Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 22/02/2017

      Vous avez été

           303 196

 visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

Catégories

16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 07:50

 

La Martinique

 aussi surnommée l’île aux fleurs,

est une île des petites Antilles (ou îles du Vent) à la fois région d'outre-mer, département d'outre-mer (code départemental 972), région ultrapériphérique européenne située dans les Caraïbes et un département français d'Amérique (DFA).

Elle fait partie des Antilles françaises depuis 1635.

Elle devrait son nom actuel à Christophe Colomb, premier Européen à la découvrir le 15 juin 1502.

 

 

Trois Rivières
97228 Sainte Luce, Martinique

La distillerie Trois Rivières, Martinique
La distillerie Trois Rivières, Martinique

Cannes à sucre sur pied

La distillerie Trois Rivières, Martinique
La distillerie Trois Rivières, Martinique

L'un des foudres de la distillerie

La distillerie Trois Rivières, Martinique
La distillerie Trois Rivières, Martinique
La distillerie Trois Rivières, Martinique
La distillerie Trois Rivières, Martinique
La distillerie Trois Rivières, Martinique
La distillerie Trois Rivières, Martinique
Salut à notre guide très chaleureux

Salut à notre guide très chaleureux

La distillerie Trois Rivières, Martinique
La distillerie Trois Rivières, Martinique
La distillerie Trois Rivières, Martinique
La distillerie Trois Rivières, Martinique
La distillerie Trois Rivières, Martinique
La distillerie Trois Rivières, Martinique
La distillerie Trois Rivières, Martinique

Une presse

La distillerie Trois Rivières, Martinique

Boire du rhum le matin, à jeun, aux Antilles, se dit prendre un décollage.

Puis, pour ne pas se souler, les pêcheurs, avant de prendre la mer, l'accompagnent d'un Macadam, mélange très consistant de morue, riz collant, tomates et piment …

La déclinaison, très folklorique, des noms des ti-punchs durant la journée, a été mis en forme dans un poème de Jean Bally (des rhums martiniquais du même nom). Il y a douze ti-punchs dans une journée (toutes les deux heures…), le premier étant le décollage et le dernier le pété-pié (qui coupe les pattes dirait-on en Métropole).

 

Figuiers de barbarie

Le figuier de Barbarie (Opuntia ficus-indica) est une espèce de plante de la famille des Cactaceae, originaire du Mexique, qui s'est naturalisée dans d'autres continents, notamment le pourtour méditerranéen et en Afrique du Sud. Il produit un fruit comestible appelé figue de Barbarie.

C'est une plante arborescente qui peut atteindre de 3 à 5 mètres de haut.

En savoir plus >>> Figuier de Barbarie

La distillerie Trois Rivières, Martinique
La distillerie Trois Rivières, Martinique
La distillerie Trois Rivières, Martinique
Repost 0
Published by acbx41 - dans Martinique
commenter cet article
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 14:30

 

La Martinique

 aussi surnommée l’île aux fleurs,

est une île des petites Antilles (ou îles du Vent) à la fois région d'outre-mer, département d'outre-mer (code départemental 972), région ultrapériphérique européenne située dans les Caraïbes et un département français d'Amérique (DFA).

Elle fait partie des Antilles françaises depuis 1635.

Elle devrait son nom actuel à Christophe Colomb, premier Européen à la découvrir le 15 juin 1502.

 

 

Trois Rivières
97228 Sainte Luce, Martinique

La Plantation Trois Rivières, Martinique

La Plantation Trois Rivières, Martinique

 Parmi les installations on remarque le moulin à canne devenu l'emblème de la maison. 

La Plantation Trois Rivières, Martinique

 

Matériels hors service

La Plantation Trois Rivières, Martinique
La Plantation Trois Rivières, Martinique
La Plantation Trois Rivières, Martinique

Depuis 1994, Trois Rivières fait partie du groupe Bellonnie Bourdillon et Successeurs, déjà propriétaires des rhums La Mauny dont la distillerie assure depuis 2004 la totalité de la production.

Il ne s'agit donc plus d'une distillerie fumante, c'est à dire en activité, mais le domaine parfaitement entretenu accueille encore des cuves de vieillissement.

Repost 0
Published by acbx41 - dans Martinique
commenter cet article
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 14:10

 

La Martinique

 aussi surnommée l’île aux fleurs,

est une île des petites Antilles (ou îles du Vent) à la fois région d'outre-mer, département d'outre-mer (code départemental 972), région ultrapériphérique européenne située dans les Caraïbes et un département français d'Amérique (DFA).

Elle fait partie des Antilles françaises depuis 1635.

Elle devrait son nom actuel à Christophe Colomb, premier Européen à la découvrir le 15 juin 1502.

 

En créole martiniquais,

le zandoli

désigne l'Anolis mormoratus, petit lézard parfaitement inoffensif de la famille des Iguanidae, sous-famille des Polychrotinae.

 Il est principalement arboricole et consomme principalement des insectes.

 Le lézard anoli a la faculté de changer de couleur, selon la température ou la lumière. 

Les mâles possèdent sous le cou une extension de peau jaune ou rouge, qu'ils gonflent pour impressionner les autres mâles ou pour séduire les femelles dans de voluptueuses parades amoureuses.

Anolis (Zandoli), lézard de Martinique
Anolis (Zandoli), lézard de Martinique
Anolis (Zandoli), lézard de Martinique

Le zandoli est présent dans de nombreux proverbes créoles.

 

Zafè zandoli pa zafè Kompè Lapin
 Les affaires d'anolis ne regardent pas Compère Lapin

 

Zandoli ka fouté fanm-li silon lajè lanmin-y
 L'anoli donne une raclée à sa femme selon la largeur de sa main

 

Zandoli sav ki pyé bwa ika monté

L'anoli sait sur quel arbre il grimpe

 

Zandoli pisé fòs koko-y

 L'anoli urine selon la force de son sexe

 
Anolis (Zandoli), lézard de Martinique
Repost 0
Published by acbx41 - dans Martinique
commenter cet article
12 février 2015 4 12 /02 /février /2015 14:50

 

La Martinique

 aussi surnommée l’île aux fleurs,

est une île des petites Antilles (ou îles du Vent) à la fois région d'outre-mer, département d'outre-mer (code départemental 972), région ultrapériphérique européenne située dans les Caraïbes et un département français d'Amérique (DFA).

Elle fait partie des Antilles françaises depuis 1635.

Elle devrait son nom actuel à Christophe Colomb, premier Européen à la découvrir le 15 juin 1502.

 

 

Les chenilles du Sphynx du frangipanier  

sont de très grande taille (jusqu'à 20 cm), de couleurs contrastées, noire à rayures jaunes vif et à tête orange avec un huitième segment abdominal présentant un tubercule orange d’où part une longue et fine queue noire.

Elles se nourrissent exclusivement de feuiiles de frangipanier ou d'allamanda et ont un appétit énorme. Elles peuvent défolier totalement un arbre en 24 heures.
 

Chenille du Sphynx du frangipanier
Chenille du Sphynx du frangipanier
Repost 0
Published by acbx41 - dans Martinique
commenter cet article
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 14:26

 

Fort-de-France

 (anciennement Fort-Royal, Fodfrans en créole)

est une commune située dans le département français d'outre-mer de la Martinique.

Fort-de-France est située à 6 800 km de Paris, sur la côte caraïbe de la Martinique, sur le littoral nord de la baie de Fort-de-France.

L'histoire de Fort-Royal, devenu Fort-de-France en 1807, est marquée dès la fondation de la colonie, par sa rivalité avec Saint-Pierre et par les catastrophes naturelles qui ont dévasté la cité à plusieurs reprises. C'est l'éruption de la montagne Pelée en 1902 qui, en dévastant Saint-Pierre, consacre Fort-de-France comme ville capitale de la Martinique.

 

D'argent à une ancre de sable, sur laquelle broche un faisceau de licteurs, posé en pal sur deux branches de chêne et d'olivier passées en sautoir, le tout d'or.

 

Fort St Louis, Fort-de-France

Le Fort Saint-Louis

 est un fort militaire français de type Vauban, édifié au XVIIe siècle, situé à Fort-de-France, en Martinique, base navale de la Marine nationale aux Antilles.

En savoir plus >>> Le Fort Saint-Louis

Fort St Louis, Fort-de-France
Fort St Louis, Fort-de-France
Fort St Louis, Fort-de-France
Fort St Louis, Fort-de-France

La base militaire

Fort St Louis, Fort-de-France
Fort St Louis, Fort-de-France

 

Vues du port de commerce (terminal porte-conteneur)

Fort St Louis, Fort-de-France
Fort St Louis, Fort-de-France
Fort St Louis, Fort-de-France
Repost 0
Published by acbx41 - dans Martinique
commenter cet article
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 14:20

 

Fort-de-France

 (anciennement Fort-Royal, Fodfrans en créole)

est une commune située dans le département français d'outre-mer de la Martinique.

Fort-de-France est située à 6 800 km de Paris, sur la côte caraïbe de la Martinique, sur le littoral nord de la baie de Fort-de-France.

L'histoire de Fort-Royal, devenu Fort-de-France en 1807, est marquée dès la fondation de la colonie, par sa rivalité avec Saint-Pierre et par les catastrophes naturelles qui ont dévasté la cité à plusieurs reprises. C'est l'éruption de la montagne Pelée en 1902 qui, en dévastant Saint-Pierre, consacre Fort-de-France comme ville capitale de la Martinique.

 

D'argent à une ancre de sable, sur laquelle broche un faisceau de licteurs, posé en pal sur deux branches de chêne et d'olivier passées en sautoir, le tout d'or.

 

Balade à Fort-de-France, Martinique

 

Centre d'affaires de la Pointe-Simon

Tour de bureaux de 20 étages, qui s'élève jusqu'à 105,5 mètres de haut.

Balade à Fort-de-France, Martinique
Balade à Fort-de-France, Martinique

La Bibliothèque Schœlcher

est la bibliothèque publique départementale de Fort-de-France, nommée d'après l'homme politique français Victor Schœlcher (1804-1893), connu pour avoir agi en faveur de l'abolition définitive de l'esclavage en France, via le décret d'abolition de l'esclavage du 27 avril 1848, signé par le gouvernement provisoire de la deuxième République le 27 avril 1848

Elle se situe à l'angle de la rue de la Liberté et de la rue Victor Sévère, face à l'angle nord de la place de la Savane.

Balade à Fort-de-France, Martinique
Balade à Fort-de-France, Martinique

Vue des rayonnages

Balade à Fort-de-France, Martinique
Balade à Fort-de-France, Martinique
Repost 0
Published by acbx41 - dans Martinique
commenter cet article
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 07:56

 

Fort-de-France

 (anciennement Fort-Royal, Fodfrans en créole)

est une commune située dans le département français d'outre-mer de la Martinique.

Fort-de-France est située à 6 800 km de Paris, sur la côte caraïbe de la Martinique, sur le littoral nord de la baie de Fort-de-France.

L'histoire de Fort-Royal, devenu Fort-de-France en 1807, est marquée dès la fondation de la colonie, par sa rivalité avec Saint-Pierre et par les catastrophes naturelles qui ont dévasté la cité à plusieurs reprises. C'est l'éruption de la montagne Pelée en 1902 qui, en dévastant Saint-Pierre, consacre Fort-de-France comme ville capitale de la Martinique.

 

D'argent à une ancre de sable, sur laquelle broche un faisceau de licteurs, posé en pal sur deux branches de chêne et d'olivier passées en sautoir, le tout d'or.

 

La cathédrale de Fort-de-France, Martinique

 

 

La cathédrale de Fort-de-France, Martinique

 

Fernando Martins de Bulhões 

connu comme

saint Antoine de Padoue ou saint Antoine de Lisbonne,

né en 1195 à Lisbonne et mort le 13 juin 1231 près de Padoue (Italie)

est un prêtre franciscain, maître de doctrine spirituelle, prédicateur de renom et thaumaturge, qui fut canonisé en 1232, moins d’un an après sa mort, et déclaré Docteur de l'Eglise en 1946.

La cathédrale de Fort-de-France, Martinique
La cathédrale de Fort-de-France, Martinique

Au Moyen Age, les représentations de saint Antoine de Padoue sont assez rares, mais elles deviennent très courantes à partir du XIVe siècle.

La plupart des églises comptent aujourd'hui une statue de lui. Il est généralement représenté comme un homme chétif (alors qu'il était d'une forte corpulence), vêtu de la bure franciscaine nouée par une cordelière à trois nœuds, et tenant dans ses bras l'Enfant Jésus et en main un exemplaire de l'Evangile.

Repost 0
Published by acbx41 - dans Martinique
commenter cet article
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 14:20

 

Fort-de-France

 (anciennement Fort-Royal, Fodfrans en créole)

est une commune située dans le département français d'outre-mer de la Martinique.

Fort-de-France est située à 6 800 km de Paris, sur la côte caraïbe de la Martinique, sur le littoral nord de la baie de Fort-de-France.

L'histoire de Fort-Royal, devenu Fort-de-France en 1807, est marquée dès la fondation de la colonie, par sa rivalité avec Saint-Pierre et par les catastrophes naturelles qui ont dévasté la cité à plusieurs reprises. C'est l'éruption de la montagne Pelée en 1902 qui, en dévastant Saint-Pierre, consacre Fort-de-France comme ville capitale de la Martinique.

 

D'argent à une ancre de sable, sur laquelle broche un faisceau de licteurs, posé en pal sur deux branches de chêne et d'olivier passées en sautoir, le tout d'or.

 

Monument aux morts, Fort de France

Le monument aux morts est situé sur la place de la Savane. 

Monument aux morts, Fort de France
Monument aux morts, Fort de France
Monument aux morts, Fort de France
Repost 0
Published by acbx41 - dans Martinique
commenter cet article
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 07:54

 

Fort-de-France

 (anciennement Fort-Royal, Fodfrans en créole)

est une commune située dans le département français d'outre-mer de la Martinique.

Fort-de-France est située à 6 800 km de Paris, sur la côte caraïbe de la Martinique, sur le littoral nord de la baie de Fort-de-France.

L'histoire de Fort-Royal, devenu Fort-de-France en 1807, est marquée dès la fondation de la colonie, par sa rivalité avec Saint-Pierre et par les catastrophes naturelles qui ont dévasté la cité à plusieurs reprises. C'est l'éruption de la montagne Pelée en 1902 qui, en dévastant Saint-Pierre, consacre Fort-de-France comme ville capitale de la Martinique.

 

D'argent à une ancre de sable, sur laquelle broche un faisceau de licteurs, posé en pal sur deux branches de chêne et d'olivier passées en sautoir, le tout d'or.

 

Statue de Joséphine, Fort de France
Statue de Joséphine, Fort de France
Statue de Joséphine, Fort de France

Le couronnement de Joséphine par Napoléon

Statue de Joséphine, Fort de France
Statue de Joséphine, Fort de France

Marie Josèphe Rose Tascher de La Pagerie,

dite Joséphine de Beauharnais,

née le 23 juin 1763 aux Trois-Ilets en Martinique et morte le 29 mai 1814 au château de Malmaison à Rueil-Malmaison,

est la première épouse de l’empereur Napoléon Ier de 1796 à 1809 et impératrice des Français de 1804 à 1809 et reine d'Italie de 1805 à 1809.

 

La statue de Joséphine de Bauharnais  en marbre de Carrare sculpté, réalisée par Vital Debray (sculpteur français né le 27 février 1813 à Paris, mort dans la même ville le 1er octobre 1892), a été érigée le 29 août 1859 au centre de la place de la Savane à l’initiative de Napoléon III.

 La statue repose sur un piédestal en marbre architecturé avec corniches et pilastres corinthiens, sur les quatre côtés duquel se trouvent des plaques en bronze commémorant la date de naissance de Joséphine (1763), celles de son mariage avec Bonaparte (1796), de son couronnement à Notre-Dame de Paris (1804) et de l'érection de la statue (1859).

L'ensemble mesure approximativement 5 mètres de haut.

Au début des années 1970, l’impératrice Joséphine est décriée par une partie des foyalais, sous l'influence d'intellectuels qui critiquent le fait que, selon eux, Napoléon Bonaparte aurait rétabli l’esclavage dans les colonies françaises en 1802 à la demande de sa femme Joséphine, dont la mère possédait une habitation aux Trois-Ilets avec des esclaves,

Ainsi, lors des réaménagements du jardin de la Savane en 1974, l'administration municipale d'Aimé Césaire déplace la statue sur la bordure gauche du parc, au bord de la rue de la Liberté, sans son large socle de granit et sa belle grille ouvragée. Ce déplacement, qui n'est pas dénué d'arrière-pensées politiques, permet de rendre la statue moins visible et vient répondre au ressentiment d'une partie de la population.

Ce désamour culmine en septembre 1991, lorsque la tête de la statue disparaît lors d'un attentat, oeuvre probablement de vandales qui lui ont fait subir le sort de la guillotine, à laquelle elle échappa de justesse.

La statue est depuis laissée en l'état, décapitée et maculée de peinture rouge.

Repost 0
Published by acbx41 - dans Martinique
commenter cet article
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 07:52

 

La Martinique

 aussi surnommée l’île aux fleurs,

est une île des petites Antilles (ou îles du Vent) à la fois région d'outre-mer, département d'outre-mer (code départemental 972), région ultrapériphérique européenne située dans les Caraïbes et un département français d'Amérique (DFA).

Elle fait partie des Antilles françaises depuis 1635.

Elle devrait son nom actuel à Christophe Colomb, premier Européen à la découvrir le 15 juin 1502.

 

Le complexe hôtelier dénommé Hôtel Kalenda Resort

abandonné et en ruines à la Pointe du Bout est décoré de graffitis remarquables.

 Le consortium THED et Icade Promotion prévoit la construction d'un hôtel 4 étoiles de près de 300 chambres.

Le début des travaux est espéré pour le deuxième semestre 2015 et leur achèvement pour fin 2016 début 2017.

 

Hôtel abandonné et graffitis (2/2), Martinique
Hôtel abandonné et graffitis (2/2), Martinique
Hôtel abandonné et graffitis (2/2), Martinique
Hôtel abandonné et graffitis (2/2), Martinique
Hôtel abandonné et graffitis (2/2), Martinique
Hôtel abandonné et graffitis (2/2), Martinique
Hôtel abandonné et graffitis (2/2), Martinique
Hôtel abandonné et graffitis (2/2), Martinique
Hôtel abandonné et graffitis (2/2), Martinique
Repost 0
Published by acbx41 - dans Martinique
commenter cet article