Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

Gérard Van Opstal, Triton, Néréide et Amour

Triton, Néréide et Amour

Triton

(en grec ancien Τρίτων / Trítôn)

est un dieu marin de la mythologie grecque, fils de Poséidon et d'Amphitrite, messager des flots.

Triton est le père de Pallas et est parfois cité comme le père de Scylla par Lamia, et des tritons.

La partie supérieure de son corps jusqu'aux reins est celle d'un homme nageant, la partie inférieure celle d'un poisson à longue queue.

C'était la trompette du dieu de la mer qu'il précédait toujours en annonçant son arrivée au son de sa conque recourbée.

Quelquefois, il est porté à la surface des eaux et d'autres, il parait dans un char traîné par des chevaux bleus.

Les poètes attribuent à Triton un autre office que celui d'être trompette de Poséidon, celui de calmer les flots et de faire cesser les tempêtes. Ainsi, selon Ovide, Poséidon, voulant rappeler les eaux du déluge de Deucalion, commande à Triton d'enfler sa conque, au son de laquelle les eaux se retirent.

Selon Virgile, lorsque Poséidon veut apaiser la tempête qu'Héra a excitée contre Enée, Triton, assisté de la Néréide Cymothoé, fait ses efforts pour sauver les vaisseaux échoués.

Référence

Gérard Van Opstal, Triton, Néréide et Amour

 

Gérard Van Opstal,

né à Bruxelles vers 1594 et mort à Paris le ),

est un sculpteur baroque flamand principalement actif à Paris.

Portrait présumé de Gérard van Opstal (vers 1660),

Attribué à Lucas Franchoys le Jeune

Gérard van Opstal reçut sa première formation à Bruxelles chez Nicolaes Diodoni, doyen du métier des Quatre-Couronnés de Bruxelles. Il est signalé en 1635-1636 comme maître de la gilde Saint-Luc d'Anvers.

Quand son beau-père mourut, van Opstal fut invité par les autorités locales à compléter la sculpture du Christ commencée par van Mildert pour le calvaire sur la Falconplein à Anvers.

Gérard van Opstal vint s'installer à Paris avant 1648, probablement à l'invitation exprès du cardinal de Richelieu. Ici, van Opstal reçut le titre de Sculpteur des bâtiments du Roi en 1651 et devint l'un des fondateurs de l'Académie royale de peinture et de sculpture.

Van Opstal fut particulièrement habile dans la sculpture des frises en bas-relief avec des thèmes mythologiques classiques. Il travailla non seulement dans la pierre et le marbre, mais était aussi un expert en bas-reliefs en ivoire. 

Tag(s) : #Louvre

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :