Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Maison de Balzac

47 rue Raynouard - 75016 Paris

Située au coeur de l'ancien village de Passy, la Maison de Balzac est la seule des demeures parisiennes du romancier qui subsiste aujourd'hui.

C'est dans ce pavillon des coteaux de Passy que Balzac a rédigé "La Comédie humaine". Le musée présente, entre autres, des souvenirs personnels de l'écrivain et de sa famille, ainsi que de nombreuses éditions originales, manuscrits et illustrations. Des tableaux, gravures et documents relatifs à ses proches et ses contemporains sont également exposés.

 

Zulma Carraud et son fils Ivan

Amie de pension d'une soeur de Balzac et épouse d'un militaire François-Michel Carraud,

Zulma Carraud

(1796-1889)

a toujours gardé d'excellentes relations avec l'écrivain : "Vous êtes mon public, vous et quelques âmes d'élite auxquelles je veux plaire ; mais surtout à vous, que je suis fier de connaître, vous que je n'ai jamais vue ni entendue sans avoir gagné quelque chose de bon... Je vous porte une affection qui ne ressemble à aucune autre et qui ne peut avoir ni rivale ni analogue".

Balzac lui dédiera La Maison Nucingen.

Elle porte sur ses genoux son fils Ivan, né à Saint-Cyr-l'Ecole, le 19 octobre 1826, et grand-père de Raymond Payelle (Philippe Hériat).

Devenue veuve, elle écrivit plusieurs livres pour enfants qui rencontrèrent un certain succès.

Edouard Viénot, Zulma Carraud et son fils Ivan

 

Edouard Viénot

(1804-1884)

était un portraitiste de société dans un atelier situé au 92 rue de la Victoire à Paris.

Il entra à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris le 4 octobre 1822.

Disciple de Guerin et Hersent, exposé dans les salles parisiennes de 1831 à1870.

L'empereur Pierre II le nomma "portraitiste et fournisseur de la maison impériale" par un permis du 20 août 1869. 

 

Edouard Viénot, Zulma Carraud et son fils Ivan

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :