Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Amiens  

est la préfecture de la région de Picardie, département de la Somme et chef-lieu de canton.      
Surnommée la petite Venise du Nord en raison des nombreux canaux qui la traversent et des hortillonnages (ensemble de jardins flottants couvrant 300 hectares), Amiens offre un riche patrimoine et des quartiers pittoresques, témoins d’une histoire qui a débuté il y a plus de 2000 ans. Depuis 1992, le label Ville d'Art et d'Histoire récompense la protection et la mise en valeur de ce patrimoine d’exception.
        
Blason_fr_ville_Amiens_svg.png
De gueules au lierre d'argent, au chef d'azur semé de fleurs de lis d'or 
 Amiens, ville forteresse, a subi des assauts et y a résisté pour rester française. Ses armoiries symbolisent cet attachement à la France, attachement symbolisé par le lierre, la France étant symbolisée par le semis de fleurs de lis autorisé par les rois de France.
 Devise : Liliis tenaci vimine jungor ce qui signifie Un lien puissant m'unit au lis.
 
La cathédrale d'Amiens,
 au cœur de la Picardie, est l'une des plus grandes églises gothiques classiques du XIIIe siècle.
 

Tombeau de Pierre Sabatier, évêque d'Amiens
par Jean-Baptiste Michel Dupuis, né à Amiens en 1698 et mort à Paris en 1790, sculpteur français du XVIIIe siècle. 
Il fut à l'époque le sculpteur le plus connu d'Amiens et sculpta de nombreuses œuvres, tant dans les châteaux que dans les églises de Picardie, et notamment dans la cathédrale Notre-Dame d'Amiens.

Tombeau de Pierre Sabatier, cathédrale d'Amiens
Tombeau de Pierre Sabatier, cathédrale d'Amiens
Tombeau de Pierre Sabatier, cathédrale d'Amiens

Pierre Sabatier, Pierre II (ou Petrus),

né à Valréas, le 14 novembre 1654 et mort à Amiens, le 20 janvier 1733,

évêque d'Amiens du 15 août 1706 au †20 janvier 1733.

Pierre Sabatier devient vicaire général de Limoges, d'où il se rend à Cambrai et est en étroite liaison avec Fénelon. Sabatier est ensuite nommé supérieur du séminaire d'Autun.

Il est nommé évêque d'Amiens en 1706. Il interdit aux ecclésiastiques de son diocèse de pratiquer la chasse par une ordonnance de 1715.

Comme l'on conteste à l'église cathédrale la possession des véritables reliques de saint Firmin-le-Confesseur, il constate l'authenticité de ses reliques, par une visite consciencieuse, et par la lecture du procès-verbal dressé en 1279, par Guillaume de Mâcon, l'un de ses prédécesseurs.

(Réf. Wikipédia)

 

 

Blason de l'évêque Pierre Sabatier

Tombeau de Pierre Sabatier, cathédrale d'Amiens
Tag(s) : #Cathédrale d'Amiens
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :