Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le parc de Versailles,

également appelé parc du château de Versailles,

est un parc qui s'étend sur 815 hectares sur le territoire de la commune de Versailles, dans les Yvelines en France.

Dans ce parc entièrement clos, se trouvent plusieurs monuments, tels : le château de Versailles, le Petit Trianon et le Grand Trianon, le Hameau de la Reine, ainsi que les jardins à la française du château de Versailles créés par André Le Nôtre.

Papirius et sa mère

 

Menteur par obéissance

La mère du jeune Papirius qui avait accompagné son père à la Curie questionna son fils pour savoir ce qu'avaient fait les sénateurs en séance. L'enfant répondit que c'était secret et qu'il n'était pas permis d'en parler. La curiosité de la femme s'accrut; le secret de l'affaire et le silence de l'enfant excitèrent son désir de savoir; elle l'interrogea donc avec plus d'insistance et de violence. Alors, l'enfant, sous la pression de sa mère, se décida pour un mensonge ingénieux et plaisant. On a débattu au Sénat, dit-il, la question de savoir s'il paraissait plus utile et plus conforme aux intérêts de l'Etat, qu'un homme ait deux femmes ou qu'une femme soit mariée avec deux hommes. Lorsque la mère entendit cela, elle prit peur, en tremblant elle sortit de la maison pour aller trouver les autres matrones. Le lendemain, une foule de mères de famille arriva au Sénat. En pleurant et en suppliant, elles demandèrent qu'une femme soit mariée avec deux hommes plutôt que deux femmes avec un homme. Les sénateurs qui entraient à la Curie s'étonnèrent de ces caprices de femmes et du sens de cette demande. Le jeune Papirius s'étant avancé au milieu de la Curie raconta l'affaire comme elle s'était déroulée : l'insistance de sa mère, sa réponse personnelle. Le Sénat fit la fête à l'enfant pour son respect de la parole donnée et son ingéniosité.

AULU-GELLE, Les Nuits attiques, I, 23.

Papirius et sa mère par Martin Carlier, Michel Monier et Benoît Massou
Papirius et sa mère par Martin Carlier, Michel Monier et Benoît Massou

 

 

Papirius et sa mère par Martin Carlier, Michel Monier et Benoît Massou

Martin Carlier est un sculpteur français, né à Piennes en Lorraine vers 1653 et mort vers 1700 . Il travailla pour la décoration des jardins de Versailles, montrant sa maîtrise de l'art du drapé.

Michel Mosnier ou Monier est un sculpteur français (né à Blois (Loir et Cher), date de naissance inconnue, décédé à Paris le 24 décembre 1686) Il remporta deux prix de l’ancienne Ecole académique, en 1671 et en 1672. Il séjourna à l’Académie de France à Rome où il arriva en 1672. De 1682 à sa mort, il intervint au château de Versailles : Papirus et sa mère ; Vénus de Médicis. Pour le château de Marly, il exécute le Point du Jour.

Benoît Massou est un sculpteur français (né à Richelieu (Indre et Loire) en 1627, décédé à Paris le 8 octobre 1684) qui devint académicien en 1665 (avec Saint Paul). Il travailla presque exclusivement pour le château de Versailles (très souvent avec Pierre 1er Legros). Il exécuta ainsi plusieurs statues pour les façades extérieures du château (La Prudence ; L’Asie ; La Terre ; Flore ; Le mois de Mars ; Le mois d’Avril ; Le mois de Mai ; Le mois de Juin) et pour les jardins (La Terre). Il réalisa aussi divers ornements extérieurs (Trophées; Médaillons). Il travailla pour le Palais du Louvre (Masques), les Tuileries, les châteaux de Clagny et de Marly. Il fut nommé professeur adjoint en 1680.

Tag(s) : #Parc de Versailles
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :