Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le musée du Louvre

est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est le plus grand musée du monde, par sa surface d'exposition de 60 600 m2, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam.

Gaspard Marsy et Anselme Flamen, Borée enlevant Orithye

Borée enlevant Orithye

Allégorie de l'Air

Un des quatre groupes d'enlèvement avec Saturne et Cybèle de Regnaudin, destinés au parterre d'eau du parc de Versailles, tel que le peintre Charles Le Brun l'avait conçu en 1674.

Les quatre grands groupes symbolisant les quatre éléments - ici l'air - auraient pris place au sein de nombreuses figures, réunies par groupes de quatre.

L'air est représenté par un épisode des Métamorphoses d'Ovide : le vent du nord, Borée, enlève Orithye, fille d'Erechtée, roi d'Athènes, pour la porter dans son royaume de Thrace.

Entrepris par Gaspard Marsy qui fit le modèle, de 1677 à 1679, et achevé par son élève Anselme Flamen de 1684 à 1687, ce marbre fut placé en 1687 au parterre de l'Orangerie à Versailles puis porté en 1716 près du bassin circulaire du jardin des Tuileries.

Gaspard Marsy et Anselme Flamen, Borée enlevant Orithye

 

Gaspard Marsy et Anselme Flamen, Borée enlevant Orithye
Gaspard Marsy et Anselme Flamen, Borée enlevant Orithye

 

Gaspard Marsy et Anselme Flamen, Borée enlevant Orithye

Gaspard Marsy

Sculpteur français (Cambrai 1624-Paris 1681)

Avec son frère Balthasar (Cambrai 1628-Paris 1674), il travailla surtout à Versailles, où l'on voit d'eux les Tritons pansant les chevaux d'Apollon au bosquet des Bains d'Apollon, les groupes ou statues des bassins de Latone, de Bacchus et d'Encelade etc... 

 

Anselme Flamen

Sculpteur français

(né à Saint Omer (Nord) le 2 janvier 1647, décédé à Paris le 15 mai 1717)

Flamen part pour Paris en 1669 et suit l’enseignement de Gaspard Marsy.

Il obtient le troisième prix de sculpture en 1673.

Il séjourne à Rome de 1675 à 1679, comme pensionnaire du roi, et exécute plusieurs ouvrages (Mars et Vénus ; Faune Borghèse).

De retour en France, entre 1679 et 1682, Flamen travaille comme collaborateur de Gaspard Marsy et François Girardon à la décoration extérieure du Château de Versailles (on lui attribue une collaboration pour Diane, La Magnificence, L’Abondance, La Victoire sur l'Empire, Trophée de Diane).

Il devient membre de l’Académie en 1681 avec la présentation d’un médaillon représentant Saint Jérôme.

Il travaille pour les églises Saint Paul (Mausolée du duc de Noailles), des Invalides (Génie tenant la Sainte Ampoule, Charles le Chauve), pour Notre Dame de Paris (Un ange portant la lance).

Il intervient aux châteaux de Marly (Diane, Jupiter, Compagne de Diane) et de Meudon (Groupe d’enfants).

Mais l’essentiel de ses ouvrages sont pour le Château de Versailles (Décorations et ornements), pour le parc du Château de Versailles (Faune au chevreau ; Cyparisse et son cerf ; Nymphe de Diane ; Callisto; cinq écoinçons du Bosquet de la Colonnade) et pour l’église du Château (Saint Irénée. Saint Barthélemy. Saint Philippe).

Il est nommé adjoint à professeur en 1694 et professeur en 1701.

Référence

Tag(s) : #Louvre

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :