Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

Petrus Paulus Rubens, l'Instruction de la Reine

Le Cycle de Marie de Médicis

est une série de vingt-quatre tableaux de Pierre Paul Rubens commandés en 1621 par Marie de Médicis, l'épouse de Henri IV pour le palais du Luxembourg à Paris.

Rubens devait réaliser ces peintures en l'espace de 2 ans de manière à les achever pour le mariage de la fille de Marie de Médicis, Henriette Marie. Vingt-et-un tableaux représentent les gloires et luttes de Marie, les trois peintures restantes étant des portraits d'elle et de ses parents.

L'Instruction de la reine,

dit aussi

L'Education de la reine,

réalisé entre 1622 et 1625, montre Marie de Medicis étudiant.

Son éducation lui est donnée par la Grâce divine en présence de trois dieux, Apollon dieu associé à l'art, Athéna déesse de la sagesse et Hermès, le dieu messager. Certains auteurs estiment que les instructeurs de Marie de Médicis seraient en fait Minerve, déesse des Arts et des Sciences, avec l'aide de Mercure, dieu de l'Eloquence descendu du ciel, et d'Orphée, poète et musicien, symbole d'une bonne pédagogie morale utile à la future souveraine.

Hermès se précipite de façon spectaculaire sur la scène et apporte littéralement un cadeau des dieux, le caducée.

Il est généralement admis qu'Hermès apporte à la princesse le don de l'éloquence, pour aller avec le cadeau divin de la beauté. Toutefois, le caducée, que l'on voit dans six autres toiles du Cycle, est également associé à la paix et l'harmonie. Il semble donc annoncer le règne paisible de Marie de Médicis

 

 

Petrus Paulus Rubens, l'Instruction de la Reine

Pierre Paul Rubens ou Peter Paul Rubens

en néerlandais,

et Pietro Paolo Rubens à partir de 1608,

né le à Siegen (Westphalie) et mort le à Anvers, est un peintre baroque flamand.

Autoportrait (1623)

Aidé par un atelier important, Rubens produisit une œuvre considérable dans des genres divers. Il accepta de peindre un grand nombre de portraits mais, d'instinct plus porté aux grand travaux qu'aux petites curiosités comme il l'écrivait lui-même, il réalisa surtout de grands projets religieux, des peintures mythologiques, et d'importantes séries de peintures historiques. Prisé des Grands pour l'érudition et le charme de sa conversation, il joua également un rôle diplomatique important à son époque et jouit d'une position sociale sans égale chez les artistes de son temps.

Marie de Médicis

(en italien Maria de' Medici),

née le à Florence et morte le à Cologne,

 est une reine de France et de Navarre de 1600 à 1610 par son mariage avec Henri IV.

Veuve en 1610, elle assure la Régence au nom de son fils, Louis XIII, jusqu'en 1614.

Elle devient chef du Conseil du roi à la suite du lit de justice du , et ce jusqu'en 1617, date de la prise de pouvoir de son fils.

Portrait sacralisé et en majesté de Marie de Médicis à la veille de son couronnement,

par Pourbus, peintre flamand né à Anvers vers 1569-1570, mort à Paris en 1622.

Tag(s) : #Louvre
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :