Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 23/09/2017

      Vous avez été

           313 619  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 06:54

 

Le musée d’Orsay

est un musée national situé dans le VIIe arrondissement de Paris, le long de la rive gauche de la Seine, inauguré en 1986 après le réaménagement de l'ancienne gare d'Orsay, construite par Victor Laloux de 1898 à 1900.

Ses collections présentent l'art occidental de 1848 à 1914, dans toute sa diversité : peinture, sculpture, arts décoratifs, art graphique, photographie, architecture, etc...

La belle Angèle

Marie-Angélique Satre, hôtelière à Pont-Aven, passait pour une des plus belles femmes du pays. 

Vers 1920, elle relate les circonstances dans lesquelles ce portrait fut réalisé : "Gauguin était bien doux et bien misérable […]. Il disait toujours à mon mari qu'il voulait faire mon portrait, si bien qu'un jour, il l'a commencé. […] Mais quand il me l'a montré, je lui ai dit "Quelle horreur !" et qu'il pouvait bien le remporter […]. Gauguin était très triste et il disait, tout désappointé, qu'il n'avait jamais réussi un portrait aussi bien que celui-là". L'incompréhension du modèle face à ce portrait n'est guère surprenante. Gauguin, qui avait décidé de "tout oser", enfreint les usages traditionnels de la perspective et de l'unité spatiale. Selon un procédé emprunté aux estampes japonaises, il découpe le portrait d'Angélique Satre au moyen d'un cercle, sur un fond essentiellement décoratif, et use du cloisonnement des formes en soulignant la silhouette des figures d'un trait plus sombre.

La pose rigide, le costume d'apparat de la jeune femme et l'inscription en capitales "LA BELLE ANGELE" renforcent l'aspect solennel de cette représentation. Sur la gauche, Gauguin introduit une céramique anthropomorphe, d'inspiration péruvienne, qui renforce le caractère symbolique de la composition et apparaît comme une version exotique de l'idole bretonne. Considérée comme un chef-d'oeuvre par Degas qui l'achète en 1891, La belle Angèle offre un exemple marquant des préoccupations esthétiques majeures de Gauguin dans l'assemblage hétéroclite de différentes sources d'inspiration qu'il veut primitives et dans la simplification des formes.

Référence

Paul Gauguin, la belle Angèle
Paul Gauguin, la belle Angèle

 

Paul Gauguin,

né le à Paris et mort, le , à Atuona, Hiva Oa, aux îles Marquises,

est un peintre postimpressionniste.

Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven et inspirateur des nabis, il est considéré comme l'un des peintres français majeurs du XIXe siècle, et l'un des plus importants précurseurs de l'art moderne avec Munch et Cézanne.

Paul Gauguin en 1891

Référence

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée d'Orsay
commenter cet article
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 06:55

 

Le musée d’Orsay

est un musée national situé dans le VIIe arrondissement de Paris, le long de la rive gauche de la Seine, inauguré en 1986 après le réaménagement de l'ancienne gare d'Orsay, construite par Victor Laloux de 1898 à 1900.

Ses collections présentent l'art occidental de 1848 à 1914, dans toute sa diversité : peinture, sculpture, arts décoratifs, art graphique, photographie, architecture, etc...

Les roulottes, campement de bohémiens aux environs d'Arles

Arles est une commune du département des Bouches-du-Rhône, en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Il s'agit de la plus grande commune de France métropolitaine avec quelque 75 893 hectares (malgré plusieurs déductions successives).

La ville est traversée par le Rhône.

 D'azur au léopard lionné accroupi d'or, la queue remontant entre les jambes, la patte dextre élevée tenant un labarum de Constantin du même chargé d'une inscription de sable.

En héraldique, le lion et le léopard désignent le même animal, mais avec une position de tête différente. Quand la tête est vue de profil, on parle de lion ; quand elle est vue de face, on parle de léopard.

Vincent Van Gogh, les Roulottes...
Vincent Van Gogh, les Roulottes...

 

Vincent Willem van Gogh

né le à Groot-Zundert (Pays-Bas) et mort le à Auvers-sur-Oise (France),

est un peintre et dessinateur néerlandais. Son œuvre pleine de naturalisme, inspirée par l'impressionnisme et le pointillisme, annonce le fauvisme et l'expressionnisme.

Autoportrait au chapeau de feutre, 1887

 

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée d'Orsay
commenter cet article
10 septembre 2017 7 10 /09 /septembre /2017 06:56

 

Le musée d’Orsay

est un musée national situé dans le VIIe arrondissement de Paris, le long de la rive gauche de la Seine, inauguré en 1986 après le réaménagement de l'ancienne gare d'Orsay, construite par Victor Laloux de 1898 à 1900.

Ses collections présentent l'art occidental de 1848 à 1914, dans toute sa diversité : peinture, sculpture, arts décoratifs, art graphique, photographie, architecture, etc...

Le restaurant de la Sirène à Asnières

Lors de son séjour parisien, entre mars 1886 et février 1888, Van Gogh habite avec son frère Théo dans la partie nord de la ville : rue de Laval d'abord, puis rue Lepic à partir de juin 1886.

A la différence de certains impressionnistes qui, l'été, peuvent payer le prix même modique d'un voyage à la campagne, Vincent, par goût comme par nécessité, recherche plutôt des lieux proches de l'endroit où il habite. C'est justement le cas d'Asnières, ville située en bord de Seine, non loin des fortifications de Paris. Il y peint et dessine plusieurs vues de ponts ou, comme ici, du restaurant de la Sirène.
 

Asnières-sur-Seine

 anciennement Asnières jusqu'au ,

est une commune du département des Hauts-de-Seine en région Île-de-France.

De gueules à la barque équipée et habillée d'argent voguant sur des ondes du même mouvant de la pointe, au chef d'or chargé de trois fleurs de chardon au naturel tigées et feuillées de sinople, au franc-quartier d'azur brochant, chargé de deux léopards couronnés d'or.

Commentaires : La barque symbolise la Seine et le canotage qui fit jadis la célébrité d'Asnières ; les trois fleurs de chardon rappellent l'étymologie de la commune, "Asinaria" (troupeau d'ânes) et le franc quartier brochant, les armes de la famille d'Argenson (le marquis Marc-René de Voyer d'Argenson, a fait construire le château d'Asnières en 1750).

Vincent van Gogh, le Restaurant de la Sirène à Asnières
Vincent van Gogh, le Restaurant de la Sirène à Asnières

 

Vincent Willem van Gogh

né le à Groot-Zundert (Pays-Bas) et mort le à Auvers-sur-Oise (France),

est un peintre et dessinateur néerlandais. Son œuvre pleine de naturalisme, inspirée par l'impressionnisme et le pointillisme, annonce le fauvisme et l'expressionnisme.

Autoportrait au chapeau de feutre, 1887

 

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée d'Orsay
commenter cet article
6 septembre 2017 3 06 /09 /septembre /2017 06:57

 

Le musée d’Orsay

est un musée national situé dans le VIIe arrondissement de Paris, le long de la rive gauche de la Seine, inauguré en 1986 après le réaménagement de l'ancienne gare d'Orsay, construite par Victor Laloux de 1898 à 1900.

Ses collections présentent l'art occidental de 1848 à 1914, dans toute sa diversité : peinture, sculpture, arts décoratifs, art graphique, photographie, architecture, etc...

La méridienne ou La sieste (d'après Millet)

La méridienne fut peinte lors du séjour de Van Gogh à Saint-Rémy de Provence alors qu'il était interné dans un asile.

La composition est reprise d'un dessin de Millet pour les Quatre heures de la journée. Vincent justifie sa démarche à son frère Théo : "C'est plutôt traduire dans une autre langue, celle des couleurs, les impressions de clair-obscur en blanc et noir". Van Gogh a copié à de nombreuses reprises des oeuvres de Millet qu'il considérait comme "un peintre plus moderne que Manet". Fidèle à la composition originale jusque dans les détails de la nature morte du premier plan, Van Gogh fait pourtant complètement sienne cette scène de repos qui symbolise chez Millet la France rurale des années 1860. Cette retranscription personnelle se fait essentiellement par une construction chromatique fondée sur le contraste des couleurs complémentaires bleu-violet et jaune-orangé. Malgré le caractère apaisant du sujet on y retrouve l'intensité unique de l'art de Van Gogh.

Vincent van Gogh, la Méridienne
Vincent van Gogh, la Méridienne

 

Vincent Willem van Gogh

né le à Groot-Zundert (Pays-Bas) et mort le à Auvers-sur-Oise (France),

est un peintre et dessinateur néerlandais. Son œuvre pleine de naturalisme, inspirée par l'impressionnisme et le pointillisme, annonce le fauvisme et l'expressionnisme.

Autoportrait au chapeau de feutre, 1887

 

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée d'Orsay
commenter cet article
2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 06:56

 

Le musée d’Orsay

est un musée national situé dans le VIIe arrondissement de Paris, le long de la rive gauche de la Seine, inauguré en 1986 après le réaménagement de l'ancienne gare d'Orsay, construite par Victor Laloux de 1898 à 1900.

Ses collections présentent l'art occidental de 1848 à 1914, dans toute sa diversité : peinture, sculpture, arts décoratifs, art graphique, photographie, architecture, etc...

Dans la mythologie grecque,

Silène (ou Papposilène)

(en grec ancien Σειληνός / Seilênós)

est un satyre, père adoptif et précepteur du dieu Dionysos, qui l'accompagne sans cesse.

Il est en outre le dieu personnifiant l'Ivresse, assez proche en ce sens de deux autres divinités mineures faisant l'une et l'autre partie du cortège de Dionysos, Comos (la bonne Chère) et Coros (la Satiété), qu'Hérodote fait naître d'Hybris (la Démesure).

José de Charmoy, Silène
José de Charmoy, Silène

 

José de Charmoy,

né à Port-Louis (île Maurice), 6 juin 1879 et mort à Neuilly-sur-Seine le 13 novembre 1914,

est un sculpteur français.

Il se fait remarquer au Salon de la Société nationale des beaux-arts en 1899 avec un buste intitulé Demos.

Spécialisé dans les œuvres funéraires, ses contemporains jugeaient son style "étrange et bizarre".

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée d'Orsay
commenter cet article
26 août 2017 6 26 /08 /août /2017 06:57

 

Le musée d’Orsay

est un musée national situé dans le VIIe arrondissement de Paris, le long de la rive gauche de la Seine, inauguré en 1986 après le réaménagement de l'ancienne gare d'Orsay, construite par Victor Laloux de 1898 à 1900.

Ses collections présentent l'art occidental de 1848 à 1914, dans toute sa diversité : peinture, sculpture, arts décoratifs, art graphique, photographie, architecture, etc...

L'Âge mûr

dit aussi La Destinée ou Le Chemin de la vie ou encore La Fatalité (1894-1900)

est une des sculptures majeures de Camille Claudel.

Il en existe une version en plâtre et deux épreuves en bronze, exposées respectivement aux musée d'Orsay et musée Rodin.

Après la rupture entre Camille Claudel et Rodin, ce dernier essaya de l'aider par personne interposée et obtint du directeur des Beaux-Arts une commande de l'Etat. L'âge mûr fut commandé en 1895, exposé en 1899, mais le bronze ne fut jamais commandé et le plâtre ne fut jamais livré par Camille Claudel. C'est le capitaine Tissier qui finalement commanda le premier bronze en 1902.

Le groupe évoque l'hésitation de Rodin entre son ancienne maîtresse, qui devait l'emporter, et Camille qui, pour le retenir, se penche en avant. Au-delà de son histoire personnelle, Camille réalise une oeuvre symbolique qui entraîne une méditation sur les rapports humains. Elle-même s'y incarne sous les traits d'un personnage qu'elle nomme l'Implorante, marquant ainsi le tragique attaché à sa destinée.

L'homme à la fin de sa maturité est vertigineusement entraîné par l'âge tandis qu'il tend une main inutile vers la jeunesse. Les figures nues sont entourées de draperies volantes qui accentuent la rapidité de la marche.

Les grandes obliques fuient. Paul Claudel en parlait ainsi :

"Ma soeur Camille, Implorante, humiliée à genoux, cette superbe, cette orgueilleuse, et savez-vous ce qui s'arrache à elle, en ce moment même, sous vos yeux, c'est son âme".

Référence

Camille Claudel, l'Age mûr

 

Camille Claudel, l'Age mûr
Camille Claudel, l'Age mûr

Camille Claudel,

née à Fère-en-Tardenois (Aisne) le , et morte à Montdevergues (Vaucluse) le ,

est une sculptrice et artiste peintre française.

Camille Claudel, photographie anonyme (avant 1883). Sur cette photo, elle est âgée de 20 ans

Collaboratrice, maitresse et muse du sculpteur Auguste Rodin, sœur du poète, écrivain, diplomate et académicien Paul Claudel, sa carrière est météoritique, brisée par un internement psychiatrique et une mort quasi-anonyme.

Un demi-siècle plus tard, un livre (Une femme, Camille Claudel d'Anne Delbée, 1982) puis un film (Camille Claudel, 1988) la font sortir de l'oubli pour le grand public.

Son art de la sculpture à la fois réaliste et expressionniste s'apparente à l'Art Nouveau par son utilisation savante des courbes et des méandres.

Sa biographie

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée d'Orsay
commenter cet article
21 août 2017 1 21 /08 /août /2017 06:55

 

Le musée d’Orsay

est un musée national situé dans le VIIe arrondissement de Paris, le long de la rive gauche de la Seine, inauguré en 1986 après le réaménagement de l'ancienne gare d'Orsay, construite par Victor Laloux de 1898 à 1900.

Ses collections présentent l'art occidental de 1848 à 1914, dans toute sa diversité : peinture, sculpture, arts décoratifs, art graphique, photographie, architecture, etc...

Torse de Clotho

Plâtre tiré d'un moule à bon creux.

Une "figurette plâtre" a figuré au Salon de la Société nationale des Beaux-Arts en 1893 (N°38), elle est conservée au Musée Rodin (don de Paul Claudel en 1952).

Le marbre : Clotho (la Parque qui répand le fil de la vie), statuette ayant figuré au Salon de 1899, appartient au comité Puvis de Chavannes (non localisée).

Référence

Camille Claudel, torse de Clotho

Clotho

était la plus jeune des trois Parques qui présidaient à la destinée humaine. Présentée sous les traits d’une très vieille femme, la sculpture s’inscrit dans un dialogue artistique entre Rodin et Camille Claudel autour de la représentation de la vieillesse.

Sur cette thématique, Rodin avait créé, en 1884-1885, Celle qui fut la belle Heaulmière, tandis que son praticien Jules Desbois, d’après le même modèle, réalisa en 1894 une Misère en terre cuite.

Camille Claudel, torse de Clotho

 

Camille Claudel,

née à Fère-en-Tardenois (Aisne) le , et morte à Montdevergues (Vaucluse) le ,

est une sculptrice et artiste peintre française.

Camille Claudel, photographie anonyme (avant 1883). Sur cette photo, elle est âgée de 20 ans

Collaboratrice, maitresse et muse du sculpteur Auguste Rodin, sœur du poète, écrivain, diplomate et académicien Paul Claudel, sa carrière est météoritique, brisée par un internement psychiatrique et une mort quasi-anonyme.

Un demi-siècle plus tard, un livre (Une femme, Camille Claudel d'Anne Delbée, 1982) puis un film (Camille Claudel, 1988) la font sortir de l'oubli pour le grand public.

Son art de la sculpture à la fois réaliste et expressionniste s'apparente à l'Art Nouveau par son utilisation savante des courbes et des méandres.

Sa biographie

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée d'Orsay
commenter cet article
17 août 2017 4 17 /08 /août /2017 06:57

 

Le musée d’Orsay

est un musée national situé dans le VIIe arrondissement de Paris, le long de la rive gauche de la Seine, inauguré en 1986 après le réaménagement de l'ancienne gare d'Orsay, construite par Victor Laloux de 1898 à 1900.

Ses collections présentent l'art occidental de 1848 à 1914, dans toute sa diversité : peinture, sculpture, arts décoratifs, art graphique, photographie, architecture, etc...

La Misère

Cette terre cuite a été réalisée par moulage de l’original, présentée dans sa version en plâtre au Salon de 1894.

La Misère a été déclinée dans différents matériaux et différentes tailles.

Le thème de la vieillesse et du memento mori qu’elle incarne est une longue tradition sculpturale.

La sculpture d’un tel corps est une étude anatomique en même temps qu’un défi artistique où de la laideur des muscles noueux, des membres décharnés et de la peau ridée doivent naître l’émotion et la beauté.

Jules Desbois, la Misère

La Misère est incarnée par une vieille femme au corps décharné, au visage creusé. Recroquevillée, elle cherche à se protéger du froid, et à dissimuler sa nudité avec de pauvres haillons. Desbois traite son sujet de manière allégorique, oscillant entre Naturalisme et Symbolisme.

Jules Desbois, la Misère

 

Jules Desbois,

né le à Parçay-les-Pins, et mort le à Paris

est un sculpteur et médailleur français.

Dès son jeune âge, il montre d'évidentes capacités pour le dessin. A quatorze ans, il entre en apprentissage dans l'atelier de l'abbé Brisacier, sculpteur et architecte. Au bout de quelques mois, il quitte l'atelier pour celui d'Henri Bouriché (1826-1906), à Angers. Il y apprend le travail de sculpteur, les règles de la taille, les matériaux…
Vers 1867, Jules Desbois entre à l'école des Beaux-arts d'Angers. Deux ans plus tard, le Conseil Général lui alloue une bourse pour entrer aux Beaux-arts de Paris dans l'atelier de Pierre-Jules Cavelier. Il expose au Salon "Othryades".
En 1878, il rencontre Auguste Rodin dont il devient l'ami.

En 1879, Jules Desbois décide de partir pour l'Amérique où il travaille dans l'atelier de J.G. Adams Ward pendant 2 ans avant de revenir en France. Faute de commande, il arrête de sculpter.
En 1884, Rodin qui a besoin d'aides pour ses ateliers emploie Jules Desbois dans son atelier et le familiarise à une autre vision de la sculpture. En parallèle, Desbois recommence à sculpter pour son propre compte et réalise à cette époque "Acis changé en fleuve, Satyre et Nymphe, La Mort et Le Bûcheron" et "la Misère".
Les années 1886-1896 sont celles de la maturité dans son art. Desbois reçoit quelques commandes, mais elles sont trop peu nombreuses.

La ville de Calais lui commande "La Pêche" et "La Dentelle". Il réalise "Le Printemps", "Léda et le Cygne", quelques bustes dont celui de Rodin, des monuments : "monument à Nancy Fleury", "monument à Puvis de Chavannes"…

Référence

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée d'Orsay
commenter cet article
13 août 2017 7 13 /08 /août /2017 06:55

 

Le musée d’Orsay

est un musée national situé dans le VIIe arrondissement de Paris, le long de la rive gauche de la Seine, inauguré en 1986 après le réaménagement de l'ancienne gare d'Orsay, construite par Victor Laloux de 1898 à 1900.

Ses collections présentent l'art occidental de 1848 à 1914, dans toute sa diversité : peinture, sculpture, arts décoratifs, art graphique, photographie, architecture, etc...

Auguste Rodin, l'Hiver
Auguste Rodin, l'Hiver

 

Auguste Rodin

(René François Auguste Rodin),

né à Paris le , et mort à Meudon, le ,

est l'un des plus importants sculpteurs français de la seconde moitié du XIXe siècle, considéré comme un des pères de la sculpture moderne.

Héritier des siècles d'humanisme, l'art réaliste de Rodin est un aboutissement, croisement de romantisme et d'impressionnisme dont la sculpture est modelée par la lutte entre la forme et la lumière.

La virilité de l'artiste, surnommé en son temps le Bouc sacré, provoqua des drames semi-publics ou privés et est au centre d'une expression plastique de la sensualité, de l'érotisme, mais aussi de la douleur.

Par sa capacité de travail et d'organisation, Rodin laisse une œuvre hors norme.

Référence

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée d'Orsay
commenter cet article
9 août 2017 3 09 /08 /août /2017 06:56

 

Le musée d’Orsay

est un musée national situé dans le VIIe arrondissement de Paris, le long de la rive gauche de la Seine, inauguré en 1986 après le réaménagement de l'ancienne gare d'Orsay, construite par Victor Laloux de 1898 à 1900.

Ses collections présentent l'art occidental de 1848 à 1914, dans toute sa diversité : peinture, sculpture, arts décoratifs, art graphique, photographie, architecture, etc ...

Auguste Rodin, la Pensée

La Pensée

Auguste Rodin, la Pensée
Auguste Rodin, la Pensée

 

Auguste Rodin

(René François Auguste Rodin),

né à Paris le , et mort à Meudon, le ,

est l'un des plus importants sculpteurs français de la seconde moitié du XIXe siècle, considéré comme un des pères de la sculpture moderne.

Héritier des siècles d'humanisme, l'art réaliste de Rodin est un aboutissement, croisement de romantisme et d'impressionnisme dont la sculpture est modelée par la lutte entre la forme et la lumière.

La virilité de l'artiste, surnommé en son temps le Bouc sacré, provoqua des drames semi-publics ou privés et est au centre d'une expression plastique de la sensualité, de l'érotisme, mais aussi de la douleur.

Par sa capacité de travail et d'organisation, Rodin laisse une œuvre hors norme.

Référence

Repost 0
Published by acbx41 - dans Musée d'Orsay
commenter cet article