Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le musée d’Orsay

est un musée national situé dans le VIIe arrondissement de Paris, le long de la rive gauche de la Seine, inauguré en 1986 après le réaménagement de l'ancienne gare d'Orsay, construite par Victor Laloux de 1898 à 1900.

Ses collections présentent l'art occidental de 1848 à 1914, dans toute sa diversité : peinture, sculpture, arts décoratifs, art graphique, photographie, architecture, etc...

Edouard Manet, Berthe Morisot au bouquet de violettesEdouard Manet, Berthe Morisot au bouquet de violettes

Berthe Morisot au bouquet de violettes

Plutôt que d'utiliser un éclairage homogène, comme souvent dans ses portraits, Manet préfère ici projeter sur son modèle une lumière vive et latérale, si bien que Berthe Morisot ne semble être qu'ombre et lumière.

Ici avec les yeux noirs, ils étaient en réalité verts, elle est habillée et coiffée de noir, sans doute la meilleure façon d'exalter cette beauté "espagnole" remarquée dès sa première apparition dans l'oeuvre de Manet en 1869.

Avec cette sublime variation sur le noir, Manet livre une nouvelle preuve de sa virtuosité. Mais peut-être donne-t-il également un avertissement à sa jeune disciple en lui rappelant l'étonnante puissance des noirs, alors qu'elle peignait de plus en plus clair et filait droit sur le chemin de l'impressionnisme.

Référence

Edouard Manet, Berthe Morisot au bouquet de violettes

 

Edouard Manet

né le 23 janvier 1832 à Paris et mort le 30 avril 1883 dans la même ville,

est un peintre et graveur français majeur de la fin du XIXe siècle.

Edouard Manet assis, tourné vers la droite (vers 1866-1868),

Eau-forte d'Edgar Degas. (Musée des Beaux-Arts du Canada, Ottawa).

 

Précurseur de la peinture moderne qu'il affranchit de l'académisme, Edouard Manet est à tort considéré comme l'un des pères de l'impressionnisme : il s'en distingue en effet par une facture soucieuse du réel qui n'utilise pas les nouvelles techniques de la couleur et le traitement particulier de la lumière.

Il s'en rapproche cependant par certains thèmes récurrents comme les portraits, les paysages marins, la vie parisienne ou encore les natures mortes, tout en peignant de façon personnelle, dans une première période, des scènes de genre: sujets espagnols notamment d'après Vélasquez et odalisques d'après Le Titien.

Tag(s) : #Musée d'Orsay
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :