Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le Jardin des Tuileries

tient son nom des fabriques de tuiles qui se tenaient à l’endroit où la reine Catherine de Médicis a fait édifier le palais des Tuileries en 1564, aujourd’hui disparu.

Le célèbre jardinier du roi, André Le Nôtre, lui donne à partir de 1664 son aspect actuel de jardin à la française.

Le jardin, qui sépare le musée du Louvre de la place de la Concorde, est un lieu de promenade et de culture pour parisiens et touristes où les statues de Maillol côtoient celles de Rodin ou de Giacometti.

Les deux bassins sont propices à la détente.

 Le bal costumé

Jean Dubuffet, le bal costumé (Jardin des Tuileries)
Jean Dubuffet, le bal costumé (Jardin des Tuileries)

 

Jean Dubuffet, le bal costumé (Jardin des Tuileries)
Jean Dubuffet, le bal costumé (Jardin des Tuileries)

Jean Dubuffet

(Le Havre, , Paris, ),

est un peintre, sculpteur et plasticien français.

Fils de négociants en vin, et ayant démarré une carrière de commerçant, rien ne prédestine Dubuffet à la peinture. Pourtant, très vite, en compagnie de Georges Limbour, il décide d'abandonner ses études pour se consacrer à l'art, en rejoignant dans un premier temps les Beaux-Arts en cours du soir en 1917, puis, en compagnie de Limbour, il monte à Paris en 1918 pour se consacrer à la peinture, tandis que son ami se consacre à la poésie.

C'est à Paris que Jean Dubuffet devient pleinement autodidacte, forgeant son talent et puisant son inspiration au gré des rencontres et de nombreux voyages, où il se fait une idée des lacunes de l'art en France. Cette attitude autodidacte et désinvolte fait qu'il s'autorise des pauses régulières dans son art, ne sachant quelle voie suivre, partagé entre le commerce et ses peintures. Il devient peintre "à plein temps" en 1942. Encore inconnu, il réussit le tour de force d'être exposé à la galerie Drouin, avec sa première oeuvre majeure, "Les gardes du corps", ce qui lui vaudra de nombreuses critiques, mais aussi de nouvelles perspectives : il est ainsi exposé à New York.

Dubuffet cultive le paradoxe entre ses dessins jugés peu fouillés, ses études d'art et ses nombreux voyages.

Dans les années 1960, il étend son art à la sculpture et développe le mécénat avec sa fondation, qui abrite une collection de près de mille oeuvres, réalisées par Dubuffet en personne et par les artistes qu'il soutient.

Référence

Tag(s) : #Tuileries
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :