Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de acbx41
  • Le blog de acbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, Essonne, pays de La Loire etc..
  • Contact

Recherche

Visiteurs

A ce jour 23/03/2017

      Vous avez été

           304 738  

  visiteurs uniques

  venant de plus 

 de 163 contrées

19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 06:56

 

Le Petit Palais

est un monument de Paris, aujourd'hui utilisé comme musée des beaux-arts, qui fut construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 par l'architecte Charles Girault (1851 - 1932).

Il est situé dans le VIIIe arrondissement, avenue Winston-Churchill, face au Grand Palais.

Ravrio et Mesnil, Pendule L'Hyménée
Ravrio et Mesnil, Pendule L'Hyménée
Ravrio et Mesnil, Pendule L'Hyménée

André-Antoine Ravrio

(1759, Paris – 4 octobre 1814, Paris)

bronzier et goguettier français, auteur de nombreux bronzes, poèmes, chansons et quelques vaudevilles.

Reçu maître fondeur en 1777, il s’installe à son compte en 1790.

Il devient célèbre, fournissant des bronzes d’ameublement pour une clientèle prestigieuse notamment l'empereur Napoléon 1er.

Au côté de Talma, Carle Vernet, Firmin Didot, Désaugiers, Cicéri il participe aux activités de la Société de la Goguette. En 1805 il publie une chanson : La rue des Bons-Enfants, qui fait allusion à une société bachique dont il est membre et qui paraît être celle de la Goguette. Il a également composé une autre chanson intitulée La Goguette qui témoigne de l'esprit joyeux qui anime cette société.

Portrait d'André-Antoine Ravrio

par Henri-François Riesener (1767 - 1828)

Repost 0
Published by acbx41 - dans Petit Palais
commenter cet article
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 06:56

 

Le Petit Palais

est un monument de Paris, aujourd'hui utilisé comme musée des beaux-arts, qui fut construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 par l'architecte Charles Girault (1851 - 1932).

Il est situé dans le VIIIe arrondissement, avenue Winston-Churchill, face au Grand Palais.

Jean-Paul Laurens, le Cardinal
Jean-Paul Laurens, le Cardinal

Jean-Paul Laurens 

est un peintre et sculpteur français, né à Fourquevaux (Haute-Garonne) le 28 mars 1838 et mort à Paris le 23 mars 1921.

Jean-Paul Laurens fut l'un des derniers grands peintres d'histoire de la fin du XIXe siècle, alors que le genre entrait dans un irrémédiable déclin.

Auteur de quelques très célèbres tableaux de Salon, largement diffusés par la reproduction et parfaitement symbolisés par L'Excommunication de Robert le Pieux, Laurens fut aussi un décorateur inspiré au Panthéon et au Capitole de Toulouse notamment, et l'illustrateur de référence des Récits des Temps Mérovingiens d'Augustin Thierry.
Très attaché aux valeurs républicaines et farouchement anticlérical, Laurens se tourna avec prédilection vers les épisodes obscurs de l'histoire médiévale qui lui permettent de dénoncer l'intransigeance religieuse sous toutes ses formes.

Jean-Paul Laurens en 1914.

Repost 0
Published by acbx41 - dans Petit Palais
commenter cet article
12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 06:57

 

Le Petit Palais

est un monument de Paris, aujourd'hui utilisé comme musée des beaux-arts, qui fut construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 par l'architecte Charles Girault (1851 - 1932).

Il est situé dans le VIIIe arrondissement, avenue Winston-Churchill, face au Grand Palais.

James Tissot, le retour de l'Enfant Prodigue
James Tissot, le retour de l'Enfant Prodigue
James Tissot, le retour de l'Enfant Prodigue

James Tissot,

pseudonyme de Jacques-Joseph Tissot,

né à Nantes le 15 octobre 1836 et mort à Chenecey-Buillon le 8 août 1902,

est un peintre et graveur français qui a passé une partie de sa vie en Angleterre où il était apprécié comme peintre de la haute société de l'époque victorienne.

Après des études à l'Ecole des beaux-arts de Paris, il expose au Salon de 1859 des œuvres plutôt traditionnelles avant de devenir le peintre des toiles féminines et de la société mondaine de la fin du Second Empire.

Après la guerre de 1870 et la Commune de Paris, il s'installe à Londres en 1871 où il réussit brillamment comme peintre de l'élégance féminine et comme caricaturiste pour Vanity Fair.

A la mort de sa compagne Kathleen Newton en 1882, il revient à Paris et expose avec succès des portraits de femmes de diverses conditions sociales dans leur environnement quotidien.

A partir de 1888, il vit une révélation religieuse et se consacre dès lors jusqu'à la fin de sa vie à des sujets bibliques, nourrissant son art d'observations effectuées lors de voyages en Palestine et à Jérusalem : ces œuvres chrétiennes largement éditées en français et en anglais lui assurent alors une grande renommée.

Autoportrait (1865)

Repost 0
Published by acbx41 - dans Petit Palais
commenter cet article
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 06:54

 

Le Petit Palais

est un monument de Paris, aujourd'hui utilisé comme musée des beaux-arts, qui fut construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 par l'architecte Charles Girault (1851 - 1932).

Il est situé dans le VIIIe arrondissement, avenue Winston-Churchill, face au Grand Palais.

Le concile dit cadavérique

(en latin Synodus Horrena)

est une assemblée de prélats convoquée sous la contrainte à Rome, en janvier  897, par le pape Etienne VI qui la présidait, dans le but de juger – à titre posthume – le pape Formose.

L'origine du concile : la querelle entre Spolétains et Formosiens

Après la mort du pape Jean VIII en 882 et l'effondrement de l'empire carolingien, l'aristocratie romaine cherche à contrôler la papauté. L'empereur Charles III le Gros ne parvient pas à intervenir dans l'élection des papes, si bien que les royaumes d'Occident choisissent eux-mêmes les successeurs au trône de Pierre. En Italie, malgré sa préférence pour Arnulf de Carinthie, bâtard de Carloman, le pape Etienne V est contraint par l'aristocratie italienne de couronner Guy de Spolète, empereur d'Italie.

A la mort de Guy en 894, le pape Formose, qui a succédé à Etienne V, doit couronner empereur le fils de Guy, Lambert de Spolète, mais lorsque celui-ci meurt en 896, Formose rompt l'alliance de la papauté avec les Spolètes et couronne Arnulf de Carinthie. Il se libère ainsi de la tutelle de l'aristocratie romaine. Les Spolétains quittent Rome.

Cependant, à la mort de Formose en 897, les Spolétains reviennent à Rome, décidés à se venger, et obligent Etienne VI qui vient de succéder à Boniface VI, éphémère successeur de Formose, à organiser un jugement posthume que l’on a appelé le concile cadavérique.

Référence

Jean-Paul Laurens, jugement du pape Formose
Jean-Paul Laurens, jugement du pape Formose

Jean-Paul Laurens 

est un peintre et sculpteur français, né à Fourquevaux (Haute-Garonne) le 28 mars 1838 et mort à Paris le 23 mars 1921.

Jean-Paul Laurens fut l'un des derniers grands peintres d'histoire de la fin du XIXe siècle, alors que le genre entrait dans un irrémédiable déclin.

Auteur de quelques très célèbres tableaux de Salon, largement diffusés par la reproduction et parfaitement symbolisés par L'Excommunication de Robert le Pieux, Laurens fut aussi un décorateur inspiré au Panthéon et au Capitole de Toulouse notamment, et l'illustrateur de référence des Récits des Temps Mérovingiens d'Augustin Thierry.
Très attaché aux valeurs républicaines et farouchement anticlérical, Laurens se tourna avec prédilection vers les épisodes obscurs de l'histoire médiévale qui lui permettent de dénoncer l'intransigeance religieuse sous toutes ses formes.

Jean-Paul Laurens en 1914.

 

Le Petit Palais

est un monument de Paris, aujourd'hui utilisé comme musée des beaux-arts, qui fut construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 par l'architecte Charles Girault (1851 - 1932).

Il est situé dans le VIIIe arrondissement, avenue Winston-Churchill, face au Grand Palais.

Repost 0
Published by acbx41 - dans Petit Palais
commenter cet article
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 06:56

 

Le Petit Palais

est un monument de Paris, aujourd'hui utilisé comme musée des beaux-arts, qui fut construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 par l'architecte Charles Girault (1851 - 1932).

Il est situé dans le VIIIe arrondissement, avenue Winston-Churchill, face au Grand Palais.

Jean Carriès, fragments de pilier
Jean Carriès, fragments de pilier
Jean Carriès, fragments de pilier
Jean Carriès, fragments de pilier

Jean-Joseph Carriès

est un sculpteur et céramiste français.

 

Portrait de Jean Carriès dans son atelier (1885-1886),

par Louise Catherine Breslau, peintre d’origine allemande naturalisée suisse, née Maria Luise Katharina Breslau, à Munich le 6 décembre 1856 et morte le 12 mai 1927 à Neuilly-sur-Seine.

Repost 0
Published by acbx41 - dans Petit Palais
commenter cet article
3 septembre 2016 6 03 /09 /septembre /2016 06:56

 

Le Petit Palais

est un monument de Paris, aujourd'hui utilisé comme musée des beaux-arts, qui fut construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 par l'architecte Charles Girault (1851 - 1932).

Il est situé dans le VIIIe arrondissement, avenue Winston-Churchill, face au Grand Palais.

Jean Carriès, matériaux utilisés

Jean Carriès, matériaux utilisés
Jean Carriès, matériaux utilisés
Jean Carriès, matériaux utilisés

Jean Carriès, matériaux utilisés
Jean Carriès, matériaux utilisés
Jean Carriès, matériaux utilisés
Jean Carriès, matériaux utilisés
Jean Carriès, matériaux utilisés

Jean-Joseph Carriès

est un sculpteur et céramiste français.

 

Portrait de Jean Carriès dans son atelier (1885-1886),

par Louise Catherine Breslau, peintre d’origine allemande naturalisée suisse, née Maria Luise Katharina Breslau, à Munich le 6 décembre 1856 et morte le 12 mai 1927 à Neuilly-sur-Seine.

Repost 0
Published by acbx41 - dans Petit Palais
commenter cet article
31 août 2016 3 31 /08 /août /2016 06:57

 

Le Petit Palais

est un monument de Paris, aujourd'hui utilisé comme musée des beaux-arts, qui fut construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 par l'architecte Charles Girault (1851 - 1932).

Il est situé dans le VIIIe arrondissement, avenue Winston-Churchill, face au Grand Palais.

Jean Carriès, le Cabotin
Jean Carriès, le Cabotin

Jean-Joseph Carriès

est un sculpteur et céramiste français.

 

Portrait de Jean Carriès dans son atelier (1885-1886),

par Louise Catherine Breslau, peintre d’origine allemande naturalisée suisse, née Maria Luise Katharina Breslau, à Munich le 6 décembre 1856 et morte le 12 mai 1927 à Neuilly-sur-Seine.

Repost 0
Published by acbx41 - dans Petit Palais
commenter cet article
28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 06:55

 

Le Petit Palais

est un monument de Paris, aujourd'hui utilisé comme musée des beaux-arts, qui fut construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 par l'architecte Charles Girault (1851 - 1932).

Il est situé dans le VIIIe arrondissement, avenue Winston-Churchill, face au Grand Palais.

Carriès Jean, l'Infante
Carriès Jean, l'Infante

Jean-Joseph Carriès

est un sculpteur et céramiste français.

 

Portrait de Jean Carriès dans son atelier (1885-1886),

par Louise Catherine Breslau, peintre d’origine allemande naturalisée suisse, née Maria Luise Katharina Breslau, à Munich le 6 décembre 1856 et morte le 12 mai 1927 à Neuilly-sur-Seine.

Repost 0
Published by acbx41 - dans Petit Palais
commenter cet article
25 août 2016 4 25 /08 /août /2016 06:54

 

Le Petit Palais

est un monument de Paris, aujourd'hui utilisé comme musée des beaux-arts, qui fut construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 par l'architecte Charles Girault (1851 - 1932).

Il est situé dans le VIIIe arrondissement, avenue Winston-Churchill, face au Grand Palais.

Carriès Jean, masques
Carriès Jean, masques
Carriès Jean, masques
Carriès Jean, masques

Jean-Joseph Carriès

est un sculpteur et céramiste français.

Jean Carriès naît à Lyon en 1855 de Jean Joseph Carriès, cordonnier, et de Françoise Guérin. Ses parents meurent de tuberculose quand il n'avait que six ans. Jean Carriès est alors recueilli avec ses deux frères et sa soeur par la religieuse Marie Anne Callamand, mère supérieure de la maison Saint-Jean des Filles de la Charité Saint-Vincent-de-Paul.

 Jean Carriès devient apprenti vers l'âge de treize ans dans l'atelier de statuaire religieuse de Pierre Vermare, puis il part à Paris où il est élève à l'Ecole des Beaux-Arts et dans l'atelier du sculpteur Augustin Dumont (1801-1884), et plus tard de Lehmann et d'Alexandre Falguière (1831-1900).

Dès 1875, Jean Carriès participe aux salons et obtient quelques commandes de bustes : Auguste Vacquerie, Léon Gambetta, Gustave Courbet. Il travaille la cire, le plâtre et la terre.

Il est très remarqué au Salon de 1881 par sa tête décapitée de Charles Ier et ses bustes de "Déshérités".

A partir de 1878, marqué par des œuvres japonaises vues à l'Exposition Universelle de Paris et encouragé dans cette voie par Paul Gauguin, il s'intéresse au grès émaillé.

En 1888, Jean Carriès s'installe à Saint-Amand-en-Puisaye (Nièvre) pour devenir potier. Il réalise ainsi des céramiques émaillées : vases, gourdes, bouteilles où se manifestent sa grande imagination et son goût de l'étrange pleinement exprimé dans la porte monumentale commandée en 1890 par Winnaretta Zinger, princesse de Scey-Montbéliard, qui demeurera inachevée.

Jean Carriès est fait chevalier de la légion d'honneur en 1892.

Il meurt d'une pleurésie le 1er juillet 1894.

Portrait de Jean Carriès dans son atelier (1885-1886),

par Louise Catherine Breslau, peintre d’origine allemande naturalisée suisse, née Maria Luise Katharina Breslau, à Munich le 6 décembre 1856 et morte le 12 mai 1927 à Neuilly-sur-Seine.

Repost 0
Published by acbx41 - dans Petit Palais
commenter cet article
23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 06:55

 

Le Petit Palais

est un monument de Paris, aujourd'hui utilisé comme musée des beaux-arts, qui fut construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 par l'architecte Charles Girault (1851 - 1932).

Il est situé dans le VIIIe arrondissement, avenue Winston-Churchill, face au Grand Palais.

Jean-Baptiste Carpeaux, la Confidence

 Jean-Baptiste Carpeaux
est né le 11 mai 1827 à Valenciennes et mort le 12 octobre 1875 à Courbevoie.

 Carpeaux restera très marqué par le style de Rude et de Duret, dont il suivit les cours à l’Ecole des beaux-arts. Une de ses premières oeuvres sera le bas-relief de la Soumission d’Abd el-Kader, commandé par Napoléon III en 1853 (visible au Louvre).
En 1854 il obtient le grand prix de Rome qui lui permet de séjourner à la villa Médicis où il sculpte la Palombella et le fameux Pêcheur à la coquille.
Ugolin et ses enfants lui vaut un triomphe à Rome, mais de très sévères appréciations à Paris.
Les dernières années de sa vie seront assombries par la maladie et les déboires familiaux.

Jean-Baptiste Carpeaux

Autoportrait, dit aussi Dernier autoportrait (huile sur toile, 1874, musée d'Orsay)

Repost 0
Published by acbx41 - dans Petit Palais
commenter cet article