Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

Pierre II Biard, Nicolas Le Jay

Nicolas Le Jay

Messire Nicolas Le Jay, Chevalier, Premier Président en la Cour du Parlement, Conseiller du Roy en ses Conseils d'Etat et Privés, Baron de Tilly, Maison Rouge et St Fargeau, Seigneur de Villiers les Salles, Saintry, Brétigny sur Monts, Malabry, Paray, Conflans, les Carrières, terres et rivières qui en dépendent, Garde des Sceaux des Ordres de sa Majesté et Surintendant des Finances des dits ordres...

Derrière cette énumération de titres ronflants se cache l'histoire peu connue d'un petit magistrat parvenu aux plus hautes charges de l'Etat. Nicolas Le Jay et sa famille sont un bel exemple de la "promotion bourgeoise" selon l'itinéraire "comptoir > basoche > service du Roi " (analysée par Jacquart, Paris et l'Ile de France...)

Référence

Pierre II Biard, Nicolas Le Jay

 

Pierre II Biard

dit aussi Pierre Biard le jeune

(Paris, 1592 - Paris, 28 mai 1661),

est un sculpteur et architecte français du XVIIe siècle.

Fils du sculpteur Pierre Biard l'Aîné, Pierre II Biard étudie d'abord dans l'atelier de son père.

Sculpteur du roi en 1609, il devient valet de chambre du roi de 1619 à 1633. Frère de Barbe Biard, épouse de Sébastien Bruant, il est ainsi allié à cette famille d'architectes et notamment l'oncle de l'architecte Libéral Bruant (1635-1697), représentant majeur de l'architecture classique française et membre fondateur de l'Académie royale d'architecture.

Peu d'exemples de son art nous sont parvenus. On lui attribue notamment le priant de Nicolas Le Jay, garde des Sceaux, pour son tombeau installé au couvent des Minimes de la Place Royale. Seul le buste du défunt subsiste aujourd'hui (Paris, musée du Louvre), ainsi que le priant de son épouse Madeleine Marchand, sculpté par Thomas Boudin (Paris, musée du Louvre). On lui attribue également le portrait équestre de Louis XIII (sur un cheval en bronze de Daniele da Volterra), érigé sur la Place Royale (actuelle place des Vosges) en 1639, aujourd'hui détruit.

Pierre II Biard est également l'auteur du tombeau de Charles de Valois, duc d'Angoulême (son effigie funéraire est aujourd'hui conservée à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris).

En 1642, Rachel de Cochefilet, veuve du ministre Sully, lui commande une grande statue en pied de son époux, placée au château de Villebon jusqu'en 1793. L'œuvre est aujourd'hui conservée au château de Sully-sur-Loire.

Il pourrait être l'auteur (lui ou son père) de la cheminée nord de la grande salle du Palais du Louvre.

Référence

Tag(s) : #Louvre

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :