Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Hué
est l'ancienne capitale impériale du Viêt Nam (1802-1945).

Elle est située au centre du pays, juste au sud du fameux 17e parallèle, non loin de la mer.

Le fleuve Sông Hương (rivière des Parfums) la traverse et sépare la vieille ville au nord de la cité moderne au sud.

Hué est aujourd'hui la capitale de la province de Thừa Thiên et vit essentiellement de la pêche et du tourisme.

Capitale des Nguyễn, les seigneurs du Sud, au XVIe siècle, Hué devient la capitale du Viêt Nam tout entier après sa réunification par Gia Long en 1802. La Cité impériale de Hué se bâtit tout au long du XIXe siècle. Devenue la résidence impériale et le siège de la cour, Hué acquiert un grand prestige et un grand raffinement qui se traduisent notamment dans la musique et dans la gastronomie. La cité interdite est entièrement détruite en 1885 par les Français qui massacrent, incendient et pillent la ville. Les palais, archives et bibliothèques furent réduits en cendres. Puis en 1947 par le Viêt Minh.

À l'époque de l'Indochine française, Hué devient la capitale de l'Annam, une des cinq subdivisions du territoire. La monarchie est maintenue, mais passe sous tutelle. Les Français encouragent alors le développement architectural de la ville, gardant à Hué son statut de ville impériale jusqu'en 1945, date de l'abdication de l'empereur Bảo Đại.

La citadelle de Hué

renferme

la cité impériale et la cité pourpre interdite.

La cité impériale est une sorte de copie de la cité interdite de Pekin.

 

Hué est entourée d'un rempart "à la Vauban" avec fossés, canaux et bastions. Ce style "à la Vauban" est dû à la présence française lors de son édification. ​

La tour du Drapeau

Hué, la cité impériale
Hué, la cité impériale

L'une des porte-enceinte de la citadelle, après le pont Phu Xuan

La pluie était au rendez-vous ce 14 mai 2015
La pluie était au rendez-vous ce 14 mai 2015

La pluie était au rendez-vous ce 14 mai 2015

Hué, la cité impériale
Hué, la cité impériale

Quatre des neufs canons sacrés

 défenseurs symboliques de la cité. Ils n'ont jamais été utilisés. 

Hué, la cité impériale
Hué, la cité impériale

On entre dans la cité impériale par

la porte du midi

construite en 1834. C'est par cette porte que l'on commence la visite de la cité impériale pour atteindre un tout petit peu plus loin les différents bâtiments constituant la résidence de l'empereur (la cité pourpre).

La porte du midi est percée de 5 entrées parmi laquelle la porte du milieu exclusivement réservée à l'empereur. Les portes adjacentes étaient réservées aux mandarins civils et militaires, et les portes latérales pour les soldats, les chevaux et les éléphants.

Hué, la cité impériale
Hué, la cité impériale

Le palais de la suprême harmonie (Dien Thai Hoa)

ou

palais de la concorde absolue.

Il s'agit de l'entrée de la cité interdite.

On pénètre dans la cité interdite en franchissant le pont d'or.

Hué, la cité impériale
Hué, la cité impériale

Les plans d'eau de part et d'autre du pont d'or

Hué, la cité impériale
Hué, la cité impériale
Hué, la cité impériale
Hué, la cité impériale
Hué, la cité impériale

Vues du palais de la suprême harmonie (Dien Thai Hoa)

depuis la cour intérieure​

Hué, la cité impériale
Hué, la cité impériale
Hué, la cité impériale

Griffon et bansaï

Hué, la cité impériale
Hué, la cité impériale
Hué, la cité impériale
Hué, la cité impériale
Tag(s) : #Vietnam
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :