Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

Thomas Boudin, Madeleine Marchand épouse du président Le Jay

Madeleine Marchand épouse du président Le Jay

Thomas Boudin, Madeleine Marchand épouse du président Le Jay
Thomas Boudin, Madeleine Marchand épouse du président Le Jay
Thomas Boudin, Madeleine Marchand épouse du président Le Jay

Thomas Boudin

(1570 - 1637, Paris)

est un sculpteur français.

Fils d’un sculpteur sur bois, Thomas Boudin s’initie à la taille de la pierre auprès de Mathieu Jacquet, à partir de 1584.

Il travaille à la Cour du roi en 1606 et devient sculpteur du roi.

De 1610 à 1612, il intervient à la cathédrale de Chartres pour l’exécution de sept groupes du Tour du cœur, correspondant à deux commandes successives, la première en 1610 et la suivante en 1611. Quatre groupes (commande de 1610) sont placés côté nord et les trois autres (commande de 1611) sont côté sud.

En 1617, il exécute la grande cheminée de la salle du Trône de l’ancien Hôtel de Ville de Paris. L’œuvre a disparu pendant l’incendie de 1871.

Il réalise le tombeau de Diane de France, duchesse d’Angoulême (1619 ; Hôtel Lamoignon) et celui de Madeleine Marchand, épouse de Nicolas de Jay (1628 ; Musée du Louvre).

Boudin travaille pour les églises Saint Germain l’Auxerrois (1614), Saint Denis. (1627), Saint Nicolas des Champs (1634), Saint Gervais Saint Protais. Tous ces ouvrages ont disparu.

En 1635, il reçoit une commande de Richelieu pour deux bas-reliefs (exécutés avec Barthélemy du Tremblay). Ces deux bas-reliefs étaient destinés au piédestal de la Statue équestre de Henri IV (œuvre de Jean de Bologne et Pietro Tacca, détruite à la Révolution).

En 1618, il est nommé sculpteur des bâtiments royaux

En 1619, il est l’un des signataires des nouveaux statuts de la communauté des maîtres peintres et sculpteurs.

Tag(s) : #Louvre
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :