et leurs fantômes lui apparurent pour la prévenir que si jamais elle tombait enceinte, Conomor la tuerait. En fonction de la version de la légende consultée, il tuait ses épouses enceintes soit parce qu'il était seulement intéressé par le plaisir sexuel qu'elles pouvaient lui procurer, soit parce qu'une prophétie disait qu’il serait tué par son propre fils.

A son retour, Conomor apprend la grossesse de sa femme qui parvient à s'échapper grâce à l'aide magique des épouses défuntes et donne naissance à son fils dans la forêt. Elle réussit à cacher son nouveau-né avant que son mari ne la rattrape et la décapite.

Toutefois, Saint Gildas la trouve et la ramène miraculeusement à la vie. Tréphine et son fils ont tous deux vécu dans une sainte réclusion, mais dans d'autres versions de la légende, après la mort de Tréphine, Conomor retrouve son fils et le tue, d’autres encore disent que Conomor fut tué dans son château qui s’est miraculeusement écrasé sur lui.

Le conte de Barbe Bleue pourrait provenir de cette légende.

Dans les vieilles légendes, la méchanceté de Conomor inclus le meurtre de trois femmes avant Tréphine. Elle avait refusé de l'épouser au vu de sa réputation, mais lorsqu'il menaça d'envahir les terres de son père, elle finit par accepter afin d'épargner la vie du peuple. Alors que Conomor était au loin, Tréphine découvrit une chambre secrète où son mari cachait les reliques de ses épouses décédées. Elle pria pour leurs âmes et leurs fantômes lui apparurent pour la prévenir que si jamais elle tombait enceinte, Conomor la tuerait. En fonction de la version de la légende consultée, il tuait ses épouses enceintes soit parce qu'il était seulement intéressé par le plaisir sexuel qu'elles pouvaient lui procurer, soit parce qu'une prophétie disait qu’il serait tué par son propre fils3.

À son retour, Conomor apprend la grossesse de sa femme qui parvient à s'échapper grâce à l'aide magique des épouses défuntes et donne naissance à son fils dans la forêt. Elle réussit à cacher son nouveau-né avant que son mari ne la rattrape et la décapite. Toutefois, Saint Gildas la trouve et la ramène miraculeusement à la vie. Tréphine et son fils ont tous deux vécu dans une sainte réclusion, mais dans d'autres versions de la légende, après la mort de Tréphine, Conomor retrouve son fils et le tue, d’autres encore disent que Conomor fut tué dans son château qui s’est miraculeusement écrasé sur lui4 .

Sodome est, avec

Gomorrhe 

détruite par le soufre et le feu, victime de la colère divine, parce qu'on y maltraite les étrangers en transgression des traditions de l'hospitalité, une valeur fondamentale de l'Antiquité proche-orientale.

Vitraux de l'église Saint-Gildas, Auray
Repost 0
16 août 2015 7 16 /08 /août /2015 06:59

 

Carnac

est une commune du département du Morbihan en Bretagne sur la côte atlantique, entre le golfe du Morbihan à l’est et la presqu'île de Quiberon à l’ouest.

 

D’azur à la bande cousue de gueules chargée de six menhirs d’or, accompagnée en chef d’une ombre de soleil d’or et en pointe d’un navire cousu de gueules équipé et flammé d’argent.

Alignements de Carnac

Les alignements du Ménec

Ces alignements constituent l'ensemble de menhirs le plus représentatif : 1 165 mètres de long sur 100 mètres de large pour 1099 menhirs répartis sur 11 files. Les plus hautes pierres qui les composent atteignent 4 mètres. Les alignements du Ménec commencent au sud-ouest par un cromlech comprenant encore 71 blocs rescapés donc certains se faufilent entre les bâtiments du village du Ménec.

Un cromlech est un monument mégalithique préhistorique constitué par un alignement de monolithes verticaux (menhirs), formant une enceinte de pierres levées, généralement circulaire. Parfois un menhir est placé au centre.

Alignements de Carnac
Alignements de Carnac
Alignements de Carnac

Le village du Ménec et sa crêperie

Alignements de Carnac
Alignements de Carnac
Alignements de Carnac
Alignements de Carnac
Alignements de Carnac
Alignements de Carnac

L'alignement de Kermario

C'est ici que l'on trouve les plus gros menhirs. Il compte 10 lignes représentant un total de 982 menhirs

Alignements de Carnac
Alignements de Carnac
Alignements de Carnac
Alignements de Carnac
Alignements de Carnac
Repost 0
13 août 2015 4 13 /08 /août /2015 06:55

 

Embouchure de la rivière d'Etel

La rivière d'Etel ou ria d'Etel (en breton Stêr an Intel) est un petit fleuve côtier du Morbihan (France), qui coule dans un aber (ou ria), c'est-à-dire que sa vallée profonde est envahie par la mer à marée montante. Elle constitue une petite baie parsemée d'ilots, dont l'embouchure se situe dans l'océan Atlantique au niveau de la ville d'Etel et de celle de Plouhinec.

La maison de l'îlot de Nichtarguer, Saint-Cado
La maison de l'îlot de Nichtarguer, Saint-Cado
La maison de l'îlot de Nichtarguer, Saint-Cado
La maison de l'îlot de Nichtarguer, Saint-Cado
La maison de l'îlot de Nichtarguer, Saint-Cado
La maison de l'îlot de Nichtarguer, Saint-Cado
La maison de l'îlot de Nichtarguer, Saint-Cado

Plaquette réalisée en 2012 avec la participation de l'association "Tud Sant Kado" / www.jezequel-publicité.com

La maison de l'îlot de Nichtarguer, Saint-Cado
La maison de l'îlot de Nichtarguer, Saint-Cado
La maison de l'îlot de Nichtarguer, Saint-Cado
La maison de l'îlot de Nichtarguer, Saint-Cado
La maison de l'îlot de Nichtarguer, Saint-Cado
Repost 0
10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 06:57

 

Concarneau

est une commune du sud du département du Finistère à l'ouest de la région Bretagne.

La ville s'est constituée au Moyen Âge à partir de la ville close située dans l'estuaire du Moros. Cet abri naturel a permis le développement du septième port de pêche français en tonnage débarqué et d'importants chantiers navals.

La ville est née dans l'ancienne île fortifiée, rattachée au continent par un pont fortifié, dénommée Ville close et située dans la ria du Moros où s'est développé le port, principalement sur la rive droite. Le front de mer situé plus à l'ouest, le long de l'Océan Atlantique, formé de plusieurs plages, est essentiellement balnéaire tout le long de la corniche.

 

D'hermine, à trois haches d'arme de gueules posées en pal et rangées en fasce

Les trois haches symbolisent les défenses de la ville close.

Bruno; Haches de Brieg en File

 

Le Marche-Avec

est un cotre sardinier construit durant l'année 1991.

Il appartient depuis 1994 à la municipalité de Concarneau.

Son immatriculation est CC 1645.

C'est une réplique construit sur les plans du Gaby, ancien cotre-sardinier de 1924, construit à Beuzec-Conq pour le patron-pêcheur Léon Le Gras.

La municipalité utilise le bateau dans le cadre des programmes d'animation d'été pour les jeunes concarnois de 14 à 17 ans. L'association gestionnaire propose des sorties à la journée mais aussi de courtes croisières lors des rassemblements locaux de gréements traditionnels et fêtes maritimes.

Le cotre sardinier "Marche Avec", Concarneau
Le cotre sardinier "Marche Avec", Concarneau
Le cotre sardinier "Marche Avec", Concarneau

Longueur hors-tout : 17,40 m

Longueur de coque : 11,40 m

Tirant d'eau : 2,15 m

Déplacement : 16 tonnes

Voilure : 152 m(4 voiles)

Chantier : Yves Querrien, Concarneau

Les cotres sardiniers ont connu leur essor dans la première moitié du XXe siècle lorsque les bancs de sardines ne venaient plus au rivage. Le port de Concarneau, essentiellement tourné sur cette pêche pour alimenter les ateliers de mise en boîte, dut affréter jusqu'à une quarantaine de bateaux de ce type. Ils remorquaient au large chacun une ou deux chaloupes à rame pour pêcher à l'ancienne en appâtant le poisson dans des filets droits.
L'équipage de ces cotres comptaient jusqu'à 7 hommes dont 2 restaient à bord, les autres étant sur les chaloupes

Le cotre sardinier "Marche Avec", Concarneau

Vedette passagers Glenn II

CC 622945

Construit en 1985 au chantier naval Merré, Nort sur Erdre (Loire Atlantique)

Coque en métal, longueur de 29,00 m, moteur de 430 kw

Le cotre sardinier "Marche Avec", Concarneau

Archipel

CC 683768

Le cotre sardinier "Marche Avec", Concarneau

Vers la mer ...

Le cotre sardinier "Marche Avec", Concarneau
Repost 0
6 août 2015 4 06 /08 /août /2015 06:56

 

Concarneau

est une commune du sud du département du Finistère à l'ouest de la région Bretagne.

La ville s'est constituée au Moyen Âge à partir de la ville close située dans l'estuaire du Moros. Cet abri naturel a permis le développement du septième port de pêche français en tonnage débarqué et d'importants chantiers navals.

La ville est née dans l'ancienne île fortifiée, rattachée au continent par un pont fortifié, dénommée Ville close et située dans la ria du Moros où s'est développé le port, principalement sur la rive droite. Le front de mer situé plus à l'ouest, le long de l'Océan Atlantique, formé de plusieurs plages, est essentiellement balnéaire tout le long de la corniche.

 

D'hermine, à trois haches d'arme de gueules posées en pal et rangées en fasce

Les trois haches symbolisent les défenses de la ville close.

Bruno; Haches de Brieg en File

 

L'embarcadère côté ville close

Vue intérieure de l'accès au quai

Vue intérieure de l'accès au quai

Vue extérieure de l'accès au quai

Vue extérieure de l'accès au quai

Le bac du passage à Concarneau
Le bac du passage à Concarneau
Le bac du passage à Concarneau
Le bac du passage à Concarneau
Le bac du passage à Concarneau
Le bac du passage à Concarneau
Le bac du passage à Concarneau
Le bac du passage à Concarneau
Le bac du passage à Concarneau
Le bac du passage à Concarneau
Le bac du passage à Concarneau
Repost 0
3 août 2015 1 03 /08 /août /2015 06:55

 

Concarneau

est une commune du sud du département du Finistère à l'ouest de la région Bretagne.

La ville s'est constituée au Moyen Âge à partir de la ville close située dans l'estuaire du Moros. Cet abri naturel a permis le développement du septième port de pêche français en tonnage débarqué et d'importants chantiers navals.

La ville est née dans l'ancienne île fortifiée, rattachée au continent par un pont fortifié, dénommée Ville close et située dans la ria du Moros où s'est développé le port, principalement sur la rive droite. Le front de mer situé plus à l'ouest, le long de l'Océan Atlantique, formé de plusieurs plages, est essentiellement balnéaire tout le long de la corniche.

D'hermine, à trois haches d'arme de gueules posées en pal et rangées en fasce

Les trois haches symbolisent les défenses de la ville close.

Bruno; Haches de Brieg en File

 Photo de la maquette du port de Concarneau

réalisée en 1912 par Le Meter, modeleur à Nantes et Charles Viaud, décorateur. Maquette exposée dans le pavillon d'accueil situé à l'entrée de la "Ville close" de Concarneau.

 

La ville close de Concarneau

La ville close

La ville close de Concarneau
La ville close de Concarneau
La ville close de Concarneau
La ville close de Concarneau

L'accès à la ville close vu de l'intérieur

La ville close de Concarneau
La ville close de Concarneau
La ville close de Concarneau
La ville close de Concarneau
La ville close de Concarneau
La ville close de Concarneau
La ville close de Concarneau
La ville close de Concarneau

L'ancienne église Saint-Guénolé

aurait été construite au XIIe siècle. En ruine, elle est détruite en 1830 pour édifier une nouvelle église. Cette dernière est elle-même transformée en hôpital en 1937 alors que la nouvelle église paroissiale Eglise Saint-Cœur-de-Marie est construite hors les murs de la ville-close en 1912.

L’hôpital est démoli dans les années 1980 et il ne reste que sa façade et son pignon-clocher.

La ville close de Concarneau
Repost 0
31 juillet 2015 5 31 /07 /juillet /2015 06:56

 

Pont-l'Abbé

est une commune du département du Finistère,  région Bretagne.

 C'est la capitale du pays Bigouden.

 

D’or au lion de gueules

Le Monument aux Bigoudens

par François Bazin

Granit

François Victor Bazin est un sculpteur statuaire et médailleur français né à Paris en 1897 et mort en 1956.

 Il passa son enfance au Chili où son père enseignait aux Beaux-Arts de Santiago. De retour à Paris en 1913, il étudia aux Arts Décoratifs et à l’école Supérieure des Beaux-Arts. Il est contemporain et camarade de Belmondo, Poisson et Despiau.

Mobilisé en janvier 1916, il intègra l'escadrille de chasse SPAD 164, escadrille dont les avions ont des moteurs Hispano Suiza. François Bazin fut contacté après la guerre par cette même société pour créer le bouchon de radiateur de leurs futures automobiles reprenant l’oiseau ornant les carlingues de l’escadrille victorieuse de Guynemer. Les automobiles Hispano Suiza arboreront "La Cigogne" dès 1920. Entre 1920 et 1935 François Bazin créa un grand nombre de bouchons de radiateur d'automobiles : Cigogne (Hispano Suiza), tête de Femme Mangbetu (Croisière Noire de Citroën), Triomphe (Isotta Fraschini), tête d'éléphant (Latil), Centaure (Unic), Licorne (la Licorne) ...

 Lauréat de nombreux prix (Beaux Arts, Prix National) François Bazin séjourna en Italie à la Villa Médicis, en Grèce, Egypte (1929) et Madagascar (1956) où il réalisa outre des statues, des portraits au fusain.

Monument aux Bigoudens, Pont-L'Abbé
Monument aux Bigoudens, Pont-L'Abbé
Monument aux Bigoudens, Pont-L'Abbé
Monument aux Bigoudens, Pont-L'Abbé
Monument aux Bigoudens, Pont-L'Abbé
Monument aux Bigoudens, Pont-L'Abbé
Monument aux Bigoudens, Pont-L'Abbé
Monument aux Bigoudens, Pont-L'Abbé
Monument aux Bigoudens, Pont-L'Abbé

Enseignes du magasin

TIR NA NOG

où l'on trouve des cadeaux en rapport avec la Bretagne :

Des bijoux sous toutes les formes aussi bien pour hommes que pour femmes, colliers, bracelets, boucles d'oreilles ... 

Des drapeaux de différentes tailles, des livres, des autocollants, et des figurines en tout genre, elfes, trolls, korrigans, dragons, licorne, santons ...

 

 

Monument aux Bigoudens, Pont-L'Abbé
Monument aux Bigoudens, Pont-L'Abbé
Monument aux Bigoudens, Pont-L'Abbé

Bigoudens et bigoudènes

décorant le château abritant l'hôtel de ville

Monument aux Bigoudens, Pont-L'Abbé
Monument aux Bigoudens, Pont-L'Abbé
Repost 0